Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Mario Kart Wii

Console : WII
Éditeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Date de sortie : 11 avril 2008
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
2 votes (3.50 / 5)
Posté le Jeudi 24 Avril 2008 par ennissay


La convivialité, les courses endiablées, le culte de la performance mais aussi des fourberies les plus viles, autant d'éléments qui ont fait le succès de la série des Mario Kart au fil des générations de consoles. Il faut toutefois reconnaître que le plombier et sa troupe de pilotes ont connu des hauts et des bas, ou plutôt un bas avec l'épisode Double Dash sorti sur Game Cube, qui n'avait pas vraiment su offrir la dose de fun et de nouveautés que les fans attendaient. Voyons voir si ce tout nouveau Mario Kart Wii saura remettre à l'honneur la saga sur console de salon.

Si on avait pu reprocher à Double Dash une conduite un peu trop molle, sachez d'ores et déjà que cet épisode Wii se veut beaucoup plus proche d'un Mario Kart DS dans sa substance, plus nerveux et plus réactif. Oubliez ici l'idée du kart à deux pilotes, on reprend un style plus classique mâtiné de l'accessibilité tant vanté du pad de la Wii. On tient donc la Wiimote à l'horizontale, telle un petit volant, et on tourne à gauche ou à droite pour diriger son bolide de la même façon que le jeu Excite Truck nous le proposait. Pour faciliter la prise en main, Nintendo a pris soin de nous offrir avec le jeu le Wiiwheel (50 euros les deux), simple volant en plastique dans lequel on insère la télécommande et qui assure une bien meilleure ergonomie. On est donc armés pour affronter les autres concurrents, simiesques, sauriens, mycosiques ou ectoplasmiques, à travers 16 courses inédites et autant adaptées des épisodes précédents. Autant le dire tout de suite, le fun est bel et bien présent avec ce nouvel opus. Conduire avec le volant nécessite un certain temps d'adaptation pour les habitués du stick mais une fois les mécanismes de jeu en main, soit après une petite heure de jeu, on s'amuse pour de bon.
Au rang des nouveautés, sachez qu'il est possible d'exécuter des figures pendant les sauts en secouant simplement la Wiimote, ce qui vous procurera un boost à l'atterrissage. Cette fonction est non seulement indispensable pour s'en tirer avec les honneurs mais aussi simplement jouissive. Les sensations sont bonnes et on prend vraiment plaisir à enchaîner les figures sur les divers tremplins ou rampes pour accumuler les boosts. Ajoutez à cela le traditionnel dérapage turbo qui a été pour le coup un peu revisité. Alors qu'on avait été habitués jusque là à braquer et contrebraquer pour déclencher les fameuses étincelles rouges annonciatrices du turbo (les connaisseurs comprendront), Mario Kart Wii élimine tout bonnement cette interaction en rendant ce système automatique. En d'autres termes, il suffit simplement de déraper un certain temps, et sur un angle suffisant, pour provoquer ce fameux turbo. Le changement est de taille puisqu'il interdit tout simplement d'enchaîner rapidement les boosts et donc de pratiquer la sacro-sainte technique du Snaking. Voilà de quoi rebuter un bon nombre des fans du contre la montre et des records de folie. N'espérez d'ailleurs pas faire exploser le chronomètre grâce au Wiiwheel. La réactivité est bonne mais vraiment insuffisante lorsqu'il s'agit de faire de la performance. L'usage de l'engin apparaît d'ailleurs explicitement lors des parties en ligne, ce qui présente un peu l'objet comme un handicap. On peut toutefois lui reconnaître cette qualité de rassembler à la fois les nouveaux joueurs peu habitués au pad traditionnel et les hardcore gamers recherchant la difficulté. Les autres reviendront rapidement au couple Nunchuk - Wiimote ou bien à la manette Game Cube.

Cela n'empêche que Mario Kart Wii est fondamentalement amusant et, malgré ces simplifications de gameplay, beaucoup plus fun et réussi que son grand frère. Les nouvelles pistes sont pour la plupart très bien conçues, tordues et colorées à souhait, tandis que les courses réadaptées nous proposent de les redécouvrir d'une nouvelle manière. Comptez donc au total huit grand prix et quatre mode de difficultés, de quoi s'offrir plusieurs heures de courses trépidantes et parfois aussi terriblement frustrantes! Les coups bas sont légions et il est assez courant de perdre 5 places au classement à quelques mètres de la ligne d'arrivée à cause d'une maudite carapace bleue. C'est aussi ça l'esprit Mario Kart et force est de reconnaître que l'idée de se faire pourrir à n'importe quel instant a toujours ajouté beaucoup de piquant au jeu. Pour diversifier le challenge, ce nouvel épisode nous propose également de conduire toute une série de deux roues. Loin du simple gadget, ces bolides offrent une réelle différence dans la conduite, plus nerveuse, plus spontanée, mais aussi plus précaire. On note aussi quelques différences dans les mécanismes de jeu : pas de super dérapage turbo pour les motos, mais la possibilité de faire des Wheeling pour s'octroyer une légère accélération, tout en se mettant bien sûr dans une position assez vulnérable. Dans l'ensemble les deux types de véhicules se complètent assez bien, même si pour ma part, les karts gardent ma préférence. Notez également que de nombreux modèles sont déblocables au fur et à mesure des grands prix remportés, pour s'adapter à la conduite de chacun.

S'ajoutent à cela les habituels et classiques modes de jeu. La bataille, le contre la montre, les courses simples. Pas de grand dépaysement si ce n'est les batailles qui ont un peu revu leurs règles du jeu. En mode solo, le "chacun pour soi" est tout bonnement absent de cette version. On ne peut dorénavant s'affronter que par équipe, les rouges contre les bleus. J'ai été personnellement assez déçu par ce mode de jeu. Les arènes regroupent 12 concurrents ce qui rend le tout assez brouillon et illisible. On ne s'identifie pas à ses adversaires, impossible de prendre en chasse l'un d'eux tant les arène sont vastes. Du coup on se contente de chercher les karts de la couleur adverse et on tire, ce qui enlève tout de même une grande partie du charme de ce mode de jeu. La chasse aux pièces, quant à elle, est amusante mais souffre des mêmes défauts. Le déroulement des combats est trop arbitraire et en somme tout dépend de la prestation de vos partenaires, ce qui rend ces modes de jeu simplement frustrants. Il vaudra donc mieux se rabattre sur une bonne vieille partie entre potes.
Le mode en ligne est, quant à lui, vraiment digne d'intérêt. Bien fichu, facile d'accès, on peut lancer une course en un rien de temps contre 11 adversaires éparpillés dans le monde... enfin presque. Bizarrement, même en sélectionnant la rubrique "mondiale", je n'ai pu affronter jusque-là que des européens. Peut-être que la compétition deviendra vraiment mondiale par la suite. En tout cas, les temps de chargement restent raisonnables et le système de codes ami est un peu moins rébarbatif qu'auparavant puisqu'on peut inviter directement ses contacts via un message, ce qui évite de rentrer manuellement les codes. On regrette toutefois que les parties ne soient pas programmées en fonction du niveau des joueurs. La sélection des concurrents est aléatoire et parfois, le peloton s'étire tellement que la course devient sans intérêt. Espérons que des mises à jour nous seront proposées pour corriger ces défauts. Dans l'ensemble, le serveur semble en tout cas plutôt fiable. Avec une connexion Wifi de 8 Mega, je n'ai eu aucun problème de lag durant les courses, hormis quelques carapaces qui traversent parfois un concurrent, celui-ci ne subissant les effets de l'attaque qu'une petite seconde plus tard. En tout cas, il va sans dire que ce mode en ligne rallonge énormément la durée de vie du titre.
Ces questions techniques nous amènent à celle des graphismes, que je ne traite finalement qu'en toute fin de ce test puisqu'elle est loin d'être la plus importante. Si les Mario Kart font souvent office de vitrine technologique pour les consoles qui les accueillent, on peut dire que ce dernier né est un peu en deçà des standards habituels. Sans être moche, la finesse des graphismes ne nous laissera pas un souvenir impérissable. A vrai dire, je pense même que l'épisode Game Cube proposait une apparence plus travaillée, en tout cas plus représentative de ce dont était capable la console. Ici, on est assez loin de la grande réussite de Super Mario Galaxy. Je jouais pour ma part en 60 Hertz, je n'ai donc pas eu un seul ralentissement. Mais il parait que le mode 50 Hertz subit quelques saccades assez gênantes en pleine course. Espérez donc que votre téléviseur supporte le format approprié.

Finalement, on peut dire que Mario Kart Wii fait oublier la petite déception de Double Dash. Le jeu est fun, rythmé et inventif. La petite touche interactive du Wiiwheel est bien conçue et saura plaire aux nouveaux joueurs. On peut regretter toutefois un certains nombres de petites fautes qui rendent le tout un peu plus amer, au premier rang desquelles le mode bataille, un peu mal senti. La disparition du Snaking et l'aspect graphique tout juste correct nous laissent penser que ce Mario Kart n'a pas été peaufiné jusque dans les moindre détails. Le jeu est d'ailleurs sorti moins d'un an après son annonce à l'E3 dernier, ce qui est assez inhabituel pour la série. Le temps de développement a donc peut-être été volontairement restreint pour pouvoir proposer le soft dès le printemps et combler ainsi le vide criant de vrais jeux sur la console. Quoi qu'il en soit, pour 50 euros le minipack (jeu + wiiwheel), Mario Kart Wii est assurément un indispensable dans n'importe quelle ludothèque qui se respecte.


Note sur le "T-Go Kart NW" de ThrustMaster
Petit commentaire quant au dernier volant NW de ThrustMaster, le T-Go Kart (cliquez ici pour sa fiche officielle/complète).
Le volant vendu avec Mario Kart est relativement basique et n'entraîne pas forcément un grand plaisir à jouer avec. De plus, il est plus petit et peut mal se tenir. Il a néanmoins le mérite de se caser dans un coin de meuble et d'être vendu avec le jeu.
Thrustmaster a sorti un volant possédant un grip en caoutchouc. Sa plus grande taille permet de le tenir en "10h10" et ainsi de mieux contrôler les virages. On apprécie l'objet qui amplifie le plaisir de jouer sans la manière "classique". Avis donc aux amateurs de sensations qui aiment la conduite sans la combinaison wiimote/nunchuck, si vous avez quelques euros à dépenser pour un accessoire, vous pourriez être intéressé par cet objet.

VERDICT

Avantages

- Le fun typique de la série
- Conduite plus nerveuse que l'épisode Game Cube
- 32 circuits dont une bonne moitié excellents

Inconvénients

- Plus de Snaking!
- Mode bataille décevant
- Graphismes pas vraiment époustouflants.

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Techniquement, il n'y a pas de quoi se décrocher la mâchoire mais l'univers graphique typique de la série rattrape cette petite carence.
Jouabilité
4,5 étoiles
9.0 / 10
Pas de surprise à ce niveau-là , la jouabilité est excellente, bien dosée et diversifiée. Le Wiiwheel apporte une nouvelle façon de piloter mais ne remplacera pas un bon vieux stick pour les adeptes de la performance.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Huit grand prix dans quatre modes de difficulté, il y a de quoi faire, sans compter le contre la montre, les batailles et le mode en ligne bien fichu. De longues heures de jeu en perspective.
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
C'est coloré, ça explose de partout, ça exulte, c'est gentillet, c'est Mario Kart quoi ! On aime ou on aime pas.
Scénario
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Mario Kart Wii fait honneur à sa prestigieuse lignée et propose à son tour son lot de rigolade et de sensation. Le Wiiwheel n'apporte rien de bien révolutionnaire mais simplement un peu de fraîcheur et de quoi rameuter papa et maman autour de la télé. Pâtissant de quelques manques de finition sur certains points, le jeu n'en reste pas moins très bon et justifie amplement son achat.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

24 Apr. 2008 | 14h31


Zefi
Le snaking était vraiment l'un des points forts des précédents, dommage qu'il est disparu... Pour ce qui est de la technique je suis assez déçu, rien de transcendant et pas d'évolution notable avec la version Gamecube ! Le mode Battle est vraiment une honte, néanmoins on s'amuse comme des petits fous, j'espère des évolutions majeurs pour un futur ?

24 Apr. 2008 | 18h31


Gregdark
Yeah Ennissay ! Voilà enfin ton test ^^ Vraiment bien fichu, c'est pas évident de faire le tour d'un tel jeu sans rien oublier...mais t'as su éviter les pièges, bravo à toi ;) Pour ce qui est de la maniabilité, si le WiiWheel constitue une expérience assez sympa, je l'ai vite laissé tombé pour le combo Wiimote/Nunchuk, qui apporte le plus grand confort sur tous les points, autant les dérapages que le lancer d'objets...et même la vue arrière ! Mais le online est vraiment le point fort de cet opus, même s'il n'est possible que de jouer en équipes en Battle...Sinon pour ce qui est de la disparition du snaking, perso je ne l'aurais mise ni dans les points forts ni dans les points faibles, car c'était un sacrifice nécessaire afin de ramener un nouveau public, qui ne serait pas dégoûté par les "skillz" des joueurs de Mario Kart DS ! Et cela pouvait vraiment pourrir un mode online. Mais cela ne reste que mon point de vue, évidemment. Bon je crois que j'ai fait le tour là ^^

24 Apr. 2008 | 19h13


ennissay
bin pour le mode on line, si yavait une répartition des joueurs par niveau, le problème ne se poserait pas

24 Apr. 2008 | 19h15


Gregdark
Tu parles pour le Mario Kart DS ? En effet, ça aurait évité le problème...mais y'a une option pour ça, elle s'appelle "Rivaux" si je me souviens bien ;) Et il paraît que l'opus Wii sélectionne automatiquement des adversaires à notre niveau, mais c'est pas évident de remarquer ça :/

24 Apr. 2008 | 21h43


ennissay
a mon avis, il n'y a aucune répartition sur Wii! c'est pas normal que je finisse au coude à coude avec le 2e tout en prenant un tour aux 2 derniers!

25 Apr. 2008 | 00h00


Gregdark
Peut-être que ce sont les invités ;) C'est souvent à des invités que je prends un tour ou deux...

25 Apr. 2008 | 22h51


philyra
Une valeur sûre en multi ^^ Pour ma part j'apprécie toujours autant le principe, avec en plus la wiimote qui représente une véritable nouveauté dans la prise en main.

28 Apr. 2008 | 11h03


Gregdark
Sympa le "volant" de chez Thrustmaster, mais j'me sens pas de payer pour un accessoire supplémentaire sachant que je ne joue qu'avec la combinaison (gagnante) Wiimote/Nunchuk...

28 Apr. 2008 | 20h07


Vinz
Yep, clairement pour les fanas du genre ^^, mais je ne joue qu'avec lui à MK ^^
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU