Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

GTR 2

Console : PC
Éditeur : Atari
Développeur : 10tacle studios
Date de sortie : 29 septembre 2006
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
2 votes (4.50 / 5)
Posté le Jeudi 28 Septembre 2006 par Ganon



Introduction

Pas mal de monde adore le sport automobile, parfois même des frustrés n’ayant pus rentrer dans le monde de la course, cherchant à trouver une manière parallèle pour apaiser cette passion ou envie d’être un pilote professionnel (et ce n’est pas en regardant la télévision au contraire).
GTR premier du nom sorti en mars 2005 avait réussi le pari de créer le jeu de course le plus poussé et proche de la réalité. Autant sur ce point il n’y avait aucun défaut, autant sur la forme, certes peu importante, cela manquait un peu de finition.
10tacle studios revient donc à la charge en nous proposant une suite plus qu’attendue.

Le jeu a été testé avec la configuration suivante : PT IV 2.8 GHZ, carte graphique GeForce 7800GS, 1.5Go Ram.



Je crois que tu as raté une marche

Alors je reprends depuis le début pour ceux qui aurait manqué quelque chose.
Ici on ne rigole plus, ne croyez pas que vous allez faire le record du tour dès votre première prise en main ; ce n’est pas du Ridge Racer, Burnout ou autre jeu de course demandant peu de maîtrise dans la conduite (attention je ne dis pas qu’un ridge racer n’est pas technique, mais on a pigé le truc dès le second tour), ou encore une pseudo-simu comme Gran Turismo avec une conduite très réaliste mais dont l’Intelligence artificielle, les collisions, et surtout l’absence de dégâts le recale très bas, tout autant qu’un Forza (même si il n’y a eu qu’un opus, et que le second épisode essaiera de relever la barre sans véritable concurrence...ah si un dénommé GTR qui est prévu printemps 2007 sur le même support) où l’on a parfois l’impression de conduire du beurre avec ces sous virages à chaque tournant, une I.A. toujours aussi bête que le jeu précédemment cité (même si une option permet de calquer son comportement) et des dégâts apparaissant deux secondes après le choc. Bref on a du mal à cerner la vraie simulation quand on a touché du GTR.
Ici on dose l’accélérateur à chaque virage si on est un poil trop nerveux, si on freine trop tard ou qu’on freine trop nerveusement pour un gros blocage de roues alors vous pourrez dire bonjour à monsieur tête à queue, monsieur mur, monsieur bac à gravier et monsieur le parc-choc de la voiture d’en face !
La faute vous guètes à chaque seconde de la course, et vous savez une course sa peux durer des heures ; et si vous croyez maîtriser la bête de 600 chevaux au bout d’une journée, elle vous le fera comprendre dans un magnifique hors piste.
Pour conclure, après m’être mis tous les fans de pseudo-simu sur console contre moi, que la série GTR est loin d’être accessible et que la persévérance sera de mise.
Bref on va rentrer dans le vif du sujet maintenant.


Le PC un petit goût sucré qui...

Donc autant le dire tout de suite, il faudra investir dans un volant si vous en n’avez pas, une conduite au clavier ou à la manette est possible et faisable mais dites au revoir aux records canons, aux sensations de course et bonjour aux aides implantés dans le jeu avec assistance au freinage, de direction et tout le tintouin pour un jeu plat sans saveur.
On entre dans les menus qui sont presque similaire que dans le premier opus et quelque choix s’offre, dont des nouveautés, à vous.
La première est une pure copie de Gran Turismo, et ce sera la seule, avec une sorte de permis qui nous apprend le maniement et la négociation de virages, freinages, dépassements sur des portions de circuits...Ces défis au nombre de 142 sont plus ou moins complexes mais sont une véritable obligation puisque les défis gagnés vous débloqueront les championnats spéciaux. Une nouveauté bienvenue puisqu’elle rallonge la durée de vie du soft et donne un challenge encore plus prononcé.
Le deuxième mode est un petit week-end de course en dehors du championnat qui s’apparente à un classique course simple avec séance d’essais et de qualifs en plus.
Du contre la montre pure et simple.
Les championnats qui est le mode principal du solo qui est divisé en deux parties : le simple proposant la trentaine de circuits en une saison et tous les véhicules à votre disposition. Ce championnat est paramétrable sur la difficulté de vos opposants, sa longueur, ses règles...
Le second déblocable par rapport aux défis sont des minis championnats vous proposant une catégorie de voitures bien distinctes. Comme la « porsche cup » ou « viper cup ».
Un autre nouveau mode, bien plus développé que son aîné, sont les 24 heures...ici beaucoup plus de circuits peuvent l’être et paramétrables pour des 24 heures fait en 2 heures ou en temps réel...excellent avec une gestion du temps au poil.
Le mode multijoueurs quand à lui propose les mêmes caractéristiques que le solo mais en beaucoup plus amusant puisqu’ici chacun fera sa petite faute durant la course et rien n’est perdu jusqu’au bout. Hâte que des forums spécialisés organisent des championnats en ligne !


...peut devenir amer

Ah si une autre partie est accessible, se sont les options ; autant vous le dire maintenant là aussi, il vous faudra un PC qui tienne la route pour afficher correctement le nombre d’objets à l’écran, et oui 40 voitures extrêmement détaillées sur la piste fallait pas s’attendre à une barbe à papa en prime.
Donc graphiquement, le jeu est mieux optimisé puisqu’il demandera les mêmes ressources mais en beaucoup plus beau, les développeurs ont fait un travail très acceptable là-dessus. Ils sont plus fins et plus soignés avec un souci parfois bluffant, par contre certaines finitions sont encore à regretter comme les personnages sur la piste...je ne sais pas si c’est une salutation ou un petit clin d’œil mais ils sont aussi travaillés que les ennemis dans Perfect Dark 64, bon on passe l’éponge un peu là-dessus puisqu’il y en n’avait même pas dans le premier opus. Les effets sont sublimes comme un soleil éblouissant de réalisme, on doit parfois changer de vue tellement qu’il nous gêne dans la conduite ; des voitures détaillées avec une vue cockpit à se taper le cul par terre avec un réalisme aussi présent, et où l’on remarquera l’apparition de bras et jambes dans ce second épisode...avec une touche sympathique...on peut déplacer notre siège pour être soit prêt du pare brise comme mamie ou calé au fond du siège comme les frimeurs, enfin on s’en fou un peu dans ce genre d’univers.
La conduite est plus douce et moins capricieuse que l’ancien, et permet des attaques beaucoup plus tôt durant un virage et de ne pas s’étonner d’un tête à queue à l’arrivée.
Il y a encore un petit regret qui n’a pas véritablement évolué, se sont les collisions, attention je ne parle pas de dégâts superbement bien retranscrits ou des collisions contre les murs...mais la réaction que la voiture peut avoir pendant un accrochage...c’est un phénomène pas si rare que ça (pas souvent non plus) mais si lors d’un virage on est prit en sandwich ou coller à un autre véhicule...la voiture peut complètement s’envoler ou créer un accident...un méchant bug de collisions qui peut être agaçant...mais cela arrive que si vous croyez que vous êtes dans un jeu de stock car ou vous vous prenez pour M.Schumacher niveau anti-sportivité (je le laisse pas passer à la limite de l’envoyer valser dans l’herbe).


Vas-y papi fais péter les watts

Le son, dans ce jeu cela méritait un petit paragraphe tellement qu’il est peaufiné jusqu'à la moelle, chaque bruit de moteur a un son différent avec des vues différentes et des lieux différents.
En position interne, dans le cockpit, on entendra le moteur omniprésent ou chaque passage de rapport aura un bruit sourd, où l’accélération vous bouchera les oreilles avec un V12 plus vrai que nature. En position externe, le bruit sera plus un râlement ou crasha du moteur, avec un pot d’échappement qui pète lors de passage trop brusque entre accélération/freinage. Faut l’entendre pour comprendre.
C’est l’un des points fort du jeu et cela monte le réalisme dans un stade que peu de jeu ont dépassé.
Le peu de musiques se fait entendre dans les menus et chargements d’assez bonne qualité mais dont on attend rien dans ce domaine.


Conclusion

Et elle sera un peu longue celle-ci, dans ce GTR 2 tout réside dans le plaisir de faire une course de 3 heures, d’attendre des tours entiers derrière un véhicule en attendant le trou ou la faute de sa part...C’est la patience qui est le maître mot et c’est tout le paradoxe dans le sport automobile puisque ici on va vite, très vite dépassant souvent les 250Km/H, on aurait cru donc que c’est du réflexe, exact il y a du réflexe certes, mais la patience réside dans tout ceci, la patience à 250Km/H et GTR 2 le transmet avec succès.
Je ne m’attarderai pas sur le plaisir du multijoueurs qui est défini selon chacun, c’est une série à part où l’on se contrefiche royalement de l’aspect purement technique, la conduite est là, le réalisme est omniprésent. GTR 2 est l’élitisme de la simulation de conduire, 10tacle studios met un gros coup de pied au cul aux autres productions du genre et c’est quelque chose de phénoménale !
C’est un jeu qui n’est pas donné à tout le monde mais je peux vous garantir que si vous avez la patience et le temps cela deviendra vite une drogue dure.
Rendez-vous sur le Online !

VERDICT

Avantages

-Conduite
-Son
-réalisme
-effets graphiques
-I.A.
-Online

Inconvénients

-Les personnages sur la piste
-Bug collisions
-

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Les graphismes ont progressé et ca se voit mais il manque un peu de finitions parfois
Jouabilité
5 étoiles
10.0 / 10
Voilà tout est dans la note
Durée de vie
5 étoiles
9.5 / 10
Si vous rentrez dedans c'est parti jacko!
Bande Son
5 étoiles
9.5 / 10
On s'y croirait parfois, manque plus que le vent!
Scénario
Note Globale
5 étoiles
10.0 / 10
Bon voilà grosse note mais il n'y a pas mieux, certes il reste des défauts mais c'est minime par rapport à ce qu'il apporte, je le répète il n'y a aucun jeu de course dite simulation qui le dépasse, et seulement sa suite le fera.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

28 Sep. 2006 | 11h24


Vinz
Les jeux de voiture c'est pas trop mon style, néanmoins il semble pas trop mal :)

28 Sep. 2006 | 12h11


Giggs
Une note un peu large à mon gout, mais sinon très bon article...

28 Sep. 2006 | 12h21


Gomo
Hey ! C'est les mêmes dev responsables de DDJ: David Douillet Judo. :P

28 Sep. 2006 | 12h38


Ganon
le même développeur mais pas la même équipe ;)

29 Sep. 2006 | 21h52


Guillaume
Tres beau test ;) J'ai pas le jeu (donc je peux pas trop juger) mais ce GTR 2 sur PC semble vraiment très bien :) Sinon le mode online est bien Ganon ?

02 Oct. 2006 | 18h40


Ganon
Il est énorme le online, première course premier 8)...enfin j'étais deuxième et le premier s'est méchamment mangé le retardataire...je suis passé dans la fumée et j'ai fini à 5 sec d'avance du second ;p...enfin c'est trop bon je pense m'inscrire pour des championnats spécialisés ^^
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU