Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Dead Rising 2

Console : Xbox 360
Éditeur : Capcom
Développeur : Blue Castle Games
Date de sortie : 24 septembre 2010
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
2 votes (3.75 / 5)
Posté le Jeudi 05 Mai 2011 par itokiry
Puisque l’on s’est bien amusé dans le Mall de Dead Rising premier du nom, en démembrant du mort vivant à la chaîne à coup de téléviseur et de pommeau de douche, et que de remarquables ventes vinrent féliciter les qualités du soft, alors pourquoi Capcom se serait privé du plaisir de nous concocter un nouvel épisode ? Un nouvel univers, un nouveau héros, un nouveau challenge… Bref, on repart de zéro, avec la ferme intention de rentrer dans une aventure aussi grisante que par le passé. L’occasion de visiter Las Vegas sous un jour que l’on ne lui connaissait pas, c'est-à-dire le printemps post invasion zombie. Mais la cité du vice ne recel pas seulement de belles histoires, et tout porte à croire que la recette qui avait tant marchée en 2006 n’a pas bougée d’un centimètre, pour le plus grand bonheur des fanatiques, et au grand damne de ceux qui attendaient du changement. Alors, doit-on passer à coté de l’un des gros jeux de la fin d’année 2010 ?


Un Mall à Las Vegas


Lorsque l’on dit que le concept n’a pas bougé, c’est encore plus navrant que tout ce que l’on pourrait imaginer. En effet, hormis le changement de couleurs, de personnages et d’histoire, on nous ressert bel et bien le même plat qui n’a pas bougé d’un poil. Il a suffit aux développeurs de créer un nouveau Mall, en l’adaptant quelque peu au contexte géographique, c'est-à-dire en y ajoutant quelques salles remplies de machines à sous, et le tour était joué. Ajoutons à cela un héros des moins charismatiques, nous faisant regretter notre bon vieux Franck West, et un scénar ne parvenant pas à nous tenir en haleine plus de vingt minutes, et on obtient une mixture assez particulière, puant le manque d’idées et de talent. Rapidement, le pitch du titre se présente comme cela : Chuck Green a perdu sa femme et est en passe de voir disparaître sa fille, infectée par un virus ayant ravagé Willamette quelques temps plus tôt. Seul moyen à sa disposition pour ne pas avoir à élargir l’espace que la jeune Katey a entre les deux yeux à l’aide d’une balle de revolver, le zombrex, médicament extrêmement cher empêchant la maladie de faire effet pendant douze heures. Seulement voilà, notre bon Chuck n’est pas milliardaire, et se payer ces doctrines s’avère plus dur qu’il n’y paraissait sur le papier. Il s’engage donc dans une émission télévisée dont le but est de voir du sang caillé couler, rapportant gros. Mais les choses ne tournent jamais aussi rond qu’on le voudrait, c’est pourquoi quelqu'un se faisant passer pour lui décide de faire exploser l’enclos où sont retenus les zombies participants au show, les rendant libres d’infester Fortune City. Qui a fait ça ? Pourquoi ? Notre tronçonneur de crâne sortira-t-il vivant de cette mésaventure avec sa progéniture ? Autant de questions dont les réponses ne nous intéressent pas, le scénario de ce Dead Rising 2 étant trop plat et sans saveur. On perd ici tout l’aspect comique de l’histoire du premier, qui avait su se rendre drôle grâce au charisme de son protagoniste et à l’absurdité de son contexte, pour se plonger dans quelque chose qui semble se prendre plus au sérieux. Dommage, cette absurdité franchement amusante avait fait une grande partie de l’intérêt du premier.

Si vous vous attendiez à un paragraphe énumérant les qualités de cet opus, alors préparez vous à être surpris, car ce n’est que le début de cette descente aux enfers. En 2006, Dead Rising avait suscité un certain attrait auprès des gamers, car il était l’un des plus beaux jeux de la Xbox 360. Fluide et capable d’afficher un très grand nombre de morts vivants à l’écran, il s’avéra plutôt impressionnant, et les critiques l’ayant encensé sur ce plan sont légion. Mais l’eau a coulé sous les ponts, et on ne peut plus vraiment dire que cette prouesse technique soit encore d’actualité. Au contraire même, elle accuse franchement son âge. Le problème, vous l’aurez compris, c’est que toute la partie graphique de ce nouvel épisode est restée tel quelle. Fini donc les séances d’émerveillement devant scènes ou décors, puisque le titre est tout à fait banal sur le plan visuel. On pourra aussi critiquer les animations, qu’elles proviennent des personnages ou des zombies, celles-ci étant trop robotiques, et donc pas assez réalistes. Musicalement, on trouvera quelques titres déjà entendus, ainsi que de nouveaux collant parfaitement à l’ambiance, mais n’innovant pas pour un sous. Les dialogues sont bons, très bons même, mais ils perdent toute la dimension comique du premier, et avec elle de la saveur et de l’intérêt.


Beat them all ?


Décidément résolus à pousser le vice à son paroxysme, les développeurs n’ont pas fait bouger le gameplay d’un pouce. Seules quelques techniques spéciales, la possibilité de créer de nouvelles armes en combinant divers objets, et l'ajout de machines à mixer pour créer des cocktails alcoolisés aux effets divers, viennent apporter un peu de nouveauté dans cet afflux de recyclés. Alors, certes, la prise en main avait marché à la perfection en 2006, mais force est de constater que, quatre ans après, la notion d’ergonomie a bien évoluée. Car, pour faire simple, même la jouabilité de ce Dead Rising 2 commence à fortement dater. Mais ce non changement n’est pas forcément une mauvaise chose, ceci permettant de conserver le principe tant apprécié de pillage dans les boutiques, offrant la possibilité bienvenue de pouvoir combattre avec tout ce que l’on trouve. Sabres, revolvers, ours en peluche, sextoys, distributeurs de sucreries, chaises… Vous pourrez vous servir de quasiment tout pour démembrer vos assaillant, qu’il s’agisse de goules ou d’humains. Vous pourrez même vous servir de véhicules motorisés, déblocables au mont de piété (boutique fondée par les malfrats du coin), très efficaces. C’est donc un réel défouloir auquel on pourra s’adonner.

Une fois de plus, nous devrons regarder notre montre régulièrement, afin de ne pas manquer les évènements importants, ou de ramener le zombrex à Katey avant que sa vie ne touche à son terme. Ce stress constamment généré par la présence d'un réel compte à rebours (s'arrêtant à l'arrivée de l'armée dans les lieux) en agacera plus d'un, ceux-ci étant contraints à tout le temps bouger pour pouvoir suivre le scénario. Certes, il est possible de s'arrêter et de faire ce que bon nous semble, comme sauver les survivants se terrant dans les boutiques, mais ceci vous empêchera tout bonnement de terminer le jeu avec la meilleure fin. Il faudra donc faire un choix crucial : scénario ou exploration, tout en sachant qu'à l'instar du premier, on pourra refaire le jeu autant de fois que l'on voudra, tout en gardant notre expérience. Ce dernier point est d'ailleurs très important, puisque vous croiserez souvent des psychopathes en voulant à votre peau, et qu'ils sont coriaces et puissants. Il est donc recommandé de s'adonner au sauvetage et à la tuerie pour monter en niveau, et obtenir une force supérieure, de nouvelles techniques dévastatrices, et un inventaire plus grand.


Un dernier mot


Vous l'aurez compris, Dead Rising 2 est victime du manque de prise de risques de ses développeurs. Le gameplay n'a pas bougé, tout comme la réalisation, bien qu'un peu plus colorée. Pourtant, on sent bien qu'on est pas passé à coté d'un gros hit, mais bon... Après avoir été enthousiasmés par le premier, doté d'une histoire pleine de clins d'oeil et de psychopathes drôles mais effrayants, on ne pouvait qu'être déçu par celui-ci, résolument moins bon. Même la grosse nouveauté, c'est à dire la création d'armes dans l’atelier, s'avérera vite ennuyeuse, et son intérêt limité. Dommage qu'après quatre ans d'attente interminable, le soft ne soit pas à la hauteur.

VERDICT

Avantages

-Gros défouloir
-Plus grand Mall
-Assez long

Inconvénients

-Réalisation datée
-Gameplay peu ergonomique
-Protagoniste dénué de charisme
-Histoire inintéressante

Graphismes
3 étoiles
5.5 / 10
Distance d’affichage réduite, textures pauvres et animations robotiques… Difficile de trouver de réelles qualités sur le plan visuel à ce Dead Rising 2. Pour autant, on ne peut pas décemment affirmer que le titre est laid, il est simplement banal.
Jouabilité
3 étoiles
5.5 / 10
Une prise en main identique à celle du premier épisode, pas très ergonomique. De plus, Chuck est trop lent, et certains problèmes de collision viendront entraver sa course.
Durée de vie
3,5 étoiles
7.0 / 10
Il nous faudra un bon bout de temps pour arriver à terminer le soft dans son intégralité, c'est-à-dire en obtenant toutes les fins différentes, mais on sera vite lassé par le mélange malhabile de l'histoire peu intéressante et du gameplay peu ergonomique.
Bande Son
3,5 étoiles
6.5 / 10
Quelques titres repris du volet précédent, ainsi que de nouveaux collant sans problème à l’ambiance, mais restant trop monotones pour être réellement écoutés. Les dialogues sont bons, mais ont perdu de leur superbe avec la disparition d’une grande partie de l’humour décalé.
Scénario
3 étoiles
6.0 / 10
Bien moins passionnant que par le passé, et ne réussissant pas à capter l’attention du joueur plus de vingt minutes, l’histoire de Dead Rising 2 nous laisse un goût amère dans la bouche. Les dialogues sont plutôt fades, et l’humour a bien trop baissé en intensité.
Note Globale
3 étoiles
6.0 / 10
Très attendu, ce Dead Rising second n’est finalement pas la claque que nous espérions. Nous aurions voulu quelque chose de magnifique, avec un gameplay remis aux goûts du jour, et une histoire dans la continuité du premier, dotée de personnages complets et amusants. Malheureusement, nous avons tout simplement écopé de l’inverse, ni plus ni moins. L’absence totale de prise de risques fait grandement défaut à Capcom, qui ne nous offre là qu’une pâle copie du premier volet, en moins palpitant toutefois. On déplorera aussi l'absence de charisme chez le protagoniste, plus proche du beauf lambda que de la relative classe d'un Franck West qui avait le mérite d'être drôle dans toutes les situations. Un titre à réserver à ceux qui ont fait des dizaines de fois Dead Rising, et qui veulent à tout prix changer de décors.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

05 May. 2011 | 13h50


Vinz
J'attendais beaucoup cet épisode sachant que je n'avais pas joué au premier épisode. Mais j'ai vite déchanté sur les points que tu as indiqué. Le gameplay ne donne pas envie de s'investir, on se fait vite chier. Pourtant les vidéos marketing donnaient envie... Attendons Dead Island ^^

05 May. 2011 | 15h47


TeddyWayne
Jamais joué !

05 May. 2011 | 16h53


itokiry
Vinz : Totalement d'accord, j'attend Dead Island comme LE messie des jeux de morts vivants

Teddy : Ne touche pas à celui-ci, mais je te conseille vivement le premier

06 May. 2011 | 14h49


Zefi
-Gameplay peu ergonomique
-Protagoniste dénué de charisme
-Histoire inintéressante

Également le cas du premier selon moi.

06 May. 2011 | 15h10


itokiry
Pour ce qui est du gameplay, je ne peux pas te contredire, mais on n'avait pas été habitué à une prise en main aussi intuitive comme celles que proposent la plupart des Beat Them All du marché actuel.

Ensuite, Frank West n'était certes pas le personnage du siècle, mais il était suffisamment charismatique, et se mettait dans des situations suffisamment drôles pour figurer parmi les protagonistes dont on se souviendra.

Pour finir, l?histoire du premier n'était pas très complexe, mais s'inspirait de moult oeuvres cinématographiques, ce qui n'a pas (ou très peu) été le cas du second opus.

07 May. 2011 | 14h47


Zefi
Heu pour le premier point, on a quand même bouffé du Otogi, Devil May Cry, God Of War qui possédait une prise en main vraiment moins lourde et vraiment plus appréciable sur les consoles précédentes...

Pour le héros, question de gout, personnellement, il ne m'est jamais venu à l'esprit que je me souviendrais d'un tel protagoniste au côté de Snake ou Dante...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU