Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Castlevania : Lords of Shadows - Mirror of Fate

Console : Nintendo 3DS
Éditeur : Konami
Développeur : Mercury Steam Entertainment
Date de sortie : 8 mars 2013
Multijoueurs : non
Public : 16 ans et +

Note des membres
2 votes (2.25 / 5)
Posté le Lundi 18 Mars 2013 par itokiry
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'en terme de retour sur le devant de la scène triomphal, Lords of Shadow offrait à Castlevania la palme d'or. Beau, long, riche et captivant, il était pourvu de tous les atouts, et ne décevait finalement que par son éloignement toujours un peu plus conséquent avec l'esprit initial de la série. Imaginez donc le bonheur dans la tête des fans lorsque Konami annonça que le titre aurait droit à une sorte de suite sur 3DS au gameplay 2D, sonnant un peu comme un retour aux sources revigorant et merveilleux, presque inespéré. Mirror of Fate a toutes les cartes en main pour faire rêver et offrir l'expérience Castlevania la plus aboutie de cette décennie, seulement voilà...

« Bah ma maman elle est morte »



Uhm... Oui, en quelques sortes c'est de cette façon qu'on peut résumer le scénario plus que décevant de ce Castlevania : Lords of Shadow – Mirror of Fate. Le fils du héros du précédent volet sur consoles de salon a perdu sa mère, et de surcroît son père a disparu et aurait même rejoint les forces obscures. Évidemment, vengeance est le mot d'ordre, la ligne directrice... Une trame déjà résumée qui tient sur un ticket de métro, laissant juste assez de place pour les deux mots que la seconde partie du titre écrira, celle où l'on incarne ce bon vieux Alucard, lui aussi en quête du grand V. Soyons clairs, soyons justes : si vous attendiez une quelconque révélation, une suite 1,5 apportant des informations cruciales sur la progéniture de Gabriel Belmont, ou encore le retour triomphal du vampire classieux susnommé sur le devant de la scène, alors préparez vous à une déception colossale. D'une envergure catastrophique si j'ose dire, tant par la faute de l'absence totale d'intérêt que représentent les quelques heures de jeu en terme de scénario que par la disparition totale et déroutante, révoltante même, du charisme si plaisant d'Alucard. Les personnages surjouent et sont à vomir de pathétisme. L'ensemble est une sorte de diarrhée nauséabonde sans commune mesure, et à vrai dire cela n'aurait rien changé que les développeurs omettent carrément d'introduire une quelconque histoire tant celle-ci est inutile. C'est à en oublier que l'on est en 2013, de surcroît sur Nintendo 3DS, et plus en 1990 sur Game Boy Classic, lorsque l'on pouvait encore se permettre de bâcler ou d'oublier cette partie du travail désormais indispensable.

Bâcler un aspect pour en réussir d'autres ? C'est peut-être ce que se sont dit les développeurs de chez Mercury Steam Entertainment. Privilégier les graphismes par exemple ! Et en l'occurrence c'est réussit ! Le titre n'est pas éblouissant, ce serait lui apporter trop de crédit que d'en dire autant. Cependant il est clairement beau, plus que Shinobi sur la même console par exemple, histoire de faire une comparaison utile et juste. L'environnement est très agréable à parcourir de ce fait, il surprend même parfois. Un peu à la manière d'un Symphony of the Night, proposant des arrières plans tout bonnement magnifiques par moments, quoique totalement banals à d'autres. Les animations sont un peu rustiques, en même temps pour un jeu au gameplay 2D ce n'est pas ce que l'on regarde le plus, et les effets sont un peu vieillots... Mais dans l'ensemble le titre propose vraiment un graphisme riche et moderne, offrant un sérieux coup de jeune à la licence en terme de plateforme classique, quoique l'épisode PSP était somme toute plus aboutit sur ce plan. Ici, seul une question de design posera problème, tant le bestiaire est moyen et les protagonistes manquent de charisme (surtout Alucard). Les développeurs semblent s'être encore plus concentrés sur les musiques. Celles-ci sont tout bonnement excellentes, quoiqu'encore une fois moins bonnes qu'elles ne le furent par le passé. Enfin en comparaison avec le restant des critères, les morceaux dénotent réellement. À mi chemin entre la musique effrayante d'un Dead SpaceDracula X Chronicles, l'ensemble se tient particulièrement bien et offre un cachet inimitable au titre, à un endroit où on ne s'attendait pas à le trouver. Dommages qu'ils soient un peu faibles en nombre. Côté bruitages, rien à redire, et chez les doublages on ne crachera finalement que sur leur pathétisme exacerbé, dû à un texte atroce...

Castlevania dénaturé



Si vous faites partie de ceux qui accordent à la 3D la faculté de dénaturer la série, alors vous n'avez encore rien vu. Vous pensiez que les Belmonts étaient mieux en 2D ? Vous n'aviez peut-être pas tord, excepté dans cette situation extraordinaire ! Lords of Shadow était une réussite sous toutes les coutures, mais Mirror of Fate... Comment dire ?!... Il aurait peut-être mieux valu que les développeurs conservent un gameplay en 3D similaire à l'original sur consoles de salon. Il aurait peut-être mieux valu qu'ils ne tentent pas d'adapter les systèmes de jeux d'un titre TV pour un jeu 2D sur console portable. Parce que cela donne un résultat pour le moins... Mitigé ! Et le terme est peut-être encore un peu trop gentillet, comparé à la réelle déception que représente cet opus Nintendo 3DS. Tout est mal pensé, clairement, du début à la fin et quasiment sans exception... La progression est ultra linéaire, changeant du tout au tout avec les épisodes 2D les plus récents, qui laissaient au joueur une liberté dans la découverte plus que grisante. Ici on est contraint, quel que soit le personnage incarné, à suivre une route déjà tracée et imperturbable pour arriver au bout d'une trame ingrate. Les seuls chemins annexes sont très courts et portent bien leur adjectif « annexe », puisqu'ils ne mènent qu'à quelques bonus grappillant de l'expérience, de la vie ou des munitions. Peu d'intérêt, quoiqu'on aurait tord de ne pas aller les chercher, et finalement la linéarité exacerbé ne fait pas autant défaut au titre que sa construction peu ragoûtante. On avance jusqu'à un boss en affrontant successivement des vagues d'ennemis et en résolvant quelques menus énigmes... C'est d'un ennui total et sans commune mesure.

Et côté mécanismes de jeu on ne cherchera pas non plus à trouver une once de qualité à Mirror of Fate. Il est ultra classique, ultra répétitif... On avance, on balance quelques coups de fouet en essayant de faire avec le peu de combos que le titre offre au joueur, on pare les attaques ou on les esquive... Mais que c'est ennuyant bon sang ! Où sont passées les aventures grisantes des Belmonts ? Leur dynamisme et leur addiction ? Où est passé le cachet inimitable de Castlevania, ces gameplays puissants et réussis qui donnaient l'envie de la castagne et lui offraient du crédit ? On est presque à deux doigts de devenir grossiers lorsque l'on découvre avec stupeur ce qu'est devenue la série, ce que propose cet épisode, bien trop plat et banal. Les opus Nintendo DS étaient bien plus complets et grandioses, c'est à se demander ce qu'on fichu les développeurs pour ne pas se rendre compte en temps et en heure qu'ils faisaient fausse route ! Les capacités spéciales sont sympas deux minutes, mais elles ne sont que deux, et idem pour les armes annexes à l'intérêt plus que limité. On essaye deux secondes de nous faire croire à leur utilité, mais bien vite elles tombent en désuétude et ne servent que de temps à autre devant des boss coriaces, lorsque l'envie nous prend. On se consolera à ce sujet en se disant qu'au moins on n'aura pas le temps de s'en lasser, le titre se terminant en quelques cinq à six malheureuses heures, mais ce serait se contenter d'une durée de vie tout simplement dégueulasse ! Et de surcroît les deux personnages jouables n'ont rien de différent si ce ne sont leurs capacités spéciales et leurs armes annexes, ce qui les rend encore moins intéressant. Que l'on incarne Simon ou Alucard, rien ne change, tout est toujours aussi plat.

VERDICT

Avantages

- Excellente bande son
- Plutôt joli
- Effet 3D réussi

Inconvénients

- Histoire infâme
- Alucard dénaturé
- Durée de vie ingrate
- Gameplay répétitif et fade
- Progression trop linéaire
- Bestiaire moyen

Graphismes
4 étoiles
7.5 / 10
Le titre est beau et propose des arrières plans tantôt fouillés, travaillés, et tantôt malheureusement moins sympathiques. On ne lui reprochera qu'un design moyen et une architecture répétitive, d'autant qu'en prime il s'offre un effet de profondeur très joli.
Jouabilité
2,5 étoiles
5.0 / 10
Ultra répétitif et basique, le titre propose en prime une progression tout ce que l'on fait de plus linéaire et inintéressant... Seul le système d'expérience est réussi, et encore...
Durée de vie
2,5 étoiles
5.0 / 10
En cinq à six malheureuses heures on aura fait le tour d'une aventure que l'on n'aura guère envie de recommencer... Autant le dire clairement : c'est trop peu !
Bande Son
4 étoiles
8.0 / 10
Le gros point fort du jeu ! Si les dialogues (assez peu nombreux) sont pathétiques, c'est uniquement à cause du texte qui leur est donné. Et cela contraste grandement avec une qualité musicale superbe et des bruitages très réussis. On ne regrettera finalement qu'un nombre peu conséquent de morceaux.
Scénario
0,5 étoiles
1.0 / 10
On aurait peut-être préféré que le titre soit dénué de trame scénaristique tant celle-ci est mauvaise, plate, prévisible et sommaire. La langue française manque sans doute de mots pour décrire sa médiocrité, et surtout pour décrire la déception devant l'image désormais infâme qu'arbore Alucard qui a perdu tout son charisme...
Note Globale
3 étoiles
5.5 / 10
Mirror of Fate est un épisode que l'on ne retiendra que pour sa trop grande platitude, son intérêt bien trop moyen, et finalement sa qualité bien en deçà de ce que la série nous a offert jusqu'à présent. Il n'est pas totalement mauvais, offre une aventure qui se laisse suivre sans trop de déplaisir... Cependant trop de défauts viennent rompre une immersion déjà brinquebalante. S'il faut choisir un jeu de plateforme 2D sur 3DS, mieux vaut se pencher sur Shinobi !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

18 Mar. 2013 | 09h04


Vinz
Ha, c'est bien dommage venant d'une telle série :/ Avec un meilleur scénario j'imagine que le jeu aurait été bien autre ^^ enfin c'est souvent une bonne partie du moteur du jeu en 2D :/

18 Mar. 2013 | 12h20


itokiry
Le scénario est effectivement une déception, mais on aurait encore pu fermer les yeux si le galmeplay tenait la route et si la durée de vie n'était pas si chiche...

18 Mar. 2013 | 20h57


philyra
Déception totaaaaaaale. Snif. Une super licence qui meure. Un titre potentiellement intéressant de moins sur 3DS...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU