Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Street Fighter IV

Console : Playstation 3
Éditeur : Capcom
Développeur : Capcom
Date de sortie : 20 février 2009
Multijoueurs : oui
Public : 12 ans et +

Note des membres
1 vote (5.00 / 5)
Posté le Mardi 10 Mars 2009 par nonokyo
CAPCOM sortit le premier opus de la série en 1987 sur borne d’arcade. Malgré un concept novateur, il ne rencontra pas le succès escompté. Il faudra attendre 1991 pour voir débarquer la suite Street Fighter II : The World Warrior. On sait tous le succès qu’a rencontré cet opus avec des nombreuses déclinaisons (hein le Street Fighter II prime Turbo 2 GTI à injection direct…). Fan de la première heure, j’avais quand même déboursé prés de 900 Francs (oui à l’époque c’était des Francs) pour être le premier à avoir la version Turbo en Japonais sur ma SNES.
Par la suite CAPCOM enchaina les remakes et les sagas sur Street Fighter (EX en 3D et les « Zéro » ou « Alpha » chez nous) avec un 3ème épisode, certes aux qualités techniques indéniables, mais qui n’a jamais été, à juste titre, considéré comme la suite de SF2. C’est donc avec une émotion non dissimulée que j’insère la galette dans ma boîte noire SONY, et le jeu se lance…


Le Retour du géant

Le jeu s’ouvre sur une introduction punchy et longue (plus de 2 minutes) sur fond de rock japonisant. On arrive alors sur le menu principal offrant les différents modes de jeu et le moins que l’ont puisse dire c’est que Capcom nous a gâté (même si ça reste du classique).

Mode Arcade : le but étant d’affronter une liste d’adversaires en fonction du choix de votre combattant. Chacun d’entre eux possédant un scénario les poussant dans le combat (bon on n’atteint pas du Shakespeare) expliqué par le biais d’un dessin animé au characters design un peu épuré, mais l’effort est là. Chaque personnage a son line-up à affronter ce qui veux dire que si vous mourrez et que vous changez de combattant, vous n’aurez pas les mêmes adversaires. Ce qui peut ne pas être mal quand on bloque un peu trop longtemps sur un combat. A noter que parfois on tombe 2 fois sur le même décor ^^. Dans ce mode vous débloquerez l’essentiel des personnages cachés.

Le mode défi vous donnera l’occasion d’affronter un certains nombres d’adversaires dans un temps donné (style 4 en moins de 500 secondes), vous permettant ainsi de débloquer divers bonus comme des couleurs de costumes ou des provocations. Le challenge reste relativement costaud et donnera bien du fil à retordre aux meilleurs d’entre nous.

Les autres modes restent classiques avec l’entraînement, le mode versus offline et le mode versus online calqué sur le même principe que Super Street Fighter II HD Remix (partie rapide, entre amis ou créer une partie). Notons qu’encore une fois les lags restent nombreux sur le net…

Enfin divers bonus par le biais de mode « Galerie » seront à débloquer (artworks, séquences animées etc..). Tout cela est beau, me direz-vous, mais que vaut réellement ce titre ?

Dieu créa l'Homme...

Une fois le mode choisi, vous arrivez sur l’écran select et là quel bonheur de retrouver l’intégralité des personnages de SF2, allant de Ryu à Mr Bison en passant par Blanka ou même Dhalsim. On remarque également que de nombreux personnages sont à débloquer et rempliront les cases noires. Au programme, un melting pot d’anciens personnages comme Sakura, Dan et Rose (SF Alpha), mais aussi Gouki/Akuma, Cammy et Fei Long (Super SF2) et enfin Gen (SF1). En complément de tout cela, de nouveaux visages apparaissent comme Rufus (amateur du MC Do), El Fuerte (un catcheur), Crimson Viper (un sbire de Mr Bison) et Abel (un judoka Français, cocorico). Deux boss se grefferont au casting final : Seth (une espèce d’androïde ressemblant fortement à Geegus de World Heroes) et Gouken, frère d’Akuma , qui fait sa première vrai apparition dans un jeu. Je dois vous prévenir que ce ne sera pas une mince affaire de battre ces deux énergumènes.

Graphiquement le jeu est assez déconcertant et en voyant les divers screenshots sur le net je me demandais si CAPCOM n’avait pas fait une erreur mais quand on le voit tourner sur un LCD HD on doit avouer que les développeurs ont bien travaillé. Le jeu est entièrement en 3D (décors et personnages) ce qui donne un petit côté brut et anguleux qui n’est pas pour déplaire (avec des contours accentués). Les couleurs sont vives, bien choisies et les coups spéciaux agrémentés de magnifiques effets spéciaux dans le plus pur style des jeux SNK (Capcom a enfin compris qu’il faut faire dans le spectaculaire). Les stages sont quant à eux de toute beauté et variés (même si cela reste du vu et revu). On pourra juste regretter qu’il n’y en a pas un pour chaque combattant, je préférerai du plus classique en la matière par exemple affronter Sagat en Thaïlande ou même Ryu au Japon (Ken dans un volcan ça n’a pas vraiment de sens).

L’animation est absolument irréprochable, les mouvements des personnages sont super fluides et réalistes, le tout bouge sans aucun accroc, on sent bien la maîtrise du genre. On rencontre quelques bugs de collisions entre les combattants mais rien de bien méchant. Les décors sont eux aussi bourrés de petites animations par-ci par là. Chaque début de combat donnera lieu à une petite séquence de provocation entre les combattants. Seul bémol, les temps de chargements sont beaucoup mais alors beaucoup trop longs, et le pire c’est que si on recharge le même match, on se retape encore un loading. Je vous conseille fortement de libérer de la place sur votre HDD et de l’installer, ce sera largement plus vivable.

Le système de combat s’adapte à tout le monde (maniabilité en 2D pour un jeu 3D). Chaque combattant possède une barre de charge (classique) qui se remplit au fur et à mesure que l’on encaisse ou que l’on distribue des baignes. Cette jauge vous permettra de sortir des coups spéciaux plus puissants style Ex comme dans SF3 2nd Impact. A ceci se greffe une dernière jauge, dit « Revenge » qui vous permettra de sortir des Super et Ultra coups spéciaux donnants lieu à des scènes d’action in-game de toute beauté. Tout à été pensé pour que les joueurs les plus inexpérimentés aux joueurs les plus aguerris y prennent du plaisir. La jouabilité est réglée aux petits oignons, les coups spéciaux sortent quand on veut, il en devient donc plus facile de jouer avec les petites failles des personnages dans leurs mouvements. Les combos et les contre s’enchainent à un rythme effréné. Je regrette juste que Capcom n’est pas intégré certaines routines du jeu de baston comme la garde pendant un saut ou un rattrapage possible lors d’une projection ou d’un tombée au sol.

La durée de vie est largement plus qu’honorable grâce à un rooster de 25 personnages, des tonnes de bonus à débloquer, une mode versus online et offline. Bien entendu, comme tous les jeux de bastons en 1VS1, l’intérêt se porte sur les parties multijoueurs.

La bande son reste le point du jeu pour lequel je suis le plus mitigé. Autant les bruitages sont soignés, ça claque de tous les côtés, autant les musiques très stylées à la manière d’un Capcom VS SNK, j’accroche moins. Ca reste sûrement une question de goût, mais je pense que Capcom aurait pu faire mieux. Sinon, les musiques restent quand même variées avec des nouveaux thèmes et des anciens thèmes remixés sauce SF4.

... et Capcom créa Street Fighter

Pour conclure, je n’irai pas par 4 chemins : ce Street Fighter est une véritable tuerie, combinant tous les ingrédients d’un bon jeu de baston et accessible à tous les publics. Enfin la vrai suite de SF2…

VERDICT

Avantages

- Graphiquement innovant
- Une jouablilité parfaite
- Du fun, du fun, du fun
- Un rooster complet

Inconvénients

- Il est ou le stick arcade ?
- Musiques un peu trop stylées
- Quelques bugs de collisions
- Difficultés parfois mal dosées

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Capcom a réussi son pari grâce à un style très audacieux donnant au jeu un cachet unique.
Jouabilité
4,5 étoiles
9.0 / 10
Parfaite s’adapte à tout le monde.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Dans la norme des jeux de baston en 1VS1, les puristes ne se lasseront pas.
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
Bruitages et digits soignés, musiques variées mais au style particulier.
ScénarioChaque combattant à sa propre raison d’y participer, mais honnêtement qui s’en souci ???
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Capcom nous prouve encore une fois son savoir-faire en matière de jeux de bastons grâce à un 4ème épisode audacieux, fun et tout public. En gros « Du Grand Art ». Reste à voir ce que pèsera ce SF4 face à un autre monstre King of Fighters XII.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

10 Mar. 2009 | 00h54


Zefi
La jouabilité au PAD 360, quelqu'un pourrait me dire si elle est ... pourrave ou non ? Car si c'est une question d'habitude concernant le stick de la 360, je compte me procurer le jeu...

10 Mar. 2009 | 01h23


Vinz
J'ai testé rapidement (pas eu le temps de beaucoup jouer). Clairement le pad de la PS3 est mieux à ce niveau (enfin juste pour ce jeu, je précise). Après on peut s'y habituer...Mais bon pas forcément très précis tout le temps. A voir :)

10 Mar. 2009 | 12h36


Zefi
Ben avec soul Ca 4 pas de problème mais vu que ce n'est pas que des quarts de cercles et qu'il y bien moins de coup dont cette technique oblige d'être utilisés... J'irais voir si je peux l'essayer à micro...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU