Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Obscur

Console : Playstation 2
Éditeur : MC2 France
Développeur : Hydravision
Date de sortie : 02 septembre 2004
Multijoueurs : oui
Public : 12 ans et +

Note des membres
1 vote (3.50 / 5)
Posté le Jeudi 07 Juin 2007 par Zefi
Survival Horror étant un genre qui évolue, et qui continuera d’évoluer avec certains titres comme Resident Evil 5 ou encore le prochain Alone In The Dark, il est nécessaire de revenir sur différents jeux qui ont su marqué le genre, voir leur époque…



Obscur étant loin d’être original dans son système de jeu (on y reviendra un peu plus tard), intègre plusieurs éléments plus que plaisants. Bien que classique, il dégageait un certain charme qui devrait toujours être d’actualité avec un deuxième épisode qui verra le jour dans quelques temps (Pour rien vous cacher j’en attends beaucoup).



Un aspect filmique ? Oui mais loin d'être déplaisant

S’inspirant beaucoup du septième art, hydravision a su proposé une approche différente des autres titres du genre, un côté cinématographique plutôt prononcé dés le début du jeu nous met directement dans l’ambiance. Lors d’une scène cinématique, présentant les différents protagonistes pendant une partie de basket, le jeu nous met par la suite au commande d’un étudiant. Sorte de didacticiel, cette scène permet de nous faire découvrir vaguement l’endroit dans lequel vous évoluerez, mais aussi de mettre en place le début de l’histoire… Suite à une poursuite avec des créatures dont vous ne pourrez pas vous débarrassez, une cinématique apparaît… A ce moment là, Kenny (qui est le personnage que vous contrôlez) disparaît, ressemblant fortement à un GameOver, j’ai eu la mauvaise idée d’éteindre la console et recommencer… A ma surprise, l’histoire se répéta, laissant les évènements suivre le cours du temps, le jeu débute vraiment à ce moment précis.



L'aventure à plusieurs c'est mieux

Nous mettant dans la peau de la sœur de Kenny, dont le nom est Shanon, votre but sera de retrouver son frère, en parcourant la faculté à sa recherche. Cependant, elle ne sera pas seule pour essayer de le retrouver. Voila l’une des très bonnes idées du titre, les développeurs vous propose de vivre l’aventure, avec cinq personnages jouables. Chacun ayant des capacités plus ou moins propres, un carnet scolaire vous est proposé pour les connaître un peu plus en profondeur. Ne vous emballez pas trop vite, avant de partir à la découverte du bahut qui sera bien loin d’être celui que vous connaissiez… Vous constituerez parmi les 5 qui vous sont proposés, un duo mais il ne vous sera pas impossible de changer quand bon vous semblera, cependant pour un souci de réalismes, il faudra allez les chercher là où vous les avez laissés pour modifier votre duo.



Très agréable à jouer !

C’est à ce moment là que commence la vraie innovation qu’apporte le jeu. Le partage d’armes devient donc très important entre les deux protagonistes, pour éviter de laisser sur le carreau l’un des personnages qui se trouverait désarmé. Il en est de même avec les objets que vous récupérerez tout le long de votre quête. En parlant d’items, le système de sauvegarde est plutôt bien pensé, il faudra pour enregistrer votre partie, trouver des cds. Après cela, à vous de les utiliser où et quand vous le souhaitez. Un moyen qui laisse le choix au joueur, mais qui installe un doute au vu des évènements qui pourraient suivre… Les personnages répondent parfaitement aux commandes ordonnées par le joueur, la caméra est loin d’être désagréable ainsi que l’IA de votre coéquipier qui s’en sort très bien, et qui est loin d’être ridicule. Profitant de la faiblesse des ennemis face à la lumière, il n’hésite pas à utiliser cet élément en votre faveur. L’intelligence artificielle ne rate quasiment jamais sa cible ce qui permet de ne pas gaspiller des munitions et de ne pas avoir peur de leur en donner. Surtout qu’il vous est possible de switcher entre vos deux protagonistes en plein milieu de l’action, tout comme la possibilité de changer d’armes sans avoir a passé par le menu principal. Autre trouvaille judicieuse, il vous est possible de vous téléporter (grâce à la carte) directement près de vos coéquipier pour ne pas refaire tout le chemin inverse. Contrairement à DOOM 3, la lampe torche joue un rôle primordial dans le jeu. Pouvant être attaché à votre arme, si vous trouver un ruban adhésif, elle est importante face au monstres ne supportant pas la lumière, ou plus classique, elle permet d’illuminer les endroits « obscurs » en ayant toujours la possibilité de tirer à tout moment. Revenons un peu sur le deuxième personnage qui se trouve à vos côté, il vous est possible de lui donner quatre ordres différents. « Suis-Moi/Reste Ici/Aide-moi/Changement d'arme » classiques certes mais souvent très utiles en cas de besoin, pour se faire chaque ordres est assignés à chaque touches de la croix analogique du paddle.



Tu nous fais sursauter comme jeu ? Oui mais trop rarement...

L’ambiance quand à elle est plutôt plaisante, loin de nous faire autant flipper que d’autres titres, la peur qui s’installe en nous n’est pas dû aux effets de surprises (même si ils sont quand même présents, et plutôt bien choisis), mais plutôt à la peur de perdre un des cinq étudiants. Il vous sera impossible de le faire revenir à la vie, il est donc important d’en prendre soin. Il est possible de pouvoir finir le jeu avec un seul personnage, ce qui aura des répercussions sur l’histoire. Les lieux que vous visiterez ne sont pas originaux, on trouve comme dans tout bahut qui se respecte, des salles de cours ordinaires, mais aussi la salle des profs ainsi que le gymnase que l’on aperçoit au tout début du jeu, le réfectoire est aussi au programme… Obscur se rapproche beaucoup de Resident Evil au niveau des énigmes proposés, quand à l’atmosphère du jeu, vous ne serez guère surpris. La musique nous immerge facilement dans le jeu, ainsi que les bruitages très réussis et qui vous feront parfois (trop rarement malheureusement) frissonner. Quand au doublage français, on est agréablement surpris par l’excellente interprétation des acteurs.



La critique tombe !

Obscur est donc un jeu assez court malgré la possibilité de le FINIR avec un ami(e), loin d’être révolutionnaire même si de bonnes idées ont été intégrées, le jeu d'hydravision ne se détache pas suffisament d'un certain jeu de capcom pour s'imposer aux yeux de tous, et peur paraître destiné aux joueurs débutants… Cependant, ces nombreuses qualités permettront d’oublier les quelques défauts, qui je l’espère, seront corrigés dans le prochain épisode prévu sur PS2 et surtout sur la Nintendo WII.

VERDICT

Avantages

-Mode coopératif
-Certaines idées du gameplay
-L'IA

Inconvénients

-Trop court
-Pas assez flippant
-Classique

Graphismes
3,5 étoiles
6.5 / 10
Agréable à l'oeil notamment les effets de lumières
Jouabilité
4 étoiles
7.5 / 10
Excellente malgré un classicisme trop prononcé
Durée de vie
2,5 étoiles
4.5 / 10
Vraiment trop court... Dommage
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
Fabuleuse, elle est tout simplement fantastique !
Scénario
3 étoiles
6.0 / 10
Correct, dans le sens où l'on veut savoir la suite de l'histoire...
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
Un bon jeu seul ou à deux, à prix (très) réduit... Pourquoi se plaindre ?
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

07 Jun. 2007 | 08h52


Guillaume
le concept m'a l'air sympa, je dis pas non, incarner un étudiant et mener l'aventure, ça peut être intéressant :) beau test ;)

07 Jun. 2007 | 09h40


philyra
à voir... mais je veux d'abord terminer mes resident evil sur le cube ^^
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU