Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Call of Duty : Modern Warfare 3

Console : Xbox 360
Éditeur : Activision
Développeur : Infinity Ward
Date de sortie : 8 novembre 2011
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
1 vote (3.50 / 5)
Posté le Mardi 22 Novembre 2011 par Zefi
Aussi décriée qu’appréciée la licence Call Of Duty (notamment Modern Warfare 2) révolutionna le paysage vidéo-ludique quoi qu’on en dise. S’imposant comme le produit culturel le plus vendu mais également le plus prolifique, la série a su élargir le genre au moins initié d’entre nous. Véritable tour de force qui perdura avec à chaque nouvel opus un nombre de vente écrasant le précédent record. Une renommée qui cependant engendra une certaine paresse de la part des développeurs (que ça soit Treyarch ou Infinity wars). Malgré des tonnes de boites vendues la fainéantise liée au succès ne tarda pas à voir le jour.

En sortant un épisode tous les ans les recettes explosèrent mais la qualité diminua. Même si tous les fans de la licence se retrouvèrent dans chacune des nouvelles itérations, d’avis plus extérieurs, on sentait peu d’évolutions. C’est dans un contexte bien particuliers que le troisième épisode de la série « Modern Warfare » débarque. Plus que les années passées, la presse se veut moins enthousiasme envers cet énième produit. Malgré tout, le nombre de boites vendues comptabilisées sur un jour atomisent le précédent record de vente, lui-même tenue par son successeur « Black Ops ». La folie ne semble pas s’arrêter pour si peu mais il est l’heure pour LJV de prononcer son verdict après avoir pris un peu de recul vis-à-vis d’un tel produit.


Immersion garantie


Si le nerf de la guerre concernant la série Modern Warfare est clairement le multijoueur, ce troisième épisode clôture l’histoire débutée avec le tout premier à travers une nouvelle campagne solitaire. Dés le début de l’aventure, nos guerriers commencent à s’en prendre plein la figure, on assiste à un déluge d’effet pyrotechnique qui prend aux tripes et qui aident aisément à s’immerger dans le contexte. La troisième guerre mondiale. Comme d’habitude, des explosions le joueur va en admirer plus d’une durant son expédition à travers les quatre coins du globe. Les chemins empruntés ne font guère place à la contemplation, les yeux se focalisent sur chaque tir de fusil, chaque roquette qui traverse le décor et autres soldats ennemis prêts à en découdre.

Le joueur est constamment agressé par l’adversité, il existe très peu de moment calme à part quelques séquences d’infiltrations voulues. Loin d’être les plus intéressantes par la même occasion. Gâchées pas des scripts qui pullulent durant toute l’aventure, ces derniers gâchent cette volonté de varier l’action. On sent clairement cette envie d’approfondir l’aspect cinématographique au profit d’un réel intérêt ludique. Comme en témoigne cette succession de couloir dont utilisent les développeurs durant la totalité de l’aventure. Il est bien dommage que cette succession de scriptes et de parcours étriqués abondent constamment le joueur. Le Level-design manque d’ampleur, en résulte un sentiment de frustration. Certes la base de la série a toujours été la même mais il est dommage de ne pas voir la formule remaniée un tantinet.


Une recette qui commence sérieusement à se fossiliser !


Pourtant certaines séquences surprennent par leur inspiration même si les plus cinéphiles y verront quelques ressemblances avec différents films. Il faut avouer que certaines font leur petit effet. L’aventure solo abuse des mêmes ficelles depuis des lustres et les fans toujours pas lassés d’un même procédé apprécieront. Cette nouvelle histoire n’invente pas la roue mais reste supérieur aux deux précédentes. Tant par le rythme mieux maitrisé mais également à travers l’histoire racontée. L’un des défauts majeurs des précédents est de faire intervenir une multitude de personnage mais parfois de manière maladroite et confuse. Aujourd’hui corrigé ! Certes le scénario n’atteint pas des sommets d’écriture mais le fait de faire mourir les personnages que l’on contrôle, donne envie de voir si ils parviendront à leurs objectifs sans y laisser leur vie.

Pour résumer la partie solo, ce Modern Warfare 3 change aucune habitude prise par les joueurs jusque là mais toutes personnes ayant appréciées les précédents pèlerinages de nos joyeux comparses y trouveront encore leur compte. A l’image d’un aspect technique qui commence sérieusement à accuser le coup. Même si certains effets renforcent l’aspect apocalyptique et de manière plus que correct, le moteur graphique manque de soins ! On se retrouve avec un rendu à peine plus agréable que Modern Warfare 2 et donc d’y retrouver les mêmes défauts. Je fais référence notamment aux textures parfois hideuses, à la modélisation des différentes pétoires que l’on peut prendre en main ainsi que l’animation globale. Si lors du premier épisode elles claquaient réellement la rétine, le temps les a rattrapées et il est dorénavant difficile de s’enthousiasmer face à ces dernières.


On prend les même et on recommence.


Concernant le gameplay, on se retrouve avec un titre purement arcade qui garde les même stigmates que les premiers Modern Warfare. Le soldat que le possesseur de la manette contrôle, court sur de longues distances à une vitesse vertigineuse malgré la charge de l’arme, des grenades et autres joyeusetés ! Il peut également enchainer les sauts sans réelles difficultés, s’accroupir mais également s’allonger tout en se remettant debout en un éclair. Il n’existe aucune notion de lourdeur tout va très vite dans Modern Warfare, à l’image de ce qui se déroule autours du joueurs. Une espèce de grand-huit constant. Pourtant rien ne sert de le cacher une nouvelle fois mais les joutes manquent de sensations, les armes ne possèdent quasiment aucun recul, on enchaîne les tirs sans être réellement dérangé par une précision qui devraient s’atténuer. Il est dorénavant impossible de se jeter à terre comme dans Black Ops, l’animation devient plus saccadée que dans l’épisode précédent et moins naturelle. Un choix incompréhensible.

Tous joueurs de Call Of Duty savent que le gros morceau du titre réside dans le multijoueurs. La richesse de ce dernier incitera bon nombre de joueurs à y passer des jours durant. Le système n’ayant que peu changé, on retrouve les forces et les faiblesses des épisodes antérieurs. Très accessible pour n’importe quelle personne, il n’est pas rare de faire un nombre de frags important sans s’être réellement mêlé à la foule. Les atouts s’avèrent aussi efficaces qu’auparavant avec l’apparition de nouvelles attaques à base d’hélicoptère ou d’avions et autres drones. Pour débloquer un hélicoptère d’attaque qui mitraille tous ennemis sans demander de doigté particulier, il suffit par exemple d’enchaîner un certain nombre «frags » sans mourir ou alors de le récupérer grâce à une caisse livrée expressément si on la débloque de la même façon. Avec un peu de chance donc, on se retrouve avec un ratio plus que flatteur en restant sur place afin de ne pas mourir inutilement.


Un multi toujours aussi solide…


Ce système à la fois simple et plutôt efficace entraîne malheureusement des déséquilibres flagrants à l’image des armes que l’on débloque au fur et à mesure que l’on joue. Différents objets permettant une meilleure visée, une plus grande efficace pourront être exploités par le franc tireur lorsque qu’on utilisera un nombre suffisant la pétoire en question. Seulement si l’on souhaite prendre le train en route et débuter, il est bien dommage de se faire démolir sans pouvoir faire réellement quelque chose face à un tel armement adverse. Rien de bien nouveau sous le soleil, venons en aux différentes cartes dés à présent. Si les snipeurs se veulent moins présents c’est parce que bon nombre d’environnements se déroulent dans des lieux étriqués privilégiant le « corps à corps » aux tirs à distances. Un bon point même si certaines semblent trop fouillis avec énormément d’éléments du décor qui jonchent le sol et qui peuvent vite devenir redondant lors d’un assaut. Trop confuse mal agencée et plutôt proche de certaines cartes des précédents, certaines accusent le coup ! D’autres plus inspirées et sympathiques valent le détour. Quand au mode jeu, il y en a pour tous les gouts.

Même si l’on regrette l’absence d’un mode zombis comme dans Call Of Duty Black Ops, on apprécie le retour du mode Spec Ops. Ce dernier propose différentes petites missions à réaliser seul ou à deux. Rien d’extraordinaires mais de quoi passer encore quelques heures supplémentaires sur le jeu. Quand au multi compétitif diverses nouvelles attractions complètent une liste de mode de jeu bien exhaustive. Le plus plaisant reste le « confirme-kill », un nom inventé de toute pièce par votre concitoyen mais qui définit parfaitement la signification suivante. A chaque Frag réalisés par vos ennemis, vos alliés ou vous-même, une pièce tombe du cadavre et tout dépend le joueur, la signification de ce geste est différente. Si l’on ramasse la pièce d’un adversaire, l’équipe remporte un point, si l’on attrape celle d’un allié on fait disparaitre cette dernière. Si c’est la notre, on a le culcul bordé de nouilles et l’on se réjouit de ne pas offrir le point victorieux à l’équipe Rouge. Pour finir sur une note positive, un mode deux joueurs est également présent pour se farcir les missions du mode Spec Ops ou encore si l’on souhaite rejoindre une partie en ligne à deux sur un même écran.

Ce dernier opus de la célèbre licence ne conviendra toujours pas aux détracteurs de la série quand aux adorateurs, ils lui voueront un culte sans précédent tant la campagne solitaire supplante celles de ses prédécesseurs. Quand au multijoueur, la richesse de ce dernier offre à ses fanatiques un nombre d’heures considérables qui ne prendra fin certainement que l’an prochain avec le prochain Call Of Duty. On ne change absolument rien à une recette qui marche, un beau slogan en attendant une véritable remise en question l’année prochaine ? Rien n’est moins sur.

VERDICT

Avantages

-Facile à prendre en main
-Un FPS Pop-corn
-Scénario moins confus qu'auparavant
-Quelques séquences lors de la campagne solitaire
-Multi
-Très fluide...

Inconvénients

-... Mais des graphismes vieillissants
-Moteur physique inexistant
-Peu de nouveautés
-Quelques cartes de mauvais gout
-Aucun Team-Play en multi
-Les insultes qui fusent

Graphismes
3 étoiles
6.0 / 10
Loin d’être mirobolant, on reste avec cette appréhension d’avoir un jeu datant de plusieurs années entre les mains. Les bugs parsèment les couloirs, le moteur physique quasi-inexistant parachève une copie peu enthousiasmante. Heureusement que le tout s'avère être fluide.
Jouabilité
3,5 étoiles
7.0 / 10
Aucune nouveauté majeure et un gros penchant pour la rapidité d'action à défaut d'un réalisme saisissant. Difficile de faire plus accessible et arcade à la fois, la jouabilité n’a guère évolué pour le meilleur ou pour le pire !
Durée de vie
4 étoiles
8.0 / 10
Bien que le mode solo manque clairement le coche avec une durée d’environ 4-5 heures, vos nuits s’écourteront à de très nombreuses occasions si le multi obtient grâce à vos yeux.
Bande Son
3,5 étoiles
6.5 / 10
Concernant le son rien d’exceptionnel pour nos oreilles, les bruitages semblent tout droit tirés des précédents et les musiques passeront rapidement au second plan. Concernant la Version Française, elle reste dans le ton et s’accommode plutôt bien à l’univers.
Scénario
3 étoiles
5.5 / 10
Sans être réellement mauvaise et mieux maitrisée qu'autrefois, on ne retiendra quasiment rien de cette conclusion. A moins que l'on apprécie les trames sur fond de guerre classique, pro-Américanisées.
Note Globale
3,5 étoiles
6.5 / 10
Le succès étant encore gargantuesque, nul doute que la licence reviendra l'année prochaine en souhaitant un changement prononcé tant cet épisode n'apporte que trop peu d'atouts à un édifice constitué de plusieurs milliards de dollars. Une valeur sur pour les joueurs dont la vie tourne autours de Cal Of Duty, bien moins pour les autres... Comme toujours.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

23 Nov. 2011 | 12h30


TeddyWayne
Je suis d'accord avec toi sur la pauvreté de ce nouveau MW. Même formule, une IA completement débile, des graphismes semblable au précédent.. Ce n'est pas une surprise, toujours la même recette qui revient et qui cartonne. Un un jour viendra où les joueurs se lasseront même si le multi est toujours aussi addictif il va falloir faire quelque chose à la licence. Néanmoins dans l'ensemble il faut avouer qu'on "s'amuse" devant COD que ce soit avec le mode solo ou bien le multi. Difficile de noter le soft mais je pense qu'un 6,5 est un peu trop sévère car il a tout de même de bonne qualité sur le gameplay que tu as citées dailleurs ;-)
peace

23 Nov. 2011 | 13h29


Zefi
Ben si l'on est fan de la licence on peut facilement rajouter un voir deux point, j'ai sanctionné la paresse mais je pense qu'en lisant le texte on comprend aisément que les détracteurs ne changeront pas d'avis mais que les gens appréciant la formule se régaleront.

23 Nov. 2011 | 13h45


Vinz
Note un peu sévère mais qui me semble juste. Tout dépend des critères :-) Enfin je ne le toucherai pas, bien de meilleurs jeux sont présents dans cette période.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU