Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Final Fantasy Tactic Advance

Console : GameBoy Advance
Éditeur : Nintendo
Développeur : Squaresoft
Date de sortie : 24 Octobre 2003
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
1 vote (3.50 / 5)
Posté le Mardi 05 Juin 2007 par philyra
En attendant la sortie des prochains Final Fantasy Tactics sur les consoles portables DS et PSP, je vous propose dans ce test de découvrir l'opus GBA, qui avait donné cours à diverses opinions assez contradictoires quant à sa qualité et à l'utilisation de la licence. Critiqué par certains joueurs et apprécié par d'autres, voyons de manière concrète si cette apparente ambiguïté est fondée...

Une histoire qui commence bien...

Quand je dis que le scénario commence bien, c'est qu'il a au départ la qualité d'être simple. Il s’agit d'un groupe de copains de classe ayant chacun leur personnalité (voir le guide du jeune héro et de la jeune héroïne) et rêvant chaque jour d’aventure. Quant il découvre le vieux livre poussiéreux intitulé « Final Fantasy », Mewt Randell décide d’aller le lire avec ses 2 amis Ritz Malheur et Marche Radiuju. Il fait alors le vœu de transformer le réel ainsi et c'est dans un rayon de lumière que la magie opère, transformant la ville de St-ivalice et ses habitants. Nos tous jeunes aventuriers ont également été envoyés dans ce monde parallèle et vous y incarnez Marche (devenu entre temps un guerrier). Votre quête pour revenir dans le monde réel commence. De ce point de vue là c’est assez rapide, mais les quêtes annexes sont nombreuses, et j'en viendrais à dire qu'on en voit souvent pas la fin : vous pourrez faire jusqu’à 25 combats avant d’arriver à un évènement qui puisse faire progresser l'histoire principale. Autant dire que certains combats ne trouveront pas toujours du sens aux yeux du joueur, et que dire des célèbres cristaux que l'ont doit détruire pour mettre fin à cette fiction. Un scénario plutôt prétexte donc...

Premières foulées dans la neige

La première bataille que vous effectuerez se déroulera en hiver dans le monde réel de St Ivalice. Sous prétexte d’avoir raillé votre amie Ritz, vous vous disputerez à coup de boule de neige avec le groupe des petits malins qui vous ont mis en rogne. Il faut souligner que le didacticiel est bien fait et pose vite les bases. Et vous n’aurez de cesse de les répéter au cours du jeu, certes, avec quelques subtilités supplémentaires, mais dans l’ensemble ce sera pareil. Dans le monde de Final Fantasy vous assisterez à des attaques aléatoires de lieux que vous aurez visité et qu’il vous faudra défendre. La routine en d’autres termes. Sinon vous rencontrerez parfois des bandits avec qui vous pourrez négocier. Mais dans l’ensemble, toute votre quête se résumera par des combats choisi à partir de mini-quêtes. On notera aussi la recherche d’items et surtout la venue (aléatoire elle aussi) d’alliés qui souhaiteront rejoindre votre groupe, à vous de les accepter ou non.

Respecter la loi !

Un aspect très intéressant du jeu : la présence d’un juge au cours des combats. Outre le fait qu’il empêche la mort définitive d’un personnage, il fait respecter les lois en vigueurs, et toutes infractions vous coûtera un carton : jaune pour la première (avec la perte d’un objet à la fin du combat), rouge pour la deuxième (avec retrait du personnage du combat et de votre groupe). Que faire dans la seconde situation ? C’est assez simple en vérité, votre compagnon se trouve en prison et vous devrez attendre un certain temps avant de le récupérer si vous ne pouvez pas payer la caution. La difficulté du jeu est bien évidemment accrue, surtout quand on passe à trois lois (imaginez ne pas pouvoir utiliser votre arme principale, ni vos sorts !) mais on préférera souvent attendre un jour favorable au combat, ce qui en définitive ajoute à la longueur du jeu. Sinon on peut également braver les lois par l’intermédiaire de cartes qui briseront les interdits pendant 1 combat. A noter aussi que les invocations ne seront possibles que selon le nombre de points du juge que vous aurez obtenu. Quelques effets de magie méritent d’ailleurs le coup d’œil, outre les graphismes pendant les batailles colorés et assez sympathiques. Les décors sont quant à eux très simples mais la vue isométrique s’adapte bien…

Des enfants en mal d’imaginaire

Les différents protagonistes, en plus d’avoir une personnalité assez basique malgré l’attachement qu’on peut ressentir pour eux, s’effacent beaucoup au profit des nombreux combats qui se jouent, tant et si bien qu’on finit par ne plus voir que son héro sur les 3 jeunes aventuriers qui lisaient le livre au départ de l’histoire. Avec un peu d’exagération bien sûr, puisqu’on sait que Mewt est devenu le roi du pays et Ritz une farouche guerrière, mais il n’y a qu’ainsi qu’on peut se rendre compte des choses non ? Cependant on apprécie quand même le monde relativement bien fourni en divers objets et en races ayant chacune leur spécificité : avec les humains mais aussi les Vieras, les Bangaas, les N’mous et les Moogles. Hors l’aspect attrayant de tous ces personnages, suffisamment bien modélisés pour qu’on le remarque, l’univers est assez limité notamment en ce qui concerne les déplacements. Il faut en effet savoir une fois de plus qu’en dehors des 300 quêtes proposées le jeu se finit rapidement.

La taverne, lieu de ralliement de tout aventurier

La taverne est un lieu dans lequel vous reviendrez souvent surtout si vous attachez un intérêt aux quêtes annexes, c’est là que vous trouverez les propositions concernant toutes les missions du jeu. Il vous faudra choisir parmi les récompenses proposées et il vous suffira parfois d’envoyer un de vos compagnons pour récolter au bout de quelques jours le pactole. Attention quand même, le niveau de ce dernier devra être en rapport avec la difficulté de la tâche sans quoi il reviendra bredouille. De même, envoyer un personnage en mission suppose que vous ne pourrez plus l’utiliser donc assurez vous que les prochains combats seront à votre hauteur sans cet allié. Les boutiques d’armes et d’armures figureront aussi dans les lieux que vous visiterez le plus souvent sachant que certains jobs requièrent certains types d’armes. A noter qu’un arc vous permet de capturer des créatures, de quoi profiter pleinement du bestiaire du jeu à travers un zoo un peu spécial...

Moi plus tard, j’veux être dentiste

En effet, comment passer à côté de l’importance que tiennent les jobs (ou métiers) dans ce jeu ?! Pas tous accessible au début de l’aventure mais selon des conditions à remplir, ils représentent un point non négligeable de l’aspect RPG de l’ensemble, et ils sont assez nombreux. Ce sont eux qui offrent des capacités uniques aux personnages avec par exemple pour un chevalier la possibilité de se défendre de façon inébranlable, ou pour un magicien de lancer des sorts, chose plus commune mais avec une différence entre les catégories de magie. Cela ajoute bien sûr de l’intérêt aux combats, et c’est sans compter que les races ont chacune un ou plusieurs métiers spécifique(s), ce qui est d’autant plus agréable compte tenu du changement de modélisation des personnages selon leur job.

VERDICT

Avantages

- Les combats accrocheurs
- Des graphismes dans l'ensemble sympathiques
- L’aspect Tactical-RPG
- Le nombre de races
- Une durée de vie immense potentiellement...

Inconvénients

- ...Une exaspération qui peut s'installer du fait de la répétition
- Un scénario prétexte
- L'univers un peu laissé de côté
- Les combats n'ayant pas toujours un intérêt
- Des lois parfois trop contraignantes

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Dans l'ensemble c'est correct pour de la GBA, avec des effets visuels assez remarquables. Cependant on déplore l'aspect limité qu'offrent les zones de combats qui ne donnent pas un superbe point de vue sur les décors. Néanmoins les personnages sont bien modélisés
Jouabilité
3,5 étoiles
7.0 / 10
Le principe du jeu se résume en assez peu de choses : se battre, se balader sur la carte pour trouver la suite, et envoyer ses copains en mission. Répétitif me direz-vous ? En effet, mais c'est sans compter le caractère au combien accrocheur de ces fameux combats dont l'action-tactique a de quoi nous scotcher à notre écran. On apprécie parallèlement le côté RPG poussé notamment grâce aux jobs. Le choix isométrique peut quant à lui dérouter au départ mais finalement convient très bien.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Presque illimité serait-on tentés de dire. Néanmoins, si vous savez quoi faire, le jeu se termine en vérité très vite. Tout dépends donc des combats que vous choisirez de mener, en sachant que ces derniers présentent aussi un inconvénient quand on imagine le nombre d’entre eux qui peuvent se répéter au cours du jeu...
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
Les musiques ne sont pas sensiblement très variées cependant elles restent suffisamment mélodieuses pour qu'on ait pas nécessairement envie de les couper.
Scénario
2,5 étoiles
5.0 / 10
Sans doute un des points le plus décevant, notamment quand on connaît l'importance du scénario dans les autres épisodes de cette licence. L'histoire apparaît en effet comme un prétexte pour enchaîner des batailles. Heureusement que les possibilités sont variées sans quoi on finirait vraiment (et c'est peut-être le cas) par s'ennuyer de cette répétitivité entre les évènements signifiants.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
La licence des Final Fantasy m'avait habitué à mieux et pourtant on ne peut pas dire pour autant que cet épisode soit décevant... Si on se défait du scénario, qui passe après le système de combat, le jeu a beaucoup pour plaire avec son action-tactique qui côtoie le RPG. Mais j'insiste alors sur l'idée qu'il faut apprécier le genre. Pour le découvrir ce n'est peut-être pas ce jeu-là que je conseillerai d'acheter en premier (voir aussi Fire Emblem ou Shining Force), malgré d'évidentes qualités en ce qui concerne les combats. En un mot, à essayer avant tout. Et plus si affinités.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

05 Jun. 2007 | 17h21


Vinz
Pourquoi pas ... mais je préfère encore le bon vieu classique rpg "normal" ^_^. Mais si je le vois en occaz je le tenterai :-) Merciii !

05 Jun. 2007 | 20h05


philyra
A 10e c'est sûr que ça vaut quand même le coup, mais j'ai toujours une nette préférence pour Shining Force ou Fire Emblem...

07 Jun. 2007 | 10h32


Zefi
Le systéme de lois est excellent je trouve... FF tactic reste la référence, mais cette "suite", loin de faire jeu égale, fait honneur à la licence et au genre... Contrairement à toi Philyra, j'ai trouvé Fire Emblem plutôt dévevant, vu les critiques très très bonnes dont il été attribué j'en attendais beaucoup (peut-être trop).
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU