Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

F.E.A.R. 2 : Project Origin

Console : PC
Éditeur : Warner Interactive
Développeur : Monolith Productions
Date de sortie : 13 février 2009
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Samedi 12 Juin 2010 par philyra
First Encounter Assault Recon premier du nom avait marqué les esprits des joueurs PC avec son ambiance oppressante et des environnements très réussis alliés à un moteur graphique très gourmand. Après deux extensions plutôt mitigées, les développeurs ont décidé de remettre le couvert avec une suite officielle : FEAR 2, qui nous mène sur les traces de Geneviève Aristide, la présidente d’Armacham Technology, largement impliquée dans les évènements du premier opus. Voyons ensemble si la montée d’adrénaline est toujours au rendez-vous.

FEAR 2 : une nouvelle unité d’assaut ?


FEAR 2 vous propose d’intégrer une nouvelle unité d’assaut du groupe d’intervention contre les forces paranormales en la personne du sergent Beckett. Vous incarnez ici le membre le plus résistant du groupe et cette résistance vous vaudra rapidement les assauts d’Alma, la Némésis officielle du jeu qui s’acharnera sans répit sur votre escouade.

Pour en revenir au début du jeu, il s’agit somme toute d’un grand classique du genre: vous vous infiltrez par un passage dérobé dans la résidence principale de Geneviève Aristide, la présidente d’Armacham Technology. Bien évidemment, pour rester fidèle à l’esprit du prédécesseur, on a rapidement droit à des projections d’hémoglobine un peu partout dans le niveau de jeu. Âmes sensibles s’abstenir car le jeu persiste clairement dans son approche très gore. Quelques ennemis parsèment le niveau d’introduction mais il s’agit d’une simple formalité pour vous mettre en jambes et vous laisser apprécier le nouveau look de l’armement dans FEAR 2 : un pistolet doté d’un viseur verdâtre que l’on ne peut plus doubler façon cow-boy comme dans le premier épisode, dommage d’ailleurs, et une mitraillette très précise, maniable et dotée d’un bon chargeur pour démarrer l’aventure. Dans la suite du jeu, vous pourrez toujours récupérer un peu d’armement sur les soldats ennemis abattus ou dans des réserves d’armement laissées sur place par l’ennemi. Cet armement riche et varié fait clairement honneur au genre du FPS et s’avère très sympathique à l’usage.

Comment ça, trop difficile ? Sergent Beckett, au rapport !


J’en viens tout de suite à un point qui peut contrarier les amateurs du premier jeu : la difficulté. Je m’explique. A peine la bombe atomique de la fin du premier jeu a-t-elle explosé, vous vous évanouissez et vous retrouvez dans une chambre d’hôpital déserte. Et c’est là que le bat blesse suivant vos choix. Soit vous êtes en difficulté normale et le jeu devient clairement bien trop accessible notamment à cause du ralenti, ce fameux bullet-time toujours aussi bien réussi visuellement et qui vous donne un avantage énorme sur des adversaires déjà bien fragiles. Soit vous êtes en difficulté élevée et le jeu devient clairement ardu avec un saut de difficulté énorme, le feu roulant de seulement un ou deux ennemis vous envoyant invariablement ad patres si vous négligez de vous mettre à couvert. De plus, les développeurs ont mis en place des environnements de jeu souvent très propices aux embuscades et les ennemis n’hésitent plus à faire tomber des objets encombrants pour se mettre à l’abri. Vous l’aurez compris, les combats de FEAR 2 restent parmi les plus violents qui soient et vous mettront à l’épreuve en difficulté élevée avec des ennemis qui essaieront très régulièrement de se rapprocher de votre couvert.

Paradoxalement , tout comme dans le premier jeu, les développeurs ont choisi de largement séparer les scènes de combat des scènes d’épouvante, ces dernières étant d’ailleurs plus prévisibles que dans le premier opus. Cette séparation est tellement évidente que l’on est rarement surpris par le déroulement et que ce dernier peut rapidement sembler répétitif, surtout si on considère les environnements qui sont un peu plus linéaires que dans le premier opus.

Un bestiaire sanglant dans des environnements variés


Cependant, FEAR 2 rattrape ce manque d’innovations et ces phases action / épouvante très prévisibles par des environnements incroyablement riches et détaillés. Les développeurs ont mis à jour leur moteur graphique et le résultat est tout bonnement bluffant avec des environnements intérieurs sublimes de détails et dotés de textures souvent très fines en qualité élevée. Les murs sont destructibles et les impacts de balle peuvent clairement modifier l’aspect du décor, je pense particulièrement aux premiers niveaux du jeu ici. De plus, même si le jeu est souvent linéaire, le level design de certains passages comme la base expérimentale souterraine est impressionnant avec des jeux d’ombre et de lumière très réussis. Dans le même esprit, les effets graphiques employés dans le jeu comme le ralenti, la vision qui se brouille sous l’effet d’une attaque télépathique ou les éclairages sont superbes et contribuent à l’immersion. Comme si cela ne suffisait pas, le rendu de l’eau a été largement amélioré et le résultat est ici aussi exceptionnel de qualité, même si l’on se contente de DirectX 9 comme cela est mon cas.

Ces décors sont habités par des ennemis plus ou moins innovants. Dans la catégorie des grands classiques, on retrouve les soldats réplica en armure plus ou moins blindée, les fameux invisibles qui affectionnent le corps à corps et les dreadnought dotés de mitrailleuses lourdes. Pour combattre ces derniers, vous aurez d’ailleurs l’occasion de prendre place à l’intérieur d’une de ces armures mobiles pour des phases de shoot assez courtes mais amusantes. Au chapitre des nouveautés, on compte des marines déchus, fous et bondissant un peu à la manière des snorks de Stalker ou encore des snipers replica qui vous abattent d’une seule balle. On compte aussi le « marionnettiste » qui anime les cadavres à proximité, rendant votre tâche d’éradication un brin plus étendue. Ces derniers ennemis apportent un peu d’originalité dans un bestiaire déjà très varié.

Pour en finir…


FEAR 2 n’est certes pas la bombe d’innovation qu’était son prédécesseur à l’époque mais il se démarque clairement de la production actuelle notamment par ses environnements incroyablement riches et une ambiance oppressante plutôt bien préservée même si le jeu est désormais plus prévisible dans son déroulement. La durée de vie du jeu est d’ailleurs assez courte (pas beaucoup plus de 12 heures).

Enfin, je glisse une petite indication sur la configuration qui a permis d’extraire les images de ce test : Processeur Pentium Dual Core E5200, 4 Go de RAM DDR2 PC8500 et une carte graphique ATI Radeon HD 4770 dotée de 512 Mo de GDDR5. Ces composants permettent de profiter pleinement du jeu en poussant à fond les détails car le jeu s’avère au final plus abordable que son prédécesseur, du moins en DirectX9.

VERDICT

Avantages

- Moteur graphique de très grande qualité
- Environnements variés et détaillés
- Armement diversifié et adapté au bestiaire
- Moins buggé qu’avant

Inconvénients

- Difficulté mal dosée
- Scénario quelconque
- Level design assez linéaire
- Multijoueur peu original

Graphismes
5 étoiles
9.5 / 10
Souvent bluffant.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
Tout simplement intuitive.
Durée de vie
3,5 étoiles
6.5 / 10
Définitivement faible et le multijoueur ne rattrape pas cet impair !
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
La musique encadre bien l’action et les bruitages sont convaincants.
Scénario
3 étoiles
6.0 / 10
Le scénario présente peu d’intérêt et reste très convenu.
Note Globale
4 étoiles
7.5 / 10
FEAR 2 propose des environnements riches et variés et des phases d’action toujours aussi acharnées et réussies, particulièrement en difficulté élevée. Cependant, les prouesses du moteur graphique ne peuvent effacer un scénario quelconque et une durée de vie réduite. Une expérience de FPS qui reste intéressante et s’avère désormais très abordable.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU