Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Dracula : Origin

Console : PC
Éditeur : Focus Home Interactive
Développeur : Frogwares
Date de sortie : 29 mai 2008
Multijoueurs : non
Public : 12 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Mercredi 04 Mars 2009 par YAZORIUS
Dracula Origin. Suivez la ligne rouge ...

Le dernier Dracula, estampillé "Origin" comme bon nombre de films et jeux actuels, propose un nouveau challenge neuronal dans l'univers hérité du roman de Bram Stoker. Et si l'aventure était autrefois proposée en "Omni-3D", scrollings d'écrans 2D plus ou moins fixes en vue à la première personne, ici au contraire le moteur graphique offre un changement qui ravira les joueurs sensibles aux nausées. Décors en 2D, personnages en 3D, le tout vu à la troisième personne : du pur "Point&Click". Un inventaire classique vient compléter la panoplie de l'aventurier, et sa besace contiendra le souvenir de tous les échanges verbaux et réflexions faites en cours de jeu, afin de pouvoir s'y reporter aisément si besoin est. Tout est donc prévu, techniquement, pour que l'aventure se déroule dans les meilleures conditions, et ce n'est pas la totale absence de bugs qui démentira cet état de fait.

Au travers du périple du célèbre Van Helsing (personnage froid et visuellement antipathique) que le joueur incarnera, "Dracula Origin" nous ressert l'histoire de Mina qui se fait, chose totalement imprévisible, ... vampiriser par le saigneur en Chef des Carpates. Et, pour varier les plaisirs de cette trame générale débordant d'ingéniosité (il faut bien que le nom de Dracula soit justifié, afin de bénéficier de la notoriété et assurance commerciale de ce personnage si vendeur), cette fois-ci nous allons devoir ... la sauver ... Nombreux voyages au programme, donc, et rencontre de quelques personnages hauts en couleurs, qu'ils soient cossus ou bossus. Attention, ici point de romance à la Twilight : les vampires sont tous méchants (le sang sur leurs canines et leurs gros yeux rouges le démontrent), le héros devant les détruire. Un pur classique du preux chevalier sauvant la princesse des assoiffés de vinasse aortique.

Un scénario qui ne brille donc pas vraiment par son intérêt surprenant et son originalité indubitable. Du moins, dans les grandes lignes ... En effet, l'aventure sort un tant soit peu des sentiers battus en nous emmenant de Londres à Viennes, en passant par le Caire (la plus grande partie du jeu s'y déroulant). Les lieux affichés à l'écran sont d'une admirable beauté, fourmillant de détails, et les personnages 3D ont bénéficié d'un soin tout particulier dans leurs traits, ainsi que dans leurs mouvements. Quant à la bande son, malgré son côté cyclique indubitable qui finit parfois par tourner la tête, elle accompagne avec brio les moments phares du jeu, le reste du temps berçant le joueur de mélodies envoutantes toujours merveilleusement interprétées Rien à redire non-plus du doublage audio de qualité, emprunt d'une certaine froideur qui sied parfaitement à l'univers du jeu.

De nombreuses énigmes parsèment l'aventure, des énigmes pas toujours assez bien intégrées à l'histoire, mais finement programmées et d'une esthétique irréprochable semblable au reste du jeu, ... mais (hélas, ce "mais" a son importance) qui souffrent toutes d'un dirigisme effarant. Il faut ainsi trouver les bons objets, parfois extrêmement bien cachés, les assembler comme attendu pour finalement utiliser le tout sans trop savoir ni comment ni pourquoi ça va fonctionner. Car, il faut bien l'admettre, c'est dans la conception-même des énigmes que le problème réside, non pas dans leur technique mais dans leurs scripts, le joueur possédant bien souvent tout en main pour procéder de meilleure façon, plus logique et intuitive, solution qui ne sera évidemment pas reconnue par la logique du jeu.

Ouvrir un cadenas à partir d'une combinaison de deux dates (trouvées sur une pierre tombale abimée) est une chose, mais pour peu que le joueur n'ait pas gratté la dalle sur toute sa surface la plus large, même si les dates sont parfaitement lisibles le jeu ne prendra pas l'avancée en compte, et il sera impossible d'accéder au cadenas. Les choses sont semblables pour bien d'autres énigmes (quasiment toutes, tant le parchemin du Caire à remplir que le moyen de capturer "Igor") qui prônent une solution, une seule façon d'y arriver (loin d'être logique), et rien qui laisse entendre qu'une solution marchera mieux qu'une autre. On finit par résoudre les énigmes/puzzle par hasard ou par élimination de possibilités, sans vraiment comprendre ce qui se passe (le temps qu'une action a été acceptée, l'on se dit qu'on avance, même s'il est souvent nébuleux d'en connaître la direction).

Les énigmes sont donc le point faible du jeu, ce qui, pour un jeu d'aventure, n'est pas vraiment une bonne chose. La magie opère cependant assez bien, sans qu'on en comprenne le mécanisme, et l'on ne cesse de tout tenter pour avancer, sans jamais totalement désespérer. Il se peut que le joueur mette le jeu de côté un certain temps, lassé et frustré par la rigueur tyrannique des façons de résoudre les énigmes, mais il y retourne, une fois le sentiment de frustration passé, et bien souvent arrive à se débloquer. Il est en revanche à souligner la réelle volonté des concepteurs de proposer un univers moins édulcoré qu'à l'accoutumée dans ce type de jeux : la mort rôde, les cadavres sont nombreux, et le joueur se verra parfois confronté à des cadavres mutilés et lieux ensanglantés totalement surprenants pour un jeu d'aventure.

VERDICT

Avantages

- simplicité de l'interface
- beauté graphique et sonore
- ambiance réussie
- possibilité de faire apparaître les icônes d'action possibles en appuyant sur la touche "Espace"

Inconvénients

- énigmes peu logiques et abritraires
- objets parfois trop cachés nécessitant l'astuce de la barre d'espace
- associations d'objets bien souvent illogiques frisant le grotesque

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
Beaux, tant pour les décors 2D que pour les personnages 3D
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Classique indémodable des Point&Click, sans nouveauté réelle ni problème particulier
Durée de vie
3 étoiles
6.0 / 10
Longue (plus de 30 heures) si l'on peine à trouver quoi faire et comment, courte (8 heures) si l'on comprend naturellement la logique de ce jeu
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Instruments classiques et ethniques rythmes avec finesse l'aventure.
Scénario
2,5 étoiles
5.0 / 10
Gentillet, sans grande surprise dans les grandes lignes, mais sympathique dans l'ensemble
Note Globale
3,5 étoiles
6.5 / 10
Que de moments intrigants passés à tenter de démêler cette histoire, estampillée "Dracula" ! Un jeu magnifique, à l'ambiance glaciale et glauque à souhait, propre et parfaitement réalisé (pas un seul problème technique ! C'est chose rare de nos jours). Hélas, si le scénario ne brille pas d'originalité, un côté totalitaire, dirigiste, et trop souvent incompréhensible nuit au déroulement de l'histoire. On finit par cliquer au hasard, par assembler les objets par pur fruit de fortune, pour comprendre après coup le pourquoi du comment (et ce n'est pas toujours le cas). Il est aussi laissé une trop grande liberté d'interprétation des énigmes, alors qu'une seule solution n'est possible (et qui n'est pas toujours des plus logiques). Bref, un jeu agréable, de grande qualité artistique, pour tout joueur obstiné qui saura passer son temps à tout tourner dans tous les sens pour faire coïncider les objets, les actions possibles et les documents possédés suivant une logique plus attendue que naturelle.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU