Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Radiant Historia

Console : Nintendo DS
Éditeur : Atlus
Développeur : Atlus
Date de sortie : NC
Multijoueurs : non
Public : NC

Note des membres
2 votes (4.50 / 5)
Posté le Mercredi 10 Août 2011 par philyra
Parmi une masse de RPGs qui ont parfois quelques difficultés à redonner un peu de fraîcheur au genre on trouve certains jeux pouvant prétendre à ce renouveau. Radiant Historia en est une preuve convaincante, montrant une fois de plus que le savoir-faire d’Atlus en la matière n’a pas de limite. Sauf d’atteindre les frontières de l’Europe, pour notre plus grand malheur...

Une histoire loin d’être radieuse


Alors qu’un mal mystérieux désertifie la planète, une grande guerre fait rage entre trois royaumes voisins et le conflit s’éternise inlassablement. C’est dans ce contexte troublé que Stocke, un guerrier charismatique issu des forces spéciales de la cité d’Alistel, perd tragiquement deux de ses compagnons lors d’une mission contre la nation ennemie Granorg. Cygnus représente la 3e nation en question, située au sud-ouest de la carte du monde. Profondément attaché au bien-être de ses troupes en qualité de commandant responsable, Stocke ne se pardonne pas son erreur de stratégie. Néanmoins le destin décide de lui offrir une seconde chance en la personne de son commandant en chef qui lui remet un livre très étrange, the White Chronicles. Sans explication aucune, tout du moins en début de jeu, on hérite alors de l’extraordinaire pouvoir de voyager dans les couloirs du temps avec comme guides deux étranges jeunes gens, un frère et une sœur qui soulèvent nombres d’interrogations sur le sujet...

Back in time!


Cet évènement notable marque le début d’une quête à travers les embranchements possibles de l’Histoire et fonde la structure même de la mise en scène du jeu. Sa quintessence. Sa substantifique moelle. A la manière de l’inénarrable et immanquable Chrono Trigger, Radiant Historia consiste à faire des allers-retours dans le temps pour empêcher des catastrophes futures. Mais là où Atlus fait plus fort, c’est que le héros du jeu, grâce à son livre magique, évolue sur deux lignes en parallèle et ses actions dans l'une ont des répercussions dans l'autre. Le scénario profite alors de cette double lecture et se révèle extrêmement bien ficelé, sans aucun temps mort, promettant masse de rebondissements et de révélations étonnantes au cours de son évolution. En découle un nombre important de séquences de dialogues qui enrichissent la trame et développe une intrigue mature, complexe, remplie de complots en tout genre et de décisions importantes (anglophobes interdits). Ces dernières seront d’ailleurs le point de transition entre les lignes du temps, créant l’apparition de « node », à la fois lieu de sauvegarde et nœud à l’origine de plusieurs embranchements.

Sans peur et sans reproche


Les conséquences sur nos décisions seront donc très vite évaluées une fois une « node » passée, un mauvais choix signifiant le retour au nœud précédent. Si une impasse se profile, il faudra alors juger des actions à entreprendre en parallèle pour que la situation se débloque, souvent via l’acquisition d’un pouvoir démontrant l’intelligence du level design. Quand il s’agit de mener des quêtes annexes, dont l’avantage est d’être réalisables à n’importe quel moment, on peut finalement réussir à bien s’embrouiller les méninges. Le jeu est abordable au début mais se corse vers la fin, proposant un véritable challenge comme conclusion après une trentaine d’heures d’aventure (surtout lorsqu’on souhaite voir la vraie fin). Il faut ajouter à cela que le héros, Stocke, a beau être un guerrier exemplaire et puissant, il n’est pas prémuni contre les blessures qu’il conserve malgré ses retours en arrière dans le temps. Un élément qui signifie pour le joueur de savoir gérer son équipe avec prudence pour qu’elle conserve le meilleure de sa forme en toute circonstance, autrement dit un bon niveau de points de vie et de magie, car les évènements à venir sont souvent imprévisibles.

A la guerre comme à la guerre


Outre suivre avec précisions les aléas du scénario il faut mener de front la gestion d’une équipe avec au maximum 3 personnages pouvant combattre. Si vos deux premiers compagnons vous seront assignés par votre chef lors d’une mission en début de jeu, d’autres vous rejoindront en cours d’aventure. Le système de combats se révèle être le deuxième nerf du jeu en terme de gameplay cette fois-ci. Les ennemis se rencontrent au hasard de votre exploration dans des environnements en 2D relativement variés et agréablement réalisés quoique d’une qualité proche de ce qui a pu se faire sur la génération précédente (on soulignera tout de même la beauté des artworks qui réussissent à créer une ambiance unique et un ton adulte en plus de donner du charisme et une identité forte aux personnages). Se lance alors une phase de combat en tour par tour où les adversaires font face sur un échiquier de 3 par 3 au rang de nos guerriers. Toute la stratégie tient dans l’habileté à enchaîner les combos via les coups qui déplacent violemment les ennemis sur le terrain, à poser les pièges pour les faire tomber dessus, à contrer leur pouvoir en détruisant leur formation, à utiliser objets et sortilèges à bon escient et enfin à interchanger l’ordre de passage de nos héros, un élément qui peut influer fortement sur l’issue d’une bataille. Pour le reste il s’agit de la traditionnelle récolte d’armes, d’armures et d’artefacts, qui suggère de gérer votre équipement en relation avec vos niveaux d’attaque, de défense, etc. Autrement il y a également les sempiternels points d’expérience et une bonne dose de satisfaction à chaque victoire acquise.

Epic win


Si les combats sont aisés à prendre en main mais demandent une réelle concentration pour être efficace, au même titre que le scénario pour être compréhensible, les musiques quant à elles ne demandent qu’à être écouté de la manière la plus passive qui soit. Il faut avouer que Yôko Shimomura, la compositrice de Kingdom Hearts, Parasite Eve, Legend et Heroes of Mana, ou encore plus récemment Xenoblade, nous procure une sensation de plénitude en nous offrant une gamme de thèmes plus inspirés les uns que les autres. En découle une ambiance d’autant plus prégnante qui achève de donner une dimension épique à cette aventure sans commune mesure sur DS.

VERDICT

Avantages

- Voyager dans le temps
- Impact des décisions
- Scénario bien mené
- Dimension stratégique
- Charisme des perso
- Bande-son réussie
- Ambiance épique
- Simple d’accès
- Mais complexe

Inconvénients

- Full english...
-Beaucoup de textes
- Une 2D parfois limitée

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Pas forcément toujours très reluisant en terme de 2D compte tenu de ce qu’on arrivait déjà à faire avec la GBA, les artworks (notamment des personnages) n’en restent pas moins empreints d’une réelle force et donnent un ton et une ambiance qui servent avec justesse l’intrigue.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
La prise en main est en elle-même assez classique mais les possibilités stratégique offertes sont des plus enthousiasmante et rendent les phases de combats en tour par tour véritablement attractives.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
La durée de vie en soit est tout à fait honnête pour un jeu de rôle sur console portable.
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
L’une des forces du jeu grâce à une composition éclairée proposant des thèmes variées qui s’intègrent toujours parfaitement aux évènements.
Scénario
4,5 étoiles
9.0 / 10
D’une richesse exemplaire via la possibilité de voyager à sa guise dans le temps. Rebondissements et découvertes en tout genre sont légions et ne cessent d’agrémenter le fil d’une aventure menée de main de maître.
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Innovante, intuitive et addictive sont trois termes qui résument bien l’expérience proposée par Radiant Historia. Que ce soit pour son histoire alambiquée à souhait, ses combats intenses ou ses personnages charismatiques, difficile de passer à côté de cette aventure pour le moins impressionnante en terme de qualité. Quel dommage que l’Europe soit boudée par l’éditeur car seuls les purs anglophones pourront vraiment en profiter...
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU