Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Darkness Within : La Poursuite de Loath Nolder

Console : PC
Éditeur : Lighthouse Interactive
Développeur : Zipper Interactive
Date de sortie : 15 mai 2008
Multijoueurs : non
Public : 16 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Samedi 18 Octobre 2008 par YAZORIUS
Lovecraft et son univers obscur fondé sur les peurs, les angoisses psychotiques incontrôlables et chute progressive dans la folie, a maintes fois été la toile de fond de jeux vidéo d’aventure plus ou moins réussis (Necronomicon, Prisonier of Ice, Darkseed, Shadow of the Comet, Barrow Hill, …), et c’est donc à un public relativement connaisseur que « Darkness Within » s’adresse. Sous la forme d’un myst-like à la navigation omni-directionnelle à 360°, ce jeu est réalisé par la jeune équipe turque « Zoetrope Interactive » composée de 3 passionnés (Onur Samli, Oral Samli et Galip Kartoglu), et nous lance dans une enquête étrange mêlant disparitions, cultes mystérieux, lieux lugubres, cauchemars récurrents, … tous les ingrédients lovecraftiens pour un jeu fusionnant rêve et réalité qui a de quoi ne pas laisser indifférent les amateurs du genre.

L’histoire nous plonge dans la peau d’un enquêteur, Howard E. Loreid, qui doit initialement retrouver le suspect principal du meurtre d’un certain Clark Field, éminent amateur de sciences occultes et rites démoniaques. Quant au suspect, il s’agit de Loath Nolder, détective privé admiré de tous pour son intelligence, et qui, après avoir lâché soudainement son enquête 5 ans auparavant, disparaîtra pour un périple l’entraînant vers les contrées les plus reculées du globe. De retour, anéanti, psychologiquement instable, physiquement méconnaissable, Loath Nolder se fera arrêter rapidement. Mais malgré son apparente faiblesse actuelle, Loath Nolder trouve le moyen de s’évader pour disparaître de nouveau. Howard E. Loreid, chargé de l’enquête, devra faire face aux cauchemars qui ont hanté l’esprit de Loath Nolder, découvrir ce que cachent les disparitions de ce dernier et tenter d’amener la lumière dans cette histoire obscure.

Graphiquement, nombreux sont les joueurs qui aient eu à redire au sujet du moteur un peu vieillot, mais les décors riches et détaillés n’en sont pas moins réussis, et la navigation simpliste aide grandement à l’immersion. Les jeux d’aventure, souvent décriés par les amateurs de technologies nouvelles, n’ont pas pour but d’innover dans leur présentation, mais de faire rêver par leur contenu : « Darkness Within » réussit à charmer son auditoire par l’ambiance qu’il dégage, par les couleurs ternies, les effets de lumière angoissants, les phases déroutantes de cauchemar, la musique troublante en parfaite harmonie avec le reste, les bruitages crédibles, les énigmes intégrées au scénario, … Seule la localisation sonore est moyenne, aux acteurs heureusement suffisamment peu bavards pour vite faire oublier leur manque de conviction.

Dès le début de l’aventure est proposé le choix de niveau de difficulté : le niveau standard est recommandé, car ne simplifie pas toutes les recherches, mais n’impose pas de passer tout son temps dans les documents à lire pour souligner un indice précis, ou combiner de façon parfois peu logique des réflexions et indice via une interface d’inventaire simple mais lourde à gérer. Un choix de résolution graphique est aussi proposé pour que l’affichage s’adapte au mieux à l’écran. Des petits plus non négligeables qui augmentent le confort tant visuel qu’immersif. A noter qu’il est vite indispensable d’augmenter les réglages du gamma, dans les options, tant les images sont sombres, peu visibles. De nombreux indices, documents totalement facultatifs sont disséminés/cachés, permettant une plus grande découverte de l’univers lovecraftien du jeu, et sont alors répertoriés en fin de partie dans un score détaillé dont le but est inciter le joueur à retenter l’aventure à la recherche de ces éléments manquants.

Artistiquement, ce jeu n’est donc pas désagréable à voir et entendre, au contraire. On pourra évidemment regretter la trop forte compression graphique des rares cinématiques qui pixélisent rapidement lors de grands mouvements de caméra, ou l’esthétique atroce des rares personnages rencontrés en cours de jeux qui ne possèdent aucune crédibilité de traits (immondes) et de gestique (rigide à outrance), mais la qualité d’un jeu d’aventure ne tient absolument pas à ces détails précis (même si cela ne gâcherait rien de faire un petit effort dans ces domaines), l’important étant avant tout un scénario captivant, des énigmes agréables et bien pensées, une atmosphère prenante, des décors splendides et une très haute simplicité d’interface pour une immersion plus rapide du joueur déjà habitué à cette catégorie vidéoludique. Sur chacun de ces plans, « Darkness Within » est réussi, et même s’il n’innove en rien dans l’esthétique ou l’univers dépeint, le plaisir du joueur n’est aucunement boudé, pour peu qu’il apprécie les jeux d’aventure pour ce qu’ils sont.

Une touche négative indéniable à ce jeu est, hélas comme beaucoup de titres récents ou anciens, une fin inférieure au niveau général, et donc, laissant sur sa faim, ou décevant bon nombre de joueurs. Loin d’être ratée, cette fin déçoit dans l’idée plus que dans la forme. On se met à espérer que l’aventure ne soit pas finie, que ce que l’on ressent comme une annonciation de final ne soit qu’un leurre amenant à d’autres heures de jeu. Car finalement l’aventure est un peu courte. Une bonne quinzaine d’heures pour clôturer l’histoire, sans tricher via solutions sur le Net (il est toujours facile d’écourter la durée de vie d’un jeu d’aventure pour s’en plaindre ensuite, en glanant des indices sur « quoi faire » ou « comment faire » sur Internet), voilà qui peut sembler peu … Mais à un prix relativement bas, et un plaisir de jeu indéniable, finalement, on ne regrette pas son achat.

VERDICT

Avantages

- Interface classique qui facilite la prise en main
- Beauté des décors, détail des textures
- Scénario intrigant, dans un univers sombre captivant

Inconvénients

- Durée de vie un peu courte
- Associations, dans l'inventaire, d'idées, indices et pensées trop laborieuses
- Doublage français aussi peu convainquant que les personnages rencontrés

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Beaux, pour les décors, immondes pour les personnages (heureusement rares)
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Classique dans l'interface. Agréable, intuitif, mis à part le système d'association d'indices
Durée de vie
3 étoiles
6.0 / 10
Court, mais pas tant que ça non-plus
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Excellente musique, aux sonorités d'un Blackstone Chronicles, tout en ambiance. Les voix françaises sont en revanche trop peu impliquées
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Intéressant, agréable, mais pas hallucinant. Ne révolutionne rien, mais reste plaisant
Note Globale
4 étoiles
7.5 / 10
Pour un premier jeu, la petite entreprise débutante « Zoetrope Interactive » réussit là où de nombreuses grosses entreprises pourtant déjà bien implantées sur le marché du jeu vidéo arrivent tout juste à réaliser du médiocre sans plus. A jouer dans la cour des grands, « Zoetrope Interactive » va vite finir par s’imposer, et mettre la barre relativement haute pour que les concepteurs suffisants de leur réussite passée se remettent enfin à peaufiner leurs titres avant de les sortir bâclés en commerce. Il ne s’agit certes pas du jeu du siècle, ni même du jeu de l’année, mais à voir le résultat très bon d’une si petite entreprise tout juste naissante, l’on se dit que l’avenir du jeu vidéo d’aventure risque fort d’offrir de vraies merveilles. Un début prometteur. Vivement la suite. A ce propos, un « Darkness Within : The Dark Lineage » est en cours d’élaboration … de quoi rassurer ceux qui craignaient que l’aventure soit trop courte pour eux.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

19 Oct. 2008 | 22h09


Zefi
J'adore ta façon d'écrire !
Pour ce qui est du genre de jeu... Je n'ai plus touché depuis Atlantis (atlantide ou un truc du genre, sur Saturne) donc bon...

20 Oct. 2008 | 20h35


Vinz
Très bon test bis :-) J'adore ce type de jeu, mais cela fait un bail que je n'ai pas pu en toucher un :-( Quand j'aurai changer de PC fixe j'ai penserai ! (soit début 09 xD attendons la nouvelle gamme d'iMac ^^...)
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU