Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Mass Effect 2

Console : Xbox 360
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : BioWare Corp
Date de sortie : 28 janvier 2010
Multijoueurs : non
Public : 18 ans et +

Note des membres
2 votes (4.50 / 5)
Posté le Lundi 08 Février 2010 par Vinz
Prévue comme une trilogie, Mass Effect n'est pas passé inaperçu lors de sa sortie en 2007. Ce mélange d'action et de parlotte s'est fait connaître pour ses textures soignées et son univers très vaste. En plus de pouvoir shooter des ennemis, vous pouvez choisir votre attitude dans les dialogues. Mais qu'est-donc devenu Shepard suite à son écrasante victoire à la fin du premier épisode ?


Remise en situation
Mass Effect est un jeu d'action et de rôle à la troisième personne (et plus particulièrement avec une vue derrière l'épaule) qui vous plonge dans des conflits inter-galactique. Vous représentez l'humanité et cherchez à comprendre les complots qui se trame contre votre espèce. En effet Mass Effect regroupe un ensemble de races bien différentes qui peuplent les différentes planètes que vous visitez (ou détruisez). Toutes ne vivent pas en harmonie et il vous faut être méfiant lorsque vous interagissez avec les autres.



Une exploration de l'espace simplifiée
A bord de votre vaisseau vous sautez d'une nébuleuse à une autre et participez aux missions que l'on vous recommande. Les planètes qui vous entourent regorgent de matériaux utiles à diverses améliorations. Alors que dans le premier épisode il vous fallait atterrir sur la planète pour l'étudier et y découvrir divers bonus, dans ce second opus vous restez à distance et ne faites que scanner sa surface à la recherche de matières (ou signaux de détresse). Cette recherche de matériaux se caractérise par une sorte de mini-jeu où vous déplacez un curseur sur la surface 3D de la planète. Lorsque les indicateurs s'affolent vous envoyez une sonde qui se pose sur la planète et vous rapporte immédiatement ce que vous convoitez. Attention toutefois à la précision de vos sondes puisqu'en fonction de votre dextérité vous recevrez plus ou moins de la matière désirée. Chaque amélioration (pour le vaisseau, les armes, …) nécessite des matériaux différents et en quantités croissantes. Vous ne serez pas obligé d'appauvrir toutes les planètes de toutes les nébuleuses afin d'optimiser au mieux votre équipement et celui de votre commando. Passer quelques heures à rechercher des matières première de manière optimisée suffit à en récolter suffisamment. Sans compter que si vous importez un personnage de Mass Effect 1 vous bénéficiez d'un bonus non négligeable.
Prenez garde à ne pas vous perdre dans l'espace. Le Normandy doit se recharger en carburant et en sondes régulièrement pour ne pas tomber en panne non désirée. Toutefois le prix qui en incombe est relativement négligeable. Prenez aussi en compte que vous n'avez pas accès à toutes les planètes dès le début. C'est en progressant dans le jeu et en participant à des missions annexes que vous découvrirez de nouveaux lieux avec tout un ensemble de planètes à étudier. Mais ne pensez pas que toutes les planètes ne font que regorger de matières première. Avez un peu de chance vous pouvez tomber sur des appels de détresse qui vous mène à de petites quêtes annexe !
De manière général la carte galactique est bien mieux fichue que dans le premier épisode. Vous pouvez rapidement situer les planètes que vous n'avez pas exploré (ou les système pas entièrement analysés), ainsi que voir où se situent les missions grâce à des indications précises ajoutées en dessous du nom de chaque nébuleuse / planète.


Un intérieur plus grand
Entre vos missions vous pouvez aller discuter avec votre équipage pour vous tenir au courant des dernières nouvelles (et pour en apprendre plus sur l'univers de Mass Effect). Dans Mass Effect 1 on faisait rapidement le tour du Normandy. Dans ce second opus Bioware a rajouté l'accessibilité à plusieurs étages grâce à un ascenseur (et son temps de chargement non négligeable, du moins sur console). Chaque compagnon est hébergé dans une pièce bien spécifique du vaisseau. Par exemple la psychopathe aux pouvoirs Biotique crèche dans la cale du vaisseau car elle y trouve une tranquillité. Notez que chaque compagnon possède un pouvoir spécial qui se débloque en effectuant une mission annexe. Ces missions ne sont pas obligatoires mais très fortement suggérées si vous souhaitez améliorer vos chances de succès, votre expérience et la durée de vie du jeu.
Et lorsque vous avez envie d'être un peu seul il vous suffit de vous rendre dans vos quartiers privés. Vous pouvez y admirer les modèles réduits de vaisseaux achetés dans des boutiques, nourrir votre hamster de l'espace (ou vos poissons), changer votre équipement, écouter de la musique, regarder vos succès, … Et en option la possibilité de vider la cuvette de vos toilettes royales, si si.


Un système de combat semblable au premier
Le système de combat ne diffère pas tellement du premier. Vous êtes suivi par 2 compagnons que vous choisissez en début de mission. Un cercle de "pouvoirs" est accessible à n'importe quel moment du jeu et vous permet de donner des ordres à votre commando. Ces pouvoirs diffèrent selon les personnes et il faut donc essayer de combiner les bonnes personnes selon votre propre profil. Car en plus de pouvoir customiser votre tête en début de partie, vous pouvez choisir selon différentes classes (adepte, soldat, ingénieur, franc-tireur, porte-étendard ou sentinelle) qui orientent vos capacités et pouvoirs durant toute votre partie. Notez qu'en effectuant les missions annexes de votre commando vous débloquez la possibilité d'ajouter à Shepard un de leur pouvoir spécial. Ainsi si vous êtes du type combat il vous sera possible de vous rajouter un pouvoir biotique qui vous est initialement impossible d'acquérir.
Le statut de votre commando est donné par de petites barres en bas de votre écran. Au premier abord on pourrait trouver cela peu gracieux mais en fait on n'y prend pas garde durant le feu de l'action. On en vient même à oublier ses compagnons alors qu'ils sont "inconscients" (= morts jusqu'à ce que vous utilisiez une sorte de kit de soin). Votre personnage est composé d'une barre de bouclier et d'une barre d'énergie. Une fois le bouclier endommagé c'est votre vie qui mange jusqu'à ce que vous mourriez. En vous mettant à couvert durant une dizaine de second vous récupérez entièrement votre vie et votre bouclier.


Un système d'armes "simplifié"
Mass Effect 1 avait été jugé un peu trop complexe par Bioware sur certains points, et entre autre sur son équipement et mods "trop compliqués" à gérer. Avant vous pouviez récupérer des armes, en changer, les vendre, etc. Maintenant le système de l'équipement "trop difficile" à gérer à été simplifié au maximum. Dès le départ vous posséder différentes armes de base (pistolet, shootgun, fusil d'assault, …). Lors de vos aventures vous pouvez trouver d'autres modèles (2 à 5 selon le type d'arme) que vous switchez hors des missions dans le Normandy (ou via une sorte d'armurie implémentée dans des niveaux). Mais la comparaison entre ces armes n'est guère visible que dans leur description. Il n'y a pas de comparaison de points de dégâts ou choses du même genre. De même les améliorations que vous découvrez, achetez et effectuez (grâce à vos matières première) sont difficilement visible dans une quelconque interface. Vous ne saurez seulement que votre shootgun fait 50% de dégâts mais sans chiffre précis. Ainsi les fans de RPG regretteront probablement cette simplification à la fois un peu trop radicale et un peu confuse.
Dans la même idée l'expérience ne se reçoit plus lors de vos combats mais à la fin de vos combats. De même que vous ayez tué 10 ou 20 monstres vous recevez un "block" d'expérience qui ne semble varier que selon le niveau de difficulté (et encore). Votre passage de niveau est donc essentiellement conditionné aux missions annexes que vous réalisé (et via le contenu téléchargeable gratuit). Les points de talents s'attribuent aussi dorénavant par "niveaux" : 1 point, 2 points, 3 points et 4 points. Sans compter que les talents sont bien moins nombreux du à une autre simplification dans la découverte des bonus durant les missions. Pour obtenir de l'argent supplémentaire ou ouvrir une porte secrète il vous faut maintenant participer à deux mini-jeux très simples (trop simples) et redondants.
En somme, des simplifications à tout va ayant probablement un but intéressant mais pour un résultat laissant au goput amère.


Se poset et observer
Il n'y a pas à redire, la plupart des environnements de Mass Effect 2 sont vraiment sublimes. Même les missions annexes n'ont pas subie de conséquence sur un quelconque favoritisme. En pleine action il est conseillé de s'arrêter et observer les différentes animations : une pluie d'étoiles, un bâtiment en feu ou tout simplement les ennemis qui s'agitent devant vous. Même si l'ensemble est très scripté, on ne peut qu'apprécier l'univers et l'immersion qui s'offre à nous.
Il existe toutefois quelques bugs inacceptables (du moins dans la version Xbox) lors des phases de discussion. De très nombreux clippings de personnages qui discutent avec vous, quelques mauvais ajustement entre les voix et les animations, et enfin des erreurs de traduction.


Linéaire comme pas deux
En plus d'un scénario prévisible et limite, Mass Effect se joue principalement en mode couloir. Alors que le premier opus contenait des niveaux un peu plus ouverts, entre autre grâce à l'exploration de planètes ouvertes (mais pas forcément très mignonne, on l'avouera), ce second opus n'est fait que de couloirs. Assortissez ceci d'un scénario qui ne rebondit pas tellement, cela plombe un peu le fond du titre qui perd tout de suite en charme. "L'Homme trouble" est la seule chose qui tient notre intérêt en alerte durant tout le jeu. Le reste, hormis la fin, n'évoque pas d'étonnement particulier.
Toutefois linéarité ne veut pas dire rapide à finir. Les missions annexes font partie intégrante du jeu et sont à faire si l'on souhaite finir correctement le jeu. Par ailleurs l'exploration des planètes prend des heures, surtout si l'on prend le temps de lire les résumés. Mais le facteur le plus important à prendre en compte lorsque l'on commence le jeu est le mode de difficulté. Ce second épisode en propose 5, il est serait une grave erreur de se limiter au mode Facile ou au mode Normal (voire au mode Difficile) qui se terminent aisément. Les combats du jeu prennent de leur intérêt à partir de l'avant dernier mode de difficulté, voire du dernier. Les joueurs non-content de la durée de vie ont probablement terminé le jeu en ligne droite sans se confronter à ses ennemis coriaces. De même essayer de finir le jeu en réussissant tous les succès demande de s'investir à fond dans l'ensemble des missions annexes. En définitive il vous faudra entre 30 à 40h pour finir de manière correcte le jeu. Et entre 20 à 30h pour en profiter sans trop s'y attarder.

VERDICT

Avantages

- Sublime et bien léché
- Bonne durée de vie (avec la bonne difficulté)
- Dialogues toujours aussi plaisants
- Carte galactique plus simple
- Un Normandy flambant neuf et plus grand
- De nombreux compagnons à recruter

Inconvénients

- Simplification du coté RPG radical
- Mini-jeux redondants
- Mode "couloirs"

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
Bioware a su pousser Mass Effect dans des textures encore plus léchées amenant à une immersion réussie.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Les premiers pas sont guidés et les combats plus vivants.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Débutez directement avec un mode de difficulté élevé sans quoi les combats s'en retrouveront trop simples.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
La bande-son et les effets sonore collent parfaitement à l'univers léché que Bioware a su une nouvelle fois créer.
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Pas de grande découverture dans ce second opus qui ne surprend réellement que vers la fin. En somme un couloir avec un seul rebond, c'est un peu juste.
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Mass Effect 2 s'impose comme un bon et digne successeur. Textures améliorées, immersion galactique totale, Bioware a prit son temps pour que ce second opus ne subisse aucune critique de ce coté. Toutefois ses bugs de clipping variés, ses simplifications un peu limites et son coté linéaire lui empêche d'accéder à la note supérieure, et c'est bien dommage pour un jeu de cette trempe. Les missions "annexes" sont bien léchées, peut-être trop pour ne pas être jouées par l'ensemble des joueurs car reléguées en second plan. Mass Effect se transforme donc via cet opus plus en jeu d'action qu'en RPG assumé. Bioware continuera-t-il dans cette trajectoire pour le dernier de la trilogie ? Une seule chose nous le dira, le temps.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

08 Feb. 2010 | 18h39


philyra
Ce jeu est une pure tuerie : mélange subtil d'action et de réflexion avec une dose de personnalisation. Un petit 9 voire 9,5 pour la note aurait été à mon sens approprié. En tout cas je n'ai qu'une chose à dire, faites vous plaisir et vivement le n°3 !

08 Feb. 2010 | 19h58


Vinz
Oué, j'ai hésité avec 9, mais y'a quand même sur cette version Xbox trop de défaut pour arriver à cette note. Sans compter le coté RPG zappé et le trop de linéarité. Cela n'empêche que le jeu est excellent dans tout le reste !

10 Feb. 2010 | 19h48


philyra
J'avoue j'y ai joué sur PC donc ça doit être légèrement différent, notamment la taille des textes à ce que j'ai entendu dire, et puis la simplification de certains éléments du gameplay précédent. Mais j'insiste, le reste c'est que du bonheur :)

25 Feb. 2010 | 03h56


Sticmou
philyra,
Penses-tu que le test pc pourrait être le même que celui console?
Ou il faudrait en refaire un autre pour pc ? +D

(j'demande on sait jamais, et comme c'est un magnifique jeu :p )
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU