Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

GTA double pack

Console : Xbox
Éditeur : Take 2 Interactive
Développeur : Rockstar Studios
Date de sortie : Novembre 2003
Multijoueurs : non
Public : 18 ans et +

Note des membres
2 votes (3.25 / 5)
Posté le Jeudi 03 Mars 2005 par BlueHunter
Plus qu’un jeu, un phénomène !

Grand Theft Auto, plus connu sous ses initiales GTA, est LA saga à polémique par excellence !
En effet depuis la sortie en 1996 du premier épisode le jeu choque les foules de par son principe ultra violent et anarchique. Pour nos lecteurs qui sortent de 10 ans de détention (et qui ne connaissent pas le principe en question) le but du jeu est assez simple mais diablement efficace : Vous êtes lâché dans une ville en tant que petite frappe et vous vous donnez pour but ultime de gravir tous les échelons de la pègre et devenir le parrain local ! Pour parvenir à vos fins vous disposez principalement d’une liberté (illusoire ?) encore jamais vue dans un jeu vidéo ! Aucune contraintes, aucun impératif, vous pouvez quasiment TOUT faire ! Et si cette liberté choquait déjà en 1996 sur un jeu en 2D pas vraiment impressionnant, imaginez le résultat lorsqu’il y a deux ans Rockstar nous proposa le 3eme opus de la série « Full 3D » avec a la clef une violence largement accrue car plus réaliste…
Mais après les hectolitres d’encres qui ont coulé et les procès à répétition Rockstar, conscient de la popularité croissante de la xbox notamment aux Etats-Unis, nous gratifie d’une version de leur jeu phare !
Que dis-je de leur jeu ? De leurS jeuX car ce sont bien deux jeux qui sont proposés dans ce pack xbox !

Deux jeux sinon rien !

Et oui car Rockstar malgré les apparences est un développeur doué de scrupules et reconnaît que GTA III et Vice city ont bien vieilli et que les vendre indépendamment a 60€ serait assimilé à du vol à grande échelle^^
C’est donc dans un magnifique packaging que nous sont proposés les deux titres dans leur version (presque) originale !
GTA 3 vous place dans la peau d’une petite frappe trahie et échappée lors de son transfert, dès lors un mac local vous prend sous son aile et vous aide à vous frayer un chemin dans la jungle urbaine qu’est Liberty City, ville géante très fortement inspirée de New York et découpée en trois îles. Vous vous rendez vite compte que cette cité est pourrie jusqu'à la moelle et que rien n’est juste ou impartial sous la domination de quelques gangs rivaux se faisant une guerre ouverte dans les ruelles sombres à grands coups de règlements de compte !
Au début tout juste bon à servir de chauffeur à des prostituées, vous vous ferez rapidement une réputation dans la rue et les plus grands chefs de gangs s’arracheront vos services vous proposant des missions toujours plus risquées et lucratives ! Dans ce jeu l’ambiance est parfaitement retranscrite que ce soit dans les personnages caricaturaux où les dialogues finement agencés (vost), les fans de films de gangsters seront aux anges !
Seul le perso principal déçoit vraiment : dans son look passe-partout et surtout son absence de nom et de voix (un truc pour facilité l’immersion paraît-il !) Il en ressort fade et peu charismatique tout l’opposé du « héros » de Vice City ! Celui-ci sort également de prison mais a nettement plus la classe ! En effet Tommy Vercetti, de son petit nom est un pur rital mafieux comme on en fait plus ! Costume hors de prix, rolex visible à 200m et pompes en croco luisantes comme le crâne de Barthez astiqué pendant 3h ! Mais si Liberty city évoque un New York moderne, terne et maussade, Vice city quant à elle nous renvoie directement au Miami des 70’s : Coupes de cheveux infâmes, mode italienne omniprésente, voitures de sport à tous les coins de rue, rues ornées de néons criards agressant la rétine et police corrompue par l’argent de la drogue !
C’est d’ailleurs là le point de départ de l’excellent scénario : La Famille italienne de Liberty city doit faire face à un gros problème : Se tailler ou non une part du gâteau que représente le marché de la dope, certes c’est alléchant mais la Famille se respecte ! Par chance vous sortez justement de prison et débarquez comme un cheveu dans la soupe ! Une occasion en or pour les parrains de vous mettre à l’écart en vous occupant sur un marché assez sale ! Malheureusement pour vous la première vente foire ; il y avait une balance ! Vous vous retrouvez donc sans fric ni dope et le parrain vous met le couteau sous la gorge ! A partir de là vous allez tout faire pour récupérer ce qui vous permettra de rentrer à Liberty en toute sécurité.


Pad en Main

Les deux jeux proposent un déroulement similaire : On se balade librement dans la ville, en vue à la troisième personne ; d’abord à pied, puis avec un moyen de transport disons « emprunté » momentanément, et l’on s’arrête à des points précis pour entamer une mission scriptée. On commence à bosser pour une personne que l’on connaît puis au cours des missions qu’elle nous propose on fait des rencontres et au final on débloque plusieurs points sources de missions.
Ces dernières pouvant être jouées dans un ordre quelconque, l’impression de liberté est plus que jamais présente.
Mais la grande force du jeu est que si l’on n’a pas envie de se faire une mission on peut tout à fait se balader tranquillement et mettre la ville à feu et à sang jusqu'à mourir ou se faire arrêter. A ce propos GTA ne présente pas de « Game Over » si l’on meurt ou se fait arrêter on se retrouve devant l’hôpital ou le commissariat sans arme ni argent…
D’ailleurs qui dit arrestation, dit Flics ! Point immuable aux films de gangsters la flicaille est partout et n’a de cesse de vous foutre des bâtons dans les roues à longueur de temps ! Dans ce sens un compteur (gradué en étoiles) vous indique votre taux de criminalité, et par conséquent les moyens engagés par la police pour vous arrêter : en touchant une voiture de police ou en volant une caisse sous leurs yeux on récolte une étoile ce qui signifie une poursuite quasi inexistante et la possibilité de perdre cette étoile en empruntant des petites ruelles ; à partir de deux étoiles, meurtre ou menace sur flic par exemple, la fuite ne permet plus de faire baisser l’indice de délinquance et la recherche par des voitures de police devient active, au-delà à trois étoiles un hélico ne vous lâchera plus (quoiqu’ avec un lance roquette…) ; à quatre ce sont les voitures de sport banalisées qui vous pourriront la vie ; vers les cinq étoiles les SWAT et le FBI vous rechercheront avec des moyens…hum…persuasifs ; et à la 6eme et dernière étoile l’armée interviendra dans l’intention de vous apprendre le vrai sens du mot arrestation musclée ^^
Il est sympa de voir qu’à ce niveau Vice city est carrément plus méchant que GTA III : les flics y sont plus nombreux, plus hargneux, et réussissent à tendre des pièges plus fourbes grâce à la herse déployé au dernier moment, crevant les pneus et rendant la caisse inutilisable…

A jouer, les différences entre les deux jeux sont assez minimes, en fait les principales innovations sont au nombre de trois :
-Pouvoir conduire des motos, bateaux et hélicos
-Pouvoir changer de fringues
-pouvoir acheter des bâtiments
Certes tout cela est bien appréciable mais on aurait aimé que Rockstar se repose un tout petit peu moins sur ses lauriers, même si on peut difficilement leur en vouloir d ‘essayer de gagner un max de blé ; -)
On note cependant que vice propose des voitures bien plus rapides que liberty où trouver une voiture de sport tiens plus de la quête du saint Graal que de la rencontre fortuite…
Sinon Vice propose des petites nouveautés qu’on ne remarque pas de prime abord mais qui font tout le charme du jeu comme la possibilité de tuer le conducteur d’une voiture à travers le par brise ou bien encore de pouvoir se jeter par la fenêtre d’un véhicule en pleine course, crever les pneus des caisses etc.…


Euh, vous êtes sûrs que c’est un jeu xbox ca ?

Malheureusement oui ! En effet l’adaptation sur xbox d’un jeu qui, il y a deux ans n’était déjà pas super beau sur PS2, forcément ca fait mal à la rétine(habituée à du gros, du lourd !) au début !
Sont donc au programme des points noirs les graphismes avec des bugs, des models cubiques, des skins identiques et aucuns effets spéciaux dit « à la mode » comme le bump-mapping, le pixel shadder ou autres self shadow…Certes la xbox fournit quelques effet sympatoches comme des gouttelettes d’eau ruisselant sur l’écran par temps de pluie, des textures lissées ou des reflets en plus sur les carrosseries mais rien de bien flatteurs pour nos petits processeurs qui ne risquent pas de surchauffer…Heureusement une petite option est prévue pour désactiver le flou intense censé masquer la modélisation bas de gamme mais qui donne plus l’impression d’avoir forcé sur la bibine qu’autre chose^^
L’animation n’atteint pas, elle non plus, des sommets de fluidité avec de fines chutes de frame rate assez désagréable (mais pas gênantes) et surtout des passants parfois sacrément boiteux…
C’est donc avec une très grosse part d’imagination que l’on doit suivre les aventures de nos deux gangsters !
Qu’a cela ne tienne si les graphismes ne réussissent pas à plonger dans l ‘ambiance les musique, elles, s’en chargeront ! Car si bande son est très bonne à liberty avec un échantillonnage exhaustif de tous les genres musicaux actuels avec du rap ricain, du hard rock, de l’éléctro, de l’opéra… La BO de vice city quant à elle est une véritable tuerie ! Des musiques des années 70-80 par centaines avec des artistes aussi connus que Michael Jackson, Inxs, Frankie goes to Hollywood, Néna…avec en sus la possibilité d’écouter ses bandes persos (bien qu’un changement de plage manuel s’impose) vous comprendrez vite que la musique de ce jeu justifierait à elle seule l’achat pour n’importe quel nostalgique des 70’s !


Ergonomie un peu juste ?

Voilà un autre problème du jeu ! La maniabilité ayant été pensé pour un pad PS2 il est assez délicat de manier son personnage lors des phases à pied ! La caméra étant automatique il arrive que l’on ne voie pas du tout où l’on avance ce qui peut ce révéler quelques peu ennuyeux…La gestion des armes et également problématique dans le sens où Rockstar a voulu faire simple avec un système de lock auto via la gâchette droite mais celui ci est bien trop aléatoire, notamment dans les foules, et il n’est pas rare de cibler un mec à 200m derrière soit en voulant accrocher un type à 3m devant…En fait un maniement pompé sur le pc avec l’usage des deux sticks aurait été plus judicieux mais ce n’était pas la mode à l’époque des versions PS2 donc…
Les sauts sont également sujet à crises de nerfs tant ils sont imprécis et mal foutus !
Par contre petit effort en caisse où les gâchettes servent à l’accélération /freinage et le stick droit contrôle la vue et le tir à la mitraillette ce qui est, à mon sens, une bien meilleur configuration que sur PS2.

VERDICT

Avantages

-Joussif!
-Défoulant!
-Mythique!

Inconvénients

-Bien laid
-Jouabilité laborieuse
-Est-il encore d'actualité?

Graphismes
1,5 étoiles
3.0 / 10
Humm ca sent la PS2 à plein nez ! beaucoup trop cubiques dans l’ensemble ! Les véhicules passent mieux que les persos. Même constât pour l'animation. Peut (doit !) mieux faire!
Jouabilité
2,5 étoiles
5.0 / 10
Excellente pour ce qui est de la conduite elle flanche lors des gunsfights en groupe.
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Gigantesque si l'on compte faire toutes les missions mais la répétitivité de ces dernières est quand même un obstacle majeur!
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
Vraiment correcte pour GTA III, sans doute l’une des meilleurs jamais vu pour Vice(pour peu que l’on ne soit pas allergique aux 80’s^^) Bruitages honnêtes.
Scénario
4,5 étoiles
9.0 / 10
Juste terrible ! Des intrigues prenantes, une ambiance incroyable, on se prend vite au jeu des malfrats virtuels!
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Vraiment un jeu hors classe tant il est gigantesque et arrogant de liberté !
L’achat ne sera sans doute pas indispensable pour ceux qui possèdent encore les versions PS2, mais les autres s’en donneront à cœur joie, notamment les non-possesseurs de live qui auraient tendance à se sentir lésés en ce moment qui auront ici matière à assouvir leurs instincts les plus bas ! Je rappelle à tout hasard (pour les mous du genou) que ce jeu met en scène une violence gratuite et parfois vraiment immorale, qu’il est déconseillé à la vente aux moins de 18 ans (comment ca j’ai pas le droit d’y jouer ?) et que je décline toute responsabilité sur les comportements agressifs pouvant être déclenchés par le jeu. (ouf je dormirai mieux ce soir !)
Je pense qu'il ne faut surtout pas prendre cette violence au premier degré comme le font certains (stupides) analystes mais plutôt y voir une fameuse critique acerbe de la société américaine !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

03 Mar. 2005 | 20h30


Vinz
De toute façon en général les adaptations il ne faut pas s'attendre à quelque chose de magnifique ... En voici le preuve vivante :) Mais bon c'est un GTA alors on fait mine de rien.

16 Nov. 2005 | 20h58


Zefi
Tout façon la magnabilité sur Ps2 étit assez mauvaise à mon avis.

09 Dec. 2005 | 19h05


baptiste1994
J'y ai joué est je l'ai trouver moins bien que san andreas!!

14 Jun. 2006 | 11h41


Giggs
Bon c'est vrai que y a des défauts, mais les notes sont quand même très sévère non ?
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU