Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Gears of War : Judgment

Console : Xbox 360
Éditeur : Microsoft
Développeur : People can fly
Date de sortie : 22 Mars 2013
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
1 vote (3.50 / 5)
Posté le Lundi 25 Mars 2013 par Sumox
C’est avec une trilogie achevée que Gears of War Judgment pointe désormais le bout de sont nez. Repris par le studio People Can Fly, ces derniers ont eu la lourde tâche de reprendre le travail d’un certain Epic. Il faut avouer que ce n’est pas un travail facile, vu le succès grandissant que fut cette licence pour le support Xbox 360. Mais peu importe, c’est toujours autant tranchant !

Avec un autre studio à son bord Epic a acquis au fil des épisodes une reconnaissance sans égale. People Can Fly reprend donc les manettes, et l’objectif consistait à rendre un épisode très vivant, voire plus vif. Les ingrédients de la franchise sont conservés, ouf doivent se dire les fans depuis la première heure. Car l’air de rien, c’est devenu l’atout, ou du moins, l’un des atouts majeurs de cette console. Et Microsoft doit sans doute s’en réjouir.

Les terribles locustes refont surface pour notre grand plaisir, puisque sans eux ce serait un peu comme mon sandwich sans mayonnaise ; un truc vraiment inimaginable. C’est ainsi que l’équipe de Baird et Cole reprennent du service pour en venir à bout de cette poussée un peu trop envahissante de nos bêtes hyper dangereuses du bide. Mais c’est aussi un épisode qui nous permet d’en savoir un peu plus au sujet de la menace qui plane sur notre tête, et des origines même de tout ce foutoir. Mais alors, les gentils ne seraient pas ceux qu’on pense ? Le nouvel album de Lara Fabian est-il vraiment de très bonne qualité ? Que de questions qui trouveront de leurs réponses dans ce jeu, ouf course peut-être pour la célèbre chanteuse. Quoique… Ce qui s’introduit par la suite, c’est un pur procès de l’escouade pour haute trahison. Pas jojo cette affaire. Voilà pourquoi, sous forme de flash-back, vous êtes invités à participer au témoignage de notre héros de guerre, Baird, afin d’essayer de le réhabiliter. Très ouvert dans notre manière de progresser, ce Gears of War s’ouvre sur des dossiers que le joueur pourra consulter, qui en fait s’ouvrent sur des passages importants, c’est un peu comme si vous jouiez les détectives. Un jeu certes toujours aussi bourrin, mais qui donne une drôle d’impression de jouer les voyeurs.


C'est parti


Tout ceci semble vraiment alléchant, n’est ce pas ? Mais une chose qui me taraude dans ce volet, c’est l’IA qui s’adapte vraiment mal dans ce jeu, de même que trop souvent les apparitions des ennemis semblent être en mode « foutoir » ! Le style du jeu s’adapte vraiment mal, Epic Games aurait sans doute rendu un résultat plus encré dans du « vrai » Gears of War. Oui, autant vous le dire toute de suite, non les promesses promises avec notre Preview, ne sont pas au rendez-vous. L’intérêt même est loin d’être renouvelé au fur et à mesure des missions. Le solo livre toutefois une conclusion aux événements de Gears of War 3 (dont certains on eu la désagréable découverte d’une fin toute sauf réussie), a proprement parler, si le début s’avère vraiment très fun, le reste n’est pas tout à fait ce qui pourrait faire la fierté des fans. Il faut reconnaître qu’il existe quand même quelques améliorations pour nous offrir un jeu très spectaculaire, de ce côté le résultat est réussi. Ce Gears of War a le mérite d’exploser de la rétine bien visuelle. Le challenge proposé tout au long du jeu sont variés, et quelques bonnes petites surprises devraient vous étonnés, même si ceci ne se reflète pas tout au long du jeu. Dans sa globalité, c’est vraiment impressionnant, voire parfois plus que dans le très puissant Gears of War 3. Signalons aussi les discussions de certains persos, qui ne sont pas toujours très tendres. C’est le genre de petit truc qui donne un peu de fraîcheur à une franchise qui en attendait pas moins.

Autre des bonnes choses au plat des réjouissances, c’est bien évidemment le mode multi. Du fait d'un un Free for All, qui vous propose de jouer sans équipier en mode Survie, toutes les parties en multi vous proposent de défendre des points sur la carte. C’est l’évasion totale, comme un fils illégitime des modes Horde et Bestial du précédent jeu. Avec lui, on vous propose d’incarner une classe parmi quatre disponibles en humain. Et c’est en fonction de votre rôle (en gros le perso choisi), chacun disposera de ses points forts et faiblesses. Un brin moins bourrin qu’en solo, l’effet tactique entre beaucoup en jeu dans les modes multi, ce qui lui attribut un résultat plus que satisfaisant et plus ingénieux que dans les précédents opus. Entre un solo sympatoche comme ma poche (c’était pour la rime) et un multi vraiment très bon, c’est pas les effets de vitamines qui manquent à ce Gears of War, non juste un poil d’encore un peu plus qu’on désirait. Bin oui, nous sommes des éternels insatisfaits.

VERDICT

Avantages

-C’est toujours aussi beau
-Une fin qui n’est pas décevante
-Très bon travail sur les modes multi
-Une très bonne bande-son
-Une vraie recherche scénaristique

Inconvénients

-En solo, c’est parfois lassant.
-L’IA vraiment pas au point

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Le moteur graphique est toujours aussi beau, et c’est même parfois plus impressionnant que dans la terrible Gears of War 3.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
La jouabilité est vraiment excellente, le jeu se glisse à travers nos mains sans aucun problème. C’est tout l’art de savoir nous mettre dans le bain.
Durée de vie
4 étoiles
7.5 / 10
Bien qu’il manque pour les puristes quelques ingrédients qui faisaient la force d’un GOW, reste que le multi en a encore pour ses frais. C’est vrai que le précédent jeu était vraiment à la limite, mais respect encore pour ce nouvel opus, qui vous fera passer encore beaucoup d’heures dessus
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Extraordinairement bonne. Elle pour mérite de nous mettre immédiatement dans l’ambiance. Ouah, ça fait du bien.
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Une histoire pour mecs virils « ce n’est pas ma guerre », oups je m’égare. Non, il y a vraiment une volonté d’offrir quelque chose de plus palpable pour mieux s’immerger dans l’histoire. Rien que pour ça, saluons leur volonté pour nous avoir sorti un jeu un peu plus poussé au niveau du scénario.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
Après tant d’années, le moteur d’Epic tourne toujours aussi bien. Et entre les mains d’un nouveau studio, il n'y avait pas de raison que cela puisse changer. L’intégration de petits détails dans le multi sont vraiment les bienvenus, une sorte de ravalement de façade de Gears of War 3. Oui, nous avons aimés que le jeu soit toujours autant rythmé, bien qu’à fortes doses c’est un peu l’usure de vouloir continuer. Peut-être qu’on se fait un peu trop vieux.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU