Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Resistance Retribution

Console : Playstation Portable
Éditeur : Sony
Développeur : Sony Online Entertainment
Date de sortie : 25 mars 2009
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
1 vote (4.00 / 5)
Posté le Mercredi 22 Avril 2009 par philyra
Après avoir inséré l’Umd de Resistance Retribution dans la PSP, qui nécessite d’ailleurs la dernière mise à jour du firmware de la console, je lance le jeu sans appréhension positive particulière, n’ayant pas joué aux précédents opus développés sur Playstation 3. Mais une fois mon profil créé, ce qui prend quelques minutes tout au plus, c’est avec une certaine frénésie qu’on se lance dans l’aventure.

Une véritable bête de course

A ce moment là, la PSP montre ce qu’elle a dans le ventre. Une scène de démo mettant en scène le personnage principal du nom de James Grayson se lance et nous explique pourquoi ce personnage est devenu ce qu’il est. Son frère a été infecté par le virus des chimères et n’ayant pas pu le sauver à temps, il décide de quitter l’armée et de mener son propre combat contre les centrales à l’origine de la prolifération de ces monstres.

Cette première scène de démo alterne les séquences réalisées avec le moteur du jeu et celles en images de synthèse dont la qualité n’est pas sans nous rappeler ce que nous avions pu voir dans l’excellent Final Fantasy VII paru sur le même support. On apprend donc que le frère du héros n’a pas pu arrêter le processus de transformation à temps. James Grayson décide alors de quitter l’armée et de mener son propre combat contre les chimères en détruisant tout les laboratoires de création. Cette décision marque le début d’une longue suite de destructions d’un maximum de centres. Il devient au même moment un déserteur aux yeux des militaires et il finit par se faire prendre par l’armée et enfermé dans une prison en Angleterre. On notera d’ailleurs que les premiers épisodes se passent principalement dans ce pays.

Cependant, suite à une attaque sur le vieux continent européen, l’armée décide de refaire appel à Grayson et à sa connaissance approfondie des centres de chimères. Les dirigeants militaires lui promettent de le libérer et d’effacer tout ses « crimes » si jamais celui-ci les aide. Notre héros accepte de leur prêter main forte mais uniquement pour servir ses intérêt, à savoir détruire toujours plus de centres. Il est donc envoyé par avion vers Paris. Mais le premier problème arrive à l’approche des côtes Hollandaises. Lors du passage au-dessus d’Amsterdam, le convoi est pilonné par des tirs ennemis et les occupants sont contraints de sauter en parachute au dessus de la ville juste avant que leur avion ne soit détruit.

En terrain dangereux, mais pas inconnu

C’est ainsi que commence la première mission. Nous avons donc atterris dans les rues d’une Amsterdam complètement ravagée qui n’a plus grand-chose à voir avec la magnifique ville du Nord si réputée pour ses beaux canaux. Nous sommes intégrés à une unité de combat afin de détruire le canon qui a mis à mal notre flotte afin que la deuxième vague maritime ne tombe pas dans le même piège que nous. On remarquera à propos de l’aventure que, pour nous européens, traverser les grandes villes d’Europe, dont Paris en dernier, se révèle un point positif supplémentaire non négligeable.

C’est donc la première fois que l’on contrôle le soldat James Grayson dans une phase de combat, et cela commence sur les chapeaux de roues ! En effet, les ennemis ne se font pas attendre bien longtemps et on est content que l’auto-lock soit activé. En effet, les contrôles ne sont pas ce que l’on pourrait définir comme excessivement instinctifs. Il est très facile de se diriger mais il est difficile de viser correctement lors les premiers combats. Quelques réglages peuvent d’ailleurs s’avérer nécessaires via le menu de contrôle. Les déplacements se font par le biais du stick directionnel et la visée se contrôle par l’intermédiaire des boutons « triangle », « rond », « croix » et « carré ». C’est la raison pour laquelle ce n’est pas très précis ni surtout rapide. L’auto-lock est donc le bienvenu pour viser rapidement un ennemi et le mettre au tapis dans la foulée.

Le changement d’arme et les diverses actions contextuelles sont par contre extrêmement bien pensés et très accessibles. Cela apporte un réel dynamisme au jeu et l’on est très vite opérationnel pour dézinguer de la chimère à tour de bras. Les actions contextuelles sont d’ailleurs particulièrement nombreuses et vont de la pose d’explosifs à l’actionnement d’un interrupteur en passant par la grimpette sur des caisses en tout genre. En outre, on ne manque jamais réellement de munitions et on peut vider son chargeur à foison dans la caboche des ennemis. Et à ce niveau là, Resistance Retribution se montre particulièrement agréable. Les combats se suivent mais ne semblent jamais répétitifs. L’histoire reprend toujours le dessus lorsque l’on pourrait commencer à s’ennuyer. Il faut alors aider les autres militaires qui déclenchent certains mécanismes en les couvrant lors de leur action ou bien en faisant le ménage avant le passage des troupes. Il faudra même sauver un soldat s’étant fait capturer par les chimères et à qui il pourrait arriver le même sort qu’au frère de James Grayson, un évènement poignant.

Haut les cœurs compagnons !

Les missions sont donc variées et les environnements sont bien modélisés. On peut bien sûr se prendre à vouloir comparer les environnements avec ceux que l’on a pu voir dans les épisodes précédents sur PS3 mais cela ne serait pas juste pour la PSP qui nous offre un travail formidable, véritable régal pour les yeux. Les scènes de démo dans le moteur du jeu sont très agréables et celles en images de synthèse sont vraiment sympathiques et ne surchargent pas l’action. Elles sont toujours correctement placées pour relancer le jeu et l’histoire.

La durée de vie est en outre extrêmement correcte et il vous faudra de nombreuses heures de jeu pour venir à bout de l'histoire une première fois. De plus, vous y reviendrez très certainement pour refaire l’aventure dans des modes de difficultés plus importants et en profitant de meilleures armes. En outre, en connectant sa PSP à sa PS3, il devient possible d’infecter le héros à travers un mode spécial. Ce dernier se transforme donc en chimère (mais ça reste léger, pas d’inquiétude), ce qui est tout de même bien pratique car il est devient tout de suite plus résistant et surtout il se régénère en permanence. Et enfin il a de la gueule le bougre dans sa forme mutante !!

VERDICT

Avantages

- Des graphismes impressionnants
- Un scénario prenant
- Des combats dynamiques
- Des environnements familiers
- L'auto-lock
- Les actions contextuelles
- Des missions variées
- Connectivité PSP/PS3

Inconvénients

- La PSP limite la prise en main
- Pas grand chose d'autre...

Graphismes
5 étoiles
9.5 / 10
Une des perles de la console.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
On s'y habitue vite mais la présence d'un deuxième stick sur la PSP aurait offert au jeu une prise en main parfaite.
Durée de vie
4,5 étoiles
9.0 / 10
La durée de vie de l'aventure est tout ce qu'il y a de plus honnête pour ce type de jeu.
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
La bande-son est agréable, dans la lignée des jeux d'action.
Scénario
4,5 étoiles
9.0 / 10
Le scénario est bien mené et la mise en scène permet de ne pas s'ennuyer une seule seconde.
Note Globale
4,5 étoiles
9.0 / 10
Pour conclure, on peut dire que Resistance Retribution est un excellent mélange d'action/aventure sur PSP que tout joueur se doit d’avoir dans sa ludothèque et ceci, qu’il ait déjà fait les épisodes précédents ou pas. Les graphismes sont magnifiques, l’aventure est riche et dynamique, les musiques entraînantes et l’action au rendez-vous. Le seul petit bémol que j’oserais évoquer c'est le temps d’adaptation au gameplay, pour viser notamment. Mais lorsque ce cap est passé, il est vraiment super en tout point. Dans tous les cas je vous conseille donc de vous ruer sur cet excellent cru en ces périodes creuses sur PSP. Il vaut vraiment le coup !!!
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU