Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

SSX On Tour

Console : Playstation Portable
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : EA Sports BIG
Date de sortie : 27 octobre 2005
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
3 votes (2.83 / 5)
Posté le Vendredi 19 Août 2011 par Zefi
Depuis sa première apparition sur Playstation 2, SSX prône le plaisir immédiat. Les suites au nombre de trois, suivent sensiblement la même approche tout en améliorant un concept déjà fort bien huilé. L’arcade pur et dur se ressent dés les premières secondes, et le spectacle prime avant tout. Point de réalisme, aucune contrainte liée à cette activité sportive. SSX, le fun sans prise de tête.

Avant d’entamer réellement sur le pourquoi du comment ce SSX portable mérite que l’on s’y attarde, je tiens à signaler qu’aucune comparaison ne sera faîte avec les versions sorties également sur console de salon. Afin de mieux appréhender le texte ci-dessous, il me semblait nécessaire de l’exprimer. Sachez également, que ce On Tour est le premier épisode de la série à débouler sur une console portative. Une série inédite jusque là qui prouve avec un certain talent, qu’enchainez quelques courses entre deux arrêt de bus équivaut à un plaisir certain.

SSX dans le creux de la main !



La plus grosse qualité de ce SSX est comme précitée un peu plus haut, le fait de pouvoir jouer où l’on veut et quand on le souhaite. Jamais trop longues, toutes les épreuves reines de la série, se finissent en quelques petites minutes. Une aubaine pour les joueurs nomades, ce qui permet d’entamer une course sans forcément geindre si l’on doit subitement arrêter la console. Une consommation par à coup qui ne pénalise aucunement le joueur donc. Surtout que jouer à un épisode de cette série, entraîne aucune frustration et un certain ravissement dés que l’on pose ses doigts dessus.

Le principe est simple, le joueur doit gravir les échelons pour s’imposer en haut d’un classement, en remportant le plus grand nombre d’épreuves sur des tracés différents. Que vous soyez adeptes de tricks ou encore de courses, il y en a pour tous les gouts. Un mélange fortuit, variant les plaisirs, atténuant par la même occasion une lassitude inhérente à la surconsommation. Oui, SSX On Tour possède une durée de vie plus que convenable, qui mérite que l’on passe quelques heures à manger la poudreuse pour en voir le bout. Le mode carrière rebaptisé « série » contribue grandement à cette longévité, dévoilant pas moins de sept séries composées six épreuves chacune, elles même divisée en trois étapes. Toute épreuve remportée permet de débloquer divers accessoires pour son skieur (préalablement choisi). Plutôt bien loti en contenu supplémentaire, le joueur peut changer les vêtements, son snowboard, tout comme chausser de nouvelles paires de Ski.

Le petit plus augmentant l’intérêt de gagner des courses ou concours à points, c’est que les différents ustensiles offrant les joies de la glisse varient sensiblement sur les performances du porteur. Chaque paire de ski varie selon certaines caractéristiques, comme une stabilité plus exemplaire, une pointe de vitesse plus impressionnante ou encore une « conduite » plus aisée. Également valable pour les planches à neige. Les skis apparaissent pour la première fois dans un opus de la licence mais ne changent aucunement la donne en termes de jouabilité. On découvre néanmoins des sensations différentes tout comme des tricks propres à cette pratique. Rien de bouleversant par rapport aux snowboards mais l’accessibilité dont a toujours fait par la série, influence certainement sur ce choix. Tout comme de vieilles habitudes bien ancrées chez les fans, qui n’attendent que de découvrir de nouvelles pistes.

Le manque de boutons préjudiciable ?



Malheureusement, les développeurs intègrent dans cette version des circuits déjà aperçus sur SSX 3 mais avec un design propre à ce nouveau volet. Dommage pour le fanatique de la série. Ce dernier devra également adopter une jouabilité exclusive à la Playstation Portable dont le manque des deux boutons supplémentaires situés sur la tranche, influence grandement sur la prise en main. Pas gênante après quelques descentes, mais les premiers instants surprennent avec cette jouabilité chamboulée. La seule différence notable concerne les Tricks qui se déclenchent à l’aide de la croix directionnelle alors que l’on dirige son personnage avec le stick analogique. Pas toujours évident lors des débuts, le gameplay dévoile rapidement ses petits secrets et la prise en main devient aussi tôt une seconde nature. Concernant les autres actions réalisables, elles restent inchangées, la touche X permet de sauter, et combiner le bouton L avec rond, carré ou triangle déclenchent des figures encore plus stupéfiantes suite à une jauge spéciale remplie auparavant à l’aide de figures classiques. Lors des courses, les skieurs peuvent envoyer de jolies mandales à leurs concurrents grâce au bouton L et R, une feature supplémentaire que l’on oubliera naturellement.

Peu complexe, SSX On Tour se déguste d’entrée de jeu, la réalisation aidant aisément à se plonger illico dans ces descentes enneigées. Petite prouesse graphique, le titre affiche des arrières plans somptueux, que l’on admire lors de voltiges vertigineux. La neige plutôt bien retranscrite rencontre à de rares moments, quelques bugs malvenus. Si l’on cherche à être pointilleux, certains micro-ralentissements font irruption lorsque la musique change en plein milieu d’une partie ternissent le paysage. Tout comme quelques problèmes de collisions ou un tantinet d’aliasing. Cependant, on ferme aisément les yeux sur ces maladresses et on fait l’impasse sur les petites carences visuelles, pour ce concentré exclusivement sur la beauté du titre. Visuellement clinquant, l’impression de vitesse n’est pas en reste, on dévale les pistes avec une fluidité hors-paire et avec cette sensation de rapidité saisissante. La console portable de Sony s’en sort extrêmement bien de ce côté-là. On ne peut qu’être agréablement surpris par l’aspect technique du jeu même si la caméra joue parfois quelques mauvais tours à de rares occasions.

On Tour, la nouvelle référence ?



Concernant la bande-son, sans être universelle, son côté speed avec des artistes tels que Scorpion ou encore le groupe We are Scientists, embrase les monts blancs. A l’image du jeu, elle représente de manière convaincante le côté givré de la série. Dévaler les pistes avec un si bon sons pour nous accompagner dans les courses les plus spectaculaires à ce jour, donne une saveur particulière à ce jeu arcade qui s’assume parfaitement comme tel. Si après avoir atteint les sommets, vous n’êtes toujours pas lassé d’enchaîner figures et tremplins, divers défis plébisciteront votre doigté pour en venir à bout. Des objectifs différents, comme terminer une course sans tombée, Skier sur une rampe durant un certains nombres de mètres… De quoi allonger une durée de vie conséquente, surtout que l’on n’hésitera pas à allumer la console quelques mois plus tard, pour reprendre une très bonne dose de fun.

S’imposant d’emblée comme l’un des seuls jeux de Snow/Ski qui vaillent le coup sur la console. Attention à ne pas penser qu'il s'impose en haut de l'affiche à cause d’une trop faible concurrence car il ne faut surtout pas faire l’impasse sur les qualités indéniables. du titre d'EA Big. Une bonne pioche pour se rafraichir les idées, en plein mois d’été ! En piste !

VERDICT

Avantages

Graphiquement attirant
Gameplay fendart à souhait
Durée de vie plus que suffisante
Bande-son excellente
Multi sans ralentissements intempestifs.

Inconvénients

Quelques problèmes de caméra
Un SSX 3 déguisé !
Quelques épreuves bien retorses
Multi nécessitant quatre exemplaire pour réellement en profiter

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Surprenant, le jeu tient parfaitement la piste et comble aisément nos attentes. De petits détails insignifiants apparaitront pour disparaître aussi vite.
Jouabilité
4 étoiles
7.5 / 10
Après un temps d’adaptation, la prise en main se révèle convaincante. On jubile à enchaîner les manœuvres et à arpenter ses descentes toutes vêtues de blancs.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
L’ascension vers le sommet du classement promet quelques heures attrayantes. Si vous possédez quelques amis (jusqu’à quatre joueurs) possédant chacun sa version, les courses ou les concours de figures risquent de prendre une toute autre dimension.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
A moins que l’on soit allergique à la musique, SSx assure également du côté de sa Tracklist. Une variété exemplaire.
Scénario
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Un immanquable pour les fanatiques de la série et pour tout joueurs à la recherche d'un excellent jeu de glisse.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

19 Aug. 2011 | 23h20


itokiry
Ah, SSX, en voilà une série ultra fun :D :D :D

26 Aug. 2011 | 09h12


TeddyWayne
Je valide ton test et la série SSX .. Meilleur jeu de glisse de tous les temps. Adieu Shaun White Snowboarding j'espère ^^

27 Aug. 2011 | 23h24


Zefi
Le nouvel épisode me fait de l??il comme pas permis, l'attente est vraiment longue.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU