Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Black

Console : Playstation 2
Éditeur : EA Games
Développeur : Criterion Games
Date de sortie : 23 Février 2006
Multijoueurs : non
Public : 16 ans et +

Note des membres
2 votes (4.00 / 5)
Posté le Jeudi 05 Octobre 2006 par Zefi
La série Burnout est la référence niveau course arcade. Cette fois-ci les développeurs passent à autre chose. Un genre nouveau pour eux mais qui depuis de nombreuses années restent l’un des plus appréciés des gamers « les FPS » (First Person Shooter pour ceux qui ne le savent pas) Cependant que peuvent-ils apporter de plus quand on voit les derniers jeux sortis ? On va pouvoir examiner pendant tout le long du test.


Classique !
Ne vous attendez pas à de gros bouleversements du genre dans ce nouveau titre. On retrouve les commandes de bases, s’accroupir, tirer avec précision, lancer des grenades… Rien de vraiment nouveau de ce côté-là. Cependant quelques actions « simples » manquent à l’appel. Il est impossible de sauter ou de s’allonger à plat ventre, encore moins de se coller à un mur ! Pourtant on les retrouve dans pas mal de jeux sortis, il y a quelques temps. Aucune touche « action » n’est présente. Par exemple : pour ouvrir les portes il faut tirer à coup de fusil à pompe pour la faire tomber. Le meilleur exemple qui permet de faire la transition avec une autre partie du jeu très intéressante. La destruction totale ! Presque tout le décor est destructif, tirer sur un mur pour le détruire, tirer sur des mines…Le moteur physique est pas mal, même si on ne peut pas interagir avec les adversaires après qu’ils aient perdu la vie. On ne trouvera aucuns véhicules à contrôler pendant les heures que vous passerez sur le jeu, il faudra parcourir les niveaux à pied. Malheureusement les déplacements sont un peu trop lents, et la visée pas assez rapide pour pouvoir s’enfuir tout en essayant d’amocher ces adversaires. Un défaut qui vous sera souvent fatal ! Même si le jeu est linéaire cela permet de renforcer l’aspect cinématographique du jeu d’une façon magistrale. Certains niveaux vous proposeront différents itinéraires, qui vous emmèneront jusqu’à l’objectif de la mission. Premièrement le jeu est loin d’être « seulement » bourrin, bien sur on peut foncer tête baissée. Cependant vous ne résisterez pas souvent, et vous risqueriez de perdre la vie très rapidement. Un moyen d’éliminer les ennemis en très peu de balles, et de faire exploser certains bidons d’essences… Avec un peu de chance cela entraînera une chaîne d’explosion qui vous fera économiser de nombreux chargeurs et d’éliminer les nombreux adversaires étant autours. Surtout quand on voit que les terroristes possèdent de gros gilets par balles, et qu’il faudra souvent appuyer comme un malade sur la gâchette pour en venir à bout.

Graphiquement c’est vraiment réussit !
Black est un jeu typiquement Pop-corn il nous en met plein les yeux du début jusqu’à la fin ! Les effets de lumières sont splendides et il ne sera pas rare de s’arrêter quelques temps pour admirer les couleurs. Entre explosions, particules, fumée, lumières… Black s’impose comme la référence en terme de graphismes ! On se sent vraiment dans une guerre, les balles fusent de tous les côtés, on ne voit pas grand-chose avec la fumée qu’elles provoquent… Réaliste de ce côté mais loin d’une simulation de guerre en terme de gameplay. On est souvent bluffé par le nombre d’animations à l’écran qui est très important lors des niveaux urbains. Une réussite quand on voit que les niveaux sont très différents en terme de design, et que l’on change souvent d’itinéraire et de paysages. On aurait pu s’attendre à des ralentissements, mais il n’en est rien. La console supporte avec facilité le nombre d’éléments affichés à l’écran. Certains décors se passent en extérieure pour permettre de calmer un peu l’action avec de plus grands décors et moins linéaires. Les armes sont très bien modélisées et la focalisation lorsque l’on recharge est très agréable. Sur PS2 le rendu est bluffant pour une console en fin de vie, elle ressemble beaucoup à la version Xbox qui est aussi sur le marché.

Une Ambiance de guerre.
On se croit vraiment dans une guerre urbaine, rares sont les moments où aucuns ennemis ne vous attendront pour vous envoyer une salve de balles. On est complètement dans ce monde de violence, où les fusillades sont les seuls moyens de mettre un terme à la guerre. Avoir une pression quand on voit notre vue se brouiller, ou encore d’entendre beaucoup moins bien devient très stressant. Surtout quand on voit que les ennemis se regroupe et se parle entre eux et que vous êtes seul en plein milieu ! Le scénario est raconté avec quelques cinématiques « réalistes » avec de vrais acteurs ainsi que des voix excellentes, un cachet particulier (un effet de flou, avec des lumières particulières…) mais qui permet de se croire vraiment dans un film. Même si ce n’est pas une adaptation de film, on pourrait facilement y penser. Il ne serait pas impossible de voir une adaptation en une version cinématographique… Quand on voit ce que propose le jeu en terme d’immersion. Une grande qualité que l’on retrouve dans de grands jeux comme la Saga MGS… (Même si cela n’a rien à voir)

Une bande son fantastique !
Elle joue beaucoup pour l’ambiance générale du jeu. Les musiques orchestrales sont fabuleuses et s’intègrent très bien lors des moments moins rythmés. Les bruitages quand à eux sont excellents et nous immergent dans le jeu comme aucun autre FPS. Rarement on aura pu voir un tel travail, on finit par s’y croire vraiment. Surtout quand on voit que les développeurs ont essayé de rester dans le réaliste, avec des armes qui font un bruit bien spécifique. En plus de ces détails appréciables, le son change lorsque vous passez dans un tunnel… Les échos se font plus fort tout comme dans la réalité. L’un des points fort du jeu, et cela se ressent.

Une IA plus ou moins bonne.
Loin d’atteindre un niveau aussi excellent qu’Halo, l’intelligence artificielle passe du bon ou moins bon. Les ennemis n’hésiteront pas à se cacher pour éviter vos tirs, même si pour cela ils doivent vous tourner le dos… dommage. Un autre défaut du jeu est de trouver les terroristes trop près d’objets explosifs qui pourraient abréger leur vie. Il n’est pas rare aussi de passer inaperçu alors que l’on vient d’éliminer un de leur coéquipier avec une grenade… Par contre ils viendront souvent en groupe (bien organisé) pour vous éliminer, même si leurs actions sont trop souvent scriptés…

La durée de vie est loin d’être fabuleuse.
Les développeurs l’avaient annoncé ils se focaliseront que sur le mode histoire… Oui comme vous l’avez certainement compris il n’y a pas de mode multi. Dommage quand on sait que les parties auraient pu être les plus frénétiques jamais vu dans un jeu de shoot en multi. Quand au mode solitaire il n’est pas aussi long que l’on pouvait espérer, le jeu se termine assez vite pour en voir le bout (6 à 8 heures). Quand à la difficulté, elle se décline en quatre modes différents. Les petites choses qui différent sont la présence des soins et des objectifs secondaires. Rien de concerne l’IA des ennemis malheureusement. On aurait aimé aussi pouvoir s’affronter sur le live, avec un classement mondial… Mais on n’en a pas la possibilité !

Verdict : Après quelques heures, je peux vous affirmer que Black arrive à tenir ses promesses. Graphiquement superbe le jeu nous en met plein la vue. Même si son gameplay reste classique sans aucunes surprises. On prend beaucoup de plaisir même si on est déçu que le jeu se finisse si vite. Un excellent jeu mais qui ne plaira pas à tout le monde.

VERDICT

Avantages

-Beau
-Jouissif
-Destruction totale

Inconvénients

-Trop court
-Gameplay trop classique?
-Pas de mode multi

Graphismes
4,5 étoiles
8.5 / 10
Superbe le plus beau FPS sur Xbox et PS2 !
Jouabilité
3,5 étoiles
7.0 / 10
Elle ne révolutionne pas le genre, mais l’interaction avec le décor rattrape le coup.
Durée de vie
2 étoiles
4.0 / 10
On pleure de voir le jeu se finir aussi vite...
Bande Son
5 étoiles
9.5 / 10
Fantastique... Musiques, bruitages... Rien à reprocher...
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Bien mise en scène on prend plaisir à suivre l'histoire du jeu.
Note Globale
4 étoiles
8.0 / 10
Si vous êtes un joueur qui recherche un jeu varié... Oubliez, vous prendrez plaisir avant de vous lassez avant la fin du jeu (qui est courte). La note serait de 6.5/10. Si vous accrochez ce n'est que du bonheur pour les yeux, les oreilles...
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

05 Oct. 2006 | 20h14


Vinz
La démo était très sympa, mais Goldeney lui était "long" ^^ Enfin ausso c'était une autre époque et tout et tout :)

05 Oct. 2006 | 20h33


Ganon
Ah moi dans ce jeu je me suis cassé les couilles avec cette visé plus que merdique: un ptit rond de 1cm pour viser un gar dans la tête en 1 sec avec un dual shock 2...Tom cruise ramène toi j'ai une mission...

06 Oct. 2006 | 17h38


Zefi
Ganon je voudrais pas faire la mauvaise langue mais je préfére cela qu'une visée automatique ou semi-automatique...

06 Oct. 2006 | 18h02


Guillaume
Le scénario a l'air convéquant, les graphismes sont bien faits mais le défaut (comme tu l'a bien fait comprendre dans ta notation) reste la durée de vie. C'est assez dommage pour un aussi on jeu. Sinon beau test !

06 Oct. 2006 | 20h12


Ganon
bah que dire à part : "éclate toi alors où la plupart du temps on s'énerve car la visée est pourrave!" enfin avec cette intervention tu dois être dans les 2% voulant une visée normale dans un FPS console

06 Oct. 2006 | 20h22


Zefi
Pour être franc je n'ai pas eu ce problème donc je ne peux aps comprendre mais je te comprend surtout si tu joues sur PC...

12 Oct. 2006 | 20h12


ennissay
c bourrin, donc c cool ^^
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU