Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

The Legend of Zelda: Phantom Hourglass

Console : Nintendo DS
Éditeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Date de sortie : 19 octobre 2007
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
3 votes (3.50 / 5)
Posté le Mercredi 07 Novembre 2007 par ennissay


Juillet 2006, c'est la date où les quelques chanceux qui avaient pu se rendre au Japan Expo de Villepinte avaient pu essayer en avant-première le très attendu Phantom Hourglass, premier épisode de The Legend of Zelda à sortir sur DS. La démo avait alors bluffé tout le monde par le génie du gameplay au stylet intégral à une époque où l'écran tactile de la portable de Nintendo n'avait pas encore fait ses preuves. Seulement les retards successifs ont fait que les fans ont du prendre leur mal en patience pour enfin voir débarquer le Graal ludique chez eux, en ce presque irréel 19 octobre 2007. A présent que la première expérience tactile en terres d'Hyrule est entre les mains du commun des mortels, quel verdict pour le héros en collants verts le plus classe de tous les temps?

Les quelques intéressés d'entre vous ne sont pas sans savoir que ce nouvel épisode reprend complètement le style graphique de The Wind Waker sorti à l'époque sur Game Cube. Plus que cela, Phantom Hourglass en est une suite direct. En fait, l'aventure commence précisément là où l'autre finissait et vous met une seconde fois dans la peau de ce freluquet de Link souffrant d'aérophagie céphalique. Si à l'époque le parti pris graphique en avait révulsé plus d'un, aujourd'hui celui-ci semble au contraire complètement adapté au format de la portable, conférant un charme indéniable à l'univers et aux personnages qui le peuplent. La 3D est on ne peut plus correcte, on s'immerge sans aucun mal dans cet océan cellshadé bourré de petit détails. Les animations ne sont pas en reste, surtout lors des différentes cinématiques qui bien souvent vous arracheront de force un petit rictus et vous impressionneront par leur dynamisme, fait tout simplement inédit sur la console. Les personnages, d'un classicisme usé, sauront toutefois vous séduire, surtout Linebeck le capitaine qui vous accompagne dont la lâcheté n'a d'égale que sa vantardise. Bref, l'ambiance est léchée, tant au niveau visuel que musical (certains thèmes sont particulièrement marquants) on nous invite dans un monde dans lequel on se laisse mener sans réelle difficulté.

Mais l'intérêt principal du jeu ne se résume pas à ce style graphique si particulier. En fait Phantom Hourglass est probablement le grand jeu de la DS qui insuffle toute sa logique et sa légitimité au support tactile de la console. C'est simple, oubliez les boutons pour ce nouvel épisode, je vous parle là d'un jeu qui se ressent. Guidez Link directement grâce au stylet, touchez les éléments du décor pour interagir, tranchez du gobelin d'un trait habile ou dévastez tout autour de vous d'un cercle finement tracé, tout s'exécute avec une intuition folle. C'est simple, on a presque immédiatement la sensation d'avoir joué à ce jeu toute sa vie. De même l'utilisation des objets est souvent enfantine, c'est parfois à se demander pourquoi personne n'y avait pensé plus tôt. Très fréquemment, on nous propose une nouvelle manière de jouer, un nouveau mécanisme, un nouveau concept de jeu à comprendre et à exploiter.
On relève notamment la possibilité de prendre des notes sur la carte directement grâce au stylet pour ainsi se rappeler de certaines indications et résoudre quelques énigmes bien pensées. Soufflez sur une torche pour l'éteindre, appelez directement un personnage pour attirer son attention, un passage du jeu vous demandera même de hurler pour faire baisser les prix de votre premier canon, autant le dire, Phantom Hourglass ne peut pas toujours se jouer en public mais ces petits détails ajoutent énormément à l'ambiance et au charme qui émane de ce petit jeu bien modeste.

Les petites balades en bateau d'une île à l'autre suivent cette logique de simplicité et d'intuition. Votre rafiot suit scrupuleusement la trajectoire qu'on lui a assigné sur la carte, on est alors libre de déplacer très simplement la caméra tout autour et de bombarder les quelques monstres abyssaux avec une facilité déconcertante. Ces voyages, qui sur Game Cube avaient pu en rebuter certains par leur lenteur, sont ici juste assez longs pour nous donner la sensation de naviguer sur un océan sans pour autant que la lassitude ne s'installe. Le simple fait qu'on ne soit plus dépendant du vent ajoute un énorme sentiment de liberté. On se surprend fréquemment à voguer d'îles en îles, à la recherche d'objets rares, de trésors et de nouvelles terres inexplorées. On se sent simplement libre et on ne peut qu'être impressionné par la richesse et la crédibilité de cet univers qui ne tient pourtant que sur une petite cartouche.

Mais on ne s'attarde jamais trop longtemps dans ces errances romantiques, rappelés rapidement par notre devoir de sauveur de monde. L'intrigue fait dans le très classique mais se révèle efficace, suffisamment en tout cas pour nous donner constamment l'envie d'avancer. A vrai dire, le rythme ne faiblit quasiment jamais, la formule classique de la série ne varie pas d'un iota mais est ici exploitée avec une efficacité redoutable. On prend un plaisir immense à guider Link d'île en île, à découvrir ce qui s'y trame pour finalement accéder à l'un des donjons de l'aventure, véritables trésors d'inventivité et d'ingéniosité. En fait, il ne serait pas trop exagéré de dire qu'on trouve à peu près une idée toutes les minutes dans ce jeu. Les développeurs ont fait preuve d'une créativité incroyable. C'est un simple délice que de résoudre les nombreuses énigmes qui parsèment les donjons. On comprend rapidement ce qu'on attend de nous et on tire toujours un certain plaisir à déclencher les divers mécanismes qui permettent la progression, jusqu'au boss final souvent titanesque qui dans une explosion de couleurs et par une utilisation très intelligente des deux écrans vous demanderont un peu de jugeote pour en venir à bout (je ne résiste pas à vous parler de l’idée géniale qui affiche sur l’écran supérieur ce que voit l’un des boss, alors invisible, vous permettant ainsi de le localiser! Frissonnant...).

En fait, trouver des défauts à cet épisode DS n'est pas une tâche simple. Les retours multiples et obligatoires au temple principal sont tout de même un peu rebutants même si un effort indéniable a été fait pour renouveler le challenge. A ce niveau là, on sent tout de même un peu que les petits gars de Nintendo ont manqué d'imagination ce qui laisse la désagréable sensation qu'on se fout un peu de nous simplement pour rallonger la durée de vie. Durée de vie qui fait d'ailleurs un peu grincer des dents, se limitant à quelques 25 heures pour les joueurs aguerris. C'est assez peu pour un Zelda mais force est de reconnaître que ces 25 heures sont d'une densité et d'un rythme incroyable.

N'oublions pas non plus qu'il existe un nombre assez important de quêtes annexes à mener au-delà de l'aventure principale et c'est un réel plaisir que d'y revenir de temps en temps même une fois le jeu fini. Les fans de tunning qui sommeillent en vous (qu'ils brûlent) prendront sûrement beaucoup de plaisir à collectionner toutes les pièces du bateau qu'il vous est possible de monter à votre guise. Ces pièces sont d'ailleurs échangeables avec vos amis qui possèderaient eux aussi le jeu via la connexion locale, ce qui est d'ailleurs très probablement indispensable pour pouvoir toutes les réunir. Il existe aussi un mode multijoueur ma foi plutôt bien conçu, tant jouable en Wifi qu'en local. Sorte de remake de Pacman, l'un des deux joueurs contrôle Link et doit ramener des triforces dans son camp tandis que l'autre dirige trois gardes dans le labyrinthe en traçant leurs trajectoires sur la carte pour essayer de choper le chapardeur. Simple, intuitif, prenant et aussi assez stressant, ce mode de jeu saura indéniablement retenir plus d'un d'entre vous.

Bref, The Legend of Zelda : Phantom Hourglass fait partie des meilleurs jeux disponibles à l'heure actuelle sur DS, s'il n'est pas tout simplement le meilleur. Le dernier né de la saga maîtrise les attributs de la console avec une ingéniosité et un talent simplement bluffant. L'aventure est prenante de bout en bout, ce qui nous fait d'autant plus regretter son interruption prématurée. On aurait aimé pouvoir goûter un peu plus de cette expérience qui d'ores et déjà s'inscrit dans les meilleurs épisodes de la série.

VERDICT

Avantages

- Jeu au stylet simplement génial.
- L'ingéniosité stupéfiante des donjons.
- Le sentiment de liberté.
- L'ambiance général attachante et très soignée.

Inconvénients

- Durée de vie faiblarde.
- Retours réguliers au donjon principal un peu lassant.
- Annihile toute concurrence dans le genre sur cette console.

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
La 3D cellshadé sied très bien au format portable. Tout est fait avec bon goût et on s'embarque sans mal dans cet univers coloré.
Jouabilité
5 étoiles
10.0 / 10
Du pur génie.
Durée de vie
3 étoiles
6.0 / 10
C'est là que le bât blesse, à peine 25 heures suffiront aux plus doués pour venir à bout de l'aventure tout en s'attachant un peu aux quêtes secondaires.
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
Convaincante à tous points de vue et proposant des thèmes musicaux parfois très entraînants, la bande son de Phantom Hourglass s'inscrit sans mal dans le très haut du pavé.
Scénario
4 étoiles
7.5 / 10
Une recette simple, ici maniée avec brio et dont le rythme ne faiblit quasiment jamais.
Note Globale
4,5 étoiles
9.0 / 10
Ce dernier épisode de la saga est sans aucun doute l'un des meilleurs jeu de la DS, si ce n'est le meilleur. Inventivité, liberté, ambiance attachante et intuitivité y sont mêlés avec une virtuosité qui impressionne. Seule la durée de vie décevante vient ternir un peu le tableau sans toutefois remettre en cause l'éminente nécessité de posséder ce jeu dans sa ludothèque.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

07 Nov. 2007 | 21h54


ennissay
voila, les possesseurs de DS qui ne l'auraient pas encore acheté n'ont plus qu'a se jeter dessus. Pas évident d'écrire un test sur ce jeu, ya tellement de choses a dire, et yen a encore bcp dont je n'ai pas parlé!

07 Nov. 2007 | 22h24


Vinz
J'en suis quasiment à la fin. Ce qui m'a rebuté le plus c'est les ennemis sur l'eau qui sont peu nombreux, mais c'est du à la faible surface ....
Je pense qu'il y avait matière à rajouter plus d'eau et mettre plus de challenge dans les ennemis avec le bateau :-/ Enfin bon, je suis très satisfait du boss qu'on doit éliminer avec le marteau :-) (cf dernière images, le boss en marron). Et puis comme toujours, les villages sont assez petits mais regorgent de pas mal de bonus. Sinon l'anti-héros est assez fun ! surtout quand le bateau coule lol :-) "Moi et les enfants d'abord" :-p

08 Nov. 2007 | 17h34


philyra
Je l'attendais ce test ^^ et je suis pas déçue de sa qualité d'ailleurs ;) Moi j'ai perdu ma sauvegarde après 10h de jeu donc j'attends un peu avant de tout recommencer... mais le début était déjà largement satisfaisant (surtout le retour des gorons dans le style windwaker).

08 Nov. 2007 | 19h31


Vinz
Perdre ta sauvegarde -_- oula <_< t'as fait comment :-( ?

09 Nov. 2007 | 16h38


Gregdark
Damned, j'ai eu l'étincelle divine cette nuit (à 1H20 du matin pour être précis) et j'ai gratté pendant 20 minutes pour ce test :'( [et évidemment je me souvenais plus qu'il était réservé...]
Ce sera peut-être pour une prochaine fois...

09 Nov. 2007 | 18h19


Gregdark
(désolé du double post) Cela reste néanmoins un excellent test de la part de l'ami Yacine et je ne regrette pas que ce soit lui qui aie fait le test, même si cela aurait pu être mon baptême de testeur ^^

09 Nov. 2007 | 19h32


ennissay
ah bah désolé! je pensais que personne voulait le faire alors moi je me suis lancé! impose toi la prochaine fois!

10 Nov. 2007 | 19h35


Zefi
Excellent test, qui me fait hésiter à me procurer ce jeu !
Je trouve ça quand même dommage de ne pas poster un deuxième test de ce jeu, pour un second avis...

11 Nov. 2007 | 01h23


Gregdark
Oh non ça n'en vaut pas la peine, nous avons déjà là un très bon test ^^ La prochaine fois, j'essayerai de me réveiller un peu plus tôt :p
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU