Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Resident Evil : Revelations

Console : Nintendo 3DS
Éditeur : Capcom
Développeur : Capcom
Date de sortie : 27 janvier 2012
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
3 votes (4.33 / 5)
Posté le Lundi 30 Janvier 2012 par itokiry
La série Resident Evil a fait un bout de chemin considérable depuis le premier épisode dans le manoir, sorti chez nous en 1996. Si a la base il s'agissait d'un Survival Horror classique mais efficace, très vite il fut évident que Capcom voulait en faire un jeu d'action, ce qui devint officiel lorsque sortit en 2005 le quatrième opus. Fort apprécié, il reçu un accueil critique et commercial des plus encourageants, et décidait Capcom à poursuivre dans cette voie. La suite on la connais tous : un Resident Evil 5 qui partagea les foules, avec un système quasiment identique à celui du quatre, et une aventure encore plus dynamique. La peur était morte, et avec elle les derniers éléments de Survival qui subsistaient. Nombreux sont ceux qui méprisent encore cette politique ultra capitaliste, regrettant le bon vieux temps... Pour leur faire plaisir, à moins que ce ne soit encore histoire de vendre (à vous de juger), Capcom a développé l'opus Revelations, qu'il annonce lui même comme un retour aux sources grisant, et cela sur Nintendo 3DS s'il vous plaît ! A la vue des premières images, il semble évident que la peur a refait surface, mais qu'en est-il une fois le soft en main ?

La peur est de retour !


Si Resident Evil : Revelations attire beaucoup le possesseur de la Nintendo 3DS, ce n'est pas seulement parce que le support manque cruellement d'indispensables. C'est aussi parce qu'il est l'un des tout premiers jeux destinés à un publique adulte. En cela, et étant donné les discours encourageants de Capcom, on était en droit de s'attendre à un jeu qui fait peur. Un Resident Evil de surcroît ! Comme au bon vieux temps, les années Playstation... Et pour le coup, s'il nous arrivera d'avoir peur, le sentiment prédominant restera l'angoisse. On s'attend surtout à sursauter en parcourant les couloirs sombres et sales du Queen Zenobia. Il faut dire que ces fourbes de morts vivants (si l'on puis les appeler ainsi!) ont la fâcheuse manie de tomber d'un conduit juste devant nous, ou de sortir de nulle part sans bruit. Ajoutez à cela une ambiance plus malsaine qu'à l'accoutumée (pas au point d'un Silent Hill tout de même), et un level design des plus sombres, et vous obtenez en effet un jeu horrifique, à ne pas mettre entre toutes les mains ! Mais attention ! On a certes surtout retenu les passages à l'intérieur du bateau des vidéos diffusées par Capcom, mais ce ne sera pas le seul environnement que l'on devra explorer ! Les montagnes enneigées et le bâtiment abritant le FBC (Federal Bioterrorism Commission) dans la ville de Terragrigia seront dans les premiers à nous faire changer d'air. Beaucoup plus lumineux tout d'abord, et aussi amenant des missions beaucoup plus linéaires que sur le Queen Zenobia.

Si dans un sens ces missions en dehors du bateau permettent au jeu de se renouveler, en proposant d'autres environnements vraiment très différents et une orientation soit plus calme soit plus pêchue, on pourra tout de même leur reprocher de casser un peu l'immersion. On est à fond dans la mission de Jill et Parker, le suspens est à son comble, et soudain on passe à Chris et Jessica dans les montagnes... Voilà qui a de quoi dérouter le joueur ! Il s'agira tantôt de flash-back, tantôt de passages se déroulant au même moment que les événements du bateau, ce qui aura tendance à nous perdre un peu. Pourtant, le scénario n'a rien de bien compliqué ! Il est d'ailleurs au summum du décevant, avec une trame inintéressante et n'apportant finalement rien à l'univers très fourni de Resident Evil, et trop de personnages dont peu sont intéressants... Bref, les fameuses révélations que l'on nous avait promis ne sont pas là, et à la place on a simplement droit à un fouillis peu ragoutant ! On n'apprend pas grand chose sur Jill et Chris, ni sur les autres protagonistes. Il s'agit juste de les suivre lors d'une mission plus dangereuse que la routine, mais loin d'être capitale au background global de la série ! On touche là au plus gros défaut du titre, avec sa relative faible durée de vie qui, elle, est compensée par un mode Commando peu intéressant mais ayant le mérite d'exister, d'autant plus qu'il est jouable à deux en local et en ligne ! Ce dernier consiste en quelques missions basiques à effectuer dans un temps record. Si ça n'a rien d'original, cela permet d'occuper quelques heures de plus.

Un outil... Intéressant... LOL


En Europe, Resident Evil : Revelations est le premier jeu compatible avec le second joystick lancé par Nintendo pour... Euh... Officiellement pour que certains titres au gameplay un peu trop complexe soient plus jouables. Mais disons que le fait que la concurrente directe de la 3DS, la Vita, ait deux joystick d'office y est peut-être aussi pour quelque chose ! Pour écouler cet accessoire à l'utilité discutable, Nintendo s'est servi de Capcom, qui l'a inséré dans la version collector du jeu, vendue tout de même vingt euros plus chère que la version basique ! S'il rajoute effectivement beaucoup au confort de jeu, Revelations est tout de même très agréable sans lui, et le coût supplémentaire n'est pas si justifié qu'on voudrait nous le faire croire. Certes, les personnages sont un peu lourds, la visée pas toujours très pratique, etc... mais de là à se payer la version collector uniquement pour cet outil, il y a un pas qu'il vaut mieux ne pas franchir. D'autant plus que tout est relatif. En effet, si l'on parlait d'un TPS, cette lourdeur, ce poids un peu trop élevé serait dérangeant. Mais ici, en théorie, on a affaire à un Survival Horror. Donc cela rappelle grandement les soucis de gameplay des tout premiers, s'en sortant malgré tout remarquablement bien, comme celui-ci. De plus, la prise en main et les réactions sont quasi identiques à ce que l'on trouvait dans Resident Evil 5, un peu daté sur ce plan, mais loin d'être choquant à l'heure actuelle. Capcom a aussi effectué beaucoup de rajouts anecdotiques, afin que Revelations sont le plus complet que possible.

Dans un premier temps, on nous initiera à l'utilisation du Genesis, sorte de scanner fort pratique, puisque permettant de repérer les objets cachés (tels que les munitions, herbes, autres...) dans les décors. En analysant les ennemis, il remplira aussi une jauge de 0 à 100% qui, une fois qu'elle aura atteint le nombre maximum, nous offrira une herbe de soin. Pas très crédible, mais plutôt avantageux, surtout en niveau de difficulté Enfer, où esquiver ne suffit pas pour rester en vie. Car oui, il est possible d'esquiver les attaques ennemies, en poussant simplement le pad circulaire en avant au bon moment. Une autre fonctionnalité nouvelle devrait plaire à ceux qui décriaient le gameplay trop daté pour eux du cinquième volet : la possibilité de tirer en marchant ! Cela vaut pour les déplacement latéraux comme avant et arrière, en appuyant sur L et R et en bougeant le joystick (le gauche hein!). On a aussi droit à un système de personnalisation des armes, utilisant des items que l'on aura trouvé au préalable, plutôt plaisant. Contrairement à un Dead Space premier du nom, ces améliorations sont amovibles et peuvent être posées puis enlevées selon l'envie du moment. Les éléments du Survival Horror ne sont pas nombreux, mais on retrouve déjà le manque de munitions et de soins, une difficulté au dessus de la norme, et un environnement dont on débloque des pans à l'aide de clés. Il faudra d'ailleurs fouiller partout si l'on désire trouver toutes les armes, toutes les empreintes cachées, ou encore réaliser tous les défis. Ces derniers nous font gagner un objet ou une amélioration lorsqu'ils sont menés à bien.

Révélations/Réalisation...


Resident Evil : The Mercenaries 3D, sorti en juillet 2011, était doté du moteur graphique de Revelations, et déjà à l'époque il cassait tout pour un soft sur console portable ! Dommage que ce jeu, aux faux airs de mode bonus greffé à un vrai titre, n'ait eu que cela d'intéressant... En tout cas, on avait hâte à l'époque de découvrir le prochain opus de la saga à sortir sur la portable de Nintendo, afin de nous rendre compte de sa magnificence ! Une fois en main, pas de doute possible : on tient là une perle visuelle. Une véritable merveille ! Un titre qui pousse autant qu'il le peut les capacités de la console afin d'afficher un rendu des plus époustouflants. On n'a plus l'impression d'être sur portable une fois rentré dans Revelations, immergé dans son ambiance tantôt stressante, tantôt angoissante, mais plutôt d'être sur console de salon... Si les personnages sont magnifiquement modélisés, reprenant le design exact de ceux du cinquième volet, leurs animations sont aussi particulièrement réussies.

Les effets de lumière, même si anecdotiques, sont très bien rendus, aussi bien sur les décors que sur la combinaison de Jill par exemple. Dommage que les environnements soient inégaux dans leur level design. Le bateau est bien conçu, suffisamment labyrinthique (bien qu'assez petit) pour que l'on puisse avoir du mal à s'y repérer, tandis que le bâtiment du FBC dans la ville de Terragrigia est mal fichu voire ennuyeux dans sa construction, et encore trop linéaire. On n'a pas à nous plaindre des textures sans pixel apparent en tout cas ! La 3D auto-stéréoscopique rend très bien, même si elle n'est d'aucune aide à la visée, mais aura tendance à très vite fatiguer les yeux. Et pour finir, côté son on a droit à quelques thèmes musicaux de bonne qualité, très plaisants bien qu'ils ne brillent pas par leur inventivité. Mais la bande sonore de ce Resident Evil : Revelations est surtout mise en valeur par ses voix ! Pas moins de six langues parlées, bien doublées, dont le Français... Quelle surprise ! On préférera quand même jouer avec les voix anglaises, mais l'attention nous va droit au cœur !

VERDICT

Avantages

- Une technique impressionnante
- Bonne immersion
- Premier jeu mature qui vaut le coup sur 3DS
- Six langues différentes doublées dans les dialogues
- Possibilité de tirer en marchant !
- Difficulté assez haute
- Mode multi en ligne et local
- Deux modes de visée
- Beaucoup d'options
- Personnalisation des armes bien fichue
- Gameplay classique et efficace...

Inconvénients

- ...mais personnages trop lourds
- Durée de vie solo en deçà d'un Resident Evil 5
- Un mode Commando n'ayant d'intérêt que la possibilité de jouer à plusieurs
- Aventure encore un peu trop linéaire
- Des alliés souvent inutiles

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
Mis à part quelques ralentissements, le titre ne souffre d'aucun problème visuel. Il est simplement magnifique sous tous les aspects ! Et la 3D rend particulièrement bien.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Si les personnages sont un peu lourds, tout comme le système de visée, le tout est quand même très efficace. Pouvoir choisir entre visée à la première et à la troisième personne est appréciable. L'ajout du second joystick permet une ergonomie largement supérieure, à vous de voir si vous êtes prêts à rajouter vingt euros à la facture finale !
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
La campagne se terminera en sept à huit heures sans problème, ce qui est assez court, mais heureusement ceci est complété par un new game +, une difficulté au dessus de la moyenne, et un mode Commando sans grand intérêt mais jouable à deux en ligne et en local. Terminer le jeu débloquera aussi le niveau de difficulté Enfer, dans lequel il faudra s'accrocher !
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Si elle ne fait preuve d'inventivité, la bande son de ce Resident Evil reste tout à fait audible, plaisante, et l'on appréciera les voix en six langues différentes dont le Français, très bien doublées.
Scénario
1,5 étoiles
3.0 / 10
Voilà une note qui fait mal, mais qui sanctionne à juste titre une absence totale d'intérêt sur le plan scénaristique ! Les révélations tant attendues sont pour le moins décevantes, et les personnages sont trop caricaturaux, même Chris et Jill qui s'en sortent un peu mieux que les autres. Même la mise en scène souffre de problèmes fâcheux, comme d'un fouillis agaçant.
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Renouant juste comme il faut avec l'ambiance oppressante et l'horreur des opus du siècle dernier, et proposant une aventure riche et prenante sur fond de graphismes magnifiques, on ne lui reprochera qu'une histoire sans intérêt et une version collector (avec le second stick) trop onéreuse. Le titre de Capcom allie avec brio un gameplay certes quelque peu daté, mais très efficace, à une aventure constituée de phases de Survival et d'action, pour un résultat qui claque ! En un mot comme en cent, Resident Evil : Revelations est un indispensable de la Nintendo 3DS !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

30 Jan. 2012 | 21h34


Vinz
Un peu tentant, mais pas suffisant pour me faire acheter une 3DS :-) quoique le petit tales of... ;-)

30 Jan. 2012 | 21h54


TeddyWayne
Je l'ai commandé le 12 décembre sur thehut... J'attends encore :

30 Jan. 2012 | 22h20


itokiry
Il ne mérite clairement pas que l'on achète la 3DS pour lui ^^

Et je suis désolé de t'annoncer la très grande rareté de Tales of the Abyss Vinz, il est côté à plus de 70 euros d'occaz parce que Namco n'avait pas prévu assez de copies :( ... C'est très agaçant, mais bon...

30 Jan. 2012 | 22h24


YAZORIUS
:o Avec un terme comme "Révélation", l'on espère quelque chose de mieux qu'un 3/10 en scénario. Les jeux Survival avec un gameplay irréprochable c'est sûr que c'est top ... mais de nos jours, le joueur attend peut-être autre chose qu'un jeu d'action pure, et le scénario est alors un atout qui pousse considérablement à l'achat. Sans scénario qui vaut le détour, ce jeu rejoint illico tous ceux qui, malgré leurs qualités, ne me feront pas passer du côté de la 3D. Des jeux sympas qui seront probablement acquis un jour, lorsque j'aurai déjà la console (et n'est pas encore sorti le jeu qui me la fera acheter. D'ici là, on sera sûrement passé à la 3DS-XL ^^), et qu'ils seront alors vendus à un prix misérablement abordable.

30 Jan. 2012 | 22h54


itokiry
Cela fait malheureusement bien longtemps que Resident Evil n'a pas eu droit à une histoire digne de ce nom. Mais cet épisode fouille le fond des eaux à la recherche de ficelles déjà maintes fois utilisées, et désuètes... :(

31 Jan. 2012 | 14h39


Zefi
Yaz, le problème c'est que Nintendo a la fâcheuse habitude de ne pas baisser les prix de ses jeux, il suffit de voir les titres DS...
Après concernant RE : R, je m'attendais à un retour aux sources et finalement ce n'est que ma moitié du contrat, encore énormément d'action à certains passages.

31 Jan. 2012 | 16h32


itokiry
Je suis plutôt d'accord avec toi Zefi, mais je concède aussi à Capcom qu'ils ont opéré un retour en arrière, années Survival, certes léger mais que j'estime suffisant après un Resident Evil 5 uniquement orienté action.

La firme ne peut pas passer d'un coup d'un jeu d'action à un Survival, elle tirerait un trait sur pas mal de ventes je penses, se fermant en partie les portes du grand public

31 Jan. 2012 | 22h12


Zefi
Ah mais je comprends aisément que Capcom ne puisse faire de véritable retour en arrière, c'est juste que c'est le constat que faisait de nombreuses personnes, un véritable Survival-Horror comme auparavant avant la sortie de ce titre.

Tout façon on s'en dirige de manière encore plus drastique avec le sixième. Deux (trois ?) parties différentes, énormément tournée vers l'Action pour la première, et inversement une seconde partie bien plus proche d'un survival horror.

Peut-on leur en vouloir ? Aucunement vu que ça se vend par camions entiers (Il suffit de voir les ventes de RE 5).

01 Feb. 2012 | 12h38


itokiry
Le problème vient des ventes oui. A cause de ce trop bon chiffre, la série Resident Evil de Survival est morte et enterrée, et on a été forcé d'accueillir la série Resident Evil de "shooter"... Quel gâchis !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
Développeur iOS
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2022 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU