Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

FlatOut 2

Console : PC
Éditeur : Codemasters
Développeur : BugBear Entertainment
Date de sortie : Juillet 2006
Multijoueurs : oui
Public : 12 ans et +

Note des membres
1 vote (4.50 / 5)
Posté le Samedi 29 Juillet 2006 par Ganon



Introduction

Si l’on vous pose la question « quelle a été l’un des meilleurs jeux de carambolage il y a 10 ans? », le seul qui vous vient réellement à l’esprit est Destruction Derby sorti sur PSone.
Mais quand on vous la repose en précisant un support « current-gen », c’est le trou...Ah si Burnout ! Hélas très loin d’un gameplay d’un Destruction Derby, et l’opus « Arena » sur Playstation 2 avait fait disparaître cette licence dans les abysses.
Vient alors FlatOut, un jeu crée par BugBear qui ne payait pas de mine mais qui grâce à une jouabilité très distincte et un moteur physique assez développé avait fait sensation il y a quelques temps. Et voilà qu’une nouvelle suite arrive...voyons ce qu’elle a dans le ventre !

Le jeu a été testé avec la configuration suivante : PT IV 2.8 GHZ, carte graphique GeForce7800GS, 2Go de ram.


Regarde les joujoux que j’ai rapporté !

FlatOut 2 nous remet donc au baquet d’une voiture (si l’on peut appeler ça comme cela) prêt à manger du bitume et de la poussière pour franchir la ligne d’arrivée en premier et ceci par tous les moyens. Le jeu nous propose de faire un joli mode carrière, largement plus développé que son aîné, qui vous tiendra scotché une petite semaine ou presque ayant pour but de décrocher la coupe finale.
Les développeurs ont enfin incorporé un mode online ce qui vous permettra de passer de belles heures à casser les dents de vos adversaires à l’autre bout du continent dans n’importe quelle mode.


Superman yeaaaah !!

Et oui car FlatOut 2 propose une belle guirlande de modes en tout genre.
De la course comme d’habitude mais « jeu de sotck-car oblige » vous proposera aussi de vous exploser la figure à coup de parc-choc dans des endroits fermés où celui qui aura le plus cartonné de bagnoles tout en restant le plus longtemps gagnera la partie. Il y a aussi des courses qui prendront place dans des arènes et dont le circuit s’entrecroise pour aboutir à des carambolages monstres dès le deuxième tour. Quand au dernier mode, ce sont des cascades, évènements ou encore mini-jeu (appelez cela comme vous le voulez) où le but sera de faire le plus de points en éjectant votre pilote dans les airs, en passant le pilote est toujours aussi démembré que dans le premier opus, pour un but précis comme le faire voler le plus haut, jouer au bowling avec ou encore jouer au ricochet en le faisant rebondir le plus de fois sur l’eau ; bref un total de 12 épreuves hilarantes et extrêmement fun.


Bouge de là ! C’est ma place !

Le mode carrière se divisera donc en 3 catégories :
-Derby : Des voitures assez lentes qui vous aideront à maîtriser les parcours
-Course : Des voitures qui ressemblent beaucoup plus à des...voitures, enfin on voit qu’elles ne sortent pas d’une casse, avec une rapidité décuplée.
-Rues : Les voitures les plus sportives et rapides du jeu.
Il vous fondra donc un peu de temps puisqu’il vous faudra la voiture adéquate et donc l’argent nécessaire pour en acheter une dans chaque catégorie distincte. Dans le tas se trouvent des 4x4, des citadines ou des voitures à propulsions hyper nerveuses ; mais comme vous l’aurez deviné, on commence avec les plus lentes du jeu.
Ces dernières pourront d’ailleurs être customisées à votre guise pour que son accélération, sa tenue de route, sa résistance et tout le tralala habituel soit optimisée. Enfin bref, il y aura sept caractéristiques à prendre en compte sur sa voiture, par contre ses améliorations ne se verront pas à l’extérieur ce qui est fort dommage, on aurait bien voulu quelques petits changements visibles.
On a le choix dès le début à seulement quatre voitures dans la catégorie « Derby », on achète celle qui nous convient le mieux et c’est parti pour les premiers tours de roues.


Tu vas voir ta Djeule !

Le décompte arrive à zéro, on avance de 200 mètres, on prend le premier virage et on s’aperçoit vite que le jeu est très beau, ce n’est pas du « next-gen » mais cela s’en rapproche.
Des effets de brillance à gogo et en temps réel sur les carlingues, des décors détaillés, intéractifs et variés, et des voitures qui bougent à merveille ; accentué par une animation au poil où le frame rate ne baisse pas d’un chouya même si il y a un gros carambolage devant notre nez.
Néanmoins au niveau de la jouabilité, quelque chose chagrine, cela ne se ressent pas beaucoup au début mais augmente avec les classes et confirme par la suite que ce second FlatOut est différent du premier : l’inerte des voitures a changé, le jeu se passe en majorité dans des endroits assez urbains et l’ont ressent moins les chocs sur tous les obstacles que dans le précédent opus.
Les développeurs ont donc favorisés le côté « bourrin » alors que dans le premier on évitait même de rentrer dans des barrières en bois ou de rouler sur des plots de peur de perdre le contrôle de son véhicule.
Bref il y a du léger Burnout dans l’air, et ceci est accentué par la notation d’étoiles des dégâts commises sur l’un de vos adversaires qui fait inévitablement grimper votre jauge de nitro.
Ce second FlatOut perd donc un léger charme face à son aîné.


Non pas dans le...mur !

Le jeu assure un moteur physique toujours aussi développé et votre voiture, qui contient une barre de vie plus ou moins fragile selon la classe prise, partira en poussière sur environ quarante localisations différentes. La partie se finira souvent sans portière, de la carrosserie rayée en traînant sur ses trois roues, voir même se finira sans apercevoir la ligne d’arrivée si vous avez trop abusé des murs. Il n’y a donc aucun reproche à faire sur ce point.
On ne pourrait critiquer l’I.A. aux petits oignons que BugBear nous a concocté. Elle vous poussera sans relâche en dehors de votre trajectoire, vous éjectera sur un poteau si l’occasion se présente et sera très revancharde si vous l’avez déjà explosé contre un mur auparavant.
Par contre deux choses sont à déplorer puisque premièrement l’I.A. triche légèrement c'est-à-dire qu’elle vous attendra si elle est trop loin ou pressera le champignon si elle est larguée, c’est donc très crispant et énervant mais favorise la bataille jusqu’au dernier tour. D’ailleurs le circuit lui-même, hors des obstacles habituels, vous mettra des bâtons dans les roues si vous êtes premier puisque une chute de rochers ou de caisses est souvent aperçue au deuxième tour, pilepoil pour emmerder le premier dans sa progression.
Le second petit défaut est que, lors d’un accrochage, la voiture adverse se bloque dans votre parc-choc, impossible donc de se dégager à moins d’avoir assez de nitro et de puissance pour l’envoyer valser dans le mur, ou sinon vous n’avez plus qu’à reculer ce qui vous fera perdre quelques secondes.


Toi tu es mon « Keupin » !!

Vu le nombre de mode dans ce FlatOut, le multijoueurs ne peut qu’être meilleur que en solo !
Et bien oui ! Cette logique est donc concluante puisque l’on pourra passer beaucoup plus d’heures en online que en solo.
Les cascades prennent une autre tournure et on ne peut que rigoler devant son écran en voyant un joueur loupant complètement son envol et s’écrasant contre un mur. Les courses de démolitions sont souvent plus jouissif mais peut-être trop répétitif à mon goût. Quand aux courses, ce plaisir est décuplé puisque enfin l’écart est irrattrapable si vous avez mis une « carotte » à vos adversaires, ou bien si vous vous trouvez un adversaire à votre taille, vous ne pourrez qu’adorer d’avoir une occasion de le foutre dans le mur et lui faire perdre de précieuses secondes.
Par contre, on a hâte que les développeurs nous lâchent un petit patch pour corriger certains plantages, très énervant d’ailleurs, qui nous font revenir sur windows en pleine course.


Conclusion

BugBear nous a fait un très bon mixte de gameplay avec une très bonne durée de vie, des graphismes plus que correct avec un moteur superbement optimisé, des musiques rock avec des groupes comme Yellowcard et Supergrass qui donnent du rythme au jeu, et une jouabilité toujours aussi propre au FlatOut, malgré une accentuation vers le bourrinage par rapport au premier opus.
FlatOut 2 est donc une belle réussite avec un prix réduit qui ne peut que favoriser l’achat.
On a une légère impatience de voir ce que cela va donner sur « next-gen ».


Voici une vidéo de 12 minutes avec 2 courses différentes pour vous faire un petit avis du jeu c’est ici.
Par contre, elle ne reflète en rien sur la qualité visuelle du soft.



VERDICT

Avantages

-Le fun indétronable
-Les graphismes
-Le mode online
-Les musiques (si vous aimez le rock)
-La durée vie acceptable

Inconvénients

-quelques bugs de collisions
-Des plantages en mode online
-Les musiques (si vous n'aimez pas le rock)

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
Ce n'est pas du next-gen mais celà y ressemble, une réalisation remarquable a été fait tant que ce soit sur la physique, les effets, l'animation, l'optimisation et j'en passe
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
Une jouabilité qui vous demandera une dizaine de minutes pour prendre vos bases
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Un durée de vie convenable en solo avec un mode online qui vous tiendra longtemps
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
si vous aimez le rock...cela ne vous dérangera pas...par contre les autres vous désactiverez tout de suite le son dans les options
ScénarioNada
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
FlatOut 2 revient en force donc avec cet épisode qui améliore ces qualités ainsi que certains défauts de son ainé (la durée de vie). On ne peut que être sous le charme face à un jeu qui dégage un tel fun surtout en multijoueurs. Attachez un bandeau autour de votre tête et courrez l'acheter.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

29 Jul. 2006 | 13h42


Guillaume
Les graphismes sont tres beaux !

29 Jul. 2006 | 13h58


Vinz
Ahhhhh Destruction Derby le bon vieu temps :) on laissait toute les voitures s'écrabouiller entre elle avant de rentrer dans l'arène ce qui laissait un chance en plus de survivre :D

29 Jul. 2006 | 19h22


Giggs
Il a l'air bien sympas ce jeu... A essayer donc :)

16 Aug. 2006 | 03h11


Zefi
Le un était un peu bizarre niveau conduite... J'attends de tester celui-ci!

26 Aug. 2006 | 14h50


Ganon
Nan baptiste abstient toi de poster sur mon test...s'il te plait :F
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU