Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Ninja Blade

Console : Xbox 360
Éditeur : From Software
Développeur : From Software Inc.
Date de sortie : 3 avril 2009
Multijoueurs : non
Public : 16 ans et +

Note des membres
1 vote (2.50 / 5)
Posté le Dimanche 05 Avril 2009 par Vinz
On ne compte plus le nombre d'adaptations de ces fameux ninjas qui, par quelques coups d'épées ou de ninjutsus, se démêlent de n'importe quelle situation. Tout comme pour les vampires, ils ont régulièrement fait des apparitions dans les jeux vidéo, mais pas toujours pour la bonheur de tous. La première remarque facile lorsque l'on apprend le nom du jeu est "quelle originalité", surtout lorsque quelques mois auparavant sortait un confrère ayant au nom similaire (Ninja Gaiden). Il fallait donc savoir si le jeu était au même niveau que la recherche du nom, ou si au contraire il apportait une réelle fraicheur au genre ?!


Origines un peu floues
Lors d'une présentation du jeu il y a cela de nombreuses semaines, on nous a précisé que le développement du jeu avait commencé un peu avant la sortie de Ninja Gaiden (premier du nom). Toutefois le nombre de ressemblances dans le gameplay ne laisse pas indifférent et force est de constater qu'ils n'ont pas eu peur d'innover sur ce coté là. Ken, grand et fort héro du jeu, maitrise au cours de son aventure différentes armes, différents ninjutsus et peut marcher sur les murs, sauter plus haut que sa tête et esquiver d'improbables attaques. Par contre il ne maitrise pas les même technique que son homonyme (Hokuto no ken) et c'est fort bien dommage. Enfin cela reste dans le dictionnaire du Ninja, donc on fera abstraction de ce manque de finesse. Le scénario quant à lui reste très basique et n'est intéressant que par le flou qu'il laisse dès le début : contre quoi est-ce que l'on se bat ? pourquoi suis-je devenu ninja ? etc etc Il suffit juste de retenir que vous allez poutrer un maximum de monstres créé par une chose assez inconnue qu'il faut aussi éradiquer en passant.


Mutant toi-même
Ninja Blade est une sorte de croisement entre Ninja Gaiden, Prince of Persia et Shenmue. Cela fait beaucoup vous allez dire, pourtant on y retrouve des points communs assez bien mélangés. Dans un premier temps vous combattez des ennemis à coups de sabre. Vous ne faites pas dans la finesse grâce à deux types d'attaques (simple et forte). Pour éviter les coups vous pouvez parer ou bien jouer le singe en sautant partout. Dans tous les cas vous aurez l'occasion d'achever les monstres grâce à de mini-QTE où il faut appuyer rapidement au risque de tuer le monstre de façon moins classe (mais dans tous les cas il crève, donc ...). Les actions sont très scriptées et vous n'aurez pas vraiment le temps de vous ennuyer. Contrairement à certains jeux qui n'en finissent plus avec les phases de plateforme, vous allez vite changer de décors et de buts. Cela n'implique pas que ces phases seront toutes exceptionnelles, par contre cela casse rapidement la lassitude et c'est un des points forts du jeu qui aide à tenir jusqu'à la fin. Après avoir réduit les forces spéciales des ténèbres vous rencontrez un boss (ou un boss intermédiaire). Celui-ci est toujours gros, monstrueux et pas très futé. Il existe toujours une méthode pour le tuer qui implique d'utiliser un certaine combinaison de vos pouvoirs. Vous pouvez choisir de faire autrement, mais cela sera plus difficile et vous aurez probablement plus de mal à en venir à bout. Une fois le boss mort, vous continuez votre route sur le même schéma d'action, entre-coupés par des vidéos expliquant un peu plus l'histoire.


QTE QTE !
Si le jeu n'était qu'une série de monstres et de boss cela serait bien ennuyant. Les développeurs ont eu la très bonne idée d'utiliser les QTE de façon intelligente. Vous pouvez enfin participer à l'interactivité du personnage durant les phases de vidéo (en temps réel) via des QTE à la difficulté assez bien évaluée. Un monstre arrive, Ken doit esquiver : hop appuyez sur A. Le monstre enchérit, sautez sur la gauche en donnant un coup de stick vers la gauche etc. Ces scènes ne durent pas très longtemps mais ont l'intérêt d'être très régulières. Un indicateur de timing vous précise votre niveau de réaction (qui compte dans votre score en fin de chapitre). Si vous ratez le QTE vous devez recommencer la série depuis le début. Mais pas d'inquiétude cela n'indique pas de game over, le jeu est freezé et se rembobine comme si un prince utilisait les sables du temps. Les scènes sont vraiment époustouflantes et ne manquent pas d'imagination (pour une fois). Au début ceci étonne un peu mais on s'y habitue très vite. Sachant que les QTE n'apparaissent pas instantanément sur l'écran. Une mini-vidéo (le regard qui tue) vous avertit qu'une action importante va arriver et qu'ainsi vous serez probablement mit à épreuve !


Si bourrin que ça ?
Mes premières heures de jeu m'ont "poussé" à comparer Ninja Blade comme le Saints Rows du GTA : soit un jeu plus arcade même si les deux ne font pas dans la finesse. Les éffusions de sang ne manquent pas et vous prendrez plaisir à varier l'utilisation de vos trois armes pour enchainer tactiquement vos adversaires. Il est certain que leur nombre et caractéristiques sont assez basiques (Vitesse : normal / lent / rapide && Dommage : normal / léger / lourd) mais il est ainsi facile de s'y repérer et surtout de changer d'arme via le pad directionnel. Ainsi pour les ennemis de base vous prendrez plaisir à les couper en deux et en faire ressortir le peu qu'il reste d'humain d'eux. Par contre pour la majorité des boss vous devrez adapter votre jeu à leur faiblesse qui est en général assez évidente. Et si vous avez du mal une voix (tranmise par oreillette) vous donnera quelques astuces. Comme dans tout jeu du genre qui se respecte, vous pouez upgrader vos armes et ninjutsus via le menu. Le monnaie provient des ennemis que vous tué. Toutefois il n'y a pas de "magasin" directement dans le jeu. Ainsi pour tout ce qui est "bombe de soin" (ou dans le même genre), vous devrez faire avec ce que vous trouvez dans les décors destructibles (soit quelques poubelles ou caisses).


Là où ça fait mal
Ninja Blade souffre d'une disparité dans son originalité ce qui le conduit à avoir de bons atouts (comme des QTE assez bien utilisés) et de grosses "tâches". On a parlé plus haut d'un scénario assez basique, c'était sans compter des personnages au design assez limite. La preuve concrête est le héro qui se dote d'un charisme à tuer du regard. Ils l'ont peut-être dessiné en même temps que les monstres, qui sait ? Son uniforme (de base) de Ninja n'a pas grand chose d'exceptionnel. Sans compter que la plupart de ses autres costumes sont vraiment horribles et on est bien content qu'ils ne soient pas payant. Les autres personnages sont moins ratés mais on évite tout de même le drame. Quant au reste graphique, c'est encore une fois assez hétérogène. On fait parfois face à des séquences digne des jeux actuels, et d'autres de la PS2 à ses débuts. Sans compter que certaines phases de gameplay se répètent parfois un peu trop (comme les combats en voiture) et qu'on mange un peu trop de la même texture. Mais le reste de l'interactivité vient combler au problème et on attache plus son attention sur le reste de l'action.
Le jeu se dote d'une durée de vie potable pour autant de vidéos avec QTE. Chaque chapitre (9 au total) peut se recommencer pour chercher tous les bonus.

VERDICT

Avantages

- Ninja !
- QTE assez bien gérés
- Jeu bien rythmé

Inconvénients

- Manque d'originalité sur pas mal de points
- Pour ceux qui n'aiment pas les QTE ... pas la peine

Graphismes
3,5 étoiles
6.5 / 10
Un univers globalement sombre qui reste parfois très simple. Des chara design assez limites. On touche dans du correct sans transcender, sans compter que le frame rate se fait parfois sentir.
Jouabilité
3,5 étoiles
7.0 / 10
Notre petit Ninja se contrôle bien et ses accrobaties ne font pas figure de crises de nerf. Toutefois l'utilisation des QTE peut énerver à force pour certains.
Durée de vie
3,5 étoiles
6.5 / 10
Les 9 chapitres laissent le temps de s'habituer au gameplay et de profiter du titre. Toutefois après avoir finit l'histoire on n'est guère tenté de recommencer.
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
Un ensemble correct avec des doublures assez réussie dans une époque aux VF souvent catastrophiques.
Scénario
2 étoiles
4.0 / 10
Une histoire basique à laquelle on ne s'attache pas vraiment. Il reste néanmoins une certaine force dans le jeu qui pousse à continuer l'aventure.
Note Globale
3 étoiles
6.0 / 10
Ninja Blade reste un beat'em all divertissant qui vaut le détour si on apprécie le système récurrent utilisé : les QTE. Toutefois il possède beaucoup de lacunes techniques qui s'éparpillent tout le long au point de faire faiblir le dynamisme global. Ses phases d'action se répètent mais ne laissent pas d'arrière goût de déjà-vu. Néanmoins on ne s'amusera pas à recommencer le jeu une fois fini.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

05 Apr. 2009 | 23h53


Zefi
A moindre prix, peut-être...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU