Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Trine

Console : PC
Éditeur : Nobilis
Développeur : Frozenbyte
Date de sortie : 3 juillet 2009
Multijoueurs : oui
Public : 12 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Mardi 02 Mars 2010 par philyra
Disponible sur PSN et PC, Trine est un titre développé par le studio Finlandais Frozenbyte (Shadowgrounds) qui est parti à l’instinct sur les chemins de l'heroic fantasy. Un premier essai qui rien qu’à voir les images s’annonçait prometteur, et la prise en main ne fait que confirmer les impressions visuelles. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous avons là un court mais intense bijou de conte de fée, à la puissance trois s’il vous plaît !

Un artefact pour les gouverner tous


Ce qui fait la force du jeu c’est bien l’alliance des trois gameplay associés à chacun des héros de l’aventure. En effet, en guise d’introduction nos valeureux compagnons sont liés, malgré eux, par un puissant artefact appelé le « Trine ». Pontius le brave, notre chevalier, Amadeus le magnifique, notre magicien, et Zoya la furtive, notre voleuse, se retrouvent contraints de mettre fin au règne du sorcier maléfique qui dirige le Royaume. Mais en parler ainsi n’est pas rendre justice au travail de Frozenbyte. Il est nécessaire de bien insister sur le caractère profondément graphique de la mise en scène, sans compter la narration en français très inspirée. Tout le scénario est servi par de magnifiques illustrations et des dialogues propres à figurer dans les livres. Quant aux niveaux en eux-mêmes, ils reflètent une variété d’environnements qui fourmillent de détails et d’effets de lumière de toute beauté.

Que ce soit dans un marais, dans une tour, dans une forêt, dans une caverne, ou je-ne-sais-où, on s’émerveille à chaque coin de l’écran de la densité des éléments sur lesquelles on peut accrocher le grappin de la voleuse, qu’on peut détruire avec un coup de pied via la charge de notre chevalier ou même avec lesquelles on est en mesure de créer une passerelle par le pouvoir de notre magicien. Chacun possède en effet des compétences particulières et ce qui est intéressant de noter c’est qu’à chaque passage ils ont leur propre méthode pour passer. A vous de voir ce que vous jugez le moins ou le plus risqué, de manière à ne pas perdre une de vos précieuses âmes. A ce propos, pour voir s’afficher l’écran du Game Over il faudra que tout ce beau monde soit mort, ce qui s’avère vraiment difficile compte tenu de l’accessibilité de la prise en main. Et puis aux points de passage, assez nombreux et représentés par des orbes de lumière qui font aussi office de sauvegarde automatique, on retrouve une bonne partie de sa vie et de son mana (qui permet d’utiliser ses pouvoirs spéciaux soit dit en passant). Nos compagnons disparus refont également surface à l’occasion. Une bonne façon de se replonger le cœur joyeux dans l’action !

Et dans la lumière les lier


Cependant malgré la facilité flagrante du titre (sauf peut-être la course contre la lave à la fin, mais bon) le level design n’est est pas moins intelligent et réalisé avec grand soin. Aux trois approches possibles des niveaux s’ajoutent trois axes de progression : action / exploration / réflexion. Il y a en effet des coffres à découvrir dans les recoins sombres du jeu et un des petits plaisirs sera de les découvrir tous, notamment de manière à acquérir tous les objets spéciaux. Les mécanismes de progression sont également bien pensés, comme le fait de décrocher une pierre avant de pouvoir tenter de détruire le mur qui bloque, mais j’insiste sur la multitude des possibilités offertes. Il a d’ailleurs aussi une touche jeu de rôle bienvenue, avec acquisition d’expérience et la possibilité d’améliorer les niveaux de compétences. Le magicien pourra ainsi créer plus de caisses, le chevalier avec une épée de feu et la voleuse tirer plusieurs flèches en même temps avec son arc.
Là où il y a un peu moins de variété c’est dans le bestiaire ennemi. Seuls des squelettes armés d’épée ou d’arcs vous feront obstacle, ou presque, ce qui est peut-être un peu dommage mais qui n’entache en rien le plaisir de jeu. Il faut dire que vous évoluez sur une terre dévastée où plus un seul humain ne vit, et vous êtes justement là pour changer la donne !

Ce qui change la donne c’est également la possibilité qui nous est offerte de jouer à trois en coopération. Le principe n’est pas online mais en simultané sur l’écran, ce qui suppose comme premier inconvénient de posséder deux manettes. Ce n’est pas tout, cette caractéristique permet à chacun d’incarner les trois personnages en même temps, ce qui fait perdre la notion d’alternance entre les héros pour venir à bout des donjons. Néanmoins, s’il fallait faire une conclusion au sujet de ce mode de jeu, je dirais que malgré tout il est profondément fun grâce notamment à cette ingéniosité qui transparaît dans la structure des niveaux. Et puis se protéger les uns les autres et profiter des pouvoirs de tous en simultané à du bon, et la courte durée de vie ne nous poussera qu’à recommencer l’aventure une fois encore…

VERDICT

Avantages

- Un beau conte
- Décors enchanteurs
- L’ambiance sonore
- L’ambiance visuelle
- Level design ingénieux
- Trois héros en un
- Plusieurs passages
- Coffres à trouver
- Le multi possible

Inconvénients

- Trop court
- Trop facile
- Un seul vrai boss
- Que de squelettes

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
Entre illustrations et décors en 3D fins, colorés et détaillés, le jeu à tout pour plaire et surtout pour convaincre le joueur qu’il vit un véritable conte de fée épique, avec variété d’environnements à traverser à la clé.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
La prise en main est rapide et repose sur l’alliance des trois gameplay via les capacités de nos trois héros. Magie, force ou agilité, laquelle allez-vous privilégier ?
Durée de vie
2,5 étoiles
5.0 / 10
On ne le redira jamais assez, quand c’est bon on en veut toujours plus. Mais la durée de vie reste franchement courte pour un jeu de plateformes.
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
L’esprit aventureux et enchanteur propre aux contes se retrouve tout aussi bien dans les musiques du jeu que dans les graphismes. Les doublages et bruitages sont eux aussi de bonne facture ce qui offre un rendu flatteur pour les yeux et pour les oreilles.
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
C’est simple tout en étant original et efficace. Trois âmes qui sont liées par un artefact pour combattre le mal régnant sur un royaume autrefois prospère et pur, comment cela peut-il se finir sinon bien pour le joueur ?
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Il est des jeux qui ne paient pas de mine, Trine n’en fait pas partie et cache derrière sa pochette peut-être un peu froide une histoire qui devrait figurer parmi les meilleurs contes de fée interactifs. A lire seul ou entre amis, même si le plaisir est de trop courte durée.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

02 Mar. 2010 | 16h11


Vinz
J'en avais entendu parlé, et il semble effectivement plutôt bien :)
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU