Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Halo 4

Console : Xbox 360
Éditeur : Microsoft
Développeur : 343 Industries
Date de sortie : 6 novembre 2012
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
3 votes (3.50 / 5)
Posté le Lundi 17 Décembre 2012 par Cdick
Histoire de porter encore plus haut le flambeau laissé par le studio Bungie, le Masterchief revêt une toute nouvelle armure estampillée 343 Industries pour se lancer de nouveau à la conquête d’une trilogie qui s’annonce flamboyante. Après avoir magnifié les débuts de la saga avec une version d’anthologie baptisée Anniversary, le nouveau studio en charge de la licence la plus rentable de Microsoft nous plonge dans une guerre interstellaire avec comme arme principale un budget pharaonique qui permet de proposer une aventure aux visuels qui sont de loin les plus beaux et les plus aboutis à ce jour sur consoles. Alors la révolution graphique phénoménale de ce nouveau Halo fera t’elle oublier tout le savoir-faire du mythique studio Bungie, génial créateur du FPS le plus nerveux et implacable de la galaxie ?

C'est reparti...


Déjà pour commencer, Les cinématiques de Halo 4, nous plongent directement au cœur d’une toute nouvelle menace, émergence d’une engeance bien décidée à écraser toute forme de race humaine dans l’espace. Le ton est d’ailleurs glacial et se veut bien plus déshumanisé que sur les précédents épisodes. Malgré que la race humaine se voit dotée de technologies redoutables qui lui ont permis de mettre un terme à la menace Covenants, les 4 années qui se sont écoulées n’ont pas apaisé pour autant les envies belliqueuses de races oubliées aux confins de l’espace et les Halo pourraient bien de nouveau aspirer en leur cœur toute forme de civilisation. Le Major se réveille de son sommeil cryogénique sous les appels désespérés de Cortana pour faire face à un nouvel abordage et tenter de venir en aide à un vaisseau aspiré par un fluide sur une planète hostile dont ils vont aussi devenir les prisonniers.


Oh, comme c'est zoliii


Avec des bleus intenses, flamboyants et tout en transparences, ce nouvel épisode déploie des visuels renversants qui sont une invitation au voyage interstellaire et annonciateur d’un renouveau de la saga dans une trilogie qui s’annonce grandiose. Il se dégage une fluidité dans les lignes épurées des immenses tours qui percent le ciel de leurs pointes acérées, de ce cœur qui bat dans les entrailles de la planète fait de feu et de métal, de ces passages de lumières flamboyants ou voyagent des fluides à la manière du film Tron, cette jungle dense et verdoyante magnifiée par des arrières plans à la profondeur hallucinante. Le Masterchief en impose dans sa toute nouvelle armure et le design des armes est travaillé, revisité tout comme les dégâts qu’ils occasionnent se terminant souvent par des désintégrations du plus bel effet. Les cinématiques sont elles aussi subliment et bien plus matures qui nous plongent directement au cœur d’un grand film de science-fiction. Une dernière mention pour les Prométhéens qui sont absolument de toute beauté.

Brrrrr


Comment faire oublier la somptueuse partition musicale de Michael O’Donnel et son « Opening Suite » qui ouvrait de manière grandiose la saga avec ces chants grégoriens au final éblouissant de symphonie rock. Cet épisode mélange habilement les genres pour nous aspirer avec maestria dans les confins de l’univers sur un « Revival » magnifiquement orchestré sur une symphonie portée par des chœurs graves qui résonnent de leurs appels au son de percussions puissantes annonciateurs de partitions plus électro-pop comme « Ascendancy et Awakening ». Alors certes la bande son perd un peu de sa superbe face à son illustre ainé mais elle parvient néanmoins à nous transporter assez facilement dans un voyage des sens aux confins de l’univers sublimé par des bruitages absolument extraordinaires qui rendent les combats bestiaux et nerveux et certains moments plus angoissants avec ces râles et autres gémissements. Dommage tout de même que le moteur du Warthog ressemble au son criard produit par une tondeuse…

C'est à fond la caisse


Ce coup-ci la série devient le saint Graal avec une jouabilité qui frise la perfection et un major capable de déplacements beaucoup plus stylisés et rapides. On traverse les niveaux en faisant cracher le fer et le feu, en réduisant en charpie les ennemis en déversant des chapes de plasma et autres joyeusetés que même les imposants Prométhéens et leurs nuées de moustiques protecteurs ne pourront arrêter. Si les Covenants sont devenus plus agressifs et toujours aussi jouissifs à affronter, les nouveau venus, eux laissent néanmoins un goût d’inachevé malgré leur potentiel artistique qui en imposait d’avantage. Car même cachés derrière leurs boucliers impénétrables, protégés par leurs insectes volants ridicules qui peuvent même les régénérer à volonté tant qu’ils volent autour de leurs maîtres, les Warriors ne résistent pas longtemps au tir de vos armes humaines bien plus destructrices et dévastatrices que les artefacts extra-terrestres aux designs sublimes qui manquent cruellement de pêche à l’impact. Il faudra opter illico pour les modes de difficultés légendaires pour en tirer toute la quintessence et ne pas sombrer dans l’ennui si l’on désire le partager avec 4 autres joueurs humains qui seront vite déshumanisés devant un des titres les plus faciles de la saga aux effets longs couloirs qui s’ouvrent sur des arènes surpeuplées. On regrette vite le sentiment de liberté qu’offraient les anciens épisodes de la saga avec des cartes qui permettaient de vraiment s’éclater au volant des véhicules si chère à la saga.

Il y a beaucoup à dire sur la nouvelle orientation de la saga qui risque d’en étonner beaucoup et de faire hurler de rage les anciens qui jugeront que la série se rapproche dorénavant beaucoup trop d’un Call of Duty Spatial. Pour commencer la campagne se bouclera en 8 heures, voire un peu plus si vous n’êtes pas un familier des Halo et cela même en mode héroïque ou légendaire jouable à 4, principalement à cause d’une difficulté revue à la baisse. Mais le titre propose quelques nouveautés très intéressantes dont le mode Spartan Ops qui permettra de revivre à la manière d’un feuilleton hebdomadaire les pérégrinations de la section qui voyageait à bord de l’UNSC Infinity. Le premier pack est gratuit (saison 1) et se voit suivit de très nombreux épisodes aux fils des semaines qui permettront d’étoffer la trame de l’histoire et de rallonger la durée de vie du jeu.

C'est mon Halo


Les modes multi sont aussi à l’honneur avec un système d’attribution de points qui va permettre de customiser son personnage et lui donner des attributs en attaque, défense voire le doter de pouvoir comme des boucliers et autres nouveaux arsenaux qui nous renvoie directement aux atouts de Call of Duty en remplissant des objectifs dans les missions solo, coopération et multi- joueurs. Il faudra donc jouer des heures pour avoir une chance de pouvoir s’aligner dans des parties équilibrées qui faisaient le succès de la série sans pleurer de rage face à des joueurs aux performances sur boostées par de longues nuits sans sommeils. Les modes chers à la saga sont toujours présent et se voient complétés par un mode Domination bien plus immersif et compétitif qui permettra de réellement fortifier les zone conquises de haute lutes et les rendre quasi impénétrable et le mode Régicide qui permettra d’allumer à loisir le roi de l’arène pour engranger un maximum de points bonus. Les cartes sont toujours taillées pour les combats sur plusieurs niveaux et bénéficient d’un design visuel accrocheur et bien pensé même si certaines nous imposent de nous battre dans des corridors stylisés mais un brin aseptisés.

Il est bon pour le service


Dire que ce nouvel épisode de la saga est un « petit titre » est un sacrilège que nous nous sommes prêt à franchir tant le travail du studio 343 Industries pour faire renaître le Masterchief est en tout point remarquable, malgré une prise de risque encore un peu timide pour propulser ce Halo 4 au panthéon des jeux vidéo. Porté par une partition haute en couleur et des graphismes qui feront pleurer de joie consoles et écran HD avec des visuels absolument hallucinants qui trouvent leur quintessence en 1080p, Halo 4 lance avec brio une toute nouvelle trilogie qui gravira encore des échelons d’excellences avec l’arrivée de la toute nouvelle Xbox. Mais il ne faut pas oublier dans cette critique finale les efforts que devra consentir le nouveau studio pour rendre cette saga intemporelle et qui passera inévitablement par l’abolition pure et simple des effets couloirs et permettre aux fans de la saga de vivre une histoire épique dans des mondes ouverts avec des ennemis bien plus belliqueux.

VERDICT

Avantages

-Graphiquement, c'est sublime
-Les visuels sont renversants
-Des cinématiques façon grosse production cinéma
-Une magnifique bande son et quelques nouveaux thèmes
-Une jouabilité quasiment parfaite
- Halo 4 est vraiment le plus rapide de la série
-Enfin un vrai scénario
-Les modes proposés
-Une durée de vie hallucinante

Inconvénients

-Des ennemis vraiment très mou
-Quelques armes pas terribles
-Encore des effets de couloir
-Manque l'espace de liberté des précédents épisodes

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
La licence redémarre sur de tout nouveaux standards graphiques.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
On frise la perfection malgré le manque de punch des nouveaux ennemis.
Durée de vie
4,5 étoiles
9.0 / 10
De longues heures de frags en perspectives.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Moins onirique, mais toujours aussi enivrante
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
L'émergence d'un mal ancien, le retour d'un mythe.
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Halo 4 est typiquement le genre de jeu avec lequel on ne s'en lasse pas. Les graphismes sont vraiment magnifiques et la bande son déchire vraiment les tympans. Le multi c'est de la dynamite et il plaira à coup sur aux fans de la série. Que dire de plus ? Si ce n'est que 343 Industries a fait de ce jeu une réussite totale. Pour notre part il ne fait aucun doute, c'est le jeu Xbox 360 du moment à se procurer.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU