Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

FIFA 10

Console : Xbox 360
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : EA Sports
Date de sortie : 1er octobre 2009
Multijoueurs : oui
Public : Tout public

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Dimanche 01 Novembre 2009 par Zefi
La saison 2009-2010 est lancée, les matchs font la une sur TF1, la ligue des champions prend son envol pour une année endiablée, les différentes équipes de chaque ligues se battent pour engendrer le moindre point toutes les semaines (quasiment), pendant que l'équipe de France essaye de sauver sa peau, et devra faire face à une équipe Verte (Irlande) ayant les crocs pour décrocher le fameux billet pour la coupe du monde 2010 !

Le match commence !

Fifa s'élance avec un « simple » numéro 10 sur la jaquette, illustrant Benzema, Mandanda et Hoaraux, une pauvre affiche pour nous français, mais qu'importe, l'heure de jouer sa vie sur le terrain vient de débuter. Le football véritable machine à sous depuis des lustres ne cesse de surprendre, alors que l'an passé, il fut nommé sacré roi, il m'a suffit de quelques matchs pour me forger un pré-avis. Au premier abord difficiles de se demander si l'on joue à la version 09 ou à celle de cette année tant l'aspect graphique n'a que peu évolué. Les visages affichent une modélisation encore et toujours moyenne, entachant un réalisme crédible touchant les stades ou le terrain, bien que parfois bien trop lumineux. Point d'évolutions au niveau des maillots restant blanc comme neige alors que les joueurs taclent sans cesse dans la boue, même si l'on pardonnera vu le respect de ces derniers quasi-irréprochables !

Seulement voilà, première circulation du ballon et l'on remarque l'absence de courses, de crochets robotisés, à l'animation dépassée, on se croirait dorénavant devant un véritable match, le tout grâce à l'arrivée du fameux « 360° » qui certes dans un premier temps conclura par de mauvaises surprises (courses pas toujours droites...) mais qui se veut particulièrement réaliste. Plus de courses sur 8 axes, toutes les directions sont dorénavant prises en compte, modifiant considérablement certains aspects du football virtuelle. Alors qu'à force de connaître tous les rouages des simulations foot-balistique que l'on nous envoie dans la tronche depuis moultes années (et pour la plupart du temps, en fin d'année), il est dorénavant plus difficile d'anticiper la course d'un joueur adverse, entraînant par la même occasion, la venue du « coude à coude ». J'entends déjà dire, « mais ça existe depuis belles lurettes », sauf qu'on sent vraiment l'importance des duels, tous ballons se jouent, il n'est plus question d'avoir un joueur rapide pour passer sans problème devant l'opposant, non, cette ère est révolue ! Coups d'épaules, petites obstructions à l'aide du bras permettant de ralentir la course d'un joueur adverse, des petites nouveautés faisant leurs petits effets, rajoutant une couche supplémentaire de réalisme et un nouvel intérêt lors des courses pour la bataille du cuire !

Et un but encaissé !

Suite à cette enthousiaste découverte, je n'ai pu fermer les yeux sur le plus gros défaut du titre, l'intelligence artificielle. Si les joueurs n'hésitent plus à couper la trajectoire du ballon de leur propre plein grès (même si ce n'est pas toujours parfait, entraînant des espaces loin d'êtres bienvenus), si les lignes défensives sont bien plus efficaces qu'avant (sauf contre Ibrahimovic), si les attaquants profitent de la profondeur plus souvent, on ne peut pas en dire autant sur les gardiens de buts. Les sorties approximatives répondent à nouveau présent, Le dernier rempart se retrouve trop souvent en avant de ses cages permettant des lobs ou des frappes lointaines, entraînant l'ouverture du score, et donc la rage de la victime. On regrettera aussi les buts casquettes à cause de ce dernier, qui plus que frustrant deviendront même extrêmement contraignant, lorsque l'on perd un match très serré de cette façon.

Question feeling, on reste en terrain connu hormis l'apparition de ces quelques nouveautés, on peut encore et toujours pester par l'aspect « anguille » des joueurs se faufilant un peu trop facilement ou encore, le fait qu'ils soient trop rapides dans leurs mouvements quel que soit le gabarit du joueur (contrairement à leurs courses), en parlant de gabarits, il faut savoir qu'à part Ibraimovic et quelques autres, on a vraiment du mal à voir une quelconque différence entre eux, de ce coté-ci, il y aura de quoi faire des progrès d'ici l'année prochaine. Quand au jeu que produise les joueurs, il se veut plus rapide (même si l'on peut régler ce problème dans les options), la construction en prend un petit coup mais rien de bien grave, cependant, il existe toujours un certain déséquilibre pour ce qui est des frappes, tantôt trop faibles, tantôt trop fortes, difficile de cerner les « propriétés » demandées, surtout lorsqu'on se surprend à placer une frappe de 40 mètres enroulées en pleine lucarne, alors qu'à bout portant des cages, les tête ou certaines frappes sont d'une lenteur abominable, malgré que ça soit le même joueur et le même pied (ou la même tête, ça va de soit) que sur l'action précédente.

2-1, victoire des locaux !

Respect une nouvelle fois pour ce qui est des licences, rajoutant même quelques absents tels que l'équipe orange du Pays-bas, on obtient à ce jour la base de donnée la plus large et la plus importante depuis la naissance du genre, une prouesse que l'on doit à la grosse somme donnée par EA (tous les ans ?) ! Autre fait plutôt rare, il est dorénavant possible d'importer son propre joueur, avec pour trait, notre propre visage. Néanmoins, il faut passer par le site du jeu officiel et la ressemblance n'est pas toujours frappante. L'initiative plutôt bonne, prend tout son sens dans le mode « deviens pro » qui comme l'année précédente, vous permet de contrôler un seul et unique joueur, et d'atteindre le stade de meilleur joueur du monde ayant remporté tous les trophées et jouant dans la plus prestigieuse des équipes ! La plus grande prouesse est d'avoir élevé cette idée, jusqu'à du 10 vs 10 à travers le monde en entier grâce au mode en ligne, cependant, à moins que l'on est pas une équipe créée avec des amis, difficile d'y prendre du plaisir, du au manque d'esprit d'équipes lorsqu'on tombe dans une partie avec des inconnus !

Pour ce qui est du live, les efforts consentis dans ce domaine, ne peuvent qu'améliorer un système de recherche autrefois perfectible. Bien plus riche que l'année précédente, il est dorénavant possible, de choisir de faire une recherche, selon le niveau des joueurs, la durée d'une mi-temps, de trier les joueurs qui quittent ou non les matchs prématurément (ou volontairement !), voir associer tous ces critères pour espérer rejoindre une rencontre « stable » avec un adversaire fair-play et dont le match se déroulera sur une durée qui vous convient ! Un véritable plaisir, malgré que le lag vienne perturber les rencontres de temps à autre, rien de dramatique cependant ! Pour les plus fanas de la discipline sportive, sachez que le mode saison-live est à nouveau d'actualité avec cette version de Fifa, qui tout au long de l'année mettra à jour une ou plusieurs ligues (selon votre choix et de votre main dans le porte-feuille) toutes les semaines en modifiant les caractéristiques des joueurs selon leurs performances dans la vie réelle !

Verdict : Si l'aspect technique du titre stagne, l'animation des joueurs se veut toujours aussi réaliste, le tout sublimer par l'apport d'un nouveau système de contrôle sensationnelle ! Un véritable régal de jouer, grâce à un gameplay toujours aussi riche, malgré des lacunes comme l'intelligence artificielle, mais se serait faire l'impasse sur une une ambiance toujours aussi réussie ! Que ça soit sur le live, ou hors-ligne, le plaisir est garanti !

VERDICT

Avantages

-Réalisme
-Licences
-Ambiance
-nouveau contrôle nommé "360°"

Inconvénients

-Les frappes
-Le rythme plus rapide dans sa globalité
-Les visages pas toujours au top
-Pas énormément de nouveauté dans le fond

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
La pelouse offre un rendu réaliste du meilleur effet, même si les visages manquent de soins
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Dommage que le rythme est augmenté car on tient à ce jour, le titre le plus pointu qu'il soit !
Durée de vie
4,5 étoiles
9.0 / 10
Longue, très longue, on s'arretera d'y jouer qu'avec la venue du prochain opus ! Online ou non, le plaisir est bel et bien présent, de quoi rester des heures devant sa télévision !
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Ambiance réussie, même si les commentaires sont quasiment les même depuis deux ans maintenant... Néanmoins, on est en plein match de football et sa s'entend !
Scénario-
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Alors qu'il continue sur sa très bonne lancée, Fifa devra évoluer, car si le titre se veut toujours aussi riche, certains défauts présents à l'heure d'aujourd'hui, seront plus difficiles à accepter l'an prochain !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU