Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Uncharted 3

Console : Playstation 3
Éditeur : Sony
Développeur : Naughty Dog
Date de sortie : 2 novembre 2011
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
5 votes (4.40 / 5)
Posté le Mercredi 02 Novembre 2011 par Yonnix
Quand on est la suite d'un titre comme Uncharted 2 : Among Thieves, il est dans la plupart des cas presque impossible de ne pas décevoir. Et pourtant. Tellement acclamé, tellement encensé, le second opus de la série Uncharted était, n'ayons pas peur des mots, un chef-d’œuvre, une sorte de divertissement ultime. Le genre de spectacle dont on ne ressort pas indemne, qui galvanise les passionnés de jeu vidéo que nous sommes. Et deux ans plus tard, soyons honnêtes, aucun autre titre ne nous aura collé une baffe d'une telle intensité. Enfin ça, c'est ce que je disais... avant d'avoir terminé Uncharted 3 : L'illusion de Drake !

La quête de toute une vie


Difficile de parler de l'intrigue principale de Uncharted 3 alors même que je m'oblige à ne rien révéler d'important. Au même titre qu'un bon film ou bon livre, les subtilités et rebondissements de son histoire n'ont pas à être découvertes à l'occasion d'une critique, cela ne ferait qu’amoindrir de façon considérable l'effet pour lequel ils ont été conçus. Je ne l'aborderai donc que très succinctement. Comme vous vous en doutez, surtout si vous êtes du genre à ne jamais rater un trailer, le sémillant Nathan Drake, chasseur de trésor de son état, s'est de nouveau lancé dans un projet fou. Ceux-la même qu'il affectionne tout particulièrement, et qui lui ont valu bien des soucis (c'est peu de le dire) par le passé. Accompagné de son fidèle ami Victor Sullivan, personnage bien connu de la série, ainsi que d'autres protagonistes (certains déjà vu, d'autres inédits), le sieur Nathan va cette fois-ci marcher directement sur les traces de son ancêtres : le bien-nommé Sir Francis Drake. Pourquoi ? Je ne vous le dirai point. Où cela le mènera t-il ? Je resterai muet ! Quoiqu'il apparaît évident qu'il voit du pays notre ami. Aller, de Londres à la Syrie, en passant par la France et quelques paysages plus orientaux, voilà qui vous mettra généreusement l'eau à la bouche, sans pour autant trop vous en dire. Car vous l'aurez compris, le tout vaut carrément le coup d’œil et je me verrai fort triste de tout gâcher !

De plus, la façon dont Naughty Dog a orienté son propos a foncièrement changer. Si précédemment le fond des choses n'était pour ainsi dire jamais cherché, nous n'avions qu'une vision actuelle des personnages, ce troisième opus nous en révèle beaucoup plus sur le passif de ces derniers, pour le plus grand plaisir des fans assurément. Ainsi, le passé de Drake, personnage charismatique au demeurant, va se voir étalé au grand jour. De manière intelligente, parfaitement intégré, jouer la carte de la "quête de plus de vingt ans", comprenez débutée depuis l'enfance et qui semble enfin touchée au but, fonctionne parfaitement ici. Chose qui n'est pas sans rappeler le troisième film Indiana Jones (La Dernière Croisade), il est en effet évident que la trilogie de Spielberg (qui a parlé d'un quatrième film ?) ait été l'une des principales sources d'inspirations. Cela a toujours été plus ou moins le cas par le passé, mais jamais a ce point. On le ressent même dans certaines scènes du jeu, dont la mise en scène justement rappelle fidèlement celle du film. Parlons en d'ailleurs de la mise en scène ! Quel spectacle ahurissant... C'était déjà l'un des ingrédients principaux d'Uncharted 2, et force est de constater que c'est toujours le cas dans le trois. Les séquences d'actions fusent, toutes plus grandiloquentes les unes que les autres. Les scripts sont légions, mais sont tellement bien maitrisés. Nathan en prend plein sa gueule, et nous aussi ! Tout ça sans que l'on en ait jamais assez. Les moments calmes et apaisés, principalement lors des phases d'exploration et de résolution d'énigmes, étant là pour réguler le rythme du jeu. Rythme qui avouons-le, est à mon sens en deçà de l'opus précédent. Là où l'on nous proposait une montée en puissance constante, jusqu'à un final dantesque. L'enchainement des évènements est ici un peu plus en dent de scie. Mais qu'importe. Ce qu'il perd en rythme, si tenté qu'il en perde réellement, il le gagne en maitrise scénaristique.

Le divertissement ultime bis ?


Peut-être commencez-vous à le ressentir, j'ai adoré Uncharted 3. Voilà c'est dit, si jamais la multitude de superlatifs encenseurs usités ne vous avaient pas mis la puce à l'oreille. Mon but est donc, en toute logique, de vous donner envie de vous lancer dans cette aventure, au risque même d'éluder les quelques défauts du titre ? Non, cela ne serait pas correct. Mais coup de chance, ces quelques possibles tares n'en sont pas vraiment. Eh oui, il est vrai que les mécanismes du gameplay de Uncharted 3 sont identiques à ceux du deux. Cependant, ces derniers étaient tellement excellents, tellement aboutis. Pourquoi les changer. Pour rappel, nous avons à faire à un Third Person Shooter, plus communément appelé jeu de tir à la troisième personne, composé approximativement de 40 % de phase de shoot, 20% de résolution d'énigmes, 10% d'exploration et 10 derniers % de surprises, de petits plus qui font que le titre est unique, de l'original que je vous laisserai découvrir. En ce qui concerne les séquences de meurtres à grandes échelles (avez-vous déjà pris conscience du nombre sidérant de quidam que Drake tue ?), elles sont toujours aussi jouissives. On avance, on se planque grâce au système de couverture qui marche toujours du tonnerre (merci Gears of War), et oh surprise, on se rend compte que l'Intelligence Artificielle, bien qu'artificielle... s'avère particulièrement coriace. Même en normal, nos assaillants n'auront de cesse de vous bouger de votre cachette. Contournement, jet de grenade, action groupée. Il va falloir être particulièrement mobile. Surtout qu'il existe différents types d'ennemis, et que les plus coriaces d'entre eux ne vous feront pas de cadeaux. Bien entendu, l'arsenal est des plus fourni et notre héros a clairement de quoi se défendre, encore une fois, comme dans l'opus précédent.

Enfin, presque. Le système de combat au corps-à-corps s'est vu profondément remodelé. Basé avant tout sur un système de contre, les développeurs se sont efforcés de le rendre encore plus immersive, plus complexe, mieux contextualisé. C'est réussi, clairement. Reste qu'on fait peu ou prou les mêmes mouvements à chaque fois et qu'il ne fallait pas autant en abuser... Oui, vous avez bien lu. Petit bémol, le trop plein de combat à main nue fait qu'ils en deviennent répétitifs. Pas de quoi fouetter un chat non plus, pas de quoi gâcher ne serait-ce qu'un petit peu l'expérience globale, il n'y en a pas des tonnes de ces combats. Il était toutefois important de le signaler. Voilà, c'est fait. Décidément, je n'aime pas dire du mal du jeu, même un petit peu, tant il m'a séduit. Tiens, parlons des énigmes : elles sont réussies ! Éléments fondamentales de tout jeu d'action-aventure (héritage des Tomb Raider oblige), ces quelques moments nous reposeront quelques longues minutes, entre deux fusillades musclées, et nous oblige à nous servir de nos neurones. Armés de notre précieux carnet et de notre bon sens, il nous faut observer, comprendre et activer diverses mécaniques, dont la difficulté semble avoir été revue à la hausse, le plus souvent à l'intérieur de temples millénaires. Ben oui, vous les connaissez, jamais fichues d'avoir une simple poignée ces portes de tombeaux...

Dieu que c'est beau !


Ce qui est bien avec Uncharted, cela vaut pour tous les épisodes de la série, c'est qu'au-delà de sa mise en scène incroyable, son scénario sympathique et ses gunfights musclés, sa plastique déchire carrément la rétine. Pour beaucoup, Uncharted 2 est le plus beau jeu de la génération actuelle, pourtant bien fournie en terme de bombe technique. Sans surprise, Uncharted 3 :L'illusion de Drake fait honneur à son grand frère. Mieux encore, il persiste et parvient à le surpasser. Le choc ne fut pas aussi énorme qu'il y a deux ans, l'effet de surprise n'étant plus présent. Mais mon dieu, quelle claque ! On a beau savoir, avoir retourné son ainé dans tous les sens, pas moyen de lui résister et c'est les yeux écarquillés, de concours avec notre gueule béante, que l'on découvre avec émerveillement les décors qui composent l’environnement. Tant de détails, tant de sublime, de couleurs, il n'y a que Naughty Dog pour nous offrir un tel ravissement. Que dire des effets de lumières, d'explosions, de particules. La gestion de l'eau est fantastique. Le sable, prouesse technique mise en avant par les développeurs, est au même titre que la neige dans Uncharted 2 incroyable de réalisme. S'il me fallait résumer la réalisation, je parlerai d'un véritable produit d'orfèvre, touchant presque au génie. N'oublions pas également les animations des personnages, encore plus impressionnantes qu'avant. Plus fluide, plus en accord avec le décor, est-ce encore à un jeu vidéo auquel on est en train de jouer ? Très franchement, le doute est presque permis ! A cela s'ajoute une bande-son grandiose, parfaitement en accord avec les séquences de jeu. Réalisés par un véritable orchestre, les thèmes sont variés, subliment nos actions et nous immergent merveilleusement bien dans l'univers. Les sonorités orientales de certaines mélodies, logique vu les destinations de Drake, donnant un style très "milles et une nuit" au tout. Un régal. Les doublages quant à eux, sont dans l'ensemble réussis. Pour les anglophones, il faudra préférer la version originale à la version française, par ailleurs loin d'être ridicule.

Enfin, Uncharted 3, en plus d'être une incroyable expérience solo, dispose d'un mode multijoueur ultra-complet, capable de rivaliser aisément avec les ténors FPS du genre (vous voyez très bien desquelles je parle). Proposant des types de parties très variées, on recense par exemple du match à mort par équipe, chacun pour soi, ou trois contre trois (particulièrement intéressant), de la capture de trésor et j'en passe... Les différentes parties étant ponctuées d'évènements spéciaux plutôt sympathique venant rompre la possible monotonie de nos joutes. Un système de progression avec expérience, utilisé par tous depuis sa démocratisation par Call of Duty 4, est en place. C'est selon ce système que l'on débloquera de nouvelles armes, de nouveaux atouts et d'autres suppléments (skins, humiliation etc.). Rajoutez-y toute la verticalité caractéristique des décors de la saga et vous obtenez un multijoueurs carrément rafraichissant, dont il serait bête de se priver, pensant qu'il n'en vaut pas la peine. De plus ce mode n'est pas la seule composante multi présente sur le Blu-Ray, nous est également proposée de la Co-Op en ligne ou en écran-splitté (chose très appréciable mais trop souvent oubliée). De quoi justifier pleinement l'achat de ce joyau ludique, si la perspective de payer le prix fort pour un solo (exceptionnel) d'une dizaine d'heure "seulement" vous faisait hésiter, vous n'avez franchement aucune excuse !

VERDICT

Avantages

- Une expérience indispensable !
- Une mise en scène incroyable
- Le scénario mieux maitrisé
- Le plus beau jeu de cette génération
- Le mode multi ultra-complet
- La bande-son sublime

Inconvénients

- Impossible de passer à coté
- Trop d'effet de surprise, tue la surprise ?
- Les limites du concept atteintes ?

Graphismes
5 étoiles
9.5 / 10
A l'instar de son prédécesseur, Uncharted 3 est tout simplement hallucinant visuellement. Tant de détail, tant de superbe... Le plus beau jeu de cette génération, assurément !
Jouabilité
4,5 étoiles
9.0 / 10
Certes, les nouveautés de cette suite ne sont pas légions. Mais quand on a des bases aussi solides, cela n'est pas un problème ! La preuve, la maniabilité globale est juste parfaite.
Durée de vie
4,5 étoiles
8.5 / 10
Comptez environ 9-10 heures pour boucler en normal l'aventure principale, rajoutez-y un nombre incalculable d'heure grâce au multijoueur.
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
Thèmes principaux sublimes, musiques d'ambiances parfaites, doublages français réussis... Que demander de plus ?
Scénario
4,5 étoiles
8.5 / 10
Plus abouti, mieux maitrisé... l'histoire nous plonge une fois encore dans une folle chasse au trésor, qui n'a clairement pas à rougir face aux plus grands films du genre.
Note Globale
4,5 étoiles
9.0 / 10
Dieu qu'il est bon de recroiser le chemin d'une production Naughty Dog ! Le second épisode de la saga Uncharted nous avait chambouler comme jamais, et force est d'avouer que Uncharted 3 : L'illusion de Drake réitère l'exploit de son ainé. Un poil moins rythmé niveau action mais tellement plus maitrisé scénaristiquement, ce nouvel opus représente une nouvelle fois une expérience globale totalement hallucinante. Une bombe graphique à tomber, à n'en point douter le plus beau jeu de cette génération. Grâce à lui, le jeu vidéo parvient une seconde fois à surpasser le cinéma en terme de divertissement pur, impossible donc de passer à coté de ce chef-d’œuvre ludique. Un must have absolu !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

02 Nov. 2011 | 21h39


Zefi
Ce que je regrette c'est l'effet surprise dont reproche certains rédacteurs car il y a eu trop de com sur ce titre. J'ai envie de dire, c'est un peu de leur faute pour ma part, j'ai préféré ne rien regarder et bonjour la claque.

02 Nov. 2011 | 21h46


Yonnix
Y a ça c'est vrai. Ce que je reproche pour ma part en terme de surprise, c'est qu'il ne se passe pas cinq minutes sans que le sol ne s'effondre, que le plafond s'écroule, que... d?où le "trop d'effet de surprise, tue la surprise".

Enfin, je dis reproche, moi j'adhère totalement à la formule. Mais je comprend que cela puisse gêner.

Et effectivement, en ayant fait le choix de ne rien regarder, ton plaisir a du être décuplé ! Je le conçoit sans peine, vu que je me suis jeté tel un mort de faim sur la moindre bribe de gameplay diffusé :D

02 Nov. 2011 | 23h07


Zefi
J'avais fais de même pour le deux et mon dieux la claque. Il en est de même pour celui-ci et c'est le même effet !
D'un côté on ne demande pas à Uncharted de ne pas être Uncharted...
C'est la marque de fabrique notamment avec le deux.
Je ne comprends pas qu'on veuille un renouvellement de la licence, autant faire une nouvelle IP dans ce cas-là et je le conçois parfaitement !
Mais bon dieu, crache-t-on sur un Final Fantasy parce qu'il essaye de changer les choses ?
*On me dit dans l'oreille que j'ai moi même décrié le 13...
Pour le coup, à part utiliser un nom pour faire vendre, il n'y a rien qui puisse légitimement rattacher ce FF à la saga (tout comme le 12 mais dans une moindre mesure).
Qu'on arrête de sortir des jeux sur cette licence et que l'on passe à autre chose mais ne dénaturer pas cette licence 'il vous plait !

03 Nov. 2011 | 12h34


TeddyWayne
J'avoue que l'effet de surprise était abusif. Pour ma part cest un excellent jeu mais j'ai préféré l'aventure du 2 pour son scénario et l'environnement, le rythme des actions/explorations. J'ai trouvé le 3 un peu longuet et comme vous dites, le sol qui craque le plafond qui s'effondre ça commence à vieillir pour le prochain il faudra changer de formule. Sinon BIG RESPECT c'est l'un des seuls jeu où l'immersion est la plus totale avec des voix française très bien adapté et des graphismes époustouflant. Bravo !

03 Nov. 2011 | 12h44


Zefi
*La dernière phrase de mon post précédent était valable pour toutes les licences !
Teddy autant en faire une nouvelle IP non ? Qu'est-ce que tu aimerais voir d'autres dans un Uncharted ?
Pour ma part je rattache cette licence à une multitude de cascades avec un aspect cinématographique le plus prononcé dans notre média, avec une scénario sympathique ainsi que des personnages humainement attachant.
Comment varier ? Le deux le fait parfaitement, les phases d'actions étant bien différentes, le level design aidant.
Certes on pourrait enrichir l'aspect infiltration mais pour ma part il me convient très bien comme il l'est.

03 Nov. 2011 | 21h41


Yonnix
A force d'entendre et de lire tant de truc du style "la série ne se renouvelle pas assez", "je n'ai pas été surpris" etc. Il m'apparaît maintenant évident que le fond du problème n'est pas que les nouveaux épisodes de saga ne se renouvellent pas conceptuellement. Mais plutôt que les éditeurs nous sortent continuellement les mêmes séries, sans nous proposés du nouveau !

Oui, Uncharted et Call of Duty sont scriptés, Assassin's Creed est très assisté, Skyrim nous proposera un univers ultra vaste et détaillé... C'est ce qui feront leurs charmes, on y adhère ou pas, ce n'est pas le problème. Il en faut pour tous les gouts. Bon dieu mais alors sortez nous du neuf ! Chose qui n'est pourtant pas du tout en phase avec l'économie actuelle.

Les joueurs se plaignent de ne plus être surpris, mais n'achètent pas lorsque les éditeurs sortent des sentiers battus. Paradoxe.

04 Nov. 2011 | 07h45


Vinz
Pas faux, mais à mon avis est qu'un joueur classique ne prendra pas de risque pour un jeu à 60?. Car le risque sur smartphone est bien moins important vu les prix, donc tu achètes plus facilement. En même temp on peut pas énormément réduire non plus le prix des jeux consoles/pc (enfin un peu quand même). Tient, faudra que je me fasse dark souls :)

04 Nov. 2011 | 12h00


TeddyWayne
Une durée de vie un peu plus longue, plus de liberté dans le jeu ou la possibilité d'emprunter plusieurs passages pour arriver au même point ...Et pourquoi pas innover un peu en conduisant différent types de véhicules ? Un nouvel accessoire ? (Fouet à la Indiania Jones ahah)

Je pense qu'il y a beaucoup de point à rajouter qui pourrait rendre l'aventure encore plus excitante ! ;)

04 Nov. 2011 | 12h09


Zefi
Argh... Tedd dans ce cas-là tu auras un aspect cinématographique bien moins impressionnant, jouissif, moins bien rythmé, avec des temps morts...

Conduire des véhicules ? Pourquoi faire ? Du Rail Shooter ? Avoir des séquences à la Call OF qui n'ont aucun intérêt ? Non merci.

Même si cela venait à voir le jour, le titre se fera descendre car ce n'est pas du Uncharted. Les joueurs crieront au scandale (moi le premier) et on n'y gagnera rien au change.

PS : Gears Of War et ses séquences en véhicules qui ne servent strictement à rien, mis à part les regretter

2 PS : Par contre une nouvelle IP avec ce que tu as cités qui se tiendrait de bout en bout pourquoi pas, mais surtout ne pas faire autre chose que du UC (car il le fait de manière exceptionnelle) lorsque l'on bosse sur cette licence !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU