Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Call of Duty : Black Ops

Console : Xbox 360
Éditeur : Activision
Développeur : Treyarch
Date de sortie : 9 novembre 2010
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
3 votes (4.17 / 5)
Posté le Dimanche 14 Novembre 2010 par Vinz
Devenue réelle obsession de discussions ces dernières années, la série Call of Duty ne risque probablement pas de chuter dans les forums pour cause de discussions sérieuses ou de "trolls". Activision et Treyarch signent avec ce nouvel opus la fin d'un nouveau défi dont la diffusion et l'engouement médiatique (et surtout publicitaire) aura réalisé 360 millions de dollars le premier jour. Faisons le point sur ce "Black Ops" pour vérifier si ce dernier mérite bien tout ce raffut.


Court mais Intense ?


Les Call of Duty sont connus pour leur aventure solo très courte malgré en général une réalisation très soignée. De nos jours Internet étant "répandu", les éditeurs et développeurs consacrent une grosse partie du budget à travailler sur l'aspect graphique et multijoueurs. Mais est-ce réellement dans l'intérêt (ou l'envie) des joueurs ? L'aventure de "Black Ops" prend part dans les années 60 pendant la guerre froide. Vous incarnez des forces spéciales (sinon cela ne serait pas "intéressant") qui vont vous faire partager des décors tels que Cuba, l'URSS ou même le Vietnam. Le scénario, sans s'étaler sur ce dernier (au risque de vous pourrir le peu d'heures solo), est plus facile à suivre que dans les derniers opus. On peut entre autre attribuer ce point aux briefings d'avant-mission plus explicites malgré une présentation très dense et parfois un peu fouillie. On notera la prise de risque de ce coté qui rafraichit un peu pour un FPS. En effet vous vous réveillez attaché dans une salle d'interrogatoire. Des écrans vous entourent et votre seul choix est d'écouter votre interlocuteur secret. Ce dernier vous fait revivre les missions et vous les situe dans le temps afin que les briques s'assemblent correctement dans votre petite tête de joueur.

Le moteur graphique fait ressentir son âge dès les premiers instants. Toutefois malgré le fait que les pixels n'explosent pas à l'écran, on note une très grande diversité des décors qui, en plus d'être agréables à contempler, se marient très bien avec l'atmosphère du jeu, paramètre primordial. Dit plus concrètement, il est plaisant de changer régulièrement de décors durant les missions et de ne pas avoir les même textures ressassées. Treyarch a fait une bonne utilisation du moteur, et c'est parce que ce dernier n'est pas tout récent qu'il est bien utilisé.


Infiltration, Complication et Bain de sang !


Dès les premiers pas l'ambiance se pose clairement. Infiltration, complication, et bain de sang. Pas le temps de souffler, on passe d'un souvenir à un autre qui pose souvent dans des situations bien différentes, et surtout, intéressantes à jouer. Notons toutefois qu'il "arrive" à l'IA d'être déplorable. Un mode "normal" ne signifie pas que l'ordinateur soit être débile au point de ne pas réagir quand on passe (tranquillement) à coté d'elle (sans vous suivre). On a par ailleurs l'impression que cette mauvaise gestion de l'IA est compensée par des tirs à travers des surfaces "dures" (donc où les balles ne devraient pas passer). C'est toutefois majoritairement notable dans les premiers niveaux, par la suite ces quelques inconvénients (scripts) se font plus calmes.

Niveau gameplay on reste sur de l'habituel, à savoir une vie qui se recharge lorsqu'on se met à couvert, des rechargements dignes de concours et des déplacements dynamiques. Petite particularité de cet opus pas très bien mis en avant, la possibilité de se jeter au sol au lieu de passer par le mode "accroupie". Plus utile en multijoueurs qu'en solo, mais appréciable. Le ressenti des armes est encore un sujet à débat. Les puristes crient la plupart du temps au scandale car les armes sont souvent un peu passées à la moulinette "casual" (sous divers prétextes plus ou moins valables). Black Ops n'échappe pas à la règle avec des armes très faciles à manier. Par exemple les snipers ne possèdent pas de biais très visible et il est facile de pointer ses ennemis avec quelques litres d'alcool dans le sang. Par ailleurs en retenant son souffle (à volonté ?) on peut facilement couper un cheveux en deux. Pourtant l'époque (années 60) ne porte pas forcément encore sur des avancées technologiques révolutionnaires. Notons toutefois que nous sommes dans des forces spéciales, et donc par conséquent en plus de recharger plus vite que l'éclair, notre précision est bien supérieure à celle de trouvions !


Level Design plus ouvert ?


Aspect primordial dans un FPS mais souvent oublié dans le feu de l'action : le level design. La possibilité de ne pas s'engranger sous les feux ennemis, contourner le point chaud et éradiquer la menace avec moins de perte. Mais c'est aussi la possibilité de redécouvrir le jeu et d'y intégrer des bonus (ici des "renseignements" à dénicher). "Black Ops" n'excelle pas dans cet art mais s'en sort globalement bien. L'omniprésence du feu ennemis dissuade souvent de visiter les espaces "ouverts", toutefois essayer d'emprunter de petites ruelles sombres ou d'anciens tunnels devient tout de suite plus occasionnel. Un FPS n'est pas seulement une période où il faut mettre son cerveau de coté (quoique avec un CoD…), c'est aussi un moment de réflexion, de stratégie, et encore plus dans le mode de difficulté maximum ! Ce Call of Duty représente toujours correctement les couloirs (difficile de remédier cet aspect, surtout avec autant de scripts), mais fait toutefois un bel effort, surtout quand on prend le temps de visiter un peu le jeu et découvrir sa richesse annexe. On mettra bien sur de coté les escaliers en cul-de-sac (ou équivalents) d'où viennent les ennemis, et qui ne mènent jamais à des étages secrets (hélas non).

Une journée sur le mode solo et puis s'en-va. Ma journée était planifiée sans même connaître le déroulement du scénario. Début à 10h, pause à midi, jeu terminé au gouter. Toutefois malgré cette durée de vie très courte, l'envie de le refaire est plus forte que dans les précédents opus (surtout si l'on commence avec un mode de difficulté normal, je l'accorde sans soucis). Mais cet opus, "Black Ops", a ce quelque chose de plus qui peut vous pousser à retenter l'expérience pour fouiner, mourir plus régulièrement. Certes cela ne va pas changer votre vie ou votre planning vidéoludique, mais cela reste appréciable.


Oh Multi, mange moi mes soirées


Un Call of Duty est souvent acheté pour son mode multijoueurs, voire même plus souvent que pour son mode solo. On pourrait même attribuer au mode solo l'effet de tutorial, de prise en main, avant de rentrer dans l'arène des jeux en ligne. Treyarch nous propose pas moins de 14 nouvelles maps. Comme toujours un petit temps d'adaptation est nécessaire afin de s'y repérer. Les modes de jeu sont toujours très nombreux et la majorité sont à débloquer en faisant évoluer son personnage. Il existe toujours un système de classes afin de de gérer ses personnalisations. Notons que pour débloquer armes et bonus il faut les acheter avec de l'argent gagné durant les combats. Toutefois vous ne pourrez pas acheter des armes avant d'en avoir le niveau, il faudra quand même se faire patient. Sur Xbox 360 la recherche de parties est toujours aussi simple et efficace. Sur PC et PS3 c'est à vérifier…

Malgré une grande marge de progression depuis le level "0" qui annonce dès le début beaucoup de fun à débloquer, on ne peut pas passer devant quelques détails fâcheux. Premièrement les "respawns" (résurrections) sont parfois très mal gérées. Difficile de dire si cela provient d'une mauvaise gestion de la part de Treyarch, d'un mauvais timing ou tout simplement de cartes parfois trop petites. Le fait est toujours présent, revivre 5 fois d'affilé au même endroit pour se faire tuer immédiatement par un hélicoptère qui "campe" est chose plutôt insupportable (et récurrente). Et enfin dans le même genre, les voix du commentateur sont juste horribles. On aurait autant envie de le claquer que la bête qui présente dans Kinectimals (l'analogie est assez dure, je l'avoue). Il est bien plus difficile de repérer ses ennemis par leur son (contrairement à MW2). Et dans le même genre, les explosions des grenades se fait parfois un peu trop discrète. Plusieurs petits détails (et j'en passe), qui plombent un peu ce mode multijoueurs et gâchent son intérêt.

Le système de "niveaux" gère plutôt bien le matchmaking. Toutefois débuter est une vraie plaie quand on se confronte à des personnages au niveau bien supérieur (ce qui se voyait moins dans MW2). Pour commencer certaines "technologies" sont juste insupportables même si elles apportent un effet stratégique notable dans certains modes de jeu. C'est le cas de la voiture télécommandée explosive quasi impossible à esquiver. C'est un peu un tue-plaisir, une ombre de la mort (annoncée par le commentateur), impossible à contrer. Autant dire qu'elle peut à elle-seul contrer n'importe quel plan d'infiltration ou de défense. Par ailleurs les dégâts nécessaires pour mourir semblent être plus élevés. L'influence directe est la nette difficulté lors d'un affrontement direct entre un level 0-10 et un level 15-30. Les armes à haut niveau étant plus précise et plus puissante, un novice n'a que peu de chance, même en prenant son adversaire par défaut. L'avantage est de pouvoir se cacher plus facilement lorsque l'on est prit à l'improviste (par un sniper par exemple).


Du Zombie à foison


"Un jeu sans mode Zombie ? est-ce bien un jeu ?" Les zombies sont devenues une réelle obsession pour les développeurs (et éditeurs ?). Machine à succès, machine à daubes ? La plupart des gros opus comme Borderlands ou Red Dead Redemption possèdent leur mode zombies (en options). C'est une peu la valeur sûre du moment pour faire vendre aux joueurs. C'est aussi un défouloir à la conscience tranquille. Ce dernier Call of Duty ne pouvait donc pas sortir sans posséder son petit mode bonus plein de zombies. Le gros changement au comparaison aux autres opus vient dans l'évolution constante dans les différentes parties des niveaux (au nombre de 3). Il est toujours question de gagner de l'argent en tuant des zombies et d'acheter des armes, de débloquer des accès. Toutefois le but est aussi de se frayer un accès à travers les différentes partie d'un niveau histoire de rendre l'objectif plus concret.

VERDICT

Avantages

- Solo très immersif
- Multijoueurs complet
- Mode Zombie intérèssant
- Bande son prenante, surtout lors de "classiques"

Inconvénients

- Solo (trop) court, comme souvent
- Commentateur du multi à revoir
- IA parfois un peu trop bête

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
Le moteur graphique se fait vieux mais la diversité et complexité des environnements rattrape le tout.
Jouabilité
4 étoiles
7.5 / 10
Black Ops se base sur du connu et on retrouve dans des concepts qui marchent. L'IA possède de gros défaults mais n'empêche pas de prendre plaisir à jour.
Durée de vie
3,5 étoiles
6.5 / 10
Toujours pas un mode solo sur la durée malgré une rejouabilité importante. Le mode multijoueurs apporte bien entendu sa dose mais ne conviendra pas forcément au public offline.
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
Bande-son très prenante qui colle très bien en solo aux différents évènements. Quelques morceaux de légendes sont même reconnaissables lors des séquences phares.
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Black Ops se dote d'une atmosphère propre qui se démarque des autres opus. Plus facile à suivre, plus intérèssant (malgré toujours centré sur les américains, on est d'accord). Il manque toutefois de la durée dans ce film de 6 heures !
Note Globale
4 étoiles
7.5 / 10
Black Ops remplit son contrat de base sans pour autant ressortir complètement victorieux. Le solo se dote d'une ambiance vraiment propre qui peut donner envie de retenter l'aventure une fois le jeu terminé. Toutefois le mode multijoueurs, bien que très complet, se dote d'un nombre incroyable de petites gourdes qui empêchent de réellement en profiter, ou du moins pas autant qu'on puisse le faire avec son prédécesseur. Les fans seront surement très mitigés et un bon nombre attendra probablement de pieds ferme le prochain opus afin de clairement se statuer sur la série. Notons par ailleurs un mode zombie (à la mode) amélioré mais qui n'apporte pas vraiment de fun.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

15 Nov. 2010 | 21h07


TeddyWayne
Thank you man

16 Nov. 2010 | 11h21


Vinz
Je pense que la note dépend vraiment des personnes. Difficiles de noter facilement ce jeu, sans compter le fait que ca soit un Call Of. Mais il reste énorme sur son solo (court) et son multi... ca dépend. De mon coté j'ai pas prit de plaisir à jouer en multi, contrairement à d'autres call of.

18 Nov. 2010 | 14h42


Zefi
Contrairement aux autres, j'y ai pris du plaisir et l'aspect solo renvoie les précédents aux oubliettes dans le genre tout dans le script et séquences explosives sans véritable IA, du moins de ce que j'ai vu...
Cependant, j'ai vu une vidéo où le joueur fait tout un niveau sans tirer un coup de feu laissant les scripts faire le boulot !
Bref, la loose quoi !

18 Nov. 2010 | 14h58


TeddyWayne
Je vais le pécho je te dirai c'que j'en pense ++

23 Nov. 2010 | 16h01


TeddyWayne
Ouais, bah j'aurai mi a peu près la même note. Pas de réelle évolution avec son prédécesseur surtout graphiquement c'est un peu gênant je trouve... LE mode histoire m'a un peu gavé car je l'ai trouvé inintéressante. La réalisation par contre du mode solo est vraiment pas mal (ils sont fort pour ça) avec des phases de jeu bluffante. J'ai également bien aimé le mode multi même si il y a quelques maps gigantesque pour la campe, mais surtout des petits problèmes de réseau pour la recherche des parties (sur PS3). Voila après le mod Zombie moi j'ai jamais adhéré mais j'comprends que il y ait des gens qui aiment. Bref conclusion, le jeu est bien mais il n'y a pas de quoi se... Ce n'est pas une révolution :D
Peace

25 Nov. 2010 | 20h51


Zefi
Je trouve le solo toujours extrêmement scripté mais finalement plus plaisant que les trois derniers (Le 1 et le 2, reste une claque !)...
Je trouve le jeu bien trop violent mais finalement assumé. Ca gêne un peu mais en se remettant dans le contexte de la guerre, ça passe... On est loin de la gratuité d'une certaine scène dans le précédent...
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU