Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Half Minute Hero : Super Mega Neo Climax

Console : PC
Éditeur : Marvelous AQL
Développeur : Marvelous AQL
Date de sortie : 27 septembre 2012
Multijoueurs : oui
Public : 7 ans et +

Note des membres
1 vote (3.50 / 5)
Posté le Samedi 06 Octobre 2012 par Yonnix
Half Minute Hero : Super Mega Neo Climax, nom aussi caricatural que révélateur, est un pur ovni de chez Marvelous AQL, studio japonais assurément porteur d'un amour véritable pour les jeux de rôle d'autrefois. Concept de jeu génial, hommage à la fois passionné et rieur aux RPGs japonais 8-bits, épopée épique sous couvert d'une naïveté savoureuse : voilà ce à quoi vous auriez droit contre un peu moins de dix euros. Indécis ?

Revenons quelques années en arrière. Half Minute Hero n'est pas né d'hier, son concept brillant, explicité dans les lignes qui suivent, n'a pas à la base été pensé pour le PC. Non, c'est sur PSP, en 2010 et uniquement sur l'archipel nippon que le jeu sort pour la première fois. Puis un an plus tard sur Xbox Live Arcade dans une vision agrémentée de quelques nouveautés. L'impact fut minime chez nous – malheureusement -, simple succès d'estime : pas de quoi décourager pour autant Marvelous, qui porte son concept sur PC. A présent, vous qui lisez l'article, n'avez donc plus de raison de passez outre ; de surcroît si les J-RPGs, tendance premiers Dragon Quest en date et gros pixels, ont bercé vos années 90 !

Half Good RPG ?


Le principe de Half Minute Hero est aussi intrigant que bien pensé. Il ne coule pourtant pas de source, et l'on se demande bien dans quel état les petits gars de Marvelous devaient se trouver pour nous pondre un tel résultat. Imaginez : l'idée est de retranscrire tous les ingrédients essentiels des jeu de rôles nippons d'antan, en moins de trente secondes. Dit comme ça, cela paraît ubuesque, mais force est d'avouer que le produit fait son office. L'une des raisons étant que ce principe des trente secondes, est plus subtil qu'il n'y paraît. Concrètement, chaque stage ou niveau du mode de jeu Hero 30, qui ne dure en moyenne jamais plus de dix minutes, se veut la reproduction d'un opus numéroté de saga – telle Final Fantasy ou Dragon Quest. Dans ce mode, l'on incarne un jeune berger qui, par la force des choses, devra empêcher chacun des innombrables seigneurs du mal de détruire son royaume. Pour cela, il dispose de trente secondes, pour parvenir au château de ces derniers, et mettre un terme à leur sombre machination. Simple énoncé comme tel, plus complexe dans la pratique.

"Le titre est un hommage passionné et rieur aux RPGs japonais 8-bits."


Quels sont les ingrédients de tout bon RPG nippon ? Une aventure intense,des combats rythmés, des personnages attachants, système de level-up et de loot bien foutus... sans oublier les incontournables archétypes et clichés, de scénario, de situation, qui pullulaient, et pullule encore de nos jours. Tout ces éléments sont présents dans Half Minute Hero, d'une façon assez particulière il est vrai. Chaque mini-aventure, nous place dans une zone ouverte, aux styles variés selon l'avancée dans l'univers. Le compte-à-rebours se lance immédiatement. Dès lors, il ne faudra plus tarder. Heureusement, nos alliés ne sont pas n'importe qui : la plus importante étant la Déesse du temps. Charmante acolyte, aussi utile que vénale, dont une prière auprès des statues se trouvant dans la plupart des villages permet de remettre les compteurs à leur valeur initial. Non sans rien en échange, puisqu'il faut débourser une somme, dont la valeur accroît après chaque prière. Le temps est donc LA denrée primordiale du jeu, et c'est avec minutie qu'il faut réfléchir à quelles actions effectuer.

Le temps pour Boss de fin


Car si le chrono s'arrête dans les villages, ce n'est pas le cas dehors. Il faut alors composer avec les trajets entre les différents points de la carte, et les combats qui n'auront de cesse de s'y intercaler. Ici, point de tour par tour n'y de choix à effectuer : il se déroule extrêmement rapidement. L'on peut soit décider de fuir, soit accélérer les actions de notre personnage, ceci entraînant une perte de point de vie constante. Les combats rapportent à tous les coups leurs lots de points d'expérience et d'or. Le héros enchaîne les niveaux, devenant de plus en plus puissant. Il peut également acheter armes et équipements auprès de marchants, qu'il pourra conserver dans les autres stages, à l'inverse des niveaux, remis à zéro aventure après aventure.

"La mort n'est plus tant le principal danger que le temps lui-même"


Parallèlement à cela, l'interaction avec les PNJs, caricaturaux au possible, à l'image du titre, nous fait avancer, éclaire sur les objectifs à réaliser pour arriver au château ennemi. Et nous indique souvent en filigrane quelques actions et chemins cachés, tant facile à dénicher qu'amusant à découvrir. Par ailleurs, les dialogues prêtent la plupart du temps à sourire, de par leur naïveté, encore une fois, typique des DraQue et de leurs univers naïfs mais pas niais pour autant. En somme, Half Minute Hero mêle les atouts de ces productions d’antan, les adapte à son concept de « destruction de monde sous trente secondes ». Il s'amuse des stéréotypes toujours avec un respect et une passion débordante, multiplie les clins d’œils ; et parvient à nous emporter dans une multitude d'aventures, où la mort n'est plus tant le principal danger que le temps lui-même : une ode aux J-RPGs 8-Bits, rieuse et prenante, genèse autant de rire que de stresse. A savourer par petite session de jeu, histoire de ne pas gâcher le concept potentiellement répétitif si mis à l'épreuve en continu.

Ode au pixel


Au-delà de ses mécaniques de jeu, l'enrobage général de Half Minute Hero participe grandement au charme, et à l'aura qu'il dégage. Visuellement, d'une part : c'est ainsi qu'il nous saisit dès les premiers instants. Deux type de graphismes sont proposés. La configuration initiale propose par défaut le visuel « néo-cartoon », sorte de version épurée et remise au goût du jour du moteur rétro, tout de old pixel vêtu. Si l'on ne reniera pas totalement le premier, qui a le mérite d'être mignon et chatoyant : comment ne pas choisir le deuxièmement cité, tellement plus en phase avec le propos général du jeu, et lui apporte un cachet 8-bits non négligeable. Cachet que ne renie pas non plus la bande son, que l'on croirait sorties de borne d'arcade. Les plus jeunes ne manqueront pas de faire un parallèle avec des sonorités Pokémon : ils auraient raison, puisque les styles sont jumeaux. Mélodies tantôt épiques, tantôt mélancoliques, puis enjouées... la partition est variée, tout comme l'aventure, de qualité ! Cinq heures sont nécessaires pour arriver au bout du mode Hero 30, sans se presser, et en passant à coté des nombreux secrets et / ou embranchements alternatifs proposés.

Et l'aventure n'en demeurera pas terminée, puisque d'autres modes de jeu légèrement différents seront débloqués par la suite – dont un Mode Hero 3, équivalent d'un mode difficile, particulièrement hardcore justement ! En définitive, pour un peu moins de dix euros, Half Minute Hero propose un contenu des plus conséquents, particulièrement original ; pas nécessairement indispensable mais néanmoins suffisamment rafraîchissant pour que l'on conseille d'y jeter un œil.

VERDICT

Avantages

- Le concept, brillant
- Le visuel 8-Bits
- L'humour constant
- Les références subtiles
- La bande son, tout à fait adaptée

Inconvénients

- Potentiellement répétitif
- Ne plaira pas fatalement à tous
- Mode multi quelque peu déserté

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Deux possibilités : le visuel "néo-cartoon", version modernisée, plus lisible et arrondie du visuel rétro, lui embrassant pleinement les pixels cubique si chers à la NES. Le premier est sympathique, mais le second est bien plus en phase avec le propos du titre.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Un grand nombre de niveaux. Dans chacun d'eux : trente secondes pour arriver au boss de fin, une map 2D, et tous les ingrédients typiques des RPGs 8-bits mixés à vitesse extrême. Aussi ingénieux que difficile à retranscrire à l'écrit !
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Cinq heures pour boucler superficiellement le mode principal Hero 30. S'y rajoute quelques modes supplémentaires à débloquer et de multiples secrets et embranchements pour chacun d'eux.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Réalisée à partir de sonorités arcades, les thèmes paraissent tout droit sortir d'une NES de l'époque. Une réussite totale.
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Peut-on parler de scénario d'un titre qui s'axe sur les innombrables archétypes et clichés des RPGs nippons ? Pas vraiment, non. Le résultat n'en est pas moins très rigolo.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
En définitive, pour un peu moins de dix euros, Half Minute Hero propose un contenu des plus conséquents, particulièrement original. Le titre de Marvelous s'amuse des stéréotypes du J-RPG toujours avec un respect et une passion débordante, multiplie les clins d’œils, et parvient à nous emporter dans une multitude d'aventures, où la mort n'est plus tant le principal danger que le temps lui-même : une ode aux J-RPGs 8-Bits, rieuse et prenante, genèse d'autant de rire que de stresse, à savourer par petite session de jeu, histoire de ne pas gâcher le concept potentiellement répétitif si mis à l'épreuve en continu. Pas nécessairement indispensable mais néanmoins suffisamment rafraîchissant pour que l'on conseille d'y jeter un œil.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU