Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Rage

Console : Xbox 360
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : id Software
Date de sortie : 16 septembre 2011
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
1 vote (4.50 / 5)
Posté le Jeudi 27 Octobre 2011 par Vinz
Vous vous réveillez dans un monde qui n'est plus le votre. A peine un pieds dehors on essaye déjà de vous tuer. Par chance un habitant vous sauve et vous amène chez lui. Il vous fait rapidement comprendre qu'il faudra s'adapter pour ne pas mourir. Vous enchaînez donc les petites missions afin de vous faire une place dans la société…
Tel est le scénario de Rage qui, sans trop spoiler, s'avère être plutôt basique mais efficace. Même si ce dernier arrive à vous faire jouer par des missions variées et parfois motivantes, la fin est digne d'un gros canard. Mais passons et intéressons nous un peu à ce qui a passionné les joueurs durant ces longs mois de développement et de leasing.



Un monde absorbant


On se perd à contempler le bleu des nuages pour revenir à une réalité de sécheresse. Rage met le paquet avec un moteur maison à la hauteur des promesses, avec entre autre leur "id tech 5" qui permet d'avoir un paquet de textures uniques. Pour en profiter il faut toutefois de préférence installer le jeu sur le disque dur, sinon le lecteur DVD a du mal à souffler les bits à temps (et on se retrouve avec un peu de clipping). Mais on reste indulgent sur ce petit facteur technique, qui est mentionné en début de jeu. Sans compter que le jeu tourne à 60 frames par secondes, ce que est "rare" pour un jeu console à l'heure actuelle.
La direction artistique rattrape le coup avec un énorme travail qui fait passer le mauvais goût du post-apocalyptique, qui est de nos jours plus-que-vu-et-revu. Les bâtiments en imposent et les intérieurs font preuves de recherche. Toutefois le bestiaire, bien que très "vivant" et soigné, resté très limité et on ne peut que le constater au cours des missions.
En effet outre des types en combinaison de "l'Autorité" (dont on nous parle en mal dès le début du jeu), on se retrouve rapidement confronté à des mutants qui ne perdent pas d'occasion de se jeter à notre cou. Ces derniers semblent tous venir de la même famille telle leur ressemblance est frappante. Ce léger détail est toutefois rapidement oublié lorsque l'on voit leurs déplacements. Id software s'est amusé à confectionner des créatures qui marchent sur les murs et prennent plaisir à esquiver nos tirs avec agilité. Il en ressort des combats dynamiques auxquels on prend plaisir. Les combats ne sont alors plus seulement prétextes à barbaries, on s'amuse à y prendre part, à esquiver les attaques ennemis et utiliser son arsenal pour contre-attaquer.

Votre aventure dans ce “vaste" monde délabré vous amène à un choix de "classe" qui vous donnera un bonus permanent dans le jeu. Le bonus est toutefois difficile à évaluer au premier abord car seule une petite description vous avance le bonus apporté. Les plus valeureux prendront surement celui apportant des bonus à vos créations. Mais pour ceux qui préfèrent le combat brute, il est possible d'améliorer sa défense de manière permanente ou encore d'améliorer les soins reçus. Quoiqu'il en soit cette décision est permanente, aucun moyen de changer au cours du jeu.


Des sensations primaires


Mais les pixels ne font pas tout. Id software l'a bien compris et nous fourni un gameplay nerveux. Votre équipement (et donc vos armes) ne sont pas limités (à part le nombre maximum de balles). Ceci vous permet de swicher à souhait entre vos armes pour parer à toutes les situations. Pas de prise de tête pour savoir quoi emporter, le réel problème est de dégainer assez rapidement. Il ne faut pas réfléchir et avoir le bon tempo pour enchaîner les attaques ennemies. Alors que les débuts peuvent se faire dans la douleur avec un seul et pauvre petit gun, l'élargissement de votre attirail ne se fait pas attendre longtemps : shotgun, fusil d'assaut, arbalète, fusil de précision, etc. Outre la classique grenade qui ira tout envoyer balader, Rage introduit le Wingsticks (boomerang à trois lames) qui ira décapiter vos ennemis en quelques secondes. Très pratique lorsque l'on se sent débordé par l'ennemi, le combo avec le shotgun s'avère dévastateur à condition d'être précis dans ses tirs. Une bonne partie de la richesse du gameplay en combat vient des balles améliorées que l'on peut acheter, ou directement produire pour certaines. Ajouté à cela des petits gadgets forts utiles (tourelle de défense par exemple), vous pouvez facilement adapter votre manière de jouer à votre humeur.

Les inter-missions se font souvent à bord de véhicules que vous pouvez améliorer en ville. Correctement s'armer devient primordial lors de l'avancée dans le jeu, au risque sinon de se faire dégommer en quelques secondes par l'ennemi. Toutefois l'argent brut ne peut pas acheter ces améliorations, il vous faudra gagner des courses (ou tuer des pirates en dehors des villes) pour obtenir une monnaie dédiée. A votre garage vous pouvez réparer vos engins (hé oui, ils s'abîment) et changer leur configuration. Notons toutefois que id software vous fait souvent balader d'un lieu à un autre pour des broutilles. Et à force, cela gave un peu. Heureusement quelques missions annexes à la quête principale viennent ajouter un peu de piment. Les gains ne sont pas toujours monétaires et peuvent s'accorder à des plans rares, très utiles à votre aventure.


Un multi pour le plaisir


La version Xbox tient sur 3 DVDs. Les deux premiers sont destinés au jeu solo, et le 3e sert au multijoueur. La fin précoce du 2e DVD ne peut que laisser avec un goût amer. Par ailleurs le mode multijoueurs n'apporte rien de très innovant en terme de FPS. Un mode "coop" permet de rejouer certaines scènes du solo à deux. Cela n'ajoute pas tellement d'intérêt au jeu mais ceci permet tout de même de refaire quelques séquences avec un amis, pour le fun. Il est aussi possible de combattre dans des arènes avec les bolides découverts en solo. Mais pour un jeu de base "FPS / RPG", faire des courses reste secondaire. Du coup un mode multijoueur efficace mais pas si nécessaire que ça.

VERDICT

Avantages

- Direction artistique qui dépote
- Des combats dynamiques aux ennemis survoltés
- De nombreuses armes, munitions et outils

Inconvénients

- Un scénario bâclé, oublié
- Quelques problèmes de clipping à cause d'une limitation hardware
- Un multijoueur plutôt limite pour un tel titre

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
Si on fait abstraction des limitations du lecteur DVD pour charger à temps les textures, et de quelques objets particulièrement horribles, alors oui Rage envoie du lourd.
Jouabilité
4,5 étoiles
9.0 / 10
Un système de combat qui permet à chacun de trouver sa manière de combattre. Prise en main au début un peu difficile avec seulement le gun, toutefois on se trouve rapidement comme un poisson dans l'eau à lancer des Wingsticks.
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Après huit bonnes heures on peut avoir fait le tour du jeu, même avec plusieurs quêtes annexes au compteur. Le mode mulitjoueur peut en rajouter quelques-unes, tout dépend de votre enthousiasme avec les voitures.
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
Au même niveau que la réalisation graphique particulièrement réussie abec une VF de très bonne facture.
Scénario
2 étoiles
4.0 / 10
Autant être clair, on essaye de comprendre, mais rien ne nous permet d'y arriver. Qui sont réellement nos amis, nos ennemis ? Et surtout, pourquoi, mais pourquoi une telle fin ! Non, vraiment, un grand potentiel dans le scénario mais complètement raté en terme de réalisation. Et pourtant, il en aurait fallut peu pour renverser la tendance.
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Un nouveau petit bijou d'Id software dont la "fin" bâclée ne peut que faire poireauter un Rage 2. On aurait apprécié un solo mieux peaufiné au lieu d'un mode multijoueur qui fait plus présence que révolution, surtout de la part du créateur de Doom & Quake. Toutefois la direction artistique et les sensations primaires des phases combats envoient du lourd à un jeu qui porte bien son nom. Alors chers développeurs d'Id software, s'il vous plaît, lors de Rage 2, prenez le temps de donner la fin que Rage mérite, un fin qui propulse notre cerveau au fin fond de notre siège !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

28 Oct. 2011 | 18h03


Zefi
Enfin un FPS avec un véritable solo ! D'ici quelques mois, je me le prendrais à n'en point douter !

28 Oct. 2011 | 19h59


Vinz
Le solo, bien que court, est très sympa. Mais fin à chier, il faut le souligner.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU