Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Serious Sam : The First Encounter HD

Console : PC
Éditeur : CDV Software
Développeur : Croteam
Date de sortie : Fin 2009
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
1 vote (3.00 / 5)
Posté le Jeudi 20 Octobre 2011 par Zefi
Le troisième épisode débarquant d’ici peu, quoi de mieux que de revenir sur le premier épisode retouché "récemment"pour convenir à une majorité de joueurs ? Pas grand-chose car un Serious Sam fait toujours sont petit effet quelles que soit les années au compteur. Afin d’essayer d’attirer de nouveaux joueurs à leurs causes, le studio de développement Croteam offre une rehausse graphique à la version initiale avec ce « The Firt Encounter ».


Quid de cette nouvelle itération ?


Hormis un lifting plaisant mais pas transcendant, la base même du jeu original n’a été aucunement changée. On se trouve en face d’un First Person Shooter archaïque pour les plus jeunes, à l’ambiance complètement décalée et au fun sans aucune mesure. Pour en profiter pleinement, il faut se mettre en tête qu’on s’éloigne complètement des carcans actuels pour se replonger quelques années en arrière. Malgré l’apport de nouvelles textures, d’un lissage de ces dernières et d’une netteté sans comparaison possible avec la première itération, pas de quoi réellement s’extasier pour une majorité de joueurs actuels !

Aucune mise en scène pour appâtait l’œil avide d’explosions et autres, on se trouve lancer directement dans le feu de l’action sans aucun avertissement. Aucun aspect Hollywoodien pour présenter le décor, aucun effort concernant une éventuelle narration, rien de tout cela. Cependant, ce n’est pas ce que l’on espère retrouver dans un tel jeu. Que les plus aigris aillent au diable, Serious Sam ne dénature en rien le genre, il est une branche à part entière où les mots « plaisirs immédiats » lorgnent en tête d’affiche. Aucune contrainte et ceci dés le début. On s’assoit, on pose ses grosses paluches sur le clavier et la souris pour éradiquer un bestiaire complètement déjanté durant quelques heures sans prises de tête !


Un First Person Shooter peu sérieux aux qualités indéniables !


Marque de la fabrique depuis les temps les plus obscurs, les développeurs originaux assument le character-design parfois de mauvais gout mais tellement drôle. A l’image des kamikazes sans têtes qui foncent sans réfléchir à nos côtés pour se faire exploser et nous effacer de la surface du globe. condensé de folie et une variété entre les différentes créatures particulièrement efficace. Vite dépassé par la succession de rencontre dans un même lieu, les réflexes et l’arsenal sont les uniques moyens pour s’en sortir vivant. Heureusement, l’intelligence artificielle facilite la donne mais qu’en apparence. Au fur et à mesure de la progression, les monstruosités débarquent en surnombre affectant considérablement notre taux de santé. Les scorpions géants usent de leurs capacités à distance pour nous causer des dommages, des créatures volantes maléfiques gênent constamment le joueur et des sortes de sangliers massifs à souhait chargent constamment pour emporter notre bon vieux sam. Avec un peu de chance les hommes sans têtes mais à l’explosif plutôt meurtrier rejoignent la danse et l’on ne sait plus ou donner de la tête.

Dans une telle situation un déluge de dégâts influe directement sur le joueur en le poussant à dézinguer une multitude de créatures le plus rapidement possible. Notamment lorsque l’on joue dans le mode de difficulté le plus élevé. Surtout que notre barre de vie n’en est pas vraiment une mais est symbolisée par un nombre (témoin d’un temps oublié) qui ne se régénère pas automatiquement. Des trousses de soin sont donc disposées afin de redonner de l’énergie vitale à notre Sam national. Tout comme une armure qui sert de première couche de défense fortifiant un temps soit peu la résistance globale du héros. Quand aux munitions, les développeurs conservent également cette preuve d’amour pour le passé avec des icônes de tailles plus que respectables représentants des balles, il suffit donc de passer au dessus pour en faire l’acquisition. Aucune transition ne doit perturber les phases de tirs sans aucune subtilité, de cette manière tout se fait automatiquement sans animations intermédiaires.


Un retour dans le passé !


Quand à l’ambiance, elle va de paire avec le monde complètement loufoque qui nous entoure constamment. Entre de multiples cris qui donnent volontairement le sourire, des décors colorés et plutôt variés ainsi que des armes ludiques, le condensé qui s’ensuit est explosif. Malgré tout, l’aspect technique n’enchante pas vraiment malgré un travail plus ou moins conséquent pour tenter de donner une seconde vie à cet épisode. La raison est l’absence de renouvellement concernant l’architecture des niveaux et le manque d’éléments de décors. Certes certains lieux se regardent sans piquer les yeux mais on attendait un effort supplémentaire. Concernant le gameplay, les développeurs transposent une formule bien connue des fans sans rien changer. On garde ce manque de sensation lorsque l’on tire avec ses divers outils dont le manque impacte et de recul divisera les possesseurs du titre. Là encore, on se contente de peu du côté de Croteam. Si l’on adhère à cette hymne à la nostalgie, les joueurs apprécieront la durée de vie plutôt conséquente. Notamment la longueur du mode solo convenable mais la principale qualité qui se dégage production est le mode coopératif. Pour les plus compétitifs d’entre nous sachez qu’il existe un Deathmatch classique mais rapidement déserté ! Pour la simple et bonne raison que l’intérêt globale d’un Serious Sam ne dépend clairement pas d’affrontements sanglants entre plusieurs joueurs.


Cette amélioration graphique mérite-elle que l’on s’y (re)plonge une nouvelle fois ?


Je vous répondrais en mettant en avant le non-sérieux de l’univers complètement déjanté du jeu. Si l’on accroche à cette optique et que vous souhaitez découvrir un pionner du genre, difficile de vous le déconseiller. Pourtant on regrette que pour un tarif aussi élevé le second « Remake » ne soit pas également disponible afin d’attirer les moins connaisseurs. Pour le coup, la démarche accuse légèrement le coup même si je comprends l’intérêt d’une telle option pour aider au développement d’un troisième épisode inédit qui sort d’ici la fin d’année. Lors d’une promotion pourquoi pas, en état à vous de voir si l’amour pour un lointain passé vous intéresse plus qu’il ne vous rebute.

VERDICT

Avantages

Un lifting sympathique
Un massacre total sur le champ de bataille
Prise en main très rapide
Le mode aventure jouable entièrement à plusieurs !

Inconvénients

Des décors trop vides
Les sensations de tirs quasi inexistantes
On paye les deux « Remakes » séparément !

Graphismes
3,5 étoiles
6.5 / 10
Plus agréable que par le passé, on apprécie des décors moins anguleux. Rien de fantastique mais une hausse graphique appréciable.
Jouabilité
4 étoiles
7.5 / 10
Une prise en main immédiate, un plaisir brut mais une répétitivité inhérente à la licence !
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Conséquente notamment si la répétitivité liée à la jouabilité ne prend pas le dessus.
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
Que l'on parle des thèmes musicaux réussis, des répliques hilarantes de Sam ou des bruitages convaincants, le soin apporté à la bande-son ne passera pas inaperçue.
Scénario
Note Globale
3,5 étoiles
6.5 / 10
Le meilleur moyen de découvrir cette saga qui ne se prend pas au sérieux mais qui mérite bien des louanges !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

20 Oct. 2011 | 08h10


itokiry
Ah, Serious Sam... Que de bons souvenirs...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU