Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Deus ex 3

Console : Playstation 3
Éditeur : Eidos
Développeur : Eidos Montréal
Date de sortie : 26 août 2011
Multijoueurs : non
Public : 18 ans et +

Note des membres
4 votes (4.38 / 5)
Posté le Dimanche 25 Septembre 2011 par Yonnix
Un projet très risqué, voilà dans quoi se sont lancés les développeurs de chez Eidos Montréal. S'atteler à la réalisation d'un troisième épisode d'une série comme Deus Ex est loin d'être chose aisée, tant le culte que vouent les fans au premier opus est immense. Véritablement encensé, que se soit par la presse ou les joueurs, à l'époque de sa sortie ; le premier Deus Ex représente quelque chose d'énorme, de mythique, qui n'avait jusqu'alors pas trouvé d'équivalent ! Et ce n'est certainement pas Invisible War, second titre de la franchise clairement moins brillant, qui me fera mentir... Ce dernier nous avait terriblement déçu, et imaginer revivre la même déception ne nous enchantait guère. Alors, Deus Ex : Human Revolution est-il à la hauteur de son illustre ainé ? La réponse dans les lignes qui suivent.

Le digne successeur de Deus Ex ?


Deus Ex oblige, c'est dans un univers cyberpunk futuriste que le titre nous plonge. Se déroulant 25 ans avant les évènements du premier opus, soit en 2027. Le monde n'en est qu'au balbutiement des augmentations bio-technologiques sur l'homme, et la guerre opposant les différents gouvernements et sociétés en place fait rage. Une véritable révolution est en marche, la manière dont vivent les humains est en train de profondément changer, et ça n'est pas du gout de tout le monde. Terrorisme, attentat, pression politique... tous les coups sont permis ! Et le joueur dans tout ça ? Il incarne Adam Jensen, ex-membre du SWAT reconvertit dans le privé, et plus particulièrement dans la sécurité de multinationale. Au début du jeu humain classique, le bougre va voir sa vie littéralement basculée lors d'une attaque contre son entreprise. Blessé très grièvement, sa seule chance de survie est de se faire augmenter entièrement. Dès lors, il bénéficie de capacités exceptionnelles. Capacités qui ne seront clairement pas de trop durant les innombrables dangers qu'il rencontrera au cours de son aventure.

Au rythme de ses diverses pérégrinations , notre héros aura l'occasion de voir du pays. Des États-Unis à la Chine, en passant par le Canada ; il n'y a pas de quoi se lasser. D'autant plus que les différents tenants et aboutissants du scénario sont particulièrement prenant. De très nombreux termes y sont abordés. Mature, intéressant, on retrouve vraiment l'esprit Deus Ex. Le titre s'amuse même à faire s'interroger le joueur. L'humain et la nature de son évolution : voilà l'un des sujets principaux du jeu. Faut-il laisser les progrès technologiques bouleverser l'idée naturelle que l'on se fait de l'humanité ? Jusqu'où peuvent aller les politiques et sociétés pour faire passer leurs convictions, ou leurs intérêts ? Pro-transhumanisme ou anti-transhumanisme ? Le débat est vaste et mérite que l'on s'y attarde. C'est d'ailleurs l'un des reproches que l'on peut faire, ne pas assez s'attarder sur les choses, ne pas apporter de point de vue véritablement conséquent à son propos, et ce à tous les niveaux ; Car l'histoire se laisse suivre tout à fait aisément, trop peut-être. Et les cinq fins réalisées, visionnables selon les différents choix effectuées, ne sont pas forcement bavarde en terme de révélations. Néanmoins, Deus Ex : Human Revolution dispose d'une histoire singulière qui, si de prime abord pouvant paraître simpliste, prend toute son ampleur au fil de l'aventure, et distille ses rebondissements de manière admirable. Quand on y réfléchit, c'est assez rare de nos jours !

Dites oui à la liberté


Les développeurs nous l'ont rappelés et rabâchés : ils sont des fans invétérés de l'épisode premier. Ce dernier a donc en toute logique été l'exemple à suivre lors de la conception des différents rouages et principes de gameplay. On retrouve ainsi le fameux système de FPS-RPG qui avait fait la renommée de la série. Dans Deus Ex : Human Revolution, les situations ne sont jamais à prendre d'une seule façon. Le level-design a été conçue de manière à répondre favorablement à toutes les actions imaginées par les joueurs. Que l'on soit adepte de l'action directe ou bien plutôt l'infiltration discrète, il y aura toujours moyen de franchir les obstacles. D'une grâce aux chemins préalablement conçu par le studio (passer par les conduits d'aération par exemple), et de deux en choisissant judicieusement quelles « augmentations » améliorer. Au moyen de ce qu'on appelle point de dynamisation, que l'on obtient en accumulant de l'expérience ou en réalisant certaines actions, il faudra choisir très pointilleusement quelles caractéristiques augmentées. Déterminant, courir plus vite, en silence, sauter plus haut, tomber sans subir de dégât, voir à travers les murs, briser ces derniers, devenir un as du piratage etc... Les combinaisons sont multiples et définiront votre manière de faire. Il est donc primordiale de prendre la bonne décision, sachant qu'il n'est pas possible de tout augmenter.

Bien sur, comme chacun choisit sa manière d'agir, il était important qu'aucun point du gameplay ne laisse à désirer. Est-ce le cas ? Presque... Si l'on choisit l'action, pas de couac à signaler. Le feeling des armes est bon, les sensations sont là. L'arsenal est fourni, et si plutôt basique au début, des joujoux des plus originaux viendront s'ajouter par la suite. Il est de plus possible de les améliorer (silencieux, chargeur amélioré etc.). Et si l'on préfère l'infiltration, le jeu prend à mon sens une dimension supplémentaire ! Les possibilités s'en voient démultiplier et le plaisir ressenti décuplé. L’intelligence Artificielle des ennemis, certes perfectibles, sierra toutefois parfaitement au deux orientations. Mais, au-delà toutes ce pan du gameplay, il y a quelque chose de véritablement bancale dans Human Revolution : les combats contre les boss... Clairement inspiré de Metal Gear Solid, ces affrontements, que l'on compte au nombre de cinq, sont profondément raté. Entièrement basé sur de l'action, il nous impose de combattre des boss surpuissant, capable de vous tuer en deux-trois coups seulement, sans que vous n'ayez la possibilité de riposter. La seule façon de les battre, leur tirer dessus, encore et encore, tout en courant, ou changeant incessamment de couverture selon la situation. Alors cela passe encore si votre Adam Jensen a une orientation baston (comprenez plus résistant et habile avec les armes), mais si d'aventure vous aviez privilégier le coté furtif/ piratage (ce qui est mon cas), là ces joutes deviendront un véritable calvaire. De la frustration, de la souffrance, voilà tout ce qui en ressortira.

Heureusement, ces boss ne représentent qu'environ 5% de l'ensemble que représente Deus Ex : Human Revolution. Le reste comporte d'autres aspects bien plus reluisant, comme la narration. N'usant que de très peu de script (oui c'est possible), l'aventure progressera par exemple de par des dialogues interactifs particulièrement brillants ! Ce n'est pas systématique, mais il arrive lorsque l'on rencontre certains personnages clés que des dialogues à choix multiples soient mis en place. Vous proposant généralement trois choix de réponses, correspondant à un certain comportement (aimable, agressif, froid, menteur etc.). Il faut alors, en fonction du caractère de la personne, choisir le bon discours à tenir. Sachant qu'une augmentation permet de savoir comment va t-on nous répondre en fonction de telle ou telle phrase, un plus non négligeable lorsque l'on réalise la portée sur le long terme qu'ont ces phases de dialogues. Anticiper, réfléchir à ce que voudrait entendre notre interlocuteur, un exercice grisant qui fait tout de suite penser à ce que nous proposait le Deus Ex originel, en mieux ! Autre à-coté plutôt sympathique, les mini-jeux de piratages. Somme toute basique au niveau 1, ils peuvent se montrer particulièrement sympathique au niveau supérieur.

Un style visuel incroyable !


On s'en souvient bien malgré les années, Deus Ex premier du nom avait tout pour lui, sauf sa technique. Artistiquement sublime mais techniquement daté. Qu'en est-il pour Deus Ex : Human Revolution ? C'est presque le problème, mais dans une moindre mesure. Oui, le style des différents environnements sont à tomber. Les trouvailles foisonnent, fourmillent de détails. En un mot, brillant. Cependant, le moteur graphique n'est pas à la hauteur et se trouve en retard de quelques années. Les animations des personnages sont vieillottes, idem pour le faciès des protagonistes vraiment trop rigides. Cela dénote un peu avec l'étiquette super-production du titre, mais n'enlève fort heureusement rien à notre immersion. Notez aussi que tout ça vaut pour la version PS3 du soft d'Eidos Montréal. Sans version PC sous la main, impossible pour nous de dire si celle-ci relève un tantinet le niveau.

Quant à la bande son, tout simplement fantastique ! Les thèmes musicaux sont d'une magnifiques, en concordance totale avec l'univers et nous immerge dès les premières secondes dans ce monde cyberpunk. On ne pourra à l'inverse pas en dire autant en ce qui concerne le doublage. La V.O n'étant pas disponible sur le blu-ray, il faut donc se coltiner une version française de qualité discutable... Bon, on passera très vite outre sur la synchronisation labiale (ajustage des voix avec le mouvement des lèvres) totalement calamiteuse. Il nous est par-contre impossible de ne pas tiquer sur le doublage des ennemis (la même voix pour tous) et sur la gestion des langues étrangères. Le choix de voir parlé certain personnage chinois clé avec un accent tous ce qu'il y a de plus français peut sembler étrange, surtout lorsque de simple passant eux discute dans leur langue natal. Étrange. Mais bon, tout cela n'est rien face à la puissance de ce que nous propose Deus Ex : Human Revolution. Car lorsqu'un jeu nous propose une campagne solo d'une telle intensité, d'environ 15-20 heures en normale si on la parcourt en ligne droite, et plus de 25-35 si l'on s'attarde sur les nombreuses et intéressantes quêtes secondaires et autres à-coté du jeu ; on ne peut que l'adorer et réclamer à corps et à cris : une suite. En clair, Deus Ex : Human Revolution est-il encore plus grand que Deus Ex premier du nom ? Non, mais il en est un vrai bon successeur, une digne suite, ce qui avouons le, n'était vraiment pas gagner !

En savoir plus : Envie de découvrir la série Deus Ex ? Lisez donc notre dossier complet sur la saga !

VERDICT

Avantages

- Le digne successeur de Deus Ex !
- Un univers cyberpunk travaillé
- Une histoire intéressante
- Le style visuel unique
- La liberté d'action
- Une bande-son sublime

Inconvénients

- Les boss complètement ratés...
- Techniquement un peu daté
- Doublages français pas top
- Chargements un poil longs

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Techniquement en retard, notamment sur les animations des personnages, c'est artistiquement que le titre nous éblouit ! Le style visuel singulier et la diversité des environnements forcent le respect.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
Le retour de Deus Ex ! La liberté d'action possible est vraiment impressionnante. Que vous soyez action ou infiltration, ou bien un peu des deux, vous trouverez toujours une solution. Carton rouge néanmoins au combat contre les boss...
Durée de vie
4,5 étoiles
9.0 / 10
Comptez environ 15-20 heures de jeu en normal pour boucler le solo en ligne droite. Multipliez ce chiffre par deux si vous vous lancez dans les quêtes secondaires, et si vous vous attardez sur les nombreux écrits présents.
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
Sublime. Les différents thèmes musicaux sont d'incroyables qualités. L'immersion dans l'univers est immédiate.
Scénario
4,5 étoiles
8.5 / 10
Très prenant, le scénario aborde une multitude de thème mature et intéressant. Il nous amène même à nous poser des questions. On regrettera néanmoins le fait que l'intrigue ne s'attarde pas suffisamment sur certains points qui auraient mérités quelques éclaircissements.
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Risqué était le projet dans lequel se sont lancé les petits gars de chez Eidos Montréal, et le produit qu'ils nous ont livré est véritablement satisfaisant ! Après la déception que fut Invisible War, Deus Ex : Human Revolution apparaît enfin comme le digne successeur de l'épisode originel. Proposant une liberté d'action incroyable, un univers sombre et intéressant, une bande-son incroyable et un caché visuel sidérant ; le titre a su parfaitement assimiler les forces et les faiblesses de son illustre ainé et s'impose comme une expérience riche à tout niveau, dont on aurait tort de se priver.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

25 Sep. 2011 | 14h47


Zefi
Un petit neuf ne serait pas de trop pour la version pc. Plus belle, plus fluide. Une grande aventure !

26 Sep. 2011 | 14h40


Vinz
J'aurais mis un bon 9 vu le jeu, mais tout se discute :-) Un très bon en tout cas, il fait globalement honneur à la série. Enfin je ne l'ai pas encore terminé ^^

13 Nov. 2011 | 03h49


Zefi
Avec le recul que donne votre aventure ? Finalement j'ai quelques reproches à faire, et notamment lors d'un second run. J'ai vite laissé tomber l'idée de finir le jeu sans tuer quelqu'un au trois/quart du jeu. Trop frustrant sur la longue, à cause d'un déséquilibre au niveau des "atouts", comme le fait de pouvoir être totalement discret mais dont la barre d'énergie se consomme trop rapidement !
On sent qu'il y a eu un gros effort au niveau du level-design mais à force je n'ai pas trouvé le plaisir des débuts, jusqu'à avancer sans me poser des questions pour connaitre le fin mot de l'histoire.
Quand à L'IA tantôt bête comme pas permis, tantôt robotisé en sachant pertinemment où vous vous cachez même sans faire de bruit, on navigue entre le chaud et le froid.
J'ai rencontré pas mal de bug graphique, une technique un tantinet dépassée mais la bande-son, l'esthétique globale s'en sort plus que bien grâce à une inspiration cyber-punk phénoménale.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU