Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Dragon Ball Z : The Legacy of Goku

Console : GameBoy Advance
Éditeur : Infogrames
Développeur : Webfoot Technologies
Date de sortie : 2 Octobre 2002
Multijoueurs : non
Public : Tout public

Note des membres
2 votes (3.00 / 5)
Posté le Dimanche 12 Août 2012 par itokiry
Sur la Gameboy Advance, les développeurs ont expérimenté pas mal de genres, à tel point que le support est pourvu d'une ludothèque particulièrement diversifiée. Bon point dans certains cas, mauvais dans d'autres. Ici, c'est de Dragon Ball Z : L'héritage de Goku qu'il est question, une sorte de Action-RPG aux couleurs de l'animé, concocté par Webfoot. Savant mélange grisant, raté total, ou mixe des deux ? Telle est la question !

L'héritage de Goku



Pourquoi appeler cet opus L'héritage de Goku ? Très bonne question, car finalement ce n'est pas tant de son héritage que l'on va entendre parler dedans, mais plutôt de ses aventures. Un choix de nom étrange, qui n'altère pas la qualité scénaristique du jeu, heureusement. Car contrairement à ce que l'on pourrait s'imaginer en sachant qu'il s'agit d'un titre Gameboy Advance, de surcroît s'inspirant de l'animé Dragon Ball Z, ce premier épisode d'une trilogie est loin d'être dénué de qualités en terme de narration. Au contraire, il s'en sort mieux que la plupart des jeux vidéos reprenant l'oeuvre d'Akira Toriyama, ce qui est une véritable prouesse, en particulier sur le support. Très fidèle à l'histoire originale, L'héritage de Goku est en plus assez dynamique dans ses dialogues et sa narration pour ne pas ennuyer totalement, malgré ses défauts de gameplay le rendant très mou. Ce premier opus s'intéresse uniquement à la première partie de Dragon Ball Z, c'est à dire du commencement (l'apparition de Radditz et des Saiyans), à la destruction de Namek. Les seul réels reproches que l'on pourra lui faire sur ce plan sont au sujet des caractères des personnages et des passages marquants oubliés. Ils sont en effet très mal représentés, à quelques exceptions près, et certains moments clés ont disparus.

Pour de la Gameboy Advance, le résultat graphique est tout à fait convenable sans être transcendant. Le titre est très coloré, comme l'est l'animé, et propose un nombre d'environnements suffisant et suffisamment variés. Cependant on lui reprochera d'être trop carré, dans beaucoup de sens. L'architecture l'est trop, à tel point qu'on a l'impression que tout le jeu est basé sur le même modèle inintéressant. Le manque de variété sur ce plan est tout bonnement effarant. Ce sont ensuite les bâtiments et objets présents dans le décors qui le sont trop, ce qui a pour conséquence d’accentuer l'effet décrit plus haut. Et enfin, ce sont les animations et les effets de ki qui sont beaucoup trop primaires, voire même totalement moches. On dirait que ce pauvre Goku et les autres personnages du jeu (amis comme ennemis), ont un ballet coincé dans un lieu où le soleil ne brille jamais. C'est drôle au début, puisque totalement ridicule, mais ça devient vite agaçant. Musicalement parlant, c'est le même constat à la virgule près. Trop répétitif dans ses morceaux, le titre agace bien vite le joueur, déjà irrité par des bruitages totalement hideux. On aura rapidement un réflexe instinctif dès que l'on allumera la console : couper le son.

Basique est un euphémisme !



S'il n'était déjà pas exceptionnel sur les deux points abordés plus haut, L'héritage de Goku l'est encore moins côté gameplay. C'est d'ailleurs un doux euphémisme que de le qualifier de basique, tant les commandes sont limitées et beaucoup trop primaires. Ce pauvre Goku, à cause du ballet cité plus haut, ne pourra bouger que verticalement ou horizontalement, ce qui devient vite agaçant. On aimerais bien pouvoir marcher en diagonale par exemple. D'autant que notre héros est bien lent, même en comparaison aux ennemis qu'il combat. Pour les dépasser (histoire de ne pas se prendre un coup sans le vouloir), il faudra souvent se mettre à voler, cette technique permettant un déplacement plus rapide. Cependant il est limité en points s’estompant très vite. On déplorera aussi une difficulté très mal dosée. En plus des problèmes cités plus haut et empêchant de jouer normalement, le titre est pourvu d'un challenge bien trop élevé, contraignant le joueur à faire du levelling toutes les deux minutes. Les pouvoirs de Goku sont trop peu nombreux, et les situations trop répétitives. Tout le jeu l'est, sous tous les aspects visiblement. La hit box des ennemis est tout bonnement atrocement foirée, ce qui signifie qu'il faudra se placer exactement devant eux pour pouvoir les toucher. Enfin, la durée de vie de ce premier opus n’excédera pas les six heures de jeu. Mais il faut vraiment être courageux pour aller jusqu'au bout, l'aventure devenant vraiment lassante au bout de trois heures.

VERDICT

Avantages

- Une narration sympa
- Un aspect visuel ressemblant à l'animé

Inconvénients

- Hit box foirée
- Gameplay trop répétitif et carré
- Visuellement trop répétitif
- Animations primaires
- Durée de vie trop courte
- Bande son horrible

Graphismes
3 étoiles
6.0 / 10
S'il est plutôt joli et coloré dans ses environnements, et que de surcroît les personnages sont très ressemblants à l'animé, le titre se révèle beaucoup trop carré et répétitif en terme de level design. Ses animations sont aussi particulièrement primaires.
Jouabilité
2,5 étoiles
5.0 / 10
Outre son atroce répétitivité et la limitation horrible du gameplay, L'héritage de Goku pêche par des défauts très irritants. Une animation trop carrée, une difficulté trop haute, et une hit box totalement foirée sont en tête.
Durée de vie
3 étoiles
5.5 / 10
Six heures tout au plus sont nécessaires pour boucler l'aventure. Encore faut-il en avoir le courage, étant donné de la répétitivité atroce des situations.
Bande Son
2 étoiles
4.0 / 10
Les musiques sont lassantes de répétitivité et les bruitages sont tout bonnement horribles.
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
La narration de cet opus est le seul réel point positif. Suffisamment dynamique et fidèle à l'histoire originale, on ne lui reprochera au final que l'absence de certains passages clés.
Note Globale
2,5 étoiles
5.0 / 10
Ce premier épisode d'une trilogie avait tout pour devenir un indispensable. Mais son gameplay totalement à la ramasse et ses nombreux défauts ne lui permettent finalement pas d'accéder à ce rang. Pour autant, les grands fans de Dragon Ball Z prendront un peu de plaisir à y toucher, contrairement aux autres qui ne verront que ses énormes défauts et regretteront d'avoir dépensé le moindre centime dedans.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

01 Jun. 2014 | 17h19


Pizza65
Je ne l'ai pas vraiment aimé :o C'est comme si c'était la déception de la GBA... Surtout quand tu as déjà joué au deuxième... Celui-là crains...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU