Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Jak 3

Console : Playstation 2
Éditeur : Sony
Développeur : Naughty Dog
Date de sortie : 1 Décembre 2004
Multijoueurs : non
Public : 12 ans et +

Note des membres
3 votes (4.17 / 5)
Posté le Lundi 02 Juillet 2007 par Zefi
La peur inspirée par ce simple titre, suite d’un second opus ayant divisé les foules après un premier épisode absolument remarquable, Jak 3 est le genre de jeu que l’on attend au tournant. En plus d’avoir la lourde tache de terminer la trilogie de façon somptueuse, ce troisième épisode devait faire oublier certaines mauvaises impressions que certains joueurs avaient pu ressentir après avoir tâté de son prédécesseur. C’est donc les mains empoignant le paddle, les yeux plongeaient dans l’écran et la tête remplie de questions que le jeu commence.

Tant qu’on a que l’humour…
Dès le début du jeu, le sourire nous vient aux lèvres, on en vient par la suite a rire, voir même à en avoir les yeux qui pleurent… Pendant les heures que vous passeraient en compagnie des deux héros, il ne vous est pas impossible d’avoir mal au ventre en visionnant certaines scènes grâce à des dialogues toujours bien trouvés, ainsi que des voies et un doublage parfaitement réussi, on se trouve devant un mélange très surprenant qui surpasse de loin les deux premiers de la série en terme de scènes humoristiques.

On poursuit le premier virage…
Jak 2 s’écartait beaucoup de Jak and Daxter, plus mature, plus sombre, apportant de nouvelles phases dans le gameplay, Jak 3 continue sur cette lancée. Oubliez le tout premier, rare sont les ressemblances avec ce dernier, à part quelques clin d’œil, il est préférable d’oublier et de ce dire que c’est la suite et seulement la suite de Jak 2. Comme dans GTA (titre de Rockstar) il faudra effectuer des missions pour faire avancer la trame scénaristique, souvent proposer à l’autre bout de la ville (ou des contrées désertiques), il faudra user de véhicules au sol mais aussi volants pour atteindre les endroits indiqués sur la carte. Loin d’être un jeu d’enfant au début, les contrôles des « motos des airs, voitures des airs » ne sont pas aussi simples qu’on aurait pu espérer. Il en est de même avec les véhicules au sol dont vous débloquerez au fur et à mesure de votre avancer dans l’histoire. Ces derniers possédant différentes armes à bord, ils permettent de défourailler avec joie les ennemis vous poursuivants à véhicules. Il en est de même pour leur caractéristiques propres, certains résistent plus que d’autre aux chocs, aux projectiles voir même sautent plus haut (car oui on peut sauter lorsque l’on se trouve dedans) ou pour finir rouler plus vite. Dernier moyen de transport, une sorte de petit dinosaure dont il est possible de chevaucher pour se balader dans la ville désertique. Agréable à contrôler, pouvant sauter et répondant au doigt et à l’œil, il se trouve être ma préférence en terme de locomotion. On regrette de ne pas pouvoir en profiter où l’on veut, malgré ce défaut la diversité prend quand même le dessus. Pas de gros changements, il en est de même avec notre personnage principal lorsqu’on le contrôle les deux pieds à terre. Toujours aussi simple d’accès, tout est parfaitement mis en œuvre pour ne pas pester contre la jouabilité. Intuitive mais complète, en prend beaucoup de plaisir à jouer avec notre ami Jak à travers les différents décors. Il en est de même avec les scènes de shoot avec les différents guns dont vous disposez et que vous débloquerez pendant tout le long de votre périple. Qu’est ce qu’est « L’overboard » ? Je vais vous l’expliquer brièvement. Planche volante juste au dessus du sol, que l’on a pour la plupart découvert dans « Retour vers le futur » est un autre moyen pour pouvoir se balader. Bien implanté dans le jeu, jusqu’à proposer des défis spécialement pour cette simple « attractions ». Pouvant être utilisé en pressant simplement la touche R2 lorsque vous l’aurez acquit, on en vient à souvent à la sortir pour faire quelques « grinds », figures, ou simplement voler à la surface de l’eau… (Il ne vous est pas impossible de nager)

On entame un second virage… (Spoilers dans cette partie du test)
Enchainons si cela ne vous dérange pas (vous n’avez pas le choix !) sur les nouveautés qu’apporte cet ultime opus. Rappelez-vous au début du précédent jeu, Jak résiste à l’éco noir et parviens à le maitriser tant bien que mal, ce qui lui donne la possibilité de décuplé ses pouvoirs. Devenant plus Dark, Jak devient par la même occasion beaucoup plus bourrin et fun à contrôler, pouvoir éliminer ces ennemis a coups de griffes tout en les électrocutant à chaque coups était un plaisir qui est toujours de la partie. Cette forme permet d’utiliser certaines techniques spéciales permettant de faire disparaître pratiquement tous les ennemis à l’écran. Ou encore de lancer une charge électrique sur vos ennemis, loin d’être illimité cette puissance doit donc être utilisée à bon escient. Pour l’instant vous me direz que tout cela était présent précédemment, la grosse nouveauté vient du fait qu’il est dorénavant possible d’utiliser l’autre côté de la force, « La lumière ». Loin d’être aussi puissant physiquement lorsqu’il utilise son côté obscur, votre héro aura la possibilité de créer un bouclier en pressant la touche « rond », de ralentir le temps (souvent utiliser pour ralentir certains mécanismes, ou les projectiles adverses), de se régénérer ou encore de planer quelques temps avec l’apparition d’ailes très stylés dans votre dos. Ressemblant fortement à un ange sous cette forme, il n’en reste pas moins redoutable, vu que l’on peut faire usage de ses armes lorsqu’il est transformé.

Techniquement ça donne quoi ? Et la bande son ?
On en prend plein les yeux ! Que dire ? Toujours très fluide mais proposant une quantité de détails assez impressionnants, le jeu nous plonge dans un univers dont vous ne sortirez pas indemne. Particules de poussières, effets de lumières, architectures des villes, modélisations des personnages (malgré l’effet « clonage » pour les habitants), design des véhicules, décors classieux (Surtout pour les extérieurs), on assiste à une démonstration technique de haut niveau, qui montre à quel point la PS2 en a dans le ventre. Quand à la musique, elle nous plonge facilement dans le jeu, toujours présente quand il le faut, elle pimente l’action avec des morceaux très bien choisis. Les bruitages sont super bien réalisés, les doublages très réussis et les voix superbe, de ce côté-la on nage en plein bonheur.

Tu parles mais au final Jak 3 c’est ?
Une succession de scènes toutes plus diverses les unes que les autres, dont le rythme ne baisse jamais. Je n’ai rarement vu de jeux proposaient autant de diversités dans les défis proposés, voila un petit aperçu par catégories.
- Conduite  Courses à véhicules, courses poursuites, recherche d’objets à travers tout le désert (pour la plupart du temps), dirigé un missile à travers une ville…
- Shoot  Shoot à véhicules, Shoot dans une tourelle, Shoot dans un véhicule dont vous contrôler que l’arme, shoot à terre…
Il existe encore beaucoup de types de gameplay dont vous découvrirez si vous vous procurez le jeu.

Pour finir
Difficile à dire, si vous n’avez pas accroché a Jak 2, il est fort probable que celui-ci ne vous plaise pas, malgré un côté technique irréprochable et des moments dont la diversité vous surprendra pendant la quinzaine d’heure (plus si vous essayez de finir le jeu à cent pour cent) que vous passerez au côté de vos deux acolytes. On pourra cracher un petit peu sur l’aspect « plate-forme » étant mis au second plan, dommage surtout que le level design des niveaux est fort réussis (parfois trop simpliste malheureusement). Le jeu est donc une grande réussite à mes yeux, surtout que le scénario monte en intensité, et nous promet de belles surprises qui clôturent une trilogie ayant marqué (plus ou moins, vu la différence entre le premier et les deux derniers jeux de la série) le monolithe noir de Sony.

VERDICT

Avantages

-Beau
-diversité
-Scénario

Inconvénients

-Pas assez de phase de plate-forme
-La fin de la série
-Si vous navez pas accorché au second épisode ...

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
Splendide...
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Très agréable dans l'ensemble
Durée de vie
4 étoiles
7.5 / 10
Longue sans être exceptionelle
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
Fabuleuse, que du bonheur pour vos oreilles
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Plaisant de bout en bout, il cloture la série d'une très bonne façon
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Tout comme son prédécesseur il divisera les joueurs... Pour ceux qui accrochent, vous passerez d'excellents moments !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

05 Jul. 2007 | 13h19


Zefi
Je le conseille fortement !

05 Jul. 2007 | 16h19


philyra
j'ai commencé le 1 et il me plaît bien jusqu'ici. A en voir ton test le 3 est pas mal aussi ! faudra que j'y réfléchisse ^^ Encore merci pour ces précisions sur le jeu ;)

05 Jul. 2007 | 18h44


Zefi
Sauf qu'il s'éloigne pas mal du premier épisode niveau ambiance... A essayer, et plus si affinité !

05 Jul. 2007 | 19h47


philyra
ouaip, il paraît qu'il est devenu plus adulte (ça se voit dans le design de toute façon ^^) je tenterai le coup je pense !

05 Jul. 2007 | 20h15


Zefi
La grosse deception de celui-ci, c'est le manque de phase de plate-forme par rapport au premier... Sinon tu as tout a fais raison pour le design du jeu !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU