Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Freshly-Picked : Tingle's Rosy Rupeeland

Console : Nintendo DS
Éditeur : Nintendo
Développeur : Vanpool
Date de sortie : 14 septembre 2007
Multijoueurs : non
Public : Tout public

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Vendredi 25 Janvier 2008 par ennissay


N'importe quel bretteur habitué aux terres d'Hyrule l'a sûrement rencontré sinon entendu parler de lui. Petit lutin vert assez cinglé qui a l'habitude de vous confondre avec une fée mais qui derrière ses airs d'enfant gâté cache en fait un monstre redoutable en affaire qui en voudra toujours à votre bourse pleine de rubis. Vous n'y êtes toujours pas? Rajoutons alors à cela que ses cartes du royaume sont célèbres du village goron jusqu'à la cité zora, oui je vous parle de Tingle le fameux traceur de carte aéroporté, apparu pour la première fois dans the Majora's Mask.

En fait, on ne peut pas dire que ce petit personnage agaçant ait jamais vraiment été dans le coeur des fans. On peut donc trouver étrange que Nintendo ait daigné accorder un jeu entier au lutin cartographe surtout à une heure où tout le monde ne jurait que par Twilight Princess et Phantom Hourglass. La sortie en France de Freshly-picked : Tingle's Rosy Rupeeland n'a d'ailleurs été confirmée qu'au dernier moment. Que penser alors des aventures du gnome le plus radin de l'univers?

Cet épisode DS nous conte en fait l'histoire de Tingle. Celui-ci n'est alors qu'un célibataire oisif et sans le sou au moment où un certain Pépé Rubis lui apparaît. Il se voit alors confier la lourde mission de rassembler un maximum de rubis pour faire pousser la tour des dieux et ainsi accéder jusqu'à Rubis Land, le paradis des rubis. Pour ce faire, Pépé Rubis offre à Tingle son magnifique costume vert et moulant que tout le monde connaît ainsi qu'une assistante aux charmes particuliers, Pinkle. C'est alors que commence une quête sans merci pour amasser un maximum de rubis.Et pour mener cette quête à bien, autant dire que la radinerie sera de mise. C'est bien simple, dans l'univers de Tingle rien n'est gratuit, tout s'achète et se marchande âprement avec les divers habitants de la région. Même le plus banal des renseignements se monnaie quelques rubis, alors lorsqu'il s'agit d'acheter un objet particulier n'espérez pas vous en tirer pour moins de quelques centaines de pierres précieuses ! Heureusement, les moyens de s'enrichir sont assez nombreux pour rester compétitif dans le marché. Bien souvent les habitants du villages auront quelques services à vous demander et vous paieront plus ou moins grassement si vous les aidez. Il nous est aussi possible de revendre quelques plats et breuvages de notre confection à partir des objets trouvés dans la nature, au hasard ou à partir de recettes durement marchandées.

Tout se fait par marchandage en fait et le système se veut assez fourbe. Si vous souhaitez acheter un objet, c'est souvent à vous de donner un prix, et si par malheur vous ne donnez pas assez, vous perdez votre argent sans pour autant récupérer l'objet. Le principe est le même pour les récompenses, à vous de soutirer un maximum d'argent à vos acolytes sans pour autant dépasser leurs limites, ce qui se paie souvent très cher. Le système peut paraître un peu frustrant dans les premiers instants mais on finit petit à petit par avoir une certaine notion des valeurs pour ainsi dépenser un minimum d'argent tout en en gagnant un maximum. En fait, au-delà de ces petits services rendus, le principal moyen de s'enrichir est d'explorer le monde qui vous est offert. On y trouve des objets rares mais aussi beaucoup d'ennemis assez belliqueux. Là encore, le système de combat est assez particulier et déroutant. En fait, dès lors que l'on entre en contact avec un ennemi, un "nuage de bagarre" se produit dans lequel on ne contrôle pas grand chose finalement! On se contente de tapoter frénétiquement à coups de stylet tout en se déplaçant jusqu'à ce que l'issue du combat soit décidée. Autant dire que la mort sera souvent brutale et inattendue, chaque coup reçu vous fait perdre des rubis et lorsque vous êtes ruiné c'est la mort. Il sera donc indispensable de recruter des compagnons dans les tavernes, toujours moyennant quelques espèces, qui nous suivront et resteront sous nos ordres. A vous de choisir judicieusement celui qui vous convient en sachant que les plus costauds sont évidemment les plus chers. On peut alors l'envoyer au combat à sa place en sachant que si l'on rassemble un maximum d'ennemis dans un même "nuage de bagarre", les gains sont ensuite décuplés. Il faut donc essayer de jouer avec ça pour s'enrichir un maximum sans y laisser trop de plumes. En cela, le mode de combat est assez déroutant, le contrôle est finalement assez passif, on ne dispose que de la croix directionnelles pour se déplacer et toutes les interactions s'exécutent au stylet. En somme, on ne peut pas dire que l'action soit survoltée.

Nous voilà toutefois parés pour explorer ce monde étrange et dessiner quelques cartes qui se vendront à bon prix à la mamie du village. On est aussi amenés à explorer quelques donjons qui recèlent d'immenses trésors gardés par des monstres et des boss gigantesques qui eux proposent un mécanisme de jeu précis pour les vaincre, respectant par là la tradition des boss de Zelda. Le challenge n'est jamais très corsé et une fois la faiblesse de l'adversaire comprise, on en vient à bout sans problème. Une fois le pactole récupéré, donnez des rubis à la fontaine des dieux pour faire pousser la tour et ainsi vous rapprocher un peu plus de Rubis Land tout en ayant accès à de nouvelles zones en attendant le jour bénit.
L'ambiance, quant à elle, se veut très proche des épisodes 2D de Zelda. C'est coloré, vivant et très fin. Les clins d'oeil au royaume d'Hyrule sont nombreux mais on regrettera tout de même une certaine répétitivité dans les environnements. Disons qu'il y a quatre mondes différents à l'intérieur desquels tout se ressemble plus ou moins, ce qui fait qu'on se perdra assez souvent. L'ambiance sonore est quant à elle assez déséquilibrée. Inexistante par moments et au contraire très présente parfois, la musique ne marquera de toute manière pas les esprits. Heureusement, l'univers recèle toute une série de petits bruitages idiots qui réussissent à conférer un certain charme au jeu. En fait, les aventures de Tingle restent tout de même un peu décevantes. A voir la jaquette on s'attendait à du grand n'importe quoi mais le jeu n'est au final pas si délirant que ça et manque en général d'humour (rien à voir avec Super Paper Mario par exemple).

Bref, le constat final est assez mitigé pour ce Tout nouveau Tout chaud Tingle au Royaume "Rosoyant" des Rubis (traduction approximative!). Il y a de bonnes idées, le système de marchandage est plutôt bien pensé et mise sur notre frustration pour aiguiser notre radinerie au plus haut point, mais le gameplay en général peut être un peu déroutant, on aurait sans doute aimé plus d'action, plus de diversité, plus de surprises et plus de n'importe quoi. Les aventures de Tingle valent donc le détour à condition d'aimer l'univers de Zelda et d'être un peu curieux. De toute façon, vu le très faible nombre d'exemplaires distribués chez nous je suppose que le jeu doit être maintenant assez dur à dénicher !

VERDICT

Avantages

- Le concept inédit de marchandage
- L'univers un peu loufoque
- La finesse de la 2D

Inconvénients

- L'action trop passive
- Le marchandage est parfois frustrant
- L'intérêt n'est pas assez ravivé au long de l'aventure

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
La 2D est fine et détaillée, tout comme les animations assez dynamiques et amusantes. On note tout de même un manque de variété au sein des environnements.
Jouabilité
3,5 étoiles
6.5 / 10
Au niveau de la jouabilité, Tingle fait dans le simple, on se dirige avec la croix et tout le reste se fait au stylet sans mal. On regrette toutefois le manque d'activité dans les combats qui sont donc assez rébarbatifs.
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
La durée de vie est correcte mais sans plus, comptez simplement un peu plus de 10h pour en venir à bout.
Bande Son
3,5 étoiles
6.5 / 10
La bande son n'est pas vraiment marquante, elle est juste assez correcte pour bien coller à l'ambiance du jeu.
Scénario
3,5 étoiles
6.5 / 10
Un but global, atteindre Rubis Land. Mais au-delà de ça les petites trames scénaristiques sont loin d'être haletantes.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
Freshly-Picked : Tingle's Rosy Rupeeland est un peu un OVNI. On en viendrait presque à se demander ce qui a motivé Nintendo à sortir ce jeu en Europe sans faire la moindre pub autour de lui. Le concept basé autour de l'argent est bien pensé et rapidement on se prend au jeu du marchandage. Mais la partie aventure du jeu n'est pas vraiment passionnante faute d'une interactivité avec l'environnement pas assez poussée. Les aventures de Tingle sont donc juste agréables mais pas de quoi en faire un indispensable. A réserver aux intéressés donc.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

25 Jan. 2008 | 21h25


Vinz
Ca à l'air rafraîchissant :-) Sinon l'astuce des prix serait pas de sauvegarder juste avant de proposer un prix ? un peu fourbe et anti-jeu, mais j'imagine que cela peut s'éviter de grosses galères, nop ?

25 Jan. 2008 | 23h21


ennissay
oui c'est une faille exploitable, mais j'ai préféré jouer les règles pour garder le piquant du marchandage!
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU