Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Rayman 3 : Hoodlum Havoc

Console : Playstation 2
Éditeur : Ubi Soft
Développeur : Ubi Soft
Date de sortie : 13 mars 2003
Multijoueurs : non
Public : Tout public

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Lundi 14 Juillet 2008 par philyra
Très attendu des amoureux de la plate-forme au temps de sa sortie, ce troisième épisode mettant en scène la mascotte d’UbiSoft, le bien-aimé Rayman, s’étend sur un maximum de support pour proposer à tous l’accès à cet univers qui s’annonce haut en couleur. Les lignes qui vont suivre se chargeront de mettre en lumière les points les plus importants du jeu, histoire de s’en faire une meilleure idée…

Panique sur la Croisée !

Cela faisait un certain temps qu’on n’avait pas rencontré de souci majeur dans le domaine de la Croisée des Rêves, et notre vieux Rayman en avait profité pour piquer un petit roupillon. Cependant mal lui en a pris car il est bien connu que les héros n’ont jamais droit au repos. Il a en effet été décidé dans le scénario qu’un lums rouge, créature emblématique de la série d’ordinaire paisible, se transformerait sous le coup de l’émotion en boule de poil hargneuse. Cette maléfique petite bête prend rapidement le nom d’André et sa méchanceté sans limite en fera votre principal ennemi. Ce dernier revendiquera son autorité en décidant de crétiniser au plus vite tous les lums rouges possible, les transformant dès lors en lums noirs.
La première cinématique du jeu nous illustre le problème avec dynamisme en nous dévoilant la création de l’armée des Hoodlums, les méchants lums se regroupant par nuées pour voler les poils des animaux afin de se tisser leurs costumes. C’est alors que le meilleur ami de Rayman, Globox, panique de façon inconsidérée face à cette menace et essaye de sauver maladroitement notre héro qui perd ses mains pendant l’opération. Voilà donc votre aventure qui commence de manière délicate, vous obligeant à aller récupérer vos deux poings avant de pouvoir prétendre frapper dignement vos adversaires… Armé de votre houppette volante et de vos coups de pieds dévastateurs vous allez parcourir un premier niveau enchanteur, avec pour entraîneur une grenouille ailée mal embouchée. Au final vous parviendrez à sortir Globox de son trou, pour qu’ensuite notre cher André se joigne à la fête en quatrième vitesse. Mais ce dernier joue de malchance et se fait avaler par notre sympathique ami. Pendant la trois quarts du jeu vous chercherez donc à rencontrer les meilleurs docteurs pour retirer le chef des lums noirs du corps du pauvre Globox.

Lucioles et compagnie

Chaque passage chez un médecin constitue une bonne tranche de rigolade tant les personnages ont des caractères savoureux. Et de manière générale le jeu mise sur une ambiance fun et un univers coloré. Les transitions entre les niveaux par exemple, nous invitent à endosser le rôle de skateur du futur avec un parcours sur rails dans un tunnel aux contours psychédéliques. La musique totalement déjantée et les sauts périlleux à effectuer sont une phase du gameplay particulièrement prenante, mais parfois aussi agaçante lorsque on tombe à répétition à cause d’un endroit délicat à négocier.
Du côté des environnements du jeu, ils fourmillent de petits détails mais également de zones secrètes à découvrir et d’objets sur lesquels interagir. Retiendront notamment votre attention les tirelires, les animaux et les cages. Les premières contiennent le plus souvent des pick-up, soit l’équivalent de joyaux à récupérer pour gagner le plus de points. En effet, à chaque chekpoint vous verrez apparaître votre score sur le compteur, et plus celui-ci s’élève, plus vous débloquez de mini-jeu et de cinématiques bonus. Un point intéressant compte tenu de leur qualité, surtout concernant les spots dans le plus pur esprit « lapins crétins » avant l’heure. Et d’ailleurs, les animaux aussi auront droit à un peu d’attention dans ce jeu puisque pour récupérer toujours plus de points il vous faudra découvrir les cachettes des matuvus et des tribelles. Les premiers sont des caméléons qui sifflent quand on passe près d’eux. Les autres sont d’élégantes demoiselles papillons très peureuses. Il faudra vous approcher d’elles très lentement sans quoi elles s’enfuiront chez leur psy. Enfin, dernière chose dont vous aurez à vous soucier : les cages. De fait, les Ptizêtres qui peuplent ce monde ont été cruellement enfermé et pour chacun d’entre eux libéré vous obtiendrez un emblème. Le plus souvent l’ancienne victime vous lancera un petit commentaire du genre « faut que j’aille repasser mes chaussettes » avant de vous offrir des éléments bonus bien sympathiques. Une quête d’autant plus importante que pour six cages découvertes vous obtiendrez de la vie supplémentaire, et si les ennemis ne vous poseront pas beaucoup de problème il en ira différemment lorsque vous serez vêtu de vos supers pouvoirs.

Super Rayman double la mise, et les claques…

Au cours de l’aventure vous découvrirez plusieurs boîtes de conserve, chacune de couleur différente et renfermant un pouvoir unique que notre cher Rayman devra mettre à profit. En rouge le Pulvéropoing, décuplant votre force de frappe ce qui vous permet notamment de briser les portes en bois. En vert le Cyclotorgnole, bien pratique pour faire tourner (en bourrique) champignons, hoodlums et tout autre objet ou animal. En bleu le Grappinocroc, toujours utile pour se la jouer Tarzan question plateforme et électrifier ses adversaires en combat. En orange le Roquetpunch, ou l’art de savoir maîtriser le stick directionnel pour envoyer un joli cadeau à un cousin éloigné. Et en enfin en jaune l’Epicoptère, l’équivalent d’un hélico mais avec le casque design en plus. L’intérêt commun à tous ces pouvoirs est de proposer un système de doublon des points obtenus lorsque le vêtement est revêtu. La durée du costume varie selon la boîte de conserve, et donc ramasser les pick-up se révèlera parfois stressant.
Autre stress concernant les ennemis cette fois-ci, car double des points signifie également double des dégâts, élément qui densifie beaucoup les combats. On est d’ailleurs bien content de trouver un système de lock qui permet de gérer de manière efficace les coups portés, malgré une caméra qui fait parfois des siennes. A ce propos question prise de vue, le jeu propose un mode photo assez anecdotique mais néanmoins sympathique. A n’importe quel moment de l’aventure vous pourrez conserver les images de vos exploits dans un album. Cependant il faut savoir que chaque cliché vous prendra une place sur votre carte mémoire. De quoi freiner certaines ardeurs héroïques, mais cela ne vous empêchera par pour autant de profiter de la variété des paysages, ni des cinématiques, et encore moins de l’humour des dialogues. En conclusion, voilà un Rayman qui en dit long sur son créateur, fun et survitaminé.

VERDICT

Avantages

- Ambiance déjantée
- Personnages attachants
- Environnements variés
- Bonus convaincants
- Musiques rythmées
- Graphismes réussis
- Libérer les Ptizêtres
- Les boîtes de conserve

Inconvénients

- Caméra parfois imprécise
- Passages en skate ardus

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
L’univers est coloré avec une identité visuelle très forte et très fun. Les fans de Rayman comme les autres devraient apprécier cette fraîcheur.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
La manette de console s’avère être un contrôleur adéquat pour ce type de jeu, même s’il arrive toujours des petits déboires par rapport à la position de la caméra.
Durée de vie
4 étoiles
7.5 / 10
Pour un jeu de plates-formes à l’aventure assez linéaire, ce nouvel épisode estampillé Rayman se débrouille plutôt bien, notamment grâce aux mini-jeux et autres vidéos bonus.
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
Les musiques sont en parfaite harmonie avec l’univers graphique, autrement dit rythmées et fun !
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Avec Rayman qui perd d’abord ses mains, puis Globox qui avale André, et enfin l’armée des Hoodlums qui fait sa révolution, on a de quoi s’occuper.
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Ce Rayman est une très bonne réussite tant au niveau graphique que sonore, sans oublier un gameplay efficace et une touche d’humour toujours bienvenue. Fun pur et ambiance de folie semble promise sur la Croisée !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU