Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Disgaea : Afternoon of Darkness

Console : Playstation Portable
Éditeur : Nippon Ichi Software
Développeur : Nippon Ichi Software
Date de sortie : 14 décembre 2007
Multijoueurs : oui
Public : 12 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Dimanche 13 Janvier 2008 par Blackspook
Pour être parfaitement honnête, cela faisait de nombreuses années que je n’avais pas pris autant de plaisir à jouer à un RPG. Aujourd’hui beaucoup d’entre eux s’éloignent de plus en plus du Role-Play traditionnel. On en arrive à des batailles fulminantes en 3D qui gagnent certainement en qualité de réalisation, mais perdent de vue leur rôle premier, divertir. Avec Disgaea : Afternoon of Darkness, on retrouve l’ambiance des premiers Dragon Quest, ceux qui nous passionnaient des heures durant sur NES il y a plus d’une dizaine d’année, et on adore. Cette série, après avoir été ovationnée sur PS2 s’apprête à connaître le même succès pour ses débuts sur PSP.


Il était une fois, un sombre après midi…

Disgaea : Afternoon of Darkness est une histoire de RPG simple, décalquée sur la version PS2, une histoire de Prince qui essaye de reconquérir son royaume. Bref, l’histoire ici n’occupe pas une place très importante et vous aurez vite fait d’oublier votre objectif –reconquérir votre royaume- pour vous concentrer sur vos batailles. Néanmoins on mentionnera une histoire sympathique, des personnages délirants qui ne cessent de se faire des réflexions déplacées, une naïveté impressionnante du héro principal, une histoire très efficace et qui vous fera toujours autant sourire face à votre PSP. On retrouve de nombreuses nouveautés dans ce jeu. Tout d’abord des modes inédits mais aussi un multi impressionnant. On regrette que celui-ci se contente seulement de l’adhoc, ce qui signifie que vous devez avoir un adversaire à proximité pour jouer. Un petit mode infrastructure aurait été souhaitable, mais peu de titre actuellement en proposent un. Néanmoins, une fois votre compagnon de jeu trouvé, vous pourrez passer de nombreuses heures à essayer de le vaincre virtuellement. On se souvient alors des combats Pokémon via Gameboy d’il y a une dizaine d’années (je sais, j’y mets beaucoup de nostalgie à ce test). Vous pourrez aussi partager votre shop avec votre camarade et échanger des objets rares ou de forte valeur. On notera aussi des modes bonus, comme celui où vous incarnez Etna dans un scénario où elle parviendrait à ses fins. De plus, on trouve dans le château de Laharl un shop caché où vous pourrez acheter de la musique pour customiser l’ambiance sonore de vos combats. On notera aussi les petites pyramides qui élèvent le niveau de stratégie du jeu. Ce sont des cases spéciales qui augmentent votre degré de rapidité, votre puissance d’attaque, mais qui peuvent aussi servir à l’adversaire, il faudra alors choisir soigneusement celles que vous désirez détruire et celles que vous souhaitez conserver.


Dis Ga, t’en penses quoi ?

Graphiquement parlant, on est tout à fait satisfait. Même si de prime abord on pourrait s’attendre à mieux venant de la console nomade de SONY, le jeu reste une réussite. Un moteur graphique très plaisant, aucun aliasing, tout est très bien réalisé. On retrouve une réalisation old-gen, un échiquier virtuel très bien disposé, bref, que du tout-bon! On regrettera quand-même une mauvaise gestion des ombres à certains endroits, et des niveaux « plateaux » sans réel arrière plan dans certains cas, mais serait-ce vraiment utile ? Du côté sonore, la musique est très prenante et peut être changée à votre goût via le shop caché. On se retrouve vite entraîné lors des combats par la musique qui fera vrombir votre rythme cardiaque. Des doublages sont présents, mais il faut toujours se contenter des images « BD » et des textes qui défilent. De nos jours on pourrait s’attendre, à défaut de cinématiques, à des doublages et animations des personnages lors des interactions. Avis aux myopes donc sortez vos lunettes, il n’est pas rare de devoir se rapprocher de l’écran pour distinguer ce que raconte le personnage. Bref, ne soyons pas trop pointilleux, le point fort de Disgaea : Afternoon of Darkness reste quand même le plaisir innombrable qu’il procure.


Une ambiance de Koei ? De fou naturellement !

Les studios Koei se sont vraiment dépassés sur Disgaea : Afternoon of Darkness. Ils ont réussit à rendre un titre avec un gameplay et une ambiance de jeu qui raviront les plus dubitatifs. Avec plus d’une centaine d’heures jouables au fond de votre proche, vous ne manquerez jamais de distraction. Chaque combat est différent. On joue à Disgaea : Afternoon of Darkness comme on jouerait une partie d’échec, et c’est réellement prenant. Une fois que vous entamez un combat, vous ne voyez plus les heures passer. Le gameplay pourra se révéler assez déroutant pour les habitués des RPG « modernes » ou les mousses du genre. Considérant sa richesse, il nécessitera un peu d’entraînement avant de se laisser maîtriser pleinement. Pour ce qui est du déroulement du jeu, on est scotchés. Vous engagez le combat sur la droite, que l’ennemi vous contre-attaque par la gauche. Vous défendez alors que l’ennemi feint une attaque surprise. Vous dispatchez des unités à gauche et à droite, l’ennemi passe au milieu. C’est clair, il vous faudra une bonne stratégie pour triompher. L’IA, bien que simpliste au début du titre, se révèle performante et vous donnera du fil à retordre. Si la monotonie vous guette, vous pourrez à tout moment créer de nouveaux personnages, de nouveaux objets, bref, vous aurez à tout moment la possibilité de renouveler le jeu.

VERDICT

Avantages

- Très bonne conception graphique
- Que du fun !
- Un très bon mode ad-hoc
- Une réalisation efficace

Inconvénients

- Pas de mode infrastructure
- Doublages pas toujours présents
- Des ombres mal gérées à certains endroits

Graphismes
4 étoiles
7.5 / 10
Un bon moteur graphique, mais quelques imperfections.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Très bon gameplay, très complet. Les néophytes seront peut-être un peu déroutés.
Durée de vie
4,5 étoiles
9.0 / 10
Une bonne centaine d'heures et des modes cachés. De quoi tenir un bon petit moment !
Bande Son
3,5 étoiles
7.0 / 10
Des musiques "de puces", mais efficaces.
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Un scénario très sympathique
Note Globale
4 étoiles
7.5 / 10
Disgaea : Afternoon of Darkness est un excellent RPG, il faut le dire. Digne représentant nomade de ses homonymes PS2 ce Disgaea en réjouira plus d'un, fan comme newbies. Avec des modes exclusifs PSP et un multi-joueur très prometteur, Disgaea : Afternoon of Darkness est probablement le jeu nomade de cette fin d'année 2007.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

20 Jan. 2008 | 23h05


Zefi
Un jeu non-traduit (?)... Dommage la série m'a l'air assez exceptionelle en terme de qualitées que ça soit sur PSP ou PS2...

21 Jan. 2008 | 21h12


Blackspook
Le jeu PSP est en version anglaise, non traduit en français. En effet c'est vraiment regrettable vu la qualité de la série...mais bon...peut-être pour les prochaines versions ^^
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU