Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Dead Space 2

Console : Playstation 3
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : Visceral Games
Date de sortie : 27 janvier 2011
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
3 votes (4.33 / 5)
Posté le Lundi 14 Février 2011 par Yonnix
Sortie il y a un peu plus de deux ans, le premier Dead Space avait su magistralement redorer le blason quelque peu rouillé du genre survival-horror. En effet, à l'heure où les mythiques séries que sont Resident Evil et Silent Hill se détournaient de leurs excellences d'antan, l'un prenant un virage définitif vers l'action, l'autre devant faire face à un réel problème de renouvellement conceptuel ; le titre de Visceral Games nous rappelait violemment ce que devait réellement nous offrir un vrai bon jeu vidéo d'horreur. Malheureusement, malgré un succès critique incontestable, les ventes n'ont pas été aussi bonnes que prévu. Qu'à cela ne tienne, Electronic Arts, désireux de ne pas abandonner une licence de cette importance, nous ressort un deuxième épisode. Mais celui-ci sera t-il à la hauteur ? Verdict.

Le cauchemar recommence ...


Décidément, il n'aura vraiment pas eu de chance le pauvre Isaac Clarke... Déjà miraculeux rescapé de l'horrible cauchemar que représentait l'USG Ishimura, antre de tous les supplices du premier opus, le bougre se voit contraint de replonger dans les ténèbres. C'est donc après un coma de plus de trois ans que notre ingénieur se réveille, visiblement bien affecté par les évènements passés. En proie à de terribles hallucinations, il va devoir mener une lutte acharnée, à la fois contre les terribles nécromorphes (monstres difformes) qui grouillent un peu partout, et vaincre ses propres problèmes psychologiques. En bref, ça ne va pas être simple... Bien sur, vous comprendrez aisément qu'il faille rester assez succinct quant à la la trame scénaristique Je tiens absolument à ne pas vous gâcher l'expérience. Néanmoins, même si les divers tenants et aboutissants du scénario ne seront pas narrés ici, il est bien évidement de mon devoir de vous donner mon sentiment sur l'histoire. Je m'y attelle donc de ce pas et vous annonce sans détours que, même si progrès il y a, insipide l'histoire de Dead Space 2 restera... Car oui, même si bon nombre de point ont été grandement améliorés, les événements mis en scène ainsi que les différents protagonistes sont dans l'ensemble très classiques. Reste que la mise en scène, l'ambiance, et la sympathie que l'on éprouve à l'égard d'Isaac nous donne tout de même envie d'aller jusqu'au dénouement.

Abordés très succinctement plus haut, il convient maintenant d'expliquer en quoi la narration du jeu s'est améliorée. Tout d'abord, l'une des premières choses remarquables : notre bon Isaac parle ! Totalement aphone dans le premier opus, il semble avoir totalement recouvré la voix. Cela avait quelque peu effrayé certains, pensant que cela pourrait nuire à l'immersion. Eh bien il n'en est rien. Le personnage tumultueux que représente Clark s'en retrouve même plus convaincant. Le fait de le voir s'exprimer affirme sa personnalité et lui octroie une dose de charisme supplémentaire. Autre point amélioré, celui de la mise en scène. Plus fort, plus affirmé, plus « hollywoodien », les équipes de Visceral ont voulu nous offrir des moments très forts ; et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça marche. Mais alors ceci pourrait confirmer ce que pensaient certains, comme quoi l'orientation prise par ce second volet se voudrait plus action, ce n'est pas le cas ! Le titre nous fait frémir du début à la fin, même si le dernier tiers du jeu est peut-être un peu moins réussit il faut bien l'admettre. Rien de bien méchant je vous rassure.

Le démembrement, ça me connait !


Très proche de son ainé, Dead Space 2 l'est incontestablement dans sa forme. Fier représentant de la classe des TPS (Third Person Shooter), le titre se présente sous la forme d'un jeu à la troisième personne (pour les anglophobes qui 'auraient pas encore compris). La jouabilité est quant à elle très aisée, notre ami ingénieur étant particulièrement bien maniable ; nous sommes par exemple bien loin d'un certain Chris Redfield (RE5). La prise en main ne déboussolera pas les habitués du genre. A l'inverse, la gestion des armes et de l'inventaire est, elle vraiment singulière. Et pour cause, pas de menu, pas de HUD à l'écran, tout se fait en jeu, le tout étant parfaitement bien intégrés. La santé est par exemple visible au dos de notre armure, le nombre de munitions est indiqué directement sur les armes et l'inventaire s'apparente à une projection holographique sortie de votre combinaison, le tout ne coupant absolument pas le jeu ; de quoi y réfléchir à deux fois avant de gérer son attirail. Tout ces détails renforcent donc grandement notre immersion. En ce qui concerne les armes, il en existe environ une dizaine. Allant du simple fusil d'assaut au puissant Trancheur, en passant par le désormais bien connu Cutter Plasma, ces sympathiques petites babioles, au passage plus assimilables à des outils (eh oui Isaac est ingénieur) pourront, et devront, être améliorées. Pour ce faire, il faudra se rendre au « Plan », ces derniers sont disséminés à divers points judicieusement choisi par les dév' ; l'upgrade de nos joujoux nécessitera ensuite le coût de précieux points de forces. Je vous conseille d'ailleurs d'en garder toujours un sur vous, certaines pièces regorgeant de munitions et autres Kits de soins ne peuvent être ouvertes sans le sacrifice d'un de ces points. Vous voilà prévenus !

Mais alors comment Dead Space 2 s'y prend-il pour nous faire peur ? Très judicieuse question vous en conviendrez. Eh bien comme tout bon survival horror qui se respecte, le titre de Visceral Games a plusieurs cordes à son arc, certaine étant plus efficace que d'autre. La technique la plus utilisé est incontestablement la peur jouant sur la surprise. Peu subtile mais très efficace, en effet, voir surgir juste devant vous une monstrueuse bestiole va à coup sur vous laisser sortir quelques cris de stupeur. Autre aspect bien flippant du jeu : son ambiance. Et pour cause, le titre nous offre parfois des moments terrifiant à l'intérieur desquelles nous sommes tout simplement seul. La raison de cet effroi : la bande son ! Eh oui, véritable trésor, le travail réalisé quant aux différentes sonorités du titre est tout simplement ahurissant. Nous y reviendrons un peu plus loin.

Quand frémir devient un plaisir !


Visuellement parlant, le soft est tout simplement ahurissant. Beau, fluide, très travaillé ; techniquement, il n'y a rien à redire. Les différents lieux visités sont de toute beauté, ils sont de plus très variés. En effet, le monde crée par Visceral Games est réellement impressionnant. Bien plus original que dans le premier opus, vous aurez l'occasion en cours de l'aventure de parcourir une ancienne école, les locaux d'une secte, une zone médical, des quartiers généraux etc. De quoi voir du pays donc, ces différentes zones possédant chacune une ambiance particulière. Enfin, clôturons cette partie graphique en parlant des superbes effets de lumières du titre. Tout simplement géniales, la gestion des ombres et lumières représentent l'une des sources les importantes de notre peur. Associé cet artifice à une bande-son exceptionnelle et je peux vous assurer que dormir ne sera plus si facile après coup !

Car oui, la bande-son de Dead Space 2 est peut-être l'une des meilleures de toutes l'histoire du jeu vidéo. Alors bien sur, je ne parle de mélodies pures, celle-ci étant de bonne facture mais sans plus. Non. Là où Dead Space excelle, c'est dans son ambiance sonore. Parfois plongé dans le silence, n'avoir pour seul accompagnement que le bruit de ses pas, le tout rythmé par sa respiration. On avance, la démarche mal assuré, l'arme pointés face à soi, prêt à parer toute menace... Soudain, un cris rauque terrible résonne dans toute la zone, d'où cela vient-il ? En haut, à gauche... Les cris se font de plus en plus insistant, quelque chose se rapproche. La tension monte ! La santé n'est pas très élevée... Voilà, je vais m'arrêter là, c'est en tout cas à ça que peut ressembler un passage de Dead Space 2. Bien entendu, ceci n'en est qu'un cours extrait, vous comprendrez bien qu'il s'en passe des choses en environ 10 à 12 heures de jeu (en mode de difficulté normal).

Dans l'espace, certains vous feront crier ...


Enfin, terminons ce test encenseur (j'espère que vous l'avez compris...) par une touche un peu moins positive. Car comme tout bon titre AAA qui se respecte, Dead Space 2 possède lui-aussi un mode multijoueur. Jouable jusqu'à huit, ce mode nous permet de prendre part à des combats opposant quatre ingénieurs à quatre nécromorphes. L'idée de départ est donc intéressante, et il faut avouer que ce multi peut nous apporter quelques bons moment d'étripage en ligne ; à court terme toutefois... Effectivement, certaines petites choses viennent entacher quelque peu l'expérience. Tout d'abord, il n'existe pas assez de types de parties différentes. Chacun affiliés à une des cinq maps disponibles, ils sont globalement tous assez semblables. Détruire des objectifs, capturer divers points stratégiques... Le tout remanié à la sauce Dead Space aurait pu donner quelque chose de vraiment incontournable (à la manière d'un Assassin's Creed : Brotherhood), malheureusement le multijoueur de Visceral Games ne restera certainement pas dans les mémoires. Après, tant que le fait d'avoir travaillé sur un multi n'a pas empêché les développeurs de nous fournir un solo d'exception, ce n'est donc que du bonus !

VERDICT

Avantages

- Véritable chef-d'œuvre du Survival Horror !
- Une bande son exceptionnel
- Une réal' au top
- Diversité des lieux visités
- Mise en scène vraiment améliorée
- Un mode Multi original ...

Inconvénients

- ... Mais perfectible !
- Dernier tiers moins intense
- Et puis c'est tout !

Graphismes
4,5 étoiles
9.0 / 10
Le premier était déjà superbe, le second opus confirme et signe et sublime en tout point le travail de son ainé ! Techniquement parfait, esthétiquement gore à souhait... Magnifique.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
Dans la droite lignée de son prédécesseur, la jouabilité du titre fait mouche une nouvelle fois.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Nécessitant environs 10/ 12 heures de jeu en normal. Le titre nous propose une aventure extraordinairement flippante ! Le mode multi pourra également amuser quelques heures.
Bande Son
5 étoiles
9.5 / 10
Absolument ahurissante, la bande-son de Dead Space 2 est probablement l'une des meilleures de l'histoire du jeu vidéo. Ni plus, ni moins !
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Seul véritable petit bémol, le scénario est malheureusement trop insipide pour espérer rester véritablement dans nos mémoires.
Note Globale
4,5 étoiles
9.0 / 10
Dead Space 2 avait réellement fort à faire pour ne serait-ce qu'atteindre le niveau d'excellence du premier. Au final, le constat est exceptionnel ! Plus beau, plus fort, mieux mis en scène et encore plus effrayant que son ainé, le titre de Visceral Games vient tout simplement de se hisser au rang de référence du Survival Horror. Il est donc un titre que tout amoureux des grands frissons se doit de posséder !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

14 Feb. 2011 | 13h45


TeddyWayne
10 heures de jeu ? Il me semblait que c'était moins.. En tout cas c'est relativement court ! Pour la bande son je veux bien admettre que c'est bien adapté mais l'une des meilleures du gaming je ne pense pas. (Plus fort que MGS et Nobuo Uematsu ? nan XD) Bon test en tout cas il donne envie meme si je pense que le jeu semble linéaire. La réalisation en tout cas est pas mal. ;)

14 Feb. 2011 | 16h08


Zefi
Le premier était une référence en terme d'ambiance sonore donc oui, il se pourrait que le second s'élève comme son successeur comme un incontournable au niveau de l'audition.
Après linéaire oui, comme tout action-survival ou survival horror, donc rien de bien surprenant.

14 Feb. 2011 | 17h43


Yonnix
Alors au niveau de la bande son, j'ai précisé que ce n'est pas au niveau des thèmes que le titre excelle (les mélodies de titre tel que MGS ou FF surpassent aisément celle de Dead Space), non, c'est au niveau de son ambiance sonore que le titre est exceptionnel.

Ensuite, oui le jeu est linéaire (et encore, les environnements sont beaucoup moins fermé que dans le premier) mais la diversité des lieux visités, les différentes variantes de gameplay proposé (action, énigme, zone sans gravité / sans oxygène, etc.) font qu'à aucun moment le joueur ne se sentira frustré ou bien trop téléguidé. Et puis, on joue à un titre tel que Dead Space pour les sensations éprouvés, le frisson ressenti, l'angoisse qui peut nous saisir...

Enfin, résumé Dead Space 2 a sa réal' (certes irréprochable) serait une grossière erreur !

Après tout ce que je peux te conseiller, c'est de l'essayer. Tu te prend une soirée, tu te fous dans le noir total, tu mets le son à fond et tu verras en quoi Dead Space 2 est un véritable coup de c?ur pour moi ! ;)

Et si t'es toujours pas convaincu, tanpis...

14 Feb. 2011 | 18h52


TeddyWayne
Convaincre ou pas c'était pas le but de mon post ! J'ai juste vu "bande son" ahurissante et jvoulais des petites précisions pas d'arrière pensée sur ton test don't worry. Ouais je vais l'essayer parce que c'est vrai qu'il m'attire. (quand il aura baissé de prix ^^) peace

14 Feb. 2011 | 19h02


Yonnix
Pas de soucis :-) La précision était importante !

Après, cela était indiqué dans l'article ;)
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU