Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

PES 2012

Console : Xbox 360
Éditeur : Konami
Développeur : Konami
Date de sortie : 29 septembre 2011
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
3 votes (3.67 / 5)
Posté le Mardi 18 Octobre 2011 par Guillaume
Si la rentrée a sonné depuis le mois d'Août dernier sur les terrains de football, celle de Pro Evolution Soccer 2012 a eu lieu quelques semaines plus tard, fin Septembre. Konami entendait confirmer "sa détermination à collaborer avec les fans de foot en général et de la série PES en particulier en vue de créer une version réaliste, en immersion totale et entièrement jouable du jeu." Pari réussi ou le FIFA d'Electronic Arts a-t-il encore de beaux jours devant lui? Éléments de réponse avec la version testée sur Xbox 360.


Première mi-temps (0-1)


FIFA, PES ? PES, FIFA ? La question revient chaque automne, depuis que le titre d'EA a grignoté un large terrain sur celui de Konami. La question, devenue récurrente, suscite un réel débat auprès des joueurs qui ne peuvent que s'en satisfaire au final : la concurrence permet le progrès. Justement, à l’occasion de l’E3 2011, Konami annonçait avoir opéré des "changements fondamentaux" dans l'Intelligence artificielle du jeu "en fonction des retours" soufflés à l'équipe de développement.

Mettons les choses dans leur contexte : voilà un an que je n'avais pas touché à un jeu de foot sur Xbox 360. Première impression en lançant PES 2012 : le menu est assez classe, quoiqu'un peu sombre, mais laisse une impression moyenne au niveau intuitif. Pourquoi faire compliqué alors qu'un simple menu un poil plus colorisé aurait suffit? Passé ce petit détail, et ayant soif de vite jouer, direction les matchs d’exhibition pour débuter un Montpellier-Hérault-Sport-Club - Paris-Saint Germain (oui, j’aurais aussi pu prendre un Laval - Dijon) qui s'annonce des plus excitants. Là encore, premier constat assez désagréable : les transferts ne sont pas à jour. Pourtant rapidement parti au FC Valence au début du mercato, le Bosnien Emir Spahic figure encore dans les rangs montpelliérains. Plus d'un mois avant sa commercialisation, Konami n'aurait-il pas pu faire une sérieuse mise à jour des effectifs? Composer son équipe et choisir le schéma tactique : bon nombre de joueurs prennent leur temps avant de commencer une partie. C'est encore mieux quand un club est à jour. Et les personnes ne disposant pas du Xbox Live pour télécharger les correctifs se contenteront de modifier les joueurs un par un... Pas top.


Deuxième mi-temps (1-1)


Quelques défaites (un an que je n’ai pas joué je vous dis !) et démangeaisons aux doigts plus tard, cette nouvelle édition de PES laisse une petite impression de déjà-vu lors de l’édition 2011. Toutefois, il faut reconnaître que plusieurs points ont été modernisés. Et notamment l’intelligence artificielle du jeu, comme nous l’indiquions précédemment avec l’annonce de Konami. Plus fluide et plus dynamique, l’I.A. offre un rendement de la partie encore plus réaliste. Les joueurs, en outre par le biais de leurs appels de balle, sont davantage entreprenants et permettent des situations de jeu assez intéressantes. Ils sentent dans leurs jambes la fatigue des 90 minutes réalisées, rendant là-aussi une sensation de réalisme revue à la hausse. Le rythme des parties (et le temps de réaction des joueurs) paraît dès lors moins élevé. Plusieurs autres points interactifs ont également été retouchés, dont le bloc défensif (marquage en un contre un et marquage de zone) et le système offensif (ajout d’une fonction Course en diagonale, qui porte plutôt bien son nom, m’évitant ainsi de vous décrire à quoi sert-elle…).

Autre nouveauté et pas des moindres côté modes de jeu : le mode "Patron du Club" (Club Boss) fait son apparition, s’ajoutant à ceux déjà présents par le passé (Pour rappel : "Vers une Légende" -> aidé par un agent, vous tentez de devenir un joueur de... légende ; "Ligue des Masters" -> vous commencez avec peu et tentez de faire de votre équipe la meilleure du monde, n'hésitant pas à s'entretenir avec vos joueurs si nécessaire...).

Concernant le nouveau mode "Patron du Club", celui-ci s’obtient après avoir amassé des GP (Game Points) et en l’activant dans les contenus supplémentaires. Contrairement à la Ligue des Masters, Patron du Club vous plonge dans le rôle d’un président de club, votre objectif étant de renflouer les caisses un maximum. Une gestion passionnante, qui n’exempte aucun détail : que ce soit les transferts, les ressources humaines, le marketing, l’aspect salarial… voilà qui demande quelques compétences de base, dans le domaine physionomiste, administratif et comptable. En somme, une innovation réussie d’autant plus jouissive lorsque le travail est bien fait et que le club s’approche petit à petit des grandes écuries…


On refait le match ?


Au final, Pro Evolution Soccer 2012 demeure toujours aussi agréable à jouer. Plus réaliste - grâce à l’amélioration de l’intelligence artificielle et l’ajout de quelques nouveautés – et à mi-chemin entre Arcade et Simulation, cette nouvelle édition de la saga PES se permet un pari sur l’avenir. En continuant d’affiner son gameplay et à étoffer son panel de licences (qui monte petit à petit au fil des années), Konami et son titre n’en sortiront que renforcés.

VERDICT

Avantages

- Toujours aussi fun
- Quelques nouveautés intéressantes (dont un nouveau système de défense assez bien réalisé) et des petits détails rendant le jeu plus réaliste (la présence des photographes améliorée..)

Inconvénients

- Quelques points graphiques à améliorer
- Commentaires un peu mous

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Si les joueurs sont encore bien faits, il reste toujours un point à améliorer : le public, un peu fade.
Jouabilité
4 étoiles
7.5 / 10
Les développeurs ont retouché le gameplay et ça se sent. Rassurez-vous, PES reste toujours accessible au plus grand monde.
Durée de vie/
Bande Son
3,5 étoiles
6.5 / 10
On constate souvent un léger temps de décalage entre l'action et les commentaires (parfois ternes) de Grégoire Margotton et Christophe Dugarry.
Scénario/
Note Globale
4 étoiles
7.5 / 10
A chaque Pro Evolution Soccer son lot de nouveautés. L'édition 2012, toujours aussi plaisante à jouer, ne déroge pas à la règle. En espérant un PES 2013 encore plus réaliste que jamais...
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU