Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Luminous Arc

Console : Nintendo DS
Éditeur : Rising Star Games
Développeur : Marvelous Interactive
Date de sortie : US: 14 août 2007/Eur: NC
Multijoueurs : oui
Public : 7 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Dimanche 13 Avril 2008 par philyra
Luminous Arc fait parti de ces titres qui n’atteignent pas les côtes françaises et qui pourtant peuvent attirer la curiosité des quelques-uns d’entre nous qui comprennent suffisamment l’anglais et qui apprécient les Tactical-RPG. En effet, ce titre tire profit des bases solides du genre en y agrémentant son univers propre. Alchimie réussie ? Ce test import nous le dira bien assez tôt…


Protéger la Lumière, condamner les Ténèbres !


Après un ultime combat opposant le clan des Sorcières à Dieu, le monde a finalement connu un siècle de paix. Aujourd’hui, le temps du réveil est venu et le Dieu des hommes doit conduire ses brebis vers un nouvel Age d’Or. Cependant, les Sorcières ont dans le même temps commencé à réapparaître, apportant la peur dans le cœur des hommes qui craignent pour le retour de leur Dieu. En tout cas c’est ainsi que l’Eglise de la Lumière voit les choses, et c’est dans cette perspective qu’ils vous ont formé, jeunes orphelins, à devenir des tueurs de Sorcières. A vous tous, vous constituez les “Garden Children”, groupe d’élite qui se lance dans une quête périlleuse au service de cette organisation religieuse. Toutefois les deux personnages principaux, Alph et son petit frère Théo, découvriront vite que la vérité est souvent difficile à cerner et que rien n’est simple, pas même de savoir qui on est…

Si votre mentor, le Chevalier Heath, a su vous protéger et vous enseigner l’art du combat, il n’a pas réussi à prévoir les conséquences de la venue d’une jeune domestique dénommée Lucia. En effet, cette mystérieuse fille recrutée pour vous aider dans vos tâches ménagères (mais n’appréciant que de passer le balai), va être le point de départ de cette aventure qui renversera les valeurs supposées acquises de nos héros. Si on se rend très vite compte que les phases de dialogues vont prendre une place très importante dans la progression du jeu, on remarque avec enthousiasme que certains passages sont doublés avec qualité et que les arrières plans de ces séquences profitent d’une belle réalisation, qui jure d’ailleurs avec le niveau GBA des scènes de combat en vue isométrique. L’autre point à évoquer concerne le design des personnages, réussi à mon sens bien que les caractères soient un peu stéréotypés. Alph, par exemple, prend beaucoup soin de son frère et admire Heath. Parfois têtu, ce futur Chevalier possède un sens prononcé de la justice. Il en va de même pour la majorité des autres membres tels que Cecille, la prêtresse du groupe. Gentille et attentionnée, elle mettra un point d’honneur à aider les autres en toutes circonstances. Que du bon sentiment donc, mais voilà qui ne fait jamais de mal à nos petites consciences.


Un peu de stratégie dans ce monde de brutes


Si au cours de votre voyage vingt personnages environ prendront une place importante dans l’histoire, seul quinze combattants seront disponibles au maximum dans votre équipe. Si chaque guerrier possède des attributs différents de l’autre, il demeure néanmoins certaines constantes. Ainsi, chacun individu doit compter avec son équipement. Comme dans tout bon jeu de rôle, celui-ci devient plus puissant à mesure que vous progressez. Cependant on peut regretter que le choix des armes et armures ne s’étoffe pas un peu plus car l’essentiel sera surtout d’acheter dans les boutiques les éléments nouveaux qui en réalité ne remplace les anciens qu’en matière de points, sans vraiment offrir de capacité supplémentaire ou même de protection contre un élément défini. Le monde est en effet constitué de sept Eléments : le Feu, l’Eau, la Nature, le Vent, la Foudre, la Lumière et les Ténèbres. Chaque personnage que vous contrôlerez sera en symbiose avec l’un de ses éléments. Il en résulte un système de balance (du type l’Eau l’emporte sur le Feu) qui influera sur le pouvoir de vos attaques, de même que si vous attaquez un ennemi par l’arrière ou le flanc vous lui ferez plus de dégâts. Pour ce qui est des environnements cela fonctionne de la même façon, que vous soyez dans une forêt, dans un marécage ou dans un volcan, chaque terrain aura une influence sur vos capacités de combat.

Dans l’ensemble votre aventure suivra un chemin tout tracé, et vos missions se réduiront le plus souvent à éliminer toute la menace présente. S’il est bien évident que la difficulté s’accroît proportionnellement à notre niveau, il faut savoir deux choses essentielles qui pourront rassurer les néophytes. D’abord, lorsque vous augmentez d’un niveau vous regagnez immédiatement tout vos points de vies ainsi que vos points de magie, ces derniers vous permettant de lancer des sorts ou des techniques, variables selon le personnage et dont la liste se densifie au fur et à mesure de l’aventure. Enfin, un personnage mort dans une bataille réapparaît en pleine forme au combat suivant, pas besoin donc de passer à une église ou de lancer un sort de résurrection. Sachez en passant que tout se contrôle au stylet, mais que pour passer dans les menus vous aurez peut-être tendance à préférer la croix et les boutons, car les commandes manquent parfois de précisions...


Kopin et compagnie


Petit moment totalement loufoque du jeu, la vie de Kopin raconté par Kopin. En vérité il s’agit là d’une sorte de conclusion à chaque chapitre qui découpe l’aventure principale, dans laquelle un Kopin nous est présenté en train d’écrire ses mémoires à l’attention des générations futures. Cette bestiole fait parti de ces mystérieuses créatures qui vivent aux côtés des Sorcières, mais celui-ci a cela de particulier qu’il est fatigué de passer de longue journée à obéir à sa maîtresse, et qu’il possède ses propres rêves et ambitions… Mais les Kopin ne sont pas les seuls éléments attachés à cet univers de magie. Les Runes, sources du pouvoir des monstres et des Sorcières, se sont imprégnées dans des pierres nommées Vitae. Ces dernières servent alors à créer de puissantes armes, armures et accessoires pour autant qu’on trouve la bonne combinaison. A partir du moment où on y a accès, les possibilités pour s’équiper s’étendent, et ce ne sont pas les 50 Vitae différents qui nous feront penser le contraire. Vous apprendrez parfois certaines combinaisons grâce aux indications de Sorcières, le rapport avec la classe du Vitae (bronze, argent ou or) ayant toujours une influence sur la rareté à venir de l’objet.

Outre ce type de modifications pour améliorer vos talents ou compenser vos faiblesses, certaines de vos capacités se perfectionneront avec le temps. Il en est une relativement importante que vous devez connaître : le Flash Drive (ou Technique Eclair). Pour pouvoir l’utiliser, le personnage en question doit posséder des Flash Points acquit notamment lorsqu’il met un ennemi à terre. Ces Flash Drive, phases d’attaque ou de guérison, requièrent un certain nombre de points selon leur niveau et ont une portée variable par rapport au système en damier du jeu. La seule difficulté c’est quand on s’aperçoit qu’un adversaire est également capable d’user de la puissance des Flash Drive...


Ensemble et c’est tout


En parallèle aux attaques du type Flash Drive, on trouve la Synergie. Cela fonctionne de la même façon mais avec deux personnages, ce qui est toujours plus efficace. Il suffira pour cela que les deux personnages en question soient compatibles ensemble et qu’ils possèdent chacun 3 Flash Point. Mais ce n’est pas la seule chose qui puisse augmenter les attaques de vos personnages puisque chaque fin de mission sera l’occasion de monter le moral de vos troupes, afin que celles-ci soient le plus dynamiques possibles. Cette phase d’intermission vous permettra de discuter avec un des combattants que vous aurez choisi, et si vous lui dites ce qu’il souhaite entendre vous aurez droit à sa reconnaissance plus un cadeau !

Pour finir, je terminerai sur la qualité sonore du titre, plus qu’acceptable, mais surtout sur le mode Wifi du jeu. Si l’aventure est déjà relativement longue en soi, ce mode propose que vous vous battiez contre un ami ou contre un inconnu rencontré au hasard de vos connexions. Toutefois, sachez qu’il vous faudra avoir atteint le chapitre treize avant que ce mode ne soit débloqué. De même, je tiens à préciser la difficulté à trouver des adversaires sur le net malgré un système de recherche par niveau du joueur. Ca gâche un peu l’effort des développeurs mais cela n’en reste pas moins un bonus intéressant.

VERDICT

Avantages

- Un effort pour les doublages
- Large choix de personnages
- L’influence des relations
- Le mode Wifi
- Bonne ambiance sonore
- Un design soigné
- Le système de Flash Drive
- Scénario bien construit

Inconvénients

- Graphismes GBA des zones de combat
- Missions peu variées
- Structure du jeu linéaire
- Quelques caractères stéréotypés
- Des imprécisions au stylet

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Les arrières plans des dialogues et le design des personnages sont vraiment agréable à l'oeil. Par contre pour les zones de combat en 2D isométrique il faudra être moins exigeant...
Jouabilité
3 étoiles
6.0 / 10
La jouabilité au stylet lors des combats souffre d'un petit manque de précision, mais dans l'ensemble c'est plus que correct.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Voilà qui est tout à fait acceptable pour un jeu sur portable.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
La bande-son du jeu est réussie, avec plusieurs thèmes sympathique. Mention spéciale pour les doublages également, un vrai plus !
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Une aventure héroïque, beaucoup de bon sentiment, quelques moments d'humour, tous les ingrédients pour un bon coktail.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
Luminous Arc ne fait pas date dans le genre mais il profite d’une réalisation suffisamment respectable pour procurer quelques heures de plaisir aux jeunes amateurs de RPG stratégique. Bref, un bon moment à passer en compagnie de cette petite troupe de guerriers pourvus de toutes les qualités du monde comme on n’en voit pas ailleurs. Sauf que ben, le jeu n’est pas sorti chez nous…
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

13 Apr. 2008 | 13h24


Vinz
Effectivement, il semble intéressant. Faudrait que je m'achète qq RPG import, cela pourrait effectivement satisfaire à mes besoins de nomade.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU