Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Sonic Unleashed

Console : WII
Éditeur : Sega
Développeur : Sonic Team
Date de sortie : 28 novembre 2008
Multijoueurs : non
Public : 7 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Lundi 15 Décembre 2008 par ennissay


Souvenez-vous, il fut un temps où le plombier moustachu Mario et Sonic le hérisson se livraient une concurrence sans merci respectivement sur Super Nes et sur Megadrive. Depuis, plus de 15 années se sont écoulées et ont vu passer entre temps la déchéance de Sega qui aujourd'hui n'a aucune honte à sortir ses grandes licences sur les consoles de son rival historique, Nintendo. Si les deux épisodes "Adventure" qui avaient vu le jour sur Dreamcast ont ravi les fans du hérisson bleu, on ne peut pas vraiment dire que les suites n'ont ne serait ce qu'approché ce dernier niveau d'excellence. Sega nous a en effet habitués ces dernières années à des suites à répétition de ses principales licences, parfois bâclées, à l'intérêt pas toujours justifié, en tout cas jamais surprenantes. Ce nouvel opus du hérisson intitulé Sonic Unleashed saura-t-il véritablement relâcher la puissance de l'autrefois si prestigieuse mascotte?

A m'entendre, on croirait presque que le brave Sonic n'est qu'un pauvre héros à l'aune de la retraite, incapable de se renouveler. Ce n'est pas totalement vrai puisque la petite bestiole supersonique s'était illustrée sur Wii une première fois dans The Secret Rings pour un résultat plutôt novateur, bien senti, et qui tirait partie des spécificités de la Wiimote. Avec Sonic Unleashed, on retourne à une recette plus traditionnelle mais qui ne délaisse pourtant pas les qualités si particulières de la console de Nintendo.
La nouveauté est ailleurs pour cet épisode-ci. Sachez en effet que notre mascotte sautillante s'offre un petit trip métamorphique à la sauce hérisson-garou tout poilu. Le responsable? Encore une fois ce cher Doc. Eggman à l'imagination décidément sans limite puisqu'il a décidé cette fois ci de dissocier les grands continents de la planète, rien de moins. C'est alors qu'une force obscure du nom de Gaia a pu s'extirper de son noyau pour répandre son aura maléfique sur notre pauvre terre, tout en veillant bien à désactiver le pouvoir des chaos emeralds au passage pour ne pas nous faciliter la tâcher. Réagissant étrangement à l'entredéchirement de la planète, Sonic se voit métamorphosé dans une forme assez étrange, poils sur le torse, canines aiguisées et bras élastiques en guise de nouveaux attributs. Il se voit ainsi doté d'une force toute nouvelle mais abandonne au passage la vitesse aérienne qui avait fait jusque là sa renommée. Bien heureusement, à la lumière du jour le hérisson retrouve sa forme d'antan.
Vous l'aurez compris, ce Sonic Unleashed mise donc sur l'alternance de deux gameplay bien distincts. L'un, assez proche des précédents épisodes vous propose des étapes qui vous demanderont de mêler vitesse, réflexes et acrobaties de haut vol tandis que l'autre, sous forme mutante, ressemble plus à un jeu de plate-forme traditionnel, alternant entre combats et phases de plate-forme très classiques. Une bonne idée en soi, qui a le mérite de varier les phases de jeu en alternant entre deux systèmes bien différents.

Reste à voir si la réalisation globale est au rendez-vous pour pouvoir insuffler suffisamment d'intérêt à ce principe somme toute basique et déjà mainte fois utilisé. Et à ce niveau là, le constat est justement plutôt mitigé. Non pas que la prestation de Sega soit honteuse, elle est au contraire tout à fait correcte, mais elle manque un peu d'inspiration dirons-nous. A aucun moment Sonic Unleashed ne saura vous enflammer ou vous donner quelques frissons. Il propose simplement un jeu, bien ficelé, à la réalisation correcte, un challenge à la hauteur et des graphismes plutôt dans le haut du pavé.
Commençons par le côté clair de Sonic, à savoir les niveau de vitesse. Ici la recette reste relativement inchangée. On avance à toute vitesse, on enchaîne les turbos, on ramasse des anneaux, alternant entre vision de dos ou sur le côté. Autant dire que ça fonctionne. C'est même parfois grisant mais on retrouve également cette désagréable sensation que l'action nous échappe. En clair, on n'a pas forcément l'impression d'être responsable des voltiges surréalistes du hérisson et au contraire, lorsqu'on vient à mourir (ça vous arrivera un certain nombre de fois), on se demande bien comment on aurait pu l'éviter tant la vitesse de défilement empêche parfois de bien comprendre ce qui nous arrive. N'oublions tout de même pas un point important : les bugs sont cette fois-ci rarissimes alors que dans la dernière édition de Sonic the Hedgehog sur Xbox360 et PS3 ils pullulaient. Cela montre donc un travail soigné de la part des éditeurs qui ont apparemment pris le temps de programmer leur bébé jusqu'au bout cette fois-ci. Notez que l'utilisation des spécificités de la Wiimote se limite ici à la secouer pour activer le turbo ou bien pour foncer sur les ennemis. Au final, les phases de vitesse restent fondamentalement amusantes mais parfois assez frustrantes de par la rigidité du gameplay. Rien de nouveau par ici donc.
Le défi pour la SonicTeam était surtout de penser une nouvelle façon de jouer dans la peau de ce dark Sonic. Laissant de côté l'audace vidéoludique, les développeurs nous ont plutôt pondu un jeu de plate-forme excessivement classique qui va piocher un peu partout, Super Mario Galaxy, Prince of Persia ou Ratchet and Clank pour ne citer qu'eux. Equipé de ses deux gros bras, notre hérisson-garou se retrouve paré à affronter des ordres de monstres ectoplasmiques à grands coups de Wiimote et de Nunchuk. Oui car les combos s'exécutent en agitant alternativement les deux contrôleurs comme si l'on boxait pour de vrai. Cela marche d'ailleurs assez bien, on enchaîne les combos facilement et les diverses techniques sortent assez facilement. Autrement, avec ses deux bras bien charpentés, Sonic peut maintenant exécuter toutes sortes de singeries qui nous rappellent vaguement celles de notre prince de Perse, en infiniment moins souple et moins spontané malheureusement. Ces différentes phases s'enchaînent avec une régularité bien monotone et les niveaux deviennent assez vite tous semblables. Aucune surprise ne vient ponctuer l'action. C'est bien simple, on devine toujours un peu à l'avance ce qui va arriver. La magie du jeu vidéo est donc absente.

Tout cela manque donc franchement d'inspiration et de plusieurs petites étincelles de génies qui n'auraient pas été de trop. Pourtant, l'entrée en matière grandiloquente de la cinématique d'introduction laissait augurer d'une superproduction telle que Sega savait les faire dans le temps. C'est simple, le soft de la SonicTeam est bien trop inégal. D'un côté on sort une bande originale orchestrale du plus bel effet qui nous fait d'ailleurs très vite penser au dernières aventures spatiales du plombier moustachu. La comparaison prend fin dès les premiers instants de jeu lorsqu'on découvre une interface rigide et franchement ennuyante entre les niveaux. Les phases d'explorations se résument à une interface textuelle plate et simplement inutile. On aurait presque préféré une succession de niveaux à l'ancienne.
Soyons clair, Sonic Unleashed n'est pas un jeu mauvais. C'est un divertissement somme toute très correct, qui n'a nullement l'ambition d'élever le jeu vidéo vers ses hautes sphères artistiques et qui, dès qu'on le compare au génie de Super Mario Galaxy, fait tout de même piètre figure. Toutefois, en cette période de noël, on a beau scruter les rayons de jeux vidéo Wii dans les magasins, les dernières aventures de Sonic semblent être les seules à proposer de la plate-forme de qualité pour cette fin d'année. Que les fans du hérisson bleu tentent donc l'expérience si l'envie leur en dit!

VERDICT

Avantages

- Deux gameplay bien distincts.
- La vitesse et les acrobaties toujours aussi grisante.
- Bande son plutôt soignée.

Inconvénients

- Gameplay encore trop rigide.
- L'action frôle de justesse la répétitivité.
- Interface entre les niveaux lourde et inutile.

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Rien de bien transcendent mais les développeurs se sont appliqués à nous proposer des graphismes dignes de la Wii, ce qui malheureusement est assez rare!
Jouabilité
3,5 étoiles
7.0 / 10
De bonnes idées par ci par là mais surtout beaucoup de concepts déjà utilisés, dans la série ou chez la concurrence. Tout ça manque d'étincelles!
Durée de vie
3 étoiles
6.0 / 10
Ne comptez pas plus de 15 heures de jeu pour en venir à bout.
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
On a droit à une bande originale orchestrale façon Super Mario Galaxy du plus bel effet mais qui tranche avec les compositions moins entraînantes des niveaux.
ScénarioLe scénario est basique, Eggman veut asservir la Terre et Sonic réunit le pouvoir des Chaos emeralds pour l'en empêcher. L'intérêt du jeu n'est pas là.
Note Globale
3,5 étoiles
6.5 / 10
Les dernières aventures du hérisson ne vous arracheront qu'avec peine quelques frissons. Sonic Unleashed n'est pas le jeu de plate-forme de l'année mais propose néanmoins une expérience de qualité et un challenge qui saura sans doute divertir les fans de la mascotte bleue de Sega ou bien les amateurs de plate-forme en grave manque!
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

16 Dec. 2008 | 23h07


Zefi
Les phases en loups-garou de la MERDE EN BOITE, le jeu aurait pu être un très bon titre si il n'y avait pas eu ses séances de gameplay vraiment nul...

16 Dec. 2008 | 23h09


ennissay
bin au moins ya un effort de variété mais c'est vrai que c'est malheureusement pas très inspiré...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU