Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Breach

Console : Xbox 360
Éditeur : NC
Développeur : Atomic Games
Date de sortie : 26 janvier 2011
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
2 votes (3.25 / 5)
Posté le Lundi 07 Février 2011 par Zefi
Dans le genre plus que prolifique, le FPS se place en tête d’affiche et plutôt aisément. Alors que l’on connait les divers noms des Blockbusters militariste occupant les premières places du podium, d’autres développeurs se lancent également dans une brèche déjà très bien entre-ouverte. Sans prétendre tenir tête aux grosses productions, Breach et son studio de développement Atomic espère réunir suffisamment de joueur pour occuper la place vacante du First Person Shooter number one sur Xbox Live Arcade ! Qu’en est-il après quelques heures à tirer comme un forcené ? Réponse dans les lignes qui suivent.

L’argent ne fait pas tout et pourtant…

Breach se contente d’être un titre exclusivement Online. Point de partie solitaire, et encore moins du local. Non, il faut absolument posséder un compte Gold pour participer aux diverses joyeuses batailles. Suite à se rappel nécessaire, Breach reprend quasiment tous les éléments déjà connus par les fanatiques du jeu de shoot. L’exemple le plus flagrant est le système d’expérience que l’on retrouve depuis des années dans quasiment tous jeux du genre. Aucune originalité, aucune surprise n’attendent donc le joueur. Bref, on tue, on headshot, on kill comme un attardé puis vient la congratulation. On débloque accessoires, compétences et surtout de nouvelles armes. Pas de quoi crier au génie jusque là. Surtout que la progression se veut d’une lenteur exécrable, il vaut mieux se concentrer sur une classe et y débloquer toutes les options avant de s’attaquer à la suite.

A première vue, le titre suinte le classisme à cent yard et il en est de même dans tous les domaines. Je pourrais donc m’arrêter ici et passer outre ce jeu sans grandes envergures. Il n’en est point question, le titre regorge d’idées que l’on voit trop rarement et qui le démarque de la masse. Avant de passer à ces quelques « nouveautés », un mot sur l’aspect technique. Cependant, il faut constamment garder en tête que le titre ne coute qu’une « petite quinzaine d’euros ». De ce fait, ce n’est pas la panade. Les environnements manquent réellement de charmes, et ne possèdent aucune particularité qui se détache réellement de la concurrence. Le fait qu’ils soient partiellement destructibles, rajoute un intérêt somme toute relatif vu que l’on a à faire à des interactions prédéfinies. Cependant, l’idée est là. Détruire un pont alors que des adversaires se trouvent dessus, ou encore déloger des adversaires en lançant une roquette dans une maison, cela reste assez rare pour en profiter. Malheureusement ça ne va pas beaucoup plus loin et bien loin des premières vidéos qui annonçaient un moteur physique réussi. Le résultat final ne donne pas satisfaction quoi qu’il en soit, avec en prime des textures dignes des consoles antérieures à cette génération…

Voyage, voyage !

On découvrira un lieu rural avec des tunnels et lieux très étroits et qui va donc de pair avec un chaos constant. On visitera un lieu enneigé plutôt urbain où encore des ruines dans des plaines bordées de végétation. Question originalité et découverte zéro pointé. De la même façon, le nombre de carte limité ne joue pas en faveur de ce FPS. Au total 5 lieux (dont une nocturne) pour se tirer la bourre sur 4 modes de jeux différents. Rien de grandissime quelque soit la carte, bien qu’elle s’avère être plutôt bien construite pour leurs cas. Certes, on se changera les idées en passant du Team Deathmatch, au mode Conquête (domination), avant de jouer sa seule et unique vie dans l’alternatif « Survivant ». Si vous n’êtes pas rassasié apprêtez-vous à protéger un Convoi (escorte) ou inversement afin d’empêcher toute progression de ce dernier. Pour finir le mode « Récupération » se contente de ressembler à du capture the flag dans la plus pure des traditions. Rien de bouleversant mais un programme qui conviendra aux fanatiques de la gâchette facile à défaut de les surprendre !

Concernant mon ressenti en terme de sensations, Breach manque de punch, que ça soit dans les courses ou les déplacements. Comme argument face à se choix, on évoque un « réalisme » plus présent que chez la concurrence chez certains joueurs. Une illusion, un peu à la manière de la stabilité du jeu. Uniquement basé sur des joutes sur le live quoi de plus frustrant qu’un FPS peu fluide et dont les serveurs souffrent d’une frame-rate qui n’en fait qu’à sa tête. Là on touche le défaut majeur du titre, dés qu’une partie accueille plus de 9-10 joueurs sur la carte, le serveur faiblit de manière ahurissante. Difficilement jouable dans ces conditions, imaginez donc 16 bambins dans un même lieu… Concernant le gameplay en lui-même, à l’image de la non-prise de risques dans tous les autres domaines, aucun apport nouveau agrémente la jouabilité. Certes, on prend par moment du plaisir (lorsqu’on décime l’équipe entière), mais le soufflet retombe très vite à cause d’un manque flagrant de rythme du à une mollesse exaspérante ! Ce qui différencie ce FPS des quatre vingt dix pour cent des productions du genre, c’est la possibilité de se mettre à couvert derrière des obstacles, entraînant une vue à la troisième personne. Si cet ajout se révèle par moment efficace, bien que pas toujours ergonomique, on oublie très rapidement son utilisation.

Malgré un prix attractif, Breach manque sérieusement d’atouts dans ses mains pour se faire une place au soleil. Même si quelques idées valent le coup d’œil et que l’architecture des cartes ne fait pas défaut au jeu, une certaine collection d’inconvénients gâche un plaisir bien trop éphémère. Pour finalement une quinzaine d’euros et en y ajoutant quelques billets supplémentaires, on trouve sur le marché de meilleures productions ! A vous de voir, si vous préférez supporter de petits développeurs en lieu et place d’avoir un très bon titre entre vos joyeuses paluches !

VERDICT

Avantages

-Environnements destructibles
-Petit prix
-Le mode "Convoi"

Inconvénients

-Moche
-Lent
-serveurs instables
-Trop peu de cartes
-Upgrate des classes pas assez rapide !
-Bande-son

Graphismes
2 étoiles
4.0 / 10
Aliasing, textures simplistes, explosions ridicules, modélisations sommaires. Un bon résumé de l'aspect technique du titre. Mention spécial aux serveurs trop souvent à la ramasse !
Jouabilité
2 étoiles
4.0 / 10
Si vous avez un tant soit peu joué à d'autres FPS, vous ne devriez pas être perdus mis à part quelques features peu communes, rien de déstabilisant concrètement.
Durée de vie
2,5 étoiles
5.0 / 10
Cela dépendra fortement de l'intérêt des joueurs, pour ce qui est du miens, il n'aura pas fais long feu !
Bande Son
1 étoiles
2.0 / 10
Aucun résonnement dans les endroits confinés, aucun écho également sur les maps plus ouverte. Des voix qui se répètent inlassablement et des bruitages à en couper le son, ne joue pas en faveur du soft D'Atomic Games.
Scénario
Note Globale
2 étoiles
4.0 / 10
Un raté que j'imaginais bien pire mais qui tombera très rapidement dans l'oubli le plus total à n'en point douter chers soldats !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

11 Feb. 2011 | 19h04


TeddyWayne
Tu t'es fais plaise XD

12 Mar. 2011 | 19h06


julien073
Decu de ce jeu :( Dommage

15 Mar. 2011 | 22h30


Zefi
Il ne se démarque pas assez, et ne va pas jusqu'au bout de son idée principale ! Dommage, mais le monde du FPS est suffisamment complet pour ne pas mettre des euros n'importe où !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU