Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

FIFA 09

Console : Xbox 360
Éditeur : EA Sports
Développeur : Electronic Arts
Date de sortie : 2 octobre 2008
Multijoueurs : oui
Public : 3 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Lundi 24 Novembre 2008 par Zefi
Grands fans de la licence Pro Evolution Soccer depuis plusieurs années, c’est avec beaucoup d’appréhension que j’ai joué pour la première fois depuis de très nombreuses années à son concurrent direct, Fifa. En passant à la Next-Gen, le titre footballistique d’Electronic Arts a mûri, grandi, changeant complètement « sa propre vision » du football dont il était si fier et qu’il n’a cessé d’exploiter pendant de longues années. La révolution annoncée l’an dernier, est ici réellement mise en place, renouant avec le succès mais aussi avec la qualité, l’avenir de la série s’annonce donc des plus prometteuses.

Quitte à trahir les fans de foot spectaculaire, « arcade » dont les « ex-fans » appréciaient tant, il mettra d’accords tous les footballeurs virtuels en herbe cherchant un titre sublimant de manière importante tous les aspects qui font du foot, le sport le plus pratiqué dans le monde. Pour quelles raisons ? Les réponses dans les lignes qui suivent !

Premier jeu de foot sur New-gen dont j’ai vraiment le temps de m’y intéresser, et il faut reconnaitre, que le travail fait sur le côté technique du jeu reste très important. Là ou Pro Evolution Soccer ne surprend plus, Electronic arts et son Fifa font un travail monstrueux, pour coller au plus prés de la réalité en terme de qualité sonore, de graphismes ou encore d’animations. Commençons de suite par les deux derniers points précités !

Qui contre Qui ?
Si cette phrase anodine vous l’entendez tous les week-ends dans des bars, chez des amis ou encore dans votre propre logement, sachez qu’elle viendra titiller vos oreilles si une personne passe devant votre écran et s’y intéresse un peu sans avoir vu que vous possédiez le pad en main. Preuve d’une approche réaliste avec des textures sublimes (pelouse) ou encore la modélisation des différents joueurs exceptionnels malgré quelques visages ratés. Sans oublier des stades criant de réalismes, collant parfaitement avec les « Camp Nou et autres Vélodrome en passant par Anfield stadium. » Stupéfiant tout simplement.

Outre ces qualités évidentes, l’animation reste le plus important dans un jeu du genre, chaque geste se doit d’être reproduit fidèlement à son homologue réaliste, et le bond fait par la série reste impressionnant creusant très facilement un fossé entre le jeu d’EA et ses concurrents. Rien n’est laissé au hasard, contrôle orientés, frappes, appel de balle, les arbitres de touches… Même si les frappes de la tête sont plutôt bien réalisées, elles ont tendances à être sur-jouées, à la manière de certains arrêts des gardiens ou encore des gestes techniques un peu trop fou-fou, malgré des ralentis très réussies mais faisant preuve de forts ralentissements ! (Pas de jeu de mots, s’il vous plait, merci !).

En ce jour de la tyrannie, l’étendard sanglant s’est levé…
La marseillaise est bel et bien présente, comme les hymnes nationaux de tous les pays représentés, malheureusement même si les avants-matchs sont très sympathiques, seul le pays accueillant son opposant aura le droit à une partie de son chant… Dommage, des efforts peuvent donc encore être faits pour améliorer l’immersion et l’impression d’être vraiment en face d’un match.

N’oublions pas les commentaires qui surprendront par leur richesse (surtout moi qui sort de PES), bien que se répétant d’un match à l’autre, on n’hésitera pas à monter le son. Sans oublier le bruit du ballon qui ne fait plus mal à nos tympans, et l’ambiance qui règne dans les stades avec des « Allez L’om, Allez l’om… » Nous plongeant encore plus dans les affrontements. C’est aussi en partie, grâce aux spectateurs n’hésitant pas à siffler pour une grosse faute par exemple, je peux vous avouer qu’on voit très vite lorsqu’on joue à l’extérieur, de quoi s’y croire encore un peu plus. Quand aux menus, ils ne sont pas toujours très ergonomiques et sont beaucoup moins pratiques que dans d’autres jeux du genre. Bien qu’il soit possible de modifier le positionnement des acteurs sur le terrain, la trop faible lenteur dont fait preuve le titre lorsqu’on déplace un joueur de quelques pouces rebutera facilement les stratèges de PES qui passaient des minutes à peaufiner aux moindres centimètres leurs équipes. Les musiques accompagneront les plus persévérants dans leurs différentes étapes d’avant le match, dans l’ensemble elles sont plutôt sympathiques et l’on retrouve des titres à l’ordre du jour tel que Duffy, certes on aimera ou pas, mais l’initiative reste plaisante, et au final c’est qu’une question de gout.

Et niveau sensation, ça donne quoi ?
On en vient à ce qui différencie un bon d’un mauvais jeu de football, le gameplay et les sensations qu’il vient à procurer au fur et à mesure des matchs. Bien plus posé, le rythme du jeu s’avèrent dans un premier temps étrangement lent; chaque touché de balle parait au ralenti, les sprints des joueurs sont relativement mous ! (Exceptés quelques joueurs, qui à dit Messi ou encore Nani ?)

Finalement après un petit temps d’adaptation, il faut reconnaître que la jouabilité (excellente) impose de construire du jeu, rares sont les moments ou un « warrior » drible 5 défenseurs coup sur coup et lance une mine de 25 mètres se finissant en pleine lucarne. A la manière de ces dernières, les dribles sur le gardien lorsqu’il sort, sont beaucoup plus difficiles à exécuter que dans un titre comme PES. Les une-deux, les passes en retrait (l’arme fatale du football) ou encore les centres seront donc vos meilleurs atouts pour venir à bout des différentes défenses assez solides et qui laissent très peu d’ouverture si l’on n’utilise pas les passes en profondeurs par exemple.

Les petits grigris sont de nouveau de la partie, bien qu’ils soient pour la plupart vraiment inutiles. Autre petite nouveauté très appréciable, la possibilité de jouer avec les mêmes commandes que dans un PES, on se sent un peu moins perdu, et on retrouve même quelques automatismes que l’on utilisait déjà dans le titre de Konami quelques temps auparavant. En parlant de ce dernier, ce côté un peu plus punchy, manque par moment, sur ce point, les deux jeux se complètent donc plutôt bien, même si Fifa devient la référence du football « simulation » pour cette saison 2008-2009 !

En aurais-je pour mon argent ?
Si cette question vous trottine dans la tête, c’est que vous ne vous êtes jamais procuré un jeu du genre, mais sachez que ce nouveau volet propose un contenu affriolant, entre le mode carrière permettant de diriger toute une équipe en passant par les transferts, les salaires et autres statistiques et formations d’équipe, il sera possible d’y passer des heures sans y faire attention, et si cela ne vous suffit un mode baptisé « devient Pro », vous propose de vivre une carrière sur quatre ans d’un seul et unique joueur que vous aurez pour l’occasion créé de « toutes pièces » et évoluant au poste que vous préferez. Il serait dommage de penser qu’il n’est point possible d’incarner une star de ballon, le choix est donc laissé au libre arbitre du gameur.

Dans ce mode, pendant les maths la vue suivra le joueur de dos, et non plus du haut, proposant des effets visuels comme lors des courses excellents. Selon vos exploits, votre petit protégé, ou devrais-je dire, VOUS, pourrez, si vous le souhaitez, intégrer l’équipe nationale lorsqu’elle fera appel à vous, pour pourquoi pas essayer d’emmener l’équipe jusqu’à la finale de la coupe du monde. Un concept sympathique mais qui s’avère un peu limité vu le nombre de saisons que nous imposent les développeurs, malgré tout, ça reste bien plus plaisant que l’unique saison proposée par Fifa 08…

Hormis cela, les parties entre potos feront l’affaire, préparez pizzas et autres boissons (alcooliques ou non, même si je suis dans l’obligation de vous avertir que cela peut nuir à la santé :-p), car les nuits risquent d’être plutôt courtes, surtout sur le live, qui permet de faire du 10 VS 10, une expérience unique, et tout simplement génialissime. Concernant les ralentissements, je n’en ai aperçu que très peu que ça soit en offline ou en Online, une très belle performance au final !

Comment parler du jeu de foot D’EA sans faire allusion aux licences, depuis des années Fifa monopolise les licences et le nombre de championnats présents reste réellement conséquent, évoluer au Mexique, au Brésil ou encore Corée n’est plus un « simple » rêve. Niveau équipes nationales petite déception, son concurrent fait bien mieux et ne pas pouvoir jouer avec un pays comme la Tunisie, la côte d’Ivoire ou la chine reste un tantinet décevant, Autre petite incompréhension, l’équipe d’Hollande bien que représenté ne possède pas les vrais noms des joueurs… Là où Fifa fait fort, c'est de proposer aux joueurs, de modifier les stats des équipes des joueurs, selon leurs performances dans la vraie vie, bien qu'un championnat de votre choix est gratuit, pour les autres il faudra mettre la main à la poche pour pouoir y avoir le droit. Une très bonne initiative mais commerciale, à réserver au footistes regardant tous les matchs lors de tous les week-ends.

Au final, on pardonnera très vite les différents défauts (parfois un peu mou, des animations un peu trop « folles »…), de ce Fifa 09 qui s’impose comme LE JEU de foot le plus réaliste cette année. La qualité est là, détrônant par la même occasion son plus grand rival depuis toujours. Il faudra donc attendre encore une petite année, pour voir si EA n’a pas atteins ses limites avec ce Fifa 09, et s’ils pourront à nouveau confirmer leur suprématie et leurs nettes progrès fortement entamés cette année.

VERDICT

Avantages

-Beau
-On doit construire pour avancer
-Le mode "deviens pro"
-Ambiance sonore
-Long
-10 VS 10
-Licences...

Inconvénients

-...quelques problémes au niveau de certaines équipes
-Pas assez "speed" par moment
-Le mode "deviens pro" seulement sur quatre ans
-Quelques visages ratés
-Encore un peu trop fou-fou par moment...

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
Très agréable, fluide, le ballon rond n'a jamais atteint un tel niveau technique dans un jeu
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
Le gameplay obligera les joueurs à créer du jeu pour marquer, et le côté lent du jeu bien que parfois gênant, rend le titre réaliste !
Durée de vie
4,5 étoiles
9.0 / 10
Vous en aurez pour la grosse somme que vous débourserez en caisse !
Bande Son
5 étoiles
9.5 / 10
On s'y croit tout simplement !
Scénario
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Pas grand chose à dire, à part que si vous êtes fans de foot virtuel, ce nouveau cru vous conviendra parfaitement ! Et c'est un fan de PES qui le dit !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

24 Nov. 2008 | 21h21


Guillaume
Très bon test Zefi ;-) | Perso, je pense que FIFA bat pes depuis l'an dernier. EA mise beaucoup plus sur le réalisme, et la recette fonctionne bien.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU