Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Gears of War

Console : PC
Éditeur : Microsoft
Développeur : Epic Games
Date de sortie : 9 novembre 2007
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Samedi 10 Novembre 2007 par Blackspook
Jeu de l’année 2006, Gears of War a été longuement ovationné lors de sa sortie sur la première console nextgen, l’XBOX360. En moins de 10 semaines, le chiffre des 3 millions d’unités écoulées avait été atteint. Aujourd’hui, Epic Games nous propose un remake destiné aux joueurs PC. Si cette version a mis son temps à apparaître sur cette plate-forme, c’est que les développeurs ont revu leur copie… et avec brio. Jetons donc un œil sur les nouveautés frémissantes de ce remake tout juste sorti des fourneaux d’Epic.




GoW GoW GoW !

Alors qu’au moment de sa sortie sur X360, Gears of War avait été terminé à la hâte; ici les développeurs ont pris leur temps pour combler le cahier des charges. En effet, il ne faut pas se leurrer. Nous ne sommes pas devant une simple adaptation bête et méchante du jeu initial. Cette version a subi un relookage complet. Graphiquement, elle profite du support DirectX 10, et fera chauffer votre machine. Epic nous prouve ici que la console nextgen la plus répandue reste l’ordinateur. En effet, la finesse des textures, les ombres, la fluidité (quoi que quelques couacs selon la configuration), l’antialiasing, tout est graphiquement à un niveau quasi-équivalent à la version homologue. Pour ceux qui seraient restés à l’écart de toute presse spécialisée Noël dernier, un niveau équivalent vaut, dans ce cas, un niveau exceptionnel. Regardez les screenshots, on est bluffés…. Un univers ultra réaliste nous est présenté. Le plus petit détail est peaufiné Les textures sont soignées, même si inégales (certaines font un petit peu « tache » à côté des autres). Le jeu vous propose de s’adapter à votre configuration PC. Textures, ombres, vous pourrez choisir au cas par cas le niveau de détail des aspects graphiques. Attention tout de même, un PC costaud est nécessaire. (comptez un bon processeur au moins 2,4 GHZ et une carte vidéo de la série GeForce 7000+ ou équivalent pour jouer dans de bonnes conditions). Pour ce qui est du son, aucun 5.1 n’est proposé (en tout cas on le cherche encore), alors ouvrez vos oreilles car les voix sont parfois peu audibles dans certaines phases d’action. On recommandera alors l’usage d’une bonne carte son (une Sound Blaster X-Fi Gaming s’en sort très bien) afin de pouvoir profiter pleinement des effets sonores. La bande son reste quand même très bien travaillée, musique, bruitages, tout est fait pour plonger le joueur dans la situation du jeu de la manière la plus réaliste qui soit. Seul petit bémol, les doublages enlèvent quelque peu de réalisme au jeux. Loin de moi l’idée de dénigrer les doubleurs français, mais on aurait très bien pu se contenter des voix originales et des bons vieux sous-titres (qui sont toujours présents, au cas où vous n’entendiez pas les personnages) de la version 360 qui étaient bien plus réalistes. Toutefois, myopes et anglophobes s’en réjouiront


Un scénario dantesque !

Le scénario reste globalement inchangé par rapport à la version originale de Gears of Wars. Toutefois, une petite remise à niveau pour ceux n’ayant jamais goûté ce titre ne sera pas du superflu. La Terre telle que vous la connaissez est en ruine. Une Horde de locustes (composée d’étranges créatures et d’ « hommes venus d’ailleurs ») s’est mise à ravager villes et villages du monde entier. L’humanité est décimée. Heureusement certains se battent encore pour la sauver. Vous incarnez un ancien soldat des forces de coalition. Vous avez été emprisonné lorsque vous tentiez de sauver votre père en désobéissant aux ordres. Mais maintenant que les locustes se sont emparés de la prison où vous aviez été enfermé, il est temps de reprendre du service. Votre nom ? Marcus Fenix. Votre conviction ? Sauver l’humanité. Vous prenez la tête d’une équipe de 4 soldats sous vos ordres. Bon d’accord, de prime abord ce scénario est traditionnel et n’apporte guère plus que n’importe quel scénario de supermarché que l’on peut retrouver dans certains Doom-Like. Néanmoins, une touche hollywoodienne réside dans le scénario de Gears of Wars et on se sentira nettement plus proche d’un scénario de film d’animation (dans le genre de celui de « Final Fantasy, les créatures de l'esprit ») que d’un scénario de jeu, principalement lors des scènes cinématiques qui sont particulièrement travaillées, mise au point, emplacement de la caméra, effets visuels, on se croirait dans un film digne d’Hollywood. 5 nouveaux chapitres sont proposés, soit un de plus que sur X360, pourtant la durée de vie reste faiblarde (environ 10-15 heures de jeu en solo). On pourrait également regretter l’absence d’autonomie laissée au joueur. En effet, tous les chemins sont déjà tracés et rares sont les « niveaux-labyrinthes » qui, bien que ralentissant l’action, feraient augmenter la tension. Ici vous ne passerez pas 30 secondes sans combattre, pas le temps d’avoir des sueurs froides. Et c’est ce côté bourrin qui fait une partie du charme de Gears of War.


Pas le temps de réaGear  !

Gears of War est un jeu qui ne vous laisse pas respirer. A peine vous finissez d’achever les trente locustes qui vous sont tombés dessus quelques secondes auparavant, que dix mètres plus loin s’en cachent des dizaines d’autres. Fort heureusement, vous possédez tout un arsenal à votre disposition. Chouchou du guerrier modèle, on s’attardera quelques secondes sur le fusil-tronçonneuse qui vous permettra de foncer dans le tas, tête baissée, et d’éventrer votre ennemi. Dans Gears of War, place aussi à la tactique. Nombreux sont les abris où vous pourrez vous réfugier afin de vous mettre à l’abri des balles. On notera une diversité de mouvements satisfaisante, vous permettant d’adopter plusieurs stratégies de couverture lors de vos attaques. Il n’est pas rare de devoir sauter d’un mur à l’autre, escalader un obstacle et courir tête baisée jusqu’à un autre abri, tirer tête baissée au petit bonheur la chance, lancer quelque grenades et tronçonner quelques ennemis afin de pouvoir avancer. N’espérez pas (aussi impressionnante soit votre maîtrise de la souris) tuer d’un coup les 4 ennemis de droite et d’une grenade les 5 du flanc gauche. Ici les ennemis sont intelligents et persévérants. Ils se mettent à couvert, visent correctement, et savent se protéger. De plus, ils s’avèrent très résistants. De nombreuses balles seront nécessaires pour en venir à bout. Bref, l’action est omniprésente, et vous portera à ébullition à chaque contact ennemi.


Gameplay ? Vous voulez dire Gearplay !

La transition X360 à PC est assurée avec brio ! Du point de vue du gameplay, aucun soucis, on prend le jeu en main très intuitivement, un petit coup d’œil aux touches de référence et c’est parti. N’importe quel habitué de FPS (First-Person Shooter) ou TPS (Third-Person Shooter) ne sera pas désorienté une seule seconde. On notera au passage la prise en charge des manettes de Xbox 360 par Windows pour les adeptes du pad. Gears of War n’est pas un FPS, mais n’est pas pour autant un TPS comme on l’entendrait. Bien que la caméra soit située à l’arrière du personnage, elle est immiscée dans l’action. Késako ? Hé bien on aurait l’impression qu’un caméraman se tient juste derrière notre personnage, caméra à l‘épaule et nous filme, comme un reporter de guerre. Ce positionnement de caméra offre un tel niveau d’immersion, du jamais vu (ou presque).


Un on-line très complet

Si la carrière solo ne vous occupera que quelques jours, vous pourrez jeter votre dévolu sur le mode on-line qui est fort sympathique. Un bon défouloir en somme. Si rien n’est apporté (hors mis quelques maps) par rapport à la version console, le on-line de Gears of War reste une valeur sûre. On retrouve l’ambiance d’un UT ou d’un Quake et on adhère ! Deathmatch le plus souvent, ce on-line occupera beaucoup de vos soirées, et ne souffre pas de temps de chargement trop longuet (une fois connecté, ça roule tout seul, et peu de temps de latence). De plus l’interface Live, avec gestion des amis, conversations, avatars, stats, directement importé de la console est bien pensée et très complète. Seul petit bémol, l’abonnement au live gold est payant (tout comme sur console) ce qui pourra faire ronchonner certains. Il est toujours possible de jouer en live silver, beaucoup moins complet, au grand damne du plus grand nombre.


Gears of War : Le bilan

Une petite année peut cacher bien des choses. Gears of War nous en mettait plein la vue il y a un an, cette réadaptation n’est pas en reste. Si certains pourraient crier au petit remake, il s’en va plutôt de l’adaptation sans concessions. Contenu graphique somptueux (sous réserve d’une machine performante), bande son et scénario dignes d’une réalisation hollywoodienne, gameplay parfait pour le PC, Gears of War et sans doute LE jeu d’action de cette fin d’année.

VERDICT

Avantages

- Une conception graphique remarquable.
- Une adaptation plus que réussie !
- Une immersion totale.

Inconvénients

- Des voix peu adibles à certains moments (et un doublage peu réaliste).
- Un online payant (avec option Gold).
- Une bonne configuration est nécessaire.

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
Un moteur graphique performant ! Qualité éblouissante !
Jouabilité
4,5 étoiles
9.0 / 10
Rien à redire gameplay satisfaisant et bien pensé.
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Défaut majeur du titre. Malgré une amélioration depuis la version Xbox.
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Dommange que le 5.1 ne soit pas disponible. Néanmoins, de très bons effets sonores et une musique entraînante.
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Une histoire banale, mais des cinématiques et des rebondissements bien menés.
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Gears of War reste un jeu culte, aussi ébourrifant que la version sur Xbox 360 ! Une valeur sûre pour cette fin d'année ! A acquérir les yeux fermés ! Epic nous ont ébourrifés une fois de plus !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

10 Nov. 2007 | 22h42


Vinz
Le jeu semble toujours aussi plaisant ^_^ Enfin je ne pense pas qu'il passe sous ma virtualisation de PC :p Enfin ça fait plaisir d'avoir un bon test de Black :p maintenant y'a plus qu'à jouer, jouer et encore jouer en live :-)

20 Jan. 2008 | 23h17


Zefi
Il faut vraiment que je test ce jeu !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU