Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Front mission 3

Console : PSone
Éditeur : Squaresoft
Développeur : Squaresoft
Date de sortie : 5 Juillet 2000
Multijoueurs : non
Public : 12 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Mercredi 05 Juillet 2000 par Blairioch
Front mission 3 est le premier de la série à voir le jour sur Playstation, et surtout, dans nos vertes contrées européennes. En effet, les deux premiers n'étaient pas sortis du Japon, ainsi que les deux "inédits" que sont Gun Hazard et Front Mission Alternative. Alors, quel est le verdict pour ce Tactical-RPG futuriste, peut-être moins connu que Final Fantasy Tactics du même éditeur (Squaresoft), mais néanmoins aussi jouissif ?


Un scénar détonnant !
L'arrivée de cette série sur Playstation ne modifie en rien le principe scénaristique rencontré dans Front Mission 1 sur SFC, il s'agit toujours de complots militaires et politiques dans un cadre futuriste, avec des protagonistes à la psychologie très poussée. Les "seules" différences se situent au niveau des musiques et des graphismes, nouvelle console oblige. Mais je reviendrai sur les points techniques un peu plus loin, car je vais maintenant traiter d'un des points forts du jeu, qui se trouve être le scénario.

La trame du jeu se déroule sur Terre, en 2112. En gros, nous avons deux blocs ennemis, l'OCU (avec le Japon), et l'USN (avec les Etats-Unis). La démo d'intro nous montre ce qui servira de fil conducteur à l'histoire, à savoir le vol d'un prototype de bombe "propre" (sans radiations), à l'USN par l'OCU. Vous incarnez Kazuki Takamera, pilote de test de wanzers (appellation des méchas/robots dans le jeu) pour le compte de la société "Kirishima Industries" qui les livre au JDF (Japan Defense Force). Vous serez accompagné de Ryogo Kusama, un ami sincère mais qui parfois vous prend la tête. Pour le reste, vous évoluerez de complots en traîtrises, dans un cadre futuriste mais hyper réaliste, le tout mâtiné de science - fiction et de manipulations génétiques. De plus, suivant un choix que vous ferez au début de l'aventure, vous aurez affaire à deux scénarios bien distincts. Je m'explique : selon ce choix, vous aurez des alliés dans un scénario qui seront vos ennemis dans l'autre et vice-versa, et les combats ne seront pas les mêmes également ; mais votre but lui, ne changera pas : empêcher la conquête du monde par certaines personnes qui veulent s'emparer de la bombe citée ci-dessus appelée MIDAS. La famille du héros jouera un rôle important dans le jeu, car sa sœur Alisa étudie MIDAS, et son père Isao travaille au JDF.

Suivant le scénario choisi, vous suivrez et vous contrôlerez ou non l'un des personnages-clés de l'histoire, Emir (Emma pour les intimes) Klamsky, créatrice de MIDAS. Enfin, vous serez amenés à visiter beaucoup de pays et à fuir tout le temps au vu des circonstances. C'est tout pour le scénario, car après ça commence à faire long et je risque de dévoiler des pans importants de l'histoire, mais je peux vous dire qu'elle recèle beaucoup de surprises, et cela comble largement le seul "gros" défaut du jeu qui est sa trop grande linéarité (mais je peux vous assurer que ça ne gâche rien !).

Pour l’époque c’était bien !
Au niveau technique, le jeu s'en sort très bien. On notera toutefois l'apparition de pixels lors de certains zooms et des textures quelques peu grossières parfois, mais rien de bien alarmant. Les cinématiques sont, quant à elles, monstrueuses, et elles tuent la gueule ! D'ailleurs, sur ce point, la cinématique introduisant le jeu est phénoménale : elle mêle images de synthèses et phases de jeu, le tout soutenu par un rythme d'apparition des images élevé et une musique tonitruante ; bref, rien que l'intro nous donne vraiment envie de s'essayer à ce Front Mission.
Au niveau des couleurs, c'est très "underground", les nuances sont assez sombres en général du fait que le jeu se passe souvent en milieu urbain ou dans des complexes en intérieur, mais les couleurs des niveaux en extérieur ou lors des combats sont très claires et offrent une bonne dose de fun et de réalisme.

Les animations sont, comme les couleurs, à diviser en deux parties : d'une part, lors des déplacements et du choix des armes, ce n'est pas très transcendant, mais ça reste tout de même très agréable; d'autre part, lors des combats ou des cut-scenes, là c'est une tuerie, ça bouge dans tous les sens et on en prend pour son grade, car ça n'arrête pas une seule seconde ! Passons maintenant aux musiques : elles ne sont pas exceptionnelles mais elles collent parfaitement bien à l'ambiance du jeu, elles sont très électroniques (pas de rap ou de rock par exemple) et certaines nous immergent bien dans le feu de l'action, où lors de séquences tristes ou à caractère noir (révélations dures à encaisser, etc...). Les bruitages sont vraiment bien choisis et presque parfaits, les coups de fusils, les missiles, les impacts de balles, tout est très bien rendu et très réaliste, donc, sur ce point, no problemo !

Un tactical plaisant à jouer
Concernant le système du jeu, on peut citer plusieurs choses : au niveau de la maniabilité, c'est un Tactical-RPG, donc, pas de barre de temps, on ne doit pas se presser pour entrer ses commandes, et en réfléchissant bien, on ne se prend pas la tête. Apres, vu que c'est un RPG, lors des combats, pas de phases de jeu "hard" comme dans les jeux de plates-formes, alors, pas de problèmes !
Et sur la carte du monde ou entre les villes/villages/pays, c'est le jeu qui gère les déplacements, donc, question maniabilité, c'est nickel ! Comme dans tout Tactical-RPG, chaque wanzer aura une capacité de déplacement sur des cases, et cela dépendra de son type de jambes équipé ; Ensuite, après le déplacement, il y a l'attaque, et suivant le type d'armes équipées, on pourra tirer plus ou moins loin, avec plus ou moins de précision, plus ou moins de puissance, etc… L'attaque et le déplacement sont limités par des AP (Action Point), et si on se déplace trop loin par exemple, il ne nous restera pas assez d'AP pour attaquer ou contre-attaquer.

Dans le jeu, chaque wanzer peut être entièrement modifiable, il faut l'équiper avec un corps, des bras, des jambes, et un pack dorsal qui augmente la puissance d'attaque ou la capacité de porter des items ; de même, chaque wanzer a une limite de poids, et chaque arme, bouclier, partie du corps ou autre, aussi. Donc, il faudra faire des concessions : par exemple, si on veut équiper un wanzer avec un lance-grenade et un lance-missile, il ne restera pas beaucoup de poids en réserve, et on ne pourra pas ajouter de boucliers ou d'armes de proximité comme les poings américains ou les haches et autres matraques, d'où la nécessité de créer une équipe polyvalente (exemple: un sniper, un bourrin, un tireur de missiles...).
Chaque arme fait partie d'une catégorie (piercing, impact, fire, beam), et on pourra équiper son wanzer d'add-ons qui le protègeront contre tel ou tel type d'armes (au même titre que les ennemis évidemment).
Comme dans tout bon RPG, il y a des points d'expérience qui augmentent vos AP, votre puissance d'attaque avec les armes que vous utilisez souvent, etc… Au niveau des personnages, chacun possède des compétences qu'il apprend en avançant dans le jeu, et qui le rendent plus fort (par exemple, zoom : augmente la précision, double assaut: attaque avec arme de poing et arme à feu telles que le pompe, la mitrailleuse, le snipe gun).
Pendant une bataille, il sera même possible de faire éjecter le personnage de son wanzer pour éviter la mort (le wanzer est détruit lorsque son body atteint 0 HP) et on combat alors au revolver! On peut aussi voler les wanzers ennemis ou essayer de les faire se rendre pour les revendre plus tard ou les utiliser pour soi même.
Le jeu vous fera alterner les phases de parlotte, les visites des villes avec les bars (pour les informations), les magasins, etc… et les phases de combat. Dans les magasins, il sera possible, en plus d'acheter des objets (recharge missiles, récupération de HP, etc…), d'upgrader les HP de vos parts et leur : puissance/capacité d'évasion/pourcentage de chances de toucher l'ennemi.

A la fin de chaque combat est dressé un tableau des statistiques de vos actions (ennemis tués, argent gagné, dommages occasionnés/encaissés, nombre de tours etc…) vous permettant de vous évaluer pour mieux progresser et vous vous verrez octroyer un rang (platinum, gold, silver, bronze).
En ce qui concerne les innovations par rapport aux RPG en général, on notera l'existence géniale d'un réseau Internet dans le jeu, et qui possède plusieurs fonctionnalités : correspondance par mails avec des protagonistes du jeu, approfondir le contexte du jeu en visitant des sites divers et variés, en "crackant" l'accès à certains sites et en obtenant des données secrètes, etc… On peut même télécharger des logiciels pour crypter ses mails, changer ses fonds d'écran, bref, c'est le véritable Internet vu par James Bond, et ce côté secret apporte une réelle profondeur au jeu.

De bonnes musiques dans l’ensemble
Les bruitages sont pas mal du tout, quand aux musiques elle représentent bien la guerre futuriste et collent parfaitement à l’esprit du jeu, sans pour autant être mémorables.

Durée de vie mitigée dépendant du double scénario
Pour ce qui est de la durée de vie, il faut compter environ quarante à cinquante heures par scénario, ce qui en tout nous fait plus d'une centaine d'heures de pur bonheur ; sans compter que l'on y revient avec plaisir, donc, de ce côté, c'est du tout bon ! Sur le "terrain", on pourra contrôler jusqu'à quatre personnages, plus parfois des alliés surprises, le tout pour un total de huit personnages jouables (différents selon le scénario), qui fonctionnent selon le bon vieux système du tour par tour (alternant phase alliée et phase ennemie).


En conclusion, on pourra dire que ce Front Mission 3 saura satisfaire les amateurs et les passionnés de T-RPG et de mechas de par ses nombreuses qualités qui sont en vrac deux scénarios explosifs, des musiques d'ambiance très réussies, une très bonne durée de vie, un fun et une profondeur sans limite, et une bonne accessibilité (tutorial très bien fait et maniabilité simpliste une fois habitué aux commandes des wanzers). Le seul reproche que l'on pourrait faire à ce soft serait sa linéarité, mais au vu du plaisir que ce jeu procure, cela n'a vraiment pas une grande importance. Par contre, si vous vous plantez de tactique lors des combats, là ça ne pardonne pas et c'est le game over assuré, cela arrive souvent lorsque l'on ne connaît pas le niveau, d'où l'assez grande difficulté de ce jeu, mais bon, il n'y a rien d'insurmontable (du genre dans FFT le combat contre Vélius) à part pour les boss. Enfin, cela reste un très bon produit dans l'ensemble et en plus c'est très loin des RPG tape à l'œil de maintenant (qui a dit FFIX ?), et je ne saurais que le conseiller à tous ceux qui ne s'y seraient jamais essayés.

VERDICT

Avantages

-Le double scénario!
-Un gameplay passionnant et profond.

Inconvénients

-Des graphismes peut-être un poil bâclés.
-Des musiques qui auraient pu être meilleures.

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Très détaillés, fins, mais un peu pixellisés, mais bon, faut pas chipoter.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
C'est un T-RPG, pas besoin d'être un expert, il faut juste savoir appuyer sur les boutons
Durée de vie
5 étoiles
9.5 / 10
Plus de 100 heures, pour un RPG de nos jours, et sans se lasser, ça frise la perfection (sans arriver au niveau de PSO) !
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Très sobres, elles collent cependant très bien à toutes les situations. Les bruitages sont excellents, rien à redire, c'est très réaliste et ça donne du punch !
Scénario
4,5 étoiles
9.0 / 10
Deux scénarios bien distincts, une intrigue en béton et des rebondissements sans interruption : en un mot, c'est excellent !!!
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Un très bon produit dans l'ensemble !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

07 Apr. 2005 | 16h22


Alucard
Scenar en béton , combats supers, pas mal d'innovations pour l'époque , j'avais adoré pour ma part :)

07 Apr. 2005 | 19h25


blairioch
Oui à essayer avant le 4 car bien mieux lol :-) Le truc trippant de ce jeu est sans conteste le double-scénar.

17 Apr. 2005 | 20h16


Vinz
AH oui tu m'étonnes que pour l'époque c'était plutot pas mal du tout lol.

07 Mar. 2007 | 17h20


le link du 57
ouais mais maintenant c'est moin bien...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU