Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Retour vers le Futur : Le Jeu

Console : WII
Éditeur : Telltale Games
Développeur : Telltale Games
Date de sortie : 3 mai 2012
Multijoueurs : non
Public : 16 ans et +

Note des membres
2 votes (1.25 / 5)
Posté le Vendredi 18 Mai 2012 par Zefi
Nostalgie quand tu nous tiens. Malgré des à priori, lorsque j’ai reçu Back To The Futur dans ma demeure, une certaine impatience s’est manifestée dans mon for intérieur. Tout simplement parce que la série cinématographiques s’alloue le luxe de me procurer autant de fou rire aujourd’hui, que lors de mon premier visionnage une dizaine d’années auparavant. Finalement la véritable question est, puis-je retrouver la magie d’une trilogie devenue intemporelle dans un jeu vidéo en son honneur ?


Joue-t-on les événements narrés à travers la trilogie initiale ?


La réponse est définitivement non. D’un côté, quel est l’intérêt de faire vivre à nouveau les mêmes moments clés des différents films ? Aucun me direz-vous. Afin de surprendre, les développeurs décident tout simplement de créer une aventure inédite. Au départ, distribuée sous forme épisodique sur nos PC, la version Wii de Retour vers le futur débarque dans une compilation réunissant les cinq épisodes sur un seul et même CD. Une aubaine pour les réfractaires du dématérialisé, tout en étant un bon moyen d’élargir la cible d’une production autant basée sur du Fan service.

Véritable quatrième film, cette nouvelle aventure reprend tous les éléments ayant fait la force des différents films. Une recette bien connue donc mais qui réussit son pari en incorporant tous les éléments de la licence. Débutant lorsqu’Einstein (le fidèle toutou de Doc) se retrouve propulsé dans le futur dans le premier long-métrage, ce nouvel arc scénaristique se déclenche lors de ce passage bien précis. Suite à cela s’enclenche le début d’une expédition aux multiples clin-d’œil des plus enthousiasmants. Le fait de retrouver d’innombrables personnages emblématiques de la série joue littéralement sur la corde sensible du Fan. Je n’y échappe pas. Je ne vous apprendrais rien si je mentionne Biff jouant encore et toujours son rôle de vilain en maltraitant un ancêtre de Marty McFly. Cerise sur le gâteau, on découvre pour la première fois DOC dans sa jeunesse et bien d’autres figures connues. Un petit plus non négligeable !


Quel est le genre de jeu privilégié par cette « adaptation » ?


La contrainte qui ressort du titre est de marier deux idéologies contradictoires. Celle d’un jeu possédant une grosse personnalité filmique matinée d’un gameplay classique. C’est peu de le dire puisqu’il s’agit d’un Point and Click. Effectivement, Heavy Rain rentre clairement dans le lot et en possède quelques défauts que l’on retrouve ici également. Le joueur n’échappe pas à un titre très statique, multipliant les mêmes scripts s’il ne progresse pas assez vite. De même, s’il effectue constamment la même action. Un aspect gênant qui va de pair avec un rythme à la fois lent et inégal.

Pas toujours constant dans son déroulement, le titre souffre de certains passages vides d’intérêts qui nécessiteront un peu de patience. Un défaut lié à une facilité déconcertante, puisque aucune énigme n’accrochera le joueur. Une triste conclusion même si l’on règle le nombre d’indices au plus strict minimum. On déplore rapidement l’ascendant d’un parti pris cinématographique en lieu et place d’un plaisir purement ludique. Cependant, dénoncer une telle volonté serait rédhibitoire si je n’en expliquais pas les mauvais penchants. D’autant plus que le genre tant vers cette représentation avec l’arrivée précédemment de différentes séries telles que Jurassic Parc (du même développeur).

Peut-on s’attendre au pire dans la suite de l’article ?



Malheureusement. Comme dénoncé un peu plus haut, se contenter de proposer un film à peine interactif n’est pas un mauvais principe en soit. Mais lorsque le minimum syndical n’est même pas respecté, autant dire que les bonnes intentions s’éclipsent rapidement. Mettant en lumière toutes les caractéristiques déplorables qui parsèment les premières heures de jeu jusqu’à la fin. Bien que le doute persiste puisque je fus dans l'incapacité de voir la conclusion. Alors comment cela se fait-il que je puisse écrire cet article ? La faute au développeur, qui, non content de proposer un produit sous-traité, prennent littéralement les joueurs pour de la @*’ ! Une vérité que ma sauvegarde joliment corrompue vers le milieu du quatrième chapitre ne démentira pas. Triste réalité qui nous rattrape ici. Les (voleurs) développeurs ont fait passer l'argent avant la qualité de leur production. Tout en essayant d’étendre au maximum la portée de cette aventure au vu du succès de la console (la plus présente dans les foyers). Quitte à donner naissance à l’une des plus belles escroqueries accueillie par la machine de Nintendo. Ni plus ni moins.

En dehors de cette vaste blague, Retour vers le futur pique littéralement les yeux. En cause, un aliasing persistant sur des textures honteusement modélisées. A peine digne d’un titre des années mile neuf cent quatre vingt seize. Seuls les personnages s’en sortent plutôt dignement avec un aspect cartoon convenable. Outre si l’on exclue leurs animations d’un tout autre âge. Ce n’est pas tout à vrai dire, Retour vers le futur freeze à chaque changement de plan, ralentit alors qu’il n’y a aucune raison à cela (au vu de la qualité technique du titre) et plante littéralement quand bon lui semble. Une optimisation médiocre dénonçant un manque évident de soin. Dépassant même le cadre de l’injouable au vu de ses problèmes de sauvegardes et de « crash », Back to the Futur ne mérite aucun traitement de faveur.

Peut-on en retirer un dernier et rare point positif ?


Outre une histoire intéressante malgré quelques errements, peu de complaisance est à faire envers un tel étron vidéoludique. Juste bon à prendre la poussière, mauvais pour la vue, ce condensé de médiocrité peut s’avérer utile comme cadeau empoisonné. A moins que l’on se contente de la voix officielle de DOC et de celle doublant Michael J. Fox. Ne pas faire mention de la présence de la célébrissime musique serait impardonnable tout autant que les autres mélodies d’excellente facture ! La désillusion de l’année…

VERDICT

Avantages

-La VO
-Sous-titres en français
-Du Fan service !
-Les Musiques

Inconvénients

-La technique (freeze et lags intempestifs)
-La jouabilité
-Le rythme
-Sauvegarde corrompue
-Les Animations
-Jeu qui plante
-L’appât du gain au dépend d'un bon jeu...
-Quelques problèmes au niveau du sous-titrage

Graphismes
0 étoiles
0.0 / 10
Un aspect visuel déplorable d'autant plus quand cela altère directement la prise en main.
Jouabilité
0 étoiles
0.0 / 10
Des énigmes trop simplistes, une jouabilité peu précise et détestable... Que dire de plus ?
Durée de vieA défaut de connaitre le fin mot de l'histoire, je tablerais sur 7 à 8 heures de jeu pour connaître l'aboutissement d'une longue et douloureuse expérience.
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
L'exception du naufrage, la bande sonore s'en tire avec les honneurs !
ScénarioLà encore, je suis dans l'impossibilité de donner un avis mais l'histoire s'approprie suffisamment bien les codes des films tout en proposant une intrigue inédite et pas dénudée d'intérêt !
Note Globale
0,5 étoiles
1.0 / 10
Même pour une vingtaine d'euros, je déconseille fortement de cautionner une tel manque de considération d'une boite de développement envers ses clients.
Tout du moins dans sa version WII !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

23 May. 2012 | 16h42


itokiry
Je ne suis pas totalement d'accord avec toi. Certes il est laid et plutôt mal conçu, mais on passe quand même un moment agréable si l'on apprécie l'univers. Je ne dis pas qu'il faut lui céder ses défauts qui, je te l'accorde, sont légion, mais qu'à 20 euros il s'agit d'un divertissement passable qui occupera sans trop de soucis quelques heures. Tu as été sévère je trouve ^^

24 May. 2012 | 21h34


Zefi
Sur Wii ? Autant j'ai pu y toucher chez un proche dans une version PC, c'est vraiment le jour et la nuit. La version Wii est juste injouable. Même à une vingtaine d'euros, ce titre-là sur Wii c'est juste de l'escroquerie !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU