Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Viva Piñata : Party Animals

Console : Xbox 360
Éditeur : Microsoft Games
Développeur : Krome Studios
Date de sortie : 16 novembre 2007
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Mardi 01 Janvier 2008 par Gomo
En présentant Viva Piñata en 2005, Microsoft avaient annoncé qu’ils en feraient leur Pokémon. S’en suit la série télévisé et aujourd’hui un party-game exécrable. Une cinquantaine de mini-jeux, huit courses, des couleurs chatoyantes d’une fête mexicaine, de la Piñacolada coulant à flot, un mode XboxLive, des Piñata à profusion, le programme a déjà mauvais goût.

Le jeu de la série TV

Au vu de ce nouveau party game, le mauvais goût reste certes à la bouche mais un gros air de déjà-vu agace le palais, comme à chaque nouvelle nullité vidéo ludique. Ici, on a l’impression que Krome Studios – les coupables – ont voulu copier les produits dérivés de Nintendo Mario Kart et Mario Party pour les rassembler le plus vite possible dans un vague jeu destiné à entretenir la licence Viva Piñata, fer de lance de la gamme premiers âges et un peu plus de l’oncle Billou. Si Viva Piñata premier du nom pouvait se montrer plus « mature » qu’il n’y paraît avec son système de stratégie, ici pas de pitié pour les croissants, c’est taillé bébé. La pochette haute en couleurs présentant les joyeux animaux aux larges sourires colgate rassure les parents quant aux publics visés, sans compter l’autocollant « Le jeu de la série TV ». De plus, lorsque la galette sera insérée dans la console, les achievements pleuvront histoire de gratifier gratuitement l’enfant.
Les festivités commencent par le choix du personnage. Il se fait parmi les couples de chevaux, de hérissons, de renards et d’ours tous aux couleurs psychédéliques. Ce choix fait, il faut définir le nombre de courses, de mini-jeux entre chaque course et l’ordre des parcours : normal ou inverse. Ensuite, c’est parti pour les courses presque folles, les mini-jeux presque rigolos et les présentateurs aux voix horripilantes aux passages impossibles à zapper.

Viva Mario Piñata Kart

Élément important du jeu, les courses ressemblent à du Mario Kart du pauvre ou du Mad Dash Racing mou du genoux et mexicain. Par la plus grande magie noire, il est difficile voir impossible de perdre une course face à l’ordinateur. Que faire alors pour avoir plus de piments ? Changer de mode de difficulté ? Héhé dommage qu’il n’y en ai pas ! Avoir des amis ? Si vous les faites jouez à ce jeu, vous n’en aurez plus pour longtemps. Tout au long des parcours, des powers-up aléatoires sont disposés. Ayant les mêmes effets que dans les autres simulations de mascottes sur kart, on trouve le missile à tête chercheuse, le bonbon-boost, le jetpack qui boost de la même façon que le bonbon, les ailes de papillons qui permettent de voler et d’accélérer, le miel faisant chavirer les concurrents, la bombe à eau qui brouille la vision des autres, la Piñacolada qui immunise contre les attaques et la bombe fumigène qui stoppe les adversaires pendants quelques secondes. Il est possible de porter 2 powers-up en même temps et de les interchanger selon les envies.
Les parcours sont divisés en 4 mondes de 2 courses chacun : Robinsons, Civilisation, Glagla et Fabrique. Robinsons vous permet de traverser une plage puis une forêt tropicale, Civilisation est une ville typé Maya, Glagla est l’éternel monde sous la neige et la fabrique est une usine très colorée. On s’étonnera peut-être de l’absence d’un monde régie par le feu, s’il faut faire dans le copiage, autant le faire jusqu’au bout non ? Quoiqu’il en soit, les courses sont joncher de petits raccourcis plus ou moins facile à prendre, de toute manière le joueur finit toujours premier contre l’ordinateur.
Viva Mario Piñata Party

A l’instar de Fuzion Frenzy 2 et Dead or Alive Xtreme 2 les 50 mini-jeux n’ont vraiment rien de drôle, ni d’amusants. On s’ennuie réellement même à plusieurs joueurs. Les mini-jeux sont répartis en plusieurs types : Récupérer, Viser et Tirer, Détruire, Détruire et Récupérer, Jeux musicaux, et Réflexe. En vérité, ça correspond surtout à reprendre le concept des mini-jeux trouvés ailleurs, et d’ajouter un peu de sauce mexicaine façon Viva Piñata. On ne sait pas si c’est la sauce Piñata ou les sources d’inspiration mais le résultat manque de punch. Tout comme les courses, l’ordinateur n’est pas un adversaire féroce.

VERDICT

Avantages

- C’est beau et coloré
- Les enfants adorent

Inconvénients

- Mini-jeux ennuyeux
- Peu de courses et toutes lassantes
- Rien de nouveau par rapport à ce qui a déjà été fait
- Simple produit dérivé

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
En deux mots : Viva Piñata. C’est coloré, bien animé et ça plait aux enfants.
Jouabilité
2,5 étoiles
5.0 / 10
Jouabilité imprécise
Durée de vie
2 étoiles
4.0 / 10
Il est vrai qu’il est simple de faire et refaire les mini-jeux entre amis. Mais qui donc a envie de refaire ces mini-jeux ?
Bande Son
2 étoiles
4.0 / 10
Les commentateurs audio sont juste irritants.
Scénario
1 étoiles
2.0 / 10
Les pinatas sont là pour faire la fête ! Oh joie…
Note Globale
1,5 étoiles
3.0 / 10
Les party games sur Xbox360, ce n’est vraiment pas ça. Viva Piñata Party Animals n’égaillera jamais vos soirées mais ravira sans doute les plus jeunes qui sont moins regardant.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

20 Jan. 2008 | 23h03


Zefi
L'univers m'a l'air accrocheur mais le reste pas vraiment... Dommage ça partait d'une bonne intention !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU