Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Super Paper Mario

Console : WII
Éditeur : Nintendo
Développeur : Intelligent Systems
Date de sortie : 14 septembre 2007
Multijoueurs : non
Public : NC

Note des membres
1 vote (4.50 / 5)
Posté le Samedi 06 Octobre 2007 par ennissay


Ils sont probablement nombreux les joueurs plein d'espoir qui le 8 décembre dernier mettaient la main à la poche pour acquérir la dernière née de Nintendo, ambassadrice d'une toute nouvelle façon de jouer. Seulement voilà, depuis Twilight Princess, force est de reconnaître que les jeux intéressants ne se bousculent pas au portillon, la pauvre Wiimote privée de mains moites commençait même à sérieusement prendre la poussière. Encore une fois, c'est notre plombier moustachu qui vient donner un peu de vent frais au navire avant que la brise de fin d'année ne se lève pour de bon.

Mais ne vous attendez pas là à un jeu de plate-forme traditionnel. Super Paper Mario s'inscrit en effet dans la lignée du dernier Paper Mario : La Porte Millénaire sorti il y a quelques temps sur Game Cube. Cette suite devait d'ailleurs à l'origine sortir sur cette même console mais pour lui éviter l'échec commercial auquel elle était destinée, Nintendo a pris la judicieuse décision de transporter le soft sur Wii. Ne vous attendez toutefois pas non plus à retrouver une suite similaire au RPG si particulier qui en avait d'ailleurs séduit plus d'un. Les petits gars d'Intelligent Systems ont préféré opter, et tant mieux pour nous, pour un nouveau style de jeu qu'on pourrait qualifier de plate-forme / réflexion.
On évolue donc dans un premier temps à travers des niveaux en 2D pour sauver la fraîchement kidnappée Princesse Peach, on saute par dessus les trous, sur ses ennemis et on récolte divers items jusqu'à découvrir un tout nouveau pouvoir, qui fonde d'emblée la spécificité et l'attrait diabolique du titre, le System D. Sous ce nom mystérieux se cache en fait la simple faculté de passer d'un univers en 2 dimensions à un univers en 3 dimensions, ce qui ouvre énormément de perspectives de gameplay. Coincé devant un tuyau? Passez simplement en 3D et contournez le. Un cul de sac? Un petit coup de System D vous révèlera une porte cachée derrière le décor. Bref chaque niveau foisonne de passages secrets et d'astuces dans le genre à un tel point que l'utilisation du System D devient finalement une deuxième nature. C'est simplement un véritable délice que d'explorer les niveaux tout en déjouant les subtilités du jeu. Les environnements ne manquent par ailleurs pas d'indices pour vous aider dans votre tache. Rapidement on comprend l'idée et on apprend à lire dans le décor les divers chemins dérobés qui nous permettront de progresser. En fait, l'idée est si bien conçue qu'on se retrouve fréquemment dans d'autres jeux frustrés de ne pas pouvoir l'utiliser !

Super Paper Mario est donc loin d'être un jeu de plate-forme classique et balance davantage du côté de l'aventure. Les Pixels, petites créatures géométriques, seront d'ailleurs là pour vous aider dans votre progression. Chacun d'entre eux vous confère un pouvoir, plus ou moins utile. Si certains sont directement efficaces pour se débarrasser des ennemis qui barrent votre route, d'autres en revanche ne sont utiles que ponctuellement pour résoudre quelques énigmes. Petit à petit vous rassemblerez les autres héros (Peach, Bowser et Luigi) que l'on peut incarner à n'importe quel moment et qui, eux aussi, se distinguent par des capacités spéciales (carboniser du goomba avec Bowser demeure une activité franchement relaxante).
Mais que devient la Wiimote dans tout cela? Et bien pas grand chose finalement. Etant originalement conçu sur Game Cube, le jeu adopte une jouabilité traditionnelle. On tient donc simplement la télécommande à l'horizontale comme un pad de Nes, ce qui se révèle assez confortable dans l'ensemble. Bien sûr, les développeurs ont intégré ça et là quelques phases de jeux exploitant les attributs de la Wiimote. Les lancers de sorts demandent donc quelques manipulations assez enfantines mais qui ont le mérite de rafraîchir l'action ponctuellement. S'ajoute aussi à cela la capacité de pointer le décor de la télécommande pour découvrir quelques objets cachés ou pour en apprendre plus sur ses adversaires. L'utilisation se montre là encore très instinctive mais anecdotique.

La grande force de Super Paper Mario réside aussi dans son ambiance générale. Comme son nom l'indique, c'est en fait un univers de papier dans lequel nous sommes projetés. Les décors se déplient et se dessinent sous vos yeux, les pages se tournent, se déchirent, le tout avec la magie et la simplicité d'un livre pour enfant (si, si, souvenez-vous!). Les environnements sont pour la plupart très épurés, souvent volontairement pixélisés et mêlés à un zeste de pop culture, ce qui donne au tout une ambiance assez rétro qui ne manquera pas de plaire aux nostalgiques et aux fans de culture numérique plus généralement. Le jeu foisonne en effet de références et on ne peut s'empêcher de pouffer régulièrement face à l'absurdité des situations (le niveau du caméléon otaku en marquera sûrement plus d'un !). Super Paper Mario flirte souvent avec l'autodérision et même parfois avec un style graphique très expérimental. Un charme fou émane donc de cet univers complètement barré d'ailleurs largement arrosé de dialogues qui, derrière leur apparente naïveté, recèle un humour assez fin et parfois très MonthyPythonesque. Bref, nul doute qu'une étincelle de folie brille au fond des yeux des développeurs d'Intelligent Systems qui semblent par ailleurs vouer un culte obsessionnel à la moustache.

C'est au final 20 bonnes heures de jeu bien remplies que nous propose Super Paper Mario. On peut reprocher au titre une certaine linéarité, légèrement sauvée par quelques quêtes annexes qui sauront occuper les fous de la recherche d'items. Entre les cartes de monstres à collectionner, les recettes de cuisine et les quelques Pixels alternatifs à débusquer, finir le jeu à 100% vous demandera pas mal de patience et surtout une bonne quantité de courage face au manque d'intérêt certain de ces objectifs secondaires. Certains regretteront aussi la petite faiblesse de rythme dont fait preuve le jeu avant l'explosion finale qui, elle, vous scotchera littéralement à la manette.

Bref, vous l'aurez compris, Super Paper Mario fait partie de ces jeux qui, sans la prétention de révolutionner le jeu vidéo, proposent énormément de bonnes idées et de nouveaux concepts pensés et réalisés avec brio. On sent bien que les gars d'Intelligent Systems ont bossé sur leur jeu avec amour pour nous proposer un gameplay riche et varié, un univers complètement décalé et une ambiance générale parfois très expérimentale. La durée de vie est de plus honnête et le challenge, peut-être un peu facile, reste à la hauteur. Jetez-vous donc dessus, d'autant plus que le jeu est commercialisé au prix très modique de 45 euros.

VERDICT

Avantages

- Le concept du Système D
- L'univers complètement loufoque
- Le plaisir de jeu quasiment constant d'un bout à l'autre

Inconvénients

- Un peu trop linéaire
- Les dialogues peut-être trop envahissants (même si assez comiques)
- La Wiimote peu exploitée

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Pas de prouesse technique, pas de textures de folie mais un style graphique envoûtant, onirique et parfois assez surprenant. Peut-être l'art contemporain du jeu vidéo!
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Aucun reproche à faire de ce côté là, les différents mouvements s'intègrent sans mal. Les déplacements en profondeur lorsqu'on passe en 3D peuvent toutefois manquer de précision.
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Pour le genre, la durée de vie est tout à fait honnête. Les joueurs aguerris en viendront à bout en une bonne vingtaine d'heures.
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
A l'image de l'ambiance graphique, la bande son est souvent bizarroïde, regorgeant de bruits étranges et de musiques cosmiques.
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Le scénario, d'une niaiserie revendiquée, réserve son lot de surprises et de rebondissements et saura vous tenir en halène.
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Super Paper Mario est un peu l'oasis que les possesseurs de Wii attendaient tant depuis Noël dernier. Le jeu réalise l'exploit de capter le joueur tout au long de l'aventure avec un simple concept de base redoutablement efficace. Vous passerez un excellent moment dans ce monde délirant en compagnie de notre cher plombier à moustache. Un incontournable.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

07 Oct. 2007 | 00h21


Vinz
Ca semble bien sympa :) je l'acheterai quand j'aurai moins de boulot, soit ppaaas de suite ^^

08 Oct. 2007 | 18h50


philyra
dès que j'ai la wii voilà un des jeux que je vais m'empresser d'acquérir ! un très bon test qui donne envie en tout cas !!

13 Oct. 2007 | 21h48


Zefi
On retrouve enfin des titres pour les "Gamers" qui ont besoin de titre construits de bout en bout ! Good test !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU