Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Darksiders : Wrath of War

Console : Playstation 3
Éditeur : THQ
Développeur : Vigil Games (THQ)
Date de sortie : 6 janvier 2010
Multijoueurs : non
Public : 18 ans et +

Note des membres
2 votes (4.25 / 5)
Posté le Dimanche 21 Mars 2010 par Zefi
Un début d'année tout simplement gargantuesque, si je dois retenir un titre pour le mois de Janvier, Darksider lorgne en tête d'affiche. Sans aucune contestation possible, il intègre aisément les titres Next-Gen à posséder Absolument. Pourtant plutôt dubitatif lors des présentations, le titre de THQ m'intéressa peu, jusqu'à poser mes mains dessus pour la toute première fois.

L'appel d'une suite !
Mélange de divers genres, Darksider pioche dans d'innombrables œuvres pour en faire un mélange des plus savoureux. Je n'irais pas par quatre chemin, THQ signe ici, un jeu capable de me tenir en haleine tout autant qu'Uncharted 2 l'année dernière ! Contrairement aux années précédentes, seulement quelques jours après le nouvel an, je tiens certainement l'un de mes titres fétiches. Voir mieux, l'une des meilleures aventures proposées sur la génération actuelle !

Un monde apocalyptique coloré !
Fils spirituel ou simplement hommage, qu'importe, comme en son temps, Darksiders s'avère tortueux d'idées fantastiques. Le spitch ? Guerre (War), l'un des quatre chevaliers de l'apocalypse, veut rétablir la vérité après avoir été sauvagement lynché et destitué de sa force grandiloquente. Défiant, les enfers, les cieux, celui-ci veut récupérer sa force d'antan quitte à laisser derrière lui d'innombrables cadavres.

Seulement quelques minutes après avoir eu le contrôle de notre protagoniste avec tout son pouvoir, le Chevalier contraint à abandonner sa puissance démentielle, devra dans un premier temps user de sa dextérité à l'épée. Pas n'importe laquelle, cette dernière absorbe l'âme des défunts, pouvant par la suite apporter de nouvelles compétences ainsi qu'augmenter les dommages causés. Proche d'un God Of War se système ne se limite pas seulement à l'énorme Lame, d'autres moyens de liquidation en bénéficient. Gantelets à l'impact lourd, ainsi qu'une faux démembreront sans cessent les vils créatures.

Chaque arme bénéficie d'un panel de coups pouvant augmenter grâce à un troc avec un certain Vulgrim, démon renégat. Il suffit d'échanger des âmes collectés contre de nouvelles combinaisons de coups et autres objets restaurant de l'énergie vitale. Bénéficiant d'un design fantastique, chaque rencontre est un plaisir pour les yeux. Propre à son jeu, Joe Madudeira offre ici une vision personnelle de l'apocalypse. Le côté cartoon déplaira à certain, d'autres y verront une merveille. Tout comme les environnements, divers et variés mais jouissant d'un soin très particulier. Chaque lieu se voulant différent de l'autre, on assiste à des atmosphères particulières, créant un véritable monde, bien qu'étant notre Terre à la base.

Pas contraignant et généreux, le level-design est un sans fautes. 
En parlant de terrain de jeu, celui de Darksiders n'est pas gigantesque en terme de superficie mais les différentes zones constituent assez de mètres-carrés à parcourir pour ne pas se sentir dans un couloir. Pourtant, sous ses airs de liberté conditionnée, le jeu de THQ se veut linéaire au possible. Le syndrome du zelda-like en quelques sortes. Vous me direz : « comme références, on a vu bien pire ». Pourtant elle n'est pas la seule, si la comparaison avec le titre de Monsieur Miyamoto consiste au Game-design, et au déroulement des donjons. God Of War peut se targuer d'avoir inspiré les développeurs concernant les affrontements.

Violent à souhait sans en rajouter des tonnes, rythmés comme ils se doivent, ainsi que des impacts lourds lors des frappes, les affrontements ne manquent pas de qualité. Comme le démontre les distributions de mandales, prouvant la surpuissante de Guerre. Resplendissant à l'écran, les combats utilisent divers procédés comme des ralentis bien sentis lors des finish à l'aide de QTE mais se limitant juste à lancer la séquence. Rien de trop gonflant, laissant libre aux joueurs d'apprécier le spectacle présenté, sans être dans l'obligation de scruter l'écran pour voir une touche apparaître subitement et gâcher la scène si on la manque.

Zelda où es-tu?
L'aventure principale comporte quatre gros morceaux, des donjons aux mécanismes différents profitant d'idées vertigineuses de cohérence. D'un bout à l'autre, aucun « tilt » viendra obstruer votre vue, le level-design s'avère un sans faute, mêlant subtilement phase de plate-forme rapide et énigmes tordantes. Loin d'êtres difficiles, seulement un minimum de jugeote sera nécessaire. Parfaitement orchestrée, toujours bien placées et construites, ces dernières cassent la monotonie avant qu'elle s'installe. Dans le but d'emmener le joueur à nouvelle rencontre mémorable ! Basée sur un schéma simpliste : découverte du donjon - porte verrouillée - clé à retrouver – Nouvel item permettant d'avancer – Semi-Boss – Principale rencontre avec le propriétaire du lieu, la progression a de quoi revigorer certains souvenirs rappelant un certain Elfe au costume vert.

Comme son « père » spirituel, les différents objets principaux acquis précédemment, ne servent que trop peu après leur « véritable » utilisation. Certaines découvertes se font tardivement, difficile de ne pas regretter la quinzaine d'heures demandée pour terminer l'histoire principale. Synonyme de grand jeu ? Certainement. Je me suis laissé emporter par la musique, par les décors enchanteurs, je ne voulais pas que ça se finisse, sans oublier la progression maitrisée de main de maître. Derrière un aspect technique sentant parfois l'ère PS2, le design et la pâte de son designer font pardonner des maladresses bien présentes.

Inoubliable !
Pour un premier jeu, peut-on pardonner à une telle aventure, ses fréquentes baisses de frame-rate ? Son manque de spontanéité entre le moment où l'on presse le bouton, et lorsque l'action se déclenche (parfois) ? Son manque de fluidité (Après Bayonetta c'est difficile) lors des enchainements contre les hordes d'ennemis ? Son manque de combos fort dommageable, entachant une rejouabilité ? Peut-être pas, mais ce jeu possède une véritable âme, on sent le désir de bien faire, et une pâte propre au studio de développement. Un titre marquant tout simplement.

VERDICT

Avantages

-Coloré
-Univers cohérent.
-Scénario
-Rythme
-Progression
-Combats accessibles
-Level-design
-Level-design
-Level-design

Inconvénients

-Manque de combinaisons de coups
-Graphiquement proche d'un titre ancienne génération
-Rejouabilité inexistante
-Chute de frame-rate
-Items à l'utilisation limitée
-Un second opus ?

Graphismes
3,5 étoiles
7.0 / 10
Des textures dignent de la génération précédente par moment, une fluidité pas toujours constante, mais le monde de Darksiders est coloré et en ces temps grisatres au possible, ça fait du bien. Sans parler du trait caractéristique de Monsieur Madureira.
Jouabilité
4,5 étoiles
8.5 / 10
Une progression calquée sur Zelda, l'inspiration envers God Of War , et son Level-design fantastique parachéve le tout. Seule ombre au tableau, des attaques trop peu nombreuses, on en vient à utiliser constamment les mêmes, dommage.
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
20 heures si l'on veut terminer le titre de THQ à cent pour cent, cependant on en demande encore...
Bande Son
4,5 étoiles
9.0 / 10
Une VF convaincante, des musiques symphoniques épiques et des bruitages parfaits !
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Classique lors des premières heures de jeu, l'histoire s'enrichit par la suite. Des personnages travaillés, une histoire de trahison, un univers cohérent ainsi qu'un final annoncant un second épisode, et l'on obtient un scénario surprenant d'efficacité.
Note Globale
4,5 étoiles
8.5 / 10
Une excellente surprise, et un boulot incroyable pour la première expérience offerte par ce studio ! On attend la suite avec énormément d'impatiente dorénavant !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU