Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Spec Ops : The Line

Console : Xbox 360
Éditeur : 2K Games
Développeur : Yager
Date de sortie : 29 juin 2012
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
2 votes (4.00 / 5)
Posté le Jeudi 15 Novembre 2012 par itokiry
Le jeu de guerre est un genre qui tourne en rond depuis bon nombre d'années, sans doute depuis la sortie de l'excellent (mais non moins annonciateur du déclin de l'innovation dans le secteur) Call of Duty : Modern Warfare. Constat qui n'empêche pas certaines grosses licences de se vendre à des quantités extraordinaires, dont celle-ci, et malgré cette intrinsèque absence de nouveauté. Au moins elles ont une qualité certaine, pourtant couplée à un classicisme exacerbé. Cependant, dès lors que de nouvelles licences pointent le bout du nez dans les rayons, l'appellation « jeu de guerre » ne suffit plus à les faire vendre, ni à leur octroyer de bonnes critiques. De même pour les séries que l'on avait presque oublié, telles que Medal of Honor, en perte de vitesse énorme depuis bon nombre d'années et son reboot défectueux. Mais alors qu'en est-il des licences de la décennie dernière, totalement tombées dans les ténèbres, et qui refont surface près de 10 ans plus tard (ne cherchez pas, cela ne concerne pas grand monde !) ? C'est ce que nous allons tenter de voir avec Spec Ops : The Line, enthousiasmant TPS.

Le reboot de la dernière chance



Difficile d'imaginer à quoi ressemblerait ce nouveau départ pour la licence Spec Ops, après autant de temps d'absence sur le marché vidéoludique. A l'époque, certains s'en souviennent peut-être encore, il s'agissait d'une apologie ouverte de l'armée américaine, sorte de jeu au patriotisme exacerbé et assumé. De quoi faire vomir le reste du monde, de surcroît l'ennuyer. Sa seconde grosse particularité était sa qualité pour le moins incertaine, moyenne, sans haut, mais parfois avec des bas. Enfin, dire que Spec Ops est tombé dans l'oubli serait en dessous de la réalité, tant la licence de part son absence de cachet a mis peu de temps à se faire discrète, si tant est qu'elle ait déjà connu le haut du panier. Bref, ces détails couplés entraînent logiquement la question suivante dans la tête de n'importe qui ayant un minimum de bon sens : pourquoi avoir choisi de relancer la série plutôt qu'une autre, ou avoir créé un nouveau nom ? Spec Ops, on ne va pas se mentir, ça ne fait pas envie, loin de là ! D'autant que rien ne laisse présager un bon jeu, le développeur étant tout aussi inconnu au bataillon. Un projet qui pue donc à des kilomètres à la ronde, et un aboutissement effrayant et pas attirant de ce point de vue... Cependant, on aurait tord de jeter aux ordures d'office ce reboot, comme le prouvait notre aperçu peu avant sa sortie. Les raisons, les voici !

Ses qualités sont nombreuses et variées, n'ayons pas peur des mots ! A commencer par une histoire pour le moins exaltante, surprenante. Il y a de quoi être étonné lorsque l'on découvre une trame intelligente (enfin pas trop quand même) dans un jeu de guerre semblant si basique... Alors que le commencement est aussi bateau qu'indispensable, puisque nous dépeignant l'arrivée à Dubaï de trois soldats en mission, très vite tout s'accélère et se complexifie. Ces trois américains se retrouvent imbriqués dans une histoire dont l'échelle les dépasse totalement, les amenant à marcher sur une route pavée de sang et de dilemmes meurtriers. Toute l'aventure n'est qu'une lente progression vers un but, un ennemi, final, nous faisant aller de surprises en surprises. Une fois devant l'accomplissement de cette violente bataille, et alors que rien n'avait jamais semblé aussi simple, la fin nous épate totalement, se révélant à la fois plus intéressante et intelligente qu'escompté, et quelque part d'une force prenante. J'espère vous avoir donné envie d'aller voir par vous même, car cela vaut le détour, même si l'ensemble ne se révèle pas parfait, moins captivant par exemple qu'un Bioshock (dans un genre totalement différent je vous l'accorde). Enfin pour la première fois, un Spec Ops ne fait pas l'apologie de l'armée américaine, et ça c'est beau !

Équipe en détresse !



Ce n'est pas de l'équipe de soldats dont il est ici fait référence, mais bel et bien de l'équipe de développeurs qui a eu visiblement quelques problèmes dans la création du jeu, souffrant de multiples lacunes techniques. Les animations sont parfois à l'ouest, les explosions ne ressemblent pas à des explosions, les démembrements ne sont pas du tout esthétiques, la synchronisation labiale est foirée... Tout porte à croire en lisant cette description loin de l'éloge plus haut, que le titre de Yager a été fait à la va-vite. Heureusement non, et s'il est loin de la perfection, Spec Ops : The Line bénéficie tout de même d'un rendu honnête et de textures stables. De surcroît, certains défauts peuvent s'expliquer par le contexte, comme le flou à l'écran lorsque l'on regarde au loin dans la ville de Dubaï, cette dernière étant désormais la proie des tempêtes de sable les plus violentes. On imagine bien ce sable faire continuellement flotter une poussière aveuglante au sein des rues, ce qui rend cela bien moins choquant ! Rien n'est donc réellement horrible, abrasif si regardé de près. Le jeu est moyen et monocorde, pas moche, mais pas magnifique non plus. On retiendra seulement de cet aspect le réalisme des effusions de sang, ainsi que des mises à mort différentes (nombreuses aussi) et de certains écoulements de sable.

Spec Ops : The Line n'est en réalité mémorable que sur le plan artistique si l'on s'intéresse uniquement au visuel. Découvrir Dubaï aurait été sympa et exotique, mais découvrir Dubaï sous un jour post apocalyptique, loin de la luxure dont le lieu fait preuve actuellement, est bien plus grisant et dépaysant ! Le sable a tout envahis, faisant du orange/jaune la couleur prédominante dans ce lieu aussi étrange et chaotique, que beau et enchanteur. De surcroît, les environnements visités sont très variés, aussi bien en extérieur qu'en intérieur, la faute aux choix intelligents des développeurs dans le parcours de nos petits soldats américains. Pas inintéressant non plus de découvrir ses doublages pour le moins excellents. Entièrement en français, ils sont aussi bien écrits que bien doublés, apportant avec justesse l'émotion attendue. Il arrive certes parfois qu'il y ait de légères fausses notes, mais rien de persistant ni dérangeant ! Même les ennemis ont droit à des voix de qualité, la classe ! Les amateurs de Rock'N'Roll seront servis avec cet opus, celui-ci nous plongeant dans une bande musicale aussi surprenante que plaisante et pêchue. Cela contraste beaucoup avec le silence écrasant, seulement soutenu par le vent, qui bercera les passages à vide... Ceux-ci sont rares d'ailleurs, et dès lors que les combats reprennent on constate des bruitages d'une haute qualité !

Sir, yes, sir !



Ce reboot de la série opte pour un gameplay bien plus jouable et plaisant que par le passé, en prenant exemple ouvertement sur les ténors du TPS actuel, comme Gears of War pour ne citer que le plus marquant ! Un système de couverture très classique vient donc se greffer à des mécanismes d'une simplicité telle que rien de plus complexe que de tirer sur tout ce qui bouge ne sera demandé durant l'aventure au joueur. Pas un mal dans un sens, car quoique classique, cette jouabilité est pour le moins intuitive et particulièrement plaisante. Ne devant pas se concentrer sur la création d'une forme originale et compliquée, les développeurs ont pu œuvrer à ce que Spec Ops : The Line soit le plus bourrin possible, et à la fois jouissif à un point renversant. Les deux seuls réels bémols à cela sont le corps à corps assez basique, mais efficace pour sûr, et le nombre d'arme un poil léger. Ce dernier point est totalement contrebalancé par leur punch sans pareil, leur identité propre qui nous fera apprécier les unes et haïr les autres peut-être, une qualité que les jeux vidéo ont tendance à perdre de plus en plus. Deux défauts somme toute minimes, qui s'ajoutent uniquement à un classicisme certain et une linéarité intrinsèque, pas du goût de tout le monde. En même temps, acheter ce type de jeu c'est s'attendre à cela ! C'est aussi s'attendre à une durée de vie assez faible, et encore une fois c'est à raison puisque l'on ne mettra pas bien plus longtemps que 7 heures pour en voir le bout. Reste le multijoueur, mais il est encore plus classique que la campagne solo !

VERDICT

Avantages

- Le magnifique cadre
- Rock'n'roll à toutes les sauces
- Gameplay très efficace
- Jouissif !!
- Les armes ont toutes une sensibilité propre

Inconvénients

- Durée de vie un peu faible
- Peut-être un peu trop classique

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Pas transcendant sur le plan technique, Spec Ops nous présente tout de même un monde remarquablement chaotique et dépaysant, beau et à le fois renversant.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Très classique, le soft n'en reste pas moins extrêmement plaisant à parcourir et bourrin, grâce à des mécanismes simples et un punch exceptionnellement jouissif.
Durée de vie
3 étoiles
6.0 / 10
Il ne faudra pas beaucoup plus de 7 heures pour boucler le solo, et l'envie de refaire une partie ne sera pas forcément au rendez vous. Le multijoueur peut occuper, mais se révèle trop basique, limité, pour booster réellement la durée de vie.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Les doublages sont géniaux et la musique, souvent très rock, est excellente et très pêchue !
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Rien à reprocher à l'histoire très sympathique des trois soldats en mission à Dubaï, sombrant dans l'horreur la plus effrayante et totale. En plus d'être surprenante, elle se révèle aussi évolutive que captivante.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
Classique mais efficace, c'est ce qui caractérise le mieux ce Spec Ops : The Line. Occultant littéralement tous les opus précédents de la série, celui-ci offre une vision plus explosive de la guerre, et à la fois plus terrifiante, expérience grisante et plaisante !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU