Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Jak and Daxter : The Lost Frontier

Console : Playstation Portable
Éditeur : Sony
Développeur : High Impact Studios
Date de sortie : 18 Novembre 2009
Multijoueurs : NC
Public : 12 ans et +

Note des membres
1 vote (2.50 / 5)
Posté le Mercredi 03 Février 2010 par nonokyo
Grand joueur depuis mes 10 ans environ, je n’avais jamais posé mes petites mimines sur une version de Jak And Daxter, pourtant une grande saga de l’ère SONY. J’insère donc mon UMD dans ma PSP et je tombe sur la petite introduction bien faite qui me fait penser dans mon fort intérieur « il n’a pas l’air mal ce petit jeu ». Pourtant si j’avais su…

Ratchet and Daxter ?

Le début part bien avec une ouverture sur Jak l’ado désormais bien barbu, Daxter la petite bête et Keira voyageant dans un vaisseau spatial (l’aspic) à la recherche d’une machine capable de prévenir la pénurie d’Eco (espèce de source d’énergie). Alors qu’ils approchent de la Lost Frontier située sur la bordure, ils tombent sur le capitaine Phoenix, pirate de l’air, qui a bien l’intention de les déposséder de leur Eco. Après une tentative pour leur échapper, les 3 comparses s’écrasent lamentablement sur la bordure. Heureusement que le Duc Skyheed est là pour leur proposer de l’aide.

Cet opus sur PSP vous proposera 3 phases distinctes d’actions. La première est la partie à pied qui reste très fidèle à la série et donc classique. Vous prenez donc le contrôle de notre cher blondinet armé jusqu'aux dents. Du simple fusil au lance-grenades, en passant par le fusil à pompe ou encore la mitrailleuse, il y aura de quoi s'amuser. Vous vous trouverez aussi affublé de nouveaux pouvoirs grâce à l’Eco. Récoltables via les statues des précurseurs, ces attributs offriront à Jak de nouvelles possibilités pour aborder certains niveaux et ennemis. Tandis que le pouvoir de l'éco rouge permettra de détruire certains murs, l'éco verte formera une barrière, l'éco bleue impliquera les déplacements instantanés et l'éco jaune favorisera l'apparition de plates-formes cristallisées. C'est à l'aide de ces éléments que le jeu mettra en avant quelques petites énigmes qui, bien que simplistes, offrent un attrait supplémentaire. En combat, leur utilité sera parfois primordiale puisque certains monstres se veulent insensibles aux attaques conventionnelles.
En tuant les ennemis vous récolterez des points qui vous permettront aussi d’investir dans des objets et des compétences. En plus de tout cela, Jak possède une panoplie complète de mouvements au sol et aériens assez simples à réaliser. Bref toute cette description semble provenir d’un blockbuster vidéoludique. Pourtant il n’en est rien.

Tic et Tac à la bordure

Une fois sur le champ de bataille on s’aperçoit que la camera est étrangement placée ne permettant pas d’avoir une visibilité correcte. De plus lors des déplacements et surtout lors des combats, la caméra en fait plus qu’à sa tête, rendant le tout très brouillon et parfois on encaisse des coups alors que l’on est persuadé d’avoir évité l’ennemi. Ce problème est d’autant plus énervant quand on a une arme de visée.
De plus le jeu présente des bugs graphiques allant jusqu’à passer carrément à travers les murs ce qui aura pour irrémédiable conséquence la mort et ainsi repartir sur le précédent checkpoint.

Les deuxièmes phases vous permettront d’incarner Daxter en version disons « Fury » c’est à dire dans un état de transe le transformant en espèce de diable de Tazmanie géant qui balayera ses ennemis à grands coups de mandales et de tornades dévastatrices.
Même si ces phases sont certes distrayantes elles ne le seront pas très longtemps. Il n’y a vraiment pas beaucoup d’intérêt et l’extrême facilité avec laquelle on balaye les ennemis et le manque de bonnes idées pour passer les obstacles ne rend pas ces phases de jeu très attrayantes. On se languit presque que ça se termine. Bref le fun n’est pas au rendez-vous.

Enfin la dernière phase reste de loin la plus fun et une des plus aboutie. Vous prenez le contrôle de votre engin spatial. Ainsi vous devrez protéger un croiseur des attaques des pirates ou pourchasser d’autres vaisseaux à travers des grottes de laves. Le vaisseau se pilote facilement malgré encore une fois quelques petits problèmes de visibilité. Vous pourrez à l’aide de la croix directionnelle faire des loopings, passer derrière l’ennemi ou même pivoter rapidement à droite ou à gauche. Sur cette phase le fun est bel et bien présent et on prend un réel plaisir. On en viendrait presque à regretter que le jeu ne soit pas que comme ça.

Malgré les problèmes de caméra, l’animation reste tout de même fluide, pas de ralentissements ou saccades. En revanche la prise en main du soft n’est pas aussi simple que ça. Tout d’abord les QTE (oui, ces moments où l’on doit appuyer sur un bouton rapidement) sont nombreux, pas toujours adaptés à l’action et souvent très compliqué (faire 14 fois R suivi de 17 rotations du stick dans le sens des aiguilles d’une montre suivi de X, O, L, L, L, 23 fois droite… bon ok j’exagère un peu). La caméra n’aide pas aussi pour la précision des sauts ce qui donne parfois tendance à bloquer pas mal de temps sur un passage qui semble facile de prime abord.

Bref…

Ajoutez à tout cela une durée de vie relativement courte, une facilité somme toute déconcertante (checkpoint vraiment rapprochés et essais illimités) et une bande son correcte mais sans plus, nous obtenons un épisode bien loin des ancêtres de la saga qui ne possède plus son parfum bon enfant et jovial.

VERDICT

Avantages

- Un semblant de custom du personnage
- Des graphismes colorés
- 3 phases de jeux distinctes

Inconvénients

- Bugs graphiques
- Caméra à gerber
- Prise en main peu évidente
- Trop facile
- Pas de fun

Graphismes
3 étoiles
6.0 / 10
Loin des summums de la PSP, ça reste quand même propre et coloré malgré les bugs de traversages des murs (oui ça ne se dit pas mais je m’en fous). Le jeu reste tout de même fluide.
Jouabilité
3 étoiles
6.0 / 10
Prise en main peu évidente, la gestion de la caméra ne vous facilitera pas la tâche.
Durée de vie
2,5 étoiles
5.0 / 10
D’une facilité déconcertante et extrêmement courte. Le manque de fun ne vous poussera pas non plus à explorer le jeu à 100%.
Bande Son
3 étoiles
6.0 / 10
Les musiques sont relativement classiques, sans être exceptionnelles, elles savent se faire (trop ?) discrètes. Les bruitages sont quand à eux classiques et de bonne facture.
Scénario
2,5 étoiles
5.0 / 10
Je ne vais pas m’étendre 10 ans, ca reste dans la moyenne des jeux de cette catégorie.
Note Globale
2,5 étoiles
5.0 / 10
Vous l’aurez grandement compris, cette mouture est loin d’atteindre le niveau de ses prédécesseurs. Pas vraiment une daube mais une impression d’un jeu bâclé et fait à la va vite.
Affaire classée…
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU